L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Rena Kuolor
#36425
IDENTITE


Image


Nom du Personnage : Rena Kuolor
Race : Humaine
Âge : 19 ans
Planète d'origine : Polmanar

PROFIL


Métier : Padawan
Faction : Nouvel Ordre Jedi
Description : Rena est une jeune femme de taille moyenne, environ 1m65, assez mince et légèrement bronzée. Elle arbore une longue chevelure brune nouée vers l’arrière et qui descente jusqu’au milieu de son dos. Son visage fin et juvénile est l’exacte réplique de celui de sa défunte mère. Elle porte d’ailleurs la marque de celle-ci sur son front en guise de respect et d’amour envers sa génitrice. Il s’agit d’une sorte d’étoile à 12 pointes entourant un anneau plus petit. Il symbolise son vœu de protéger les opprimés quel qu’en soit le prix. Ses yeux bleus-gris peuvent sembler froid de prime abord, mais il n’en est rien. Ses lèvres charnues et son nez fin font d’elle une assez jolie femme.

Au niveau de son physique, Rena ne semble pas vouloir trop mettre en avant sa poitrine assez modeste vu son style vestimentaire. Ayant des hanches un peu plus larges et un postérieur rebondi qui trône au-dessus de ses jambes fuselées, elle a un léger complexe à ce niveau. Cela vient sans doute du fait que dans son adolescence, un gamin l’a traité de « gros cul » mais bon, ce traumatisme la pousse à arborer des pantalons soit trop serrés pour réduire son impact fessier, soit trop amples pour qu’on ne puisse pas le distinguer. Quoi qu’il en soit, elle n’est pas du tout du genre à exposer son corps à la vue de tous, préférant un style vestimentaire discret, souvent brun ou noir.

Si de manière générale, elle ressemble à une noble quand elle marche et se déplace, prenant l’attitude d’une personne posée et distinguée à chaque pas, c’est tout le contraire lorsqu’elle est dans le feu de l’action. Lors d’un combat ou d’une confrontation, la noble Jedi devient une sauvage qui bouge comme un animal. Ce reliquat de ses jeunes années passées sur Polmanar ne sont certainement pas étrangères à cela. Il y a d’ailleurs aussi un grand contraste dans son attitude lors d’une première rencontre ou une mission de l’Ordre, et lorsqu’elle retrouve des personnes qu’elle connait et apprécie. Son visage froid se transforme en un large sourire et son regard s’adoucit nettement.

Histoire :
Si l’histoire de Rena commence seulement en 7 BBY, il est intéressant de s’attarder sur les événements qui ont conduit à sa venue au monde. En effet, tout commença durant la Guerre des Clones, lorsque le Chevalier Jedi Ithan Kuolor se vit confier une jeune padawan du nom de Tasha Valen. Fier de ce signe de confiance en sa capacité à former un nouveau Jedi, il prit l’instruction de sa jeune protégée avec le plus grand sérieux. La guerre faisait rage et les missions s’enchaînaient sans cesse, chacun espérant bien ramener la paix dans la galaxie. Evidemment, personne ne se doutait que le véritable ennemi était bien plus proche qu’ils ne le pensaient.

A la vieille de ce que se révéla être l’ultime bataille, Ithan et Tasha furent envoyés à la tête de leur bataillon de clones sur Orto afin d’aider le Jedi Nem Bees à libérer les siens de la CSI. Dans ce froid polaire, la bataille entre l’armée de clones et l’armée séparatiste était intense. Nem Bees tentait de mettre ses congénères à l’abri pendant que son ami retenait leurs ennemis à distance. Malheureusement, à l’apogée des combats, l’Ordre 66 fut donné et les clones se retournèrent contre les 3 jedis. Nem Bees fut tué malgré une résistance digne de son statut. Pris par surprise et ne s’attendant pas à la trahison des clones, il protégea les siens jusqu’à son dernier souffle. Sur le front Ithan sentit une perturbation dans la Force et parvint de justesse à sauver sa padawan d’un tir de clone. Comprenant que leurs propres troupes cherchaient à les tuer, il mit en place un plan visant à se faire passer pour mort. Ils tuèrent plusieurs clones les poursuivant et échangèrent leurs armures avec leurs vêtements. Ils les décapitèrent et forcèrent un clone à annoncer leurs morts grâce à la Force.

Si la première idée du Jedi était de retourner sur Coruscant, l’ordre de se cacher le força à revoir son plan. Il partit donc avec sa padawan sur une planète du nom de Polmanar. Cette planète du secteur Anoat de la Bordure Extérieure était assez reculée et peu importante pour qu’ils y soient à l’abri. C’est donc en tant que simples fermiers qu’ils débarquèrent. Bien sûr, la fabrication du reedug, puissant narcotique, permettait à la planète de vivre avec un certain confort, ce qui était parfait pour continuer à avoir des informations sur la situation de la galaxie. Au fil des années, Ithan et Tasha se rapprochèrent et le lien qui les unissait dépassait clairement celui d’un Maître et d’une Padawan. Malgré la réticence du Chevalier Jedi, essentiellement due à son apprentissage de Jedi, il finit par céder à l’attirance qu’il avait pour l’adolescente devenue une très belle femme. Les deux Jedis restèrent discrets et même lorsque l’Empire et les producteurs de reedug s’affrontèrent, ils restèrent en retrait afin de ne pas attirer l’attention.

Entre entraînement, agriculture et méditation, les jours, les mois et les années passèrent. C’est finalement en 7 BBY que leur amour se concrétisa totalement avec la venue au monde de la petite Rena. Copie conforme de sa mère et aussi intrépide que son père, la gamine fut élevée dans la routine de ses parents. Bien décidé à lui transmettre toutes ses connaissances, Tasha l’entraîna dès qu’elle fut en âge de l’être. Ithan, lui, était bien plus réticent à cette idée. L’échec de l’Ordre Jedi ne devait pas être un fardeau à poser sur les épaules de sa fille. Toutefois, connaissant sa tête de mule d’ancienne padawan, il ne s’y opposa pas ouvertement. Que cela soit les Jedis, les Siths, la Force ou même les batailles, l’enfance de la petite Rena fut bercée par une multitude d’histoires plus fantastiques les unes que les autres. Assez vite, la sensibilité à la Force de leur enfant fut claire et cela renforça Tasha dans son optique d’en faire une Jedi également, même si sa vision avait un peu changé sur certaines choses, notamment sur l’attachement qu’on pouvait porter aux autres. Après tout, elle était tombée amoureuse de son Maître et avait même eu un enfant avec lui.

De son côté, Ithan décida de porter main forte aux producteurs de reedug afin de combattre l’Empire. Son arrivée dans les rangs des rebelles ne manqua pas de marquer un virage important sur Polmanar. Ils parvinrent à exterminer les troupes impériales à la surface. L’Alliance Rebelle eut vent des succès des rebelles sur Polmanar et parvinrent à forcer le blocus impérial afin d’amener des armes aux insurgés. Cela marqua une évolution importante et depuis ce moment, vu que la planète n’était pas particulièrement importante pour l’Empire, ils ne firent que des bombardements à partir de l’espace, n’envoyant plus de troupes au sol. Evidemment, cela causa pas mal de soucis aux habitants, obligés de se protéger des tirs de croiseur stellaire. Les villes furent désertées afin d’éviter d’être des cibles trop faciles.

Du côté de Rena, la vie continuait son cours. Sa mère lui apprenait tout ce qu’elle devait savoir sur l’utilisation de la Force, son essence et son origine. L’importance de l’harmonie dans la Force, tout comme dans le cœur et l’esprit. Cachés dans les montagnes, elle put même être initiée au maniement du sabre laser. Durant ses années, Ithan et Tasha eurent la joie d’accueillir deux autres enfants dans leur petite famille, faisant de Rena une grande sœur attentive et protectrice. Toutefois, la fillette était assez sauvage, courant et sautant dans la forêt pour chasser le repas. Les créatures sauvages ne faisaient pas le poids face à elle et pour cause, en plus des pouvoirs enseignés par sa mère, Rena était particulièrement habile dans l’élaboration de pièges, ce qui rendait l’affrontement particulièrement déséquilibré.

Lors de la bataille de Yavin, la victoire de l’Alliance Rebelle fut marquée comme un jour de victoire dans la galaxie. Sur Polmanar, la joie explosa complètement, surtout que les croiseurs stellaires imposants un blocus depuis des années finirent par partir, sans doute pour une zone plus importante stratégiquement parlant. La vie put donc reprendre complètement, les villes furent reconstruites et les exportations reprirent, tout comme le commerce. Evidemment, vu sa participation durant la rébellion, Ithan intégra le gouvernement de Polmanar en tant que ministre, tout comme plusieurs grands producteurs de reedug qui s’étaient opposés depuis le début à l’Empire. Malgré son côté noble de Jedi, l’homme ne se formalisa pas d’être au côté de producteurs de narcotique, comprenant que le soutien et l’aide peut venir de partout au final, il ne reste qu’à accepter les défauts des autres.

Les communications ont également repris avec le reste de la galaxie et évidemment, les informations sur les Jedis, notamment le fameux Luke Skywalker ne manquèrent pas de parvenir à Ithan, mais également à sa femme et ses enfants. La restauration de l’Ordre Jedi ne manqua pas de nouer le cœur des deux anciens Jedis et pour cause, ils ne se voyaient pas y retourner mais bon, leurs enfants semblaient décidés à devenir des protecteurs de la galaxie comme leurs parents jadis. Ne pouvant s’opposer à l’envie de Rena de rejoindre le Nouvel Ordre Jedi, ses parents finirent par accepter de la laisser partir. Ithan ne voulant plus retourner sur Coruscant et surtout croiser le fils du plus grand traître de l’histoire de l’Ordre, laissa Tasha accompagner leur fille.

C’est donc à l’âge de 10 ans que la fillette partit pour Coruscant avec sa mère. Habituée à la campagne et à la végétation, elle fut surprise en arrivant dans cette planète-cité qui semblait à mille lieux de ce qu’elle avait connu jusqu’ici. Intimidée de prime abord, la petite finit par laisser sa curiosité prendre le dessus et se mit à aller de tous les côtés, forçant sa mère à la surveiller attentivement. Grimpant partout et attirant le regard des habitants, la petite paysanne ne manqua pas d’essuyer quelques remarques discrètes, certains comprenant sans doute qu’elle venait d’un trou paumé de la galaxie. Malgré tout ça, Tasha ne s’inquiéta pas le moins du monde pour sa fille. Elle avait grandi sur une planète en guerre et l’Ordre Jedi ne manquerait pas de lui fournir les connaissances nécessaires pour qu’elle s’adapte à ce nouveau mode de vie.

Arrivées devant le temple Jedi, Tasha ne put s’empêcher de pleurer en voyant l’exacte réplique de celui qu’elle avait connu durant son apprentissage. Il était temps pour elle de laisser sa fille voler de ses propres ailes. Malgré cela, elle préféra rester à l’extérieur du temple afin de ne pas attirer une attention inutile sur sa personne. Si quelques anciens Jedis étaient présents en ces lieux, il y aurait de fortes chances que le nom de sa fille évoque quelques souvenirs et c’était déjà bien suffisant pour se mettre en danger. Les consignes de Rena étaient claires concernant le lieu où sa famille résidait. Elle ne devait en parler à personne, pas même aux Maîtres de l’Ordre. Ithan et Tasha ne voulaient pas risquer le moindre danger et par conséquent, la discrétion était de mise. Elle lui confia son sabre laser et la serra très fort contre son cœur, lui faisant promettre de se montrer forte. En guise d’ultime cadeau, elle enleva son bijou ornant son front depuis toujours et le confia à sa fille. Il était le symbole de son vœu de protéger les opprimés, charge qu’elle transmettait désormais à Rena. Remontée à bloc, la petite brune entra dans le temple pour devenir une Jedi et un jour, défendre la galaxie comme ses parents jadis.

Son intégration dans l’académie se passa assez bien et malgré quelques différents avec d’autres étudiants mais bon, elle fit son possible pour s’adapter aux règles et au nouveau cadre de vie. La fierté de devenir une Jedi la motiva chaque jour à adopter une démarche qu’elle supposait digne de ce statut. A ses yeux, être une Jedi était un immense honneur, comme si elle représentait la justice et l’ordre dans la galaxie, tout en combattant les méchants de toute part qui pouvaient s’en prendre aux innocents et aux faibles. Grâce aux enseignements de sa mère, Rena n’eut aucun mal à suivre les cours de l’académie et plusieurs élèves lui demandèrent même des conseils sur plusieurs exercices. On pouvait dire qu’elle était une des meilleures étudiantes de sa promotion et par conséquent, l’adolescente adopta un style toujours plus noble, adoptant une démarche gracieuse et distinguée, bien loin de son attitude de souillon qu’elle arborait à son arrivée.

Malheureusement pour elle, les autres enfants sont souvent bien cruels et alors qu’elle avait 15 ans, les garçons commencèrent à s’intéresser à elle. Il faut dire que son visage gracieux et ses formes naissantes encourageaient la chose. Malheureusement pour eux, la belle ne voyait que l’entraînement et son avenir de Jedi. Elle éconduit donc la plupart de ses prétendants, la plupart prenant avec une certaine indifférence la chose, sauf un. Ce dernier fut assez vexé, se prenant lui-même pour un Don Juan. Il ne manqua donc pas de pourrir la vie de Rena chaque jour, la bousculant en lui faisant remarquer que son gros cul était dans le passage et qu’elle devrait arrêter de bouffer des biscuits. Durant des mois, cette persécution continua et l’effet de meute aidant, d’autres garçons le suivirent dans ce harcèlement. Leurs motivations n’étaient pas toujours les mêmes car si pour l’amoureux éconduit, c’était une simple façon de minimiser son rejet, d’autres voyaient son statut de meilleure de la classe d’un mauvais œil.

Heureusement, elle eut le soutien de nombreux autres élèves mais bon, les paroles de ses adolescents s’étaient faites un chemin dans son esprit et depuis cette période, elle n’osa plus exposer son corps. Entre des vêtements gainant et des vêtements amples, Rena chercha à dissimuler son complexe qui n’avait finalement aucune raison d’être mais bon, à son âge, le regard des autres peut être dévastateur sur l’estime de soi. Cette situation dura presque deux ans et bien sûr, elle fut affublée d’un surnom peu flatteur de « Rancor frigide » par le groupe de persécuteurs et même si les instructeurs calmèrent le jeu plusieurs fois, ses bourreaux ne manquèrent pas de faire leurs coups sournoisement. Toutefois, malgré tout cela, la volonté et l’esprit de Rena demeurèrent intact.

Ce n’est qu’à 18 ans que l’opportunité de rendre la monnaie de sa pièce à son principal persécuteur se présenta à elle. Des duels furent organisés et elle se retrouva face à lui lors du dernier affrontement. Bien sûr, l’adolescent ne se priva pas de la dénigrer encore avant le combat, aidé de ses sbires pour tenter de faire perdre confiance à sa victime. Malheureusement pour lui, s’il avait réussi à faire naître un complexe sur son physique, il n’en était rien sur ses capacités et par conséquent, elle livra un combat de premier ordre. Dès le début, elle prit l’avantage et si le surnom de Rancor était plus une pique concernant son attitude paysanne du début de son apprentissage, il prit un tout autre sens lors du combat. Agile et rapide, ne laissant aucun répit à son adversaire, Rena donna une toute autre définition à son surnom. Derrière son attitude de princesse se cachait un animal sauvage qui semblait déchaîné lorsque l’heure du combat était venue. Le résultat du combat fit taire définitivement les critiques à son égard. Il faut dire que son bourreau termina à l’infirmerie, n’ayant même pas pu rivaliser une fois avec la technique de la brune.

Après cet événement, son apprentissage fut nettement plus simple et cela renforça son idée que face à l’oppression, il fallait opposer une force suffisante pour l’arrêter définitivement. Les mois passèrent et le temps allait bientôt arriver de parfaire son apprentissage sous la tutelle d’un Maître. Rena avait hâte de savoir à qui on allait être confiée. Entre temps, son frère et sa sœur avaient également rejoins le Nouvel Ordre Jedi et avaient débuté leur apprentissage. Il fallait espérer que cela se passe mieux pour eux que pour elle mais bon, histoire d’en être certaine, elle ne manqua pas de les conseiller sur la marche à suivre pour ne pas se retrouver dans cette situation. Tout comme elle, ils arboraient le même bijou que leur mère sur leur front.

Psychologie :
Rena est une fille aventureuse et pour qui l’injustice est insupportable. Depuis ses jeunes années, elle idéalise les Jedis à cause des récits de sa mère vantant leur grande force et leurs actions héroïques. Pour elle, devenir un bouclier pour les opprimés est donc un honneur sans pareil. Elle est consciente que le mal doit être vaincu afin que la période sombre connue pendant son enfance ne se reproduise plus. Elle est donc une idéaliste qui a beaucoup de mal avec les nuances pouvant se présenter dans la vie de tous les jours. Elle ne conçoit d’ailleurs pas que son père puisse s’associer au gouvernement de Polmanar avec des producteurs de narcotique. Après, peut-être que sa vision des choses pourrait évoluer si elle devait rencontrer des situations où elle doit choisir entre le moins pire des maux.

Malgré sa jeunesse paysanne et sauvage, Rena a fait un lourd travail sur elle afin d’arborer une démarche et un style plus noble. Même dans son vocabulaire, elle tente de garder cette image de personnage noble qui colle aux Jedis selon ses critères. Evidemment, lorsqu’elle est énervée ou excitée, sa nature profonde remonte à la surface. Il lui arrive donc d’être grossière et de s’agiter lorsqu’elle perd son calme. Sa façon de se battre est également victime de ce passif sur Polmanar et de l’apprentissage de sa mère. Bien loin d’un style gracieux, Rena se bat comme une sauvage qui cherche à vaincre le mal qui se trouve devant elle. Toutefois, son style n’est pas pour autant irréfléchi. Ses jeunes années à chasser les animaux sauvages lui ont permis d’appréhender pleinement la puissance d’un plan et des pièges afin de gagner un combat en minimisant les risques. Elle n’est donc pas du genre à foncer tête baissée sans réfléchir, même si en plein combat, son style brutal et rapide peut le laisser sous-entendre.

Le gros point noir de Rena est finalement les deux complexes qui l’habitent. Le premier est son passé de paysanne qu’elle a essayé d’atténuer, voire de gommer complètement au fil des ans. Malheureusement pour elle, il n’est pas si facile de se débarrasser de son éducation. Lorsqu’elle perd son attitude distinguée et qu’elle s’en rend compte, elle en est la première gênée, comprenant souvent aux regards des autres que ce côté d’elle est remonté à la surface. Son deuxième complexe concerne son physique. Après le harcèlement dont elle a été victime durant deux ans, la jeune fille, pourtant jolie, voit son corps avec les insultes peu flatteuses qu’on lui a répété sans cesse. Elle s’imagine donc avec un gros cul qu’il convient de cacher ou dissimuler, provoquant parfois des situations embarrassantes.

Au niveau de la Force, Rena a été bercée depuis son plus jeune âge dedans. Sa mère et son père lui ont expliqué leur vision de la Force et de son côté, la jeune femme y voit plus une énergie cherchant à amener la paix dans le monde, offrant des capacités à ceux combattant les personnes ayant détourné son sens premier pour faire le mal à assouvir leur soif de pouvoir. La Force est l’harmonie et le privilège de pouvoir la ressentir est un immense honneur dont elle est extrêmement fière. C’est un peu cette vision divine de la Force qui l’a poussée à tenter d’améliorer ses manières, même si elle ne reste qu’une humble servante de la Force.

INVENTAIRE


Crédits : 2000 crédits
Arme : Sabre laser avec une lame bleue, celui de sa mère.
Equipement : Une bure de padawan.
Modifié en dernier par Rena Kuolor le dim. 24 nov. 2019 14:44, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Rena Kuolor
#36426
FICHE FORCE


Nom : Rena Kuolor
Rang HRP : Padawan
Rang RP : Padawan
Orientation : Lumière

Pouvoirs :

Niveau Padawan :

  • Téléportation [ Connu ]
  • Poursuite [ Connu ]

Niveau Chevalier :

  • Pouvoir 1 [Indiquer le niveau de maîtrise]
  • Pouvoir 2 [Indiquer le niveau de maîtrise]
  • Pouvoir 3 [Indiquer le niveau de maîtrise]
  • Pouvoir 4 [Indiquer le niveau de maîtrise]

Niveau Maître :

  • Pouvoir 1 [Indiquer le niveau de maîtrise]
  • Pouvoir 2 [Indiquer le niveau de maîtrise]
  • Pouvoir 3 [Indiquer le niveau de maîtrise]
  • Pouvoir 4 [Indiquer le niveau de maîtrise]

Niveau Aîné :

  • Pouvoir 1 [Indiquer le niveau de maîtrise]

Pouvoirs de Base :

  • Bouclier [ Connu ]
  • Dissimulation [ Connu ]
  • Divination [ Connu ]
  • Empathie [ Connu ]
  • Lévitation [ Connu ]
  • Mémoire [ Connu ]
  • Persuasion [ Connu ]
  • Poussée [ Connu ]
  • Saut [ Connu ]
  • Sensibilité [ Connu ]
  • Tapas [ Connu ]
  • Télékinésie [ Connu ]
  • Télépathie [ Connu ]
  • Traction [ Connu ]
  • Traduction [ Connu ]
  • Vision [ Connu ]
  • Vitesse [ Connu ]
  • Voile [ Connu ]

Formes de Combat :

(Forme I) Shii Cho [ Connu ]
(Forme III) Soresu [ Connu ]
Modifié en dernier par Rena Kuolor le lun. 25 nov. 2019 08:58, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Amusement
#36435
Bonjour et bienvenue sur Swor Rena Kuolor !

Je viens donc vers toi pour procéder à l’analyse et la validation de ta fiche.

Alors concernant le physique, rien à redire :)

Pour la psychologie, c’est une dualité étrange qui habite ton personnage et au final j’ai l’impression que la «noblesse» dont elle fait preuve est juste un maquillage à sa sauvagerie. Ça peut être intéressent à développer pour le futur de ton personnage et lui donner de la consistance autant que du charme mais n’oublie pas en revanche que ce ne sont pas les Jedi qui se battent férocement mais les Sith ;)

Inventaire : Ok.

Pour l’histoire donc.
J’apprécie particuliément le côté tragique de l’histoire des parents qui assistent à l’effondrement de leur Ordre et redeviennent des personnages plus humains, s’insérant dans une société qui leur est étrangère.
De plus, on assiste à la vie d’une personne simple (Rena), qui n’a pas de prédispositions à être quelqu’un de divin, surpuissant mais qui est bel et bien quelqu’un de banal avec sa vie, ses soucis, ses aspirations, ... Un Jedi n’est qu’une personne et c’est parfois bon de le rappeler.
L’autre avantage est que ton avenir tout entier t’appartient, il est donc temps pour toi de t’engager dans la belle aventure que Swor va te permettre de vivre, et d’apporter ta pierre à l’édifice comme tant d’autres. En ce qui me concerne tu es donc : Validé !

Seul deux remarques (qui n’engagent en rien le verdict énoncé plus haut) :

-Concernant l’histoire, le coup des élèves amoureux et jaloux, c’est légèrement gros (bon ce sont des enfants, et logiquement les hormones travaillent, mais la formation de Jedi réfute ce genre de pulsion émotionnelles) et en soit, un individu isolé ou deux auraient été plus en accords avec le lore Jedi. On est en droit de se dire que les maîtres seraient intervenus depuis longtemps. C’est un détail mais ça à son importance. N’oublie donc pas par la suite de respecter les cohérence de tes intervenants quand ils engagent une philosophie globale ;)

-Fiche Force : Vague de Force est un pouvoir accessible au niveau Chevalier, je te redirige donc à nouveaux ici : viewtopic.php?f=354&t=5218 pour trouver un substitut adéquat avec ton rang ;)
Avatar de l’utilisateur
By Rena Kuolor
#36438
Merci beaucoup :D

Voilà, c'est changé niveau pouvoir. J'avais pas fait attention :P

Sinon, niveau "noble" et "sauvage" niveau combat, je pensais plus à l'escrimeur qui fait face à son adversaire et le sauvage qui va de tous les côtés pour tenter de surprendre son adversaire.

J'ai pensé qu'il était possible vu l'aspect nouveau de l'académie que des potentiels obscurs pouvaient être tolérés pour éviter de les amener chez les Siths. Et donc, quelques salopards dans le tas :D
Avatar de l’utilisateur
By Amusement
#36443
Le changement est bon concernant la fiche Force :)

Concernant ton point de vue des élèves obscur, c'est un bon raisonnement dans le sens ou "garde ton ennemi près de toi". Mais il serait logique de penser que de ce fait la surveillance soit multiplié par x sur ces élèves précis, et que de tels agissements soit aussitôt puni.
Après un Jedi sera plus à même de te répondre que moi, mais ce n'est qu'un détail ;)
[Scénario Jedi et NR] Sauver Corellia !

Et ici la partie concernant le soutient médical : […]

https://lumiere-a.akamaihd.net/v1/i[…]

https://i.pinimg.com/564x/d7/4d/6e/[…]

Posséder [Espace]

Ainsi donc sa grandeur au souffle ardent, Amhon […]

https://i.pinimg.com/originals/7e/6[…]

[Polmanar] Retour aux sources

Le tombeau de son maître sur Naboo, une structure […]

Au bon endroit, au bon moment

Lark était visiblement aussi content qu’elle de l[…]

https://media3.giphy.com/media/3orn[…]