L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Freyja'Kad Drake
#38710
IDENTITE


Nom du Personnage : Freyja'Kad Drake
Race : Réplique Humaine et Synthédroïde
Âge : 13 ans depuis le déblocage de sa "véritable" naissance - Apparence 18-20 ans
Planète d'origine : Laboratoire mobile


PROFIL


Métier :
Faction : Neutre
Description :
D'une taille moyenne, Freyja à l'apparence d'une jeune fille approchant possiblement ses 20 ans. Elle arbore un physique athlétique que les scientifiques de l'alliance avait rendu encore un peu plus attractif pour des besoins évidant de séduction. Sa peau est le plus souvent d'une couleur timidement rougeoyante, ses yeux violets accompagnés de cheveux longs clairs, bien qu'elle puisse changer ces derniers attributs comme elle le voulait, bien qu'il était déjà arrivé, que sans le vouloir, un changement, c'était produit. Drake avait alors indiqué que peut-être, cela avait pu être une réaction de son humeur.

De conception particulièrement efficace, voire parfaite pour la faire passer pour un être vivant jusqu'aux fonctions vitales d'un être humain, inspiré d'anciens projets, le squelette était fait en polyalliage le faisant apparaître comme tout sauf métallique aux scanners, ainsi qu'à des cellules de peau clonées, jusqu'aux organes internes constitués de bio fibres, quasi-similaires à des cellules organiques. Seul le "cœur", fait d'un cristal Kyber, bien que recouvert de fibre biologique pouvait trahir sa nature.
Freyja après la rencontre de Drake se distingua en modifiant la forme de ses oreilles, les faisant ressembler à ceux des Sephi, prônant ainsi fièrement, bien qu'alors jamais rencontré, sa filiation avec les enfants de Drake et sa femmes décédée.

Histoire :
En pleine guerre civile et après l’échec des Jedis à maintenir la paix, certains d’entre eux doutèrent de leur propre rôle. C’était le cas d'Ariana Ken'thor, engagée dans la lutte contre l’Empire, elle n’allait pourtant que très rarement sur le terrain. Restant autant que possible la plus discrète possible. Piètre combattante, étonnant venant selon les dires, d'une famille de Mandalorien et recueilli enfant par les Jedis après la mort de ses parents.

Elle aidait la cause surtout grâce à ses qualités d’ingénierie, notamment en robotique, autre écart envers ses origines. Répartition, reconstruction, modifications diverses sur différents types de droïdes, ce qui donnait énormément de soutien à l’Alliance. Pourtant, Ariana très proches de ses « protégés » n’aimait pas les revoir revenir dans un piètre état, quand par miracle, elle les revoyait.

Souvent, elle voyait plus de bonté dans ces êtres artificiels que dans ceux de chaires et de sang. De nombreux de ses collègues lui rappelaient pourtant que cela faisait partie intégrante de leur programmation, mais la Jedi pouvait, selon elle, voir les actions de leur part qui ne venait pas de leur code, mais belle et bien de moments de spontanéité dans lesquels elle voyait la beauté de la vie.

Image


Ce fut durant ces nombreuses années de conflit que Ariana se perdit dans un rêve fou, celui de créer un véritable être synthétique conscient, un être parfaitement bon, à même d’aider les Jedis de leur quête de paix. Son idée était on ne peut plus simple, l’être synthétique devait être le prolongement, voir même l’acolyte du Jedi, présent pour l’aider dans sa quête de protection de la vie. Pour lier à la force cet être non-organique elle imagina alors que l’énergie alimentant l’androïde proviendrait d’un cristal Kyber. Ce même type de cristal qui alimentait les sabres laser des Jedi, devenant pour ainsi dire le cœur de ce synthétique.



Elle travailla pendant des années sur la réalisation de ce projet. Enquêtant sur les diffèrent travaux du même style déjà effectuer, chapardant peut-être même certaine données...

Image Elle dut s’aventurer sur les terres inhospitalières d'Ilum pour se procurer un cristal Kyber qui serait à même d’alimenter l’androïde. Bientôt, elle eut réussi à compléter le projet, quasiment, elle ne lui resta plus que quelque mis aux points à opérer lorsqu’elle disparut dans une attaque impériale.[floatleft]Considéré comme capturée au mieux, sont projet tomba dans les mains de responsables rebelles, qui longtemps avaient voulu donner une autre orientation aux recherches d'Ariana. Leurs objectifs étaient d’en faire une arme contre l’empire, pour se faire, ils modifièrent surtout la programmation de l’androïde et avec de rares changements pour le corps physique, notamment à cause de la précision de fabrication effectué à l’aide des pouvoirs de Jedi sur la structure même, tel qu’ils le faisaient avec leur sabre laser. Ils lui donnèrent notamment quelques possibilités de modifications corporelles (couleur des yeux, longueur et couleur des cheveux) ainsi que d'autre atouts pour lui donner toutes ses chances de réussite pour de futures missions : visions et système d'écoute améliorés et implantèrent également divers protocoles pour la rendre parfaite en tant qu'agent de l'alliance.

Mais le sujet n’effectua que très peu de missions avant que des pirates ne mettent la main dessus, alors que l’androïde se trouvait dans un état de réinitialisation entre deux objectifs, sur un vaisseau rebelle. On ne trouva jamais comment ces pirates eurent vent de ce projet et d'où il se trouvait, mais leur détermination, elle, ne faisait aucun doute. Les pirates, comme si leur vie en dépendait, y laissèrent de nombreux vaisseaux et hommes, mais ce n’était plus l’important pour leur leader, Drake, qui obéissant aveuglement à son Maître, espérant pouvoir sauver son enfant en y transférant l’esprit de celui-ci dans celui du sujet. Mais cela ne fut jamais dans le projet du Maître Sith qu'il servait. Comprenant cela, presque trop tard, le Pirate s’interposa dans un rituel ayant pour objectif de ramener un esprit Sith du monde du Chaos, où était livré les serviteurs du côté obscur à leur mort.

Grâce à Drake et à la protection lumineuse du cristal Kyber, qui atteignait presque sa limite jusqu’à l’intervention du Pirate, le rituel fut brisé, provoquant un choc de force obscure qui tua le Sith et toucha également le pirate. Lui laissant alors une empreinte indélébile...

Le pirate se retrouva alors avec un androïde quasiment vierge de tout programme mis à part ceux de bases. Alors, malgré son piètre niveau dans le domaine de la robotique, il réussit grâce aux données recueillies lors de son attaque sur le convoi de la République, de réimplanter ce qui lui semblait être une programmation déjà utilisée dans ce « module ». Celle d'origine non modifiée par les rebelles et leurs nombreuses directives qui bloquèrent la potentielle évolution par l'expérience voulue à l'origine. Supprimant de ce fait plusieurs protocoles limitant le libre-arbitre de l'androïde placé par les rebelles.

Il remarqua bien vite que cette IA tel un enfant avait besoin d’être guidé. Alors comme pris de remords, il entreprit de « l’éduquer » de la même manière que si cette IA était sa propre fille, prenant cependant compte des erreurs du passé.

Bien qu’il fût au courant de l’avancée technologique que représentait cette IA, il en prit pleine conscience alors qu’il passa plus de temps avec elle, jamais il n’avait vu androïde aussi respectif à l’apprentissage autant qu’un être vivant pouvait le concevoir, dans sa globalité, comme un enfant, limitation faisait de cet être synthétique de plus en plus “vraie” et chaque jour Drake lui apprenait quelque chose d’autre et chaque jour l’IA faisait comprendre au vieux pirate quelque chose en retour.

Les mois et année passèrent. On aurait pu penser que pour une IA, apprendre aurait été facile, en quelques nanosecondes la leçon à apprendre aurait pu l’être, mais ce n’était pas de cette façon d'apprentissage qu'Ariana souhaitée pour son IA, en tout cas pas pour ce qui devait la rendre "consciente", notamment la question des sentiments, car cela n’était évidemment pas quelque chose que l’on apprenait.

L’éducation de l’IA avait été terminée, du moins, autant que les compétences de Drake pouvait le permettre. Certaines notions des organiques lui semblait encore abstraite, bien que quelque chose tel que l'attachement grandissait semblait il en elle. Le pirate avait donné un foyer à l’androïde dorénavant nommé Freyja'Kad, comme l'aurait souhaité la Jedi. Drake avait apprit cela en lisant les notes de la rebelle. Ce nom voulait semblait il signifié littéralement en Mando'ad "l'épée de Freyja" une ancienne divinité d'une civilisation oubliée, pronon l'amour et la paix... Ce qui semblait assez contradictoire pour Drake, mais c'était tout de même une belle symbolique.

ImageCette maison était une station spatiale composée par Drake de plusieurs vaisseaux d’ancienne génération. Cette installation, cachée au milieu d’une nébuleuse camouflé par un dangereux champ d’astéroïdes, servait de base de repli au Pirate et seulement lui depuis de nombreuses années. Inconnu de tous, il y cachait tous ses secrets. Le Maelström, Kilia IV, des plans de vaisseaux... Un holocron sith.
Il avait chargé Freyja de protéger ce lieu lors de ses absences, de surveiller notamment cet holocron dont Drake avait de plus en plus de mal à s’approcher. Chose dont l’androïde n’avait que peu de problèmes, au vu de sa condition, si ce n’est qu’une réaction se faisait “ressentir” quand elle était très proche de cette relique, des fréquences parasites faisaient réagir son cristal d’alimentation comme s'il était connecté d’une façon ou d’une autre à l’holocron.

Prenant à cœur sa mission, malgré son envie d’explorer le monde dont Drake lui narrait ou de ce qu'elle voyait sur les Holos, elle ne quitta jamais la station. Jusqu’au jour où un sensation étrange parcouru son corps, son cristal s’était d’un seul coup affaibli, puis quelque chose se téléchargea dans les systèmes de la station : toute la mémoire cybernétique de Drake Stark. Cela amenant a qu’une seule chose, il n’était plus. Ce fut la première fois que l’androïde Freyja comprit ce que voulait dire chagrin.

Peu de temps après, elle fut contactée par un Cathar du nom de Kanjis Jo’Rendar, lui indiquant sa venue. Portant tous les signes que cet homme avait eu la confiance de Drake, l’androïde accepta sa venue. Celui-ci lui expliqua plusieurs choses.

Cela faisait des mois que Drake se savait en sursis. Son mal qui venait de la source de Chaos lors de son “affrontement” contre le Maître Sith pour la libérer, avait gagné de plus en plus de terrain tel une gangrène. Mais Drake soupçonnait que cette corruption n'était manipulée en plus, que quelque chose agissait dans l’ombre. Manipulant la Death Watch et ses propres hommes. Voulant alors couper tout tentative de se faire utiliser contre sa volonté, mais aussi espérant réunir ses forces autour de la bannière d’un seul clan diriger par ses enfants, il se laissa tuer par – en ses propres termes – une vision de la mort. Pour accomplir ce qu’il souhaitait, il avait choisi le Cathar comme garant de son testament et qu’ils devraient attendre que les enfants biologiques de Drake arrivent à la station pour déverrouiller ensemble les trésors que recelait ce lieu.
Ils arrivèrent en effet quelque temps après, accompagné d’une Jedi que le hasard faisait qu’elle et Drake s’étaient connues. Les héritiers de Drake dont faisait partie Freyja déverrouillèrent les secrets de la station et ainsi acquirent toutes les données de Drake. Mais selon les enfants de chaire de Drake, Aiden et Diana, la trahison de la Death Watch et des autres étaient déjà chose faites, minimisant avec horreur l’action de leur Père.

Prise de doutes, Freyja accompagna la Jedi auprès de l’holocron Sith. Suivant ici les indications de son père “si une Jedi venait à fouler ce lieu, conduis la à la relique sith.” Il observa la liaison être elle et l’objet, essayant de comprendre son action. Quand la Jedi eue terminée, elle lui indiqua qu’elle devait partir au plus vite, lui promettant alors de se revoir un jour.

Par la suite, après ce semi-échec de leur père, ses enfants durent comme il leur avait demandé, s’unir pour bâtir la volonté de leur père, mais aussi la leur. Malgré la relative inconnue qu’était Freyja aux yeux des deux autres, ils se firent rapidement confiance et tentèrent de commencer leur objectif. Plusieurs mois passèrent se faisant discret et tentant de reprendre leur souffle et grâce à l’agent de la république Kanjis, il réussir à glaner des informations sur plusieurs pistes pour défaire les traîtres de Drake. La plus sérieuse semblait se trouver sans grand étonnement à la surface de Tatooine, où un tout petit groupe tentait également de reprendre contact. Pour éviter tout piège, ce fut le Cathar qui fut envoyé en reconnaissance, aidé par de possibles contacts de la république gagné lors de son service au sein d’une très secrète organisation appelée Alpha Blue, c’était semble-t-il le meilleur choix. Des semaines passèrent pourtant sans qu’ils n'aient de nouvelles de l’agent républicain.

Ce fut des jours plus tard qu'alors qu’Aiden se préparait lui aussi à partir pour la planète natale de son père, qu’ils furent attaqués par une flotte pirate. Les trois membres du clan Drake durent alors fuirent, mais sans laisser d’os à ronger pour les traîtres, ils devaient tout emporter avec eux et tout détruire. Dans l’action, Aiden et Diana se désignèrent pour rester sur la station et retenir les assaillants afin que Freyja puisse fuir avec l’holocron et les données. Chose illogique pour celle-ci, pourquoi pas elle, la synthétique, devrait être sauvée ? Mais Aiden lui expliqua une chose qui la percuta violemment. Des plus gros trésors de Drake, elle en était le joyau, si elle était capturée, qu’est ce qui adviendrait d’elle, de ce qu’elle était ? Si ce n‘est qu’elle représentait un trop grand danger aux mains de mauvaises personnes, elle représentait aussi tout le bon de leur père, toute sa rédemption envers la galaxie...

Forcée de quitter la station, son chasseur pris un chemin de secours dissimulé dans les champs d’astéroïde, bientôt elle vit la station exploser dans une grande déflagration. Malgré les apparences, elle abritait en elle l’espoir que sa famille était toujours en vie, même après ce qu’elle avait vu.

Elle devait, s'ils étaient encore en vie, retrouver son frère et sa sœur, elle le devait pour son père, mais pas seulement, le concept d’honneur que lui avait inculqué son père, si elle n’agissait pas maintenant, qui serait-elle ? On se définit par ses actes, et elle allait agir. Ainsi, elle décida de se diriger vers le seul endroit où elle pourrait peut-être trouver des réponses, Tatooine.

Image


Psychologie : Peut-être que certaines personnes ont déjà entendu parlé de Guri, ou peut-être pas. Bien qu'ayant une personnalité hautement réaliste, à l'inverse de sa semblable Freyja ressent, ou du moins commence à apercevoir ce que veux dire sentiments, grâce à un module cognitif, remodelé et amélioré qui fait bien plus qu'une simulation de ressenti, il les crée. Cela a pour conséquence de prendre énormément de "ressource", c'est pourquoi ses possibilités de "calcul" sont bien moindres que certains droïdes.

Mais de cela, elle se moque, elle veut ressentir, vivre et être considéré comme un véritable être, bien qu'elle ne dénigre pas sa condition, elle veut évoluer. Ressentant le besoin d'aider, gaieté naturelle, bienveillance et véhémence sont les mots qui définissent Freyja. Bien que son père eu été un pirate, elle a une forte aversion face à la criminalité et toutes les sources de "mal".
S'étant libéré des règles qui régissait ses actions, elle à elle-même implanté les vertus que son père lui à enseigné : Sens du devoir. Courage. Bienveillance. Respect. Sincérité. Honneur. Loyauté
Sept vertus, un crédo, tel était son chemin.

INVENTAIRE


Crédits : 2000 crds
Arme : 2 Pistolet Blaster Lourd DL-6H( modifié 45 coups et pour obtenir l'option laser et paralysant ), ayant appartenu à son père.
Possessions :
    Veste de pirate, elle aussi de son "paternel".
    Holocron de Naga Sadow
Avatar de l’utilisateur
By Malice
#38792
Salut à toi, vieux pirate, et rebienvenue sur SWOR, de fait !

C'est un personnage peu commun que tu nous propose là pour redémarrer l'aventure du forum... Un personnage dont je devine assez facilement les inspirations, mais un personnage qui n'en reste pas moins bien pensé et dont les aventures dans cette galaxie promettent d'être intéressante !

Pour ce qui est des capacités de ton personnage, c'est au dessus de la moyenne humaine, forcément, mais rien qui ne soit à mon sens trop puissant pour que cela demande un nerf... Et étant donné que ton personnage hérite de son défunt paternel, les deux flingues ne me posent pas de problème, attention en revanche pour l'holocron, il se pourrait qu'une dame verte cherche à te le voler. A noter également que, en raison de ta nature cybernétique, les dépenses de la vie commune de ton personnage sont plus importantes car entretenir un corps entièrement mécanique est bien plus cher que de simplement se nourrir.

Enfin, concernant la présentation et l'orthographe rien à dire, c'est propre, bien présenté et fluide...

Je pense donc que ce personnage peut à présent être validé !
Bon retour sur SWOR et que la force soit avec toi ! :saberg:
Drappée dans le silence

La tireuse ferma les yeux quelques instants, avant[…]

[Lyran IV] Maintenant il faut payer

Maintenant, il faut payer … https://i5[…]

Luna finit par sourire doucement quand il lui aff[…]

Ambitions conservatrices

Ambitions Conservatrices https://i59[…]

Une histoire en travaux

Debout à l’entrée du bureau, je regardais la Prima[…]

[Gizer] Les réfugiés

https://zupimages.net/up/21/09/83nr.[…]

PNJs de l'Ordre Sith

Malastare https://i59.[…]

[Nyssa] Le trésor de Mecrosa

Vkoh emboite le pas de la Mirialan, s’enfermant a[…]