L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Planète au climat tempéré et à l'environnement accueillant, Mrisst, le monde natal des Mrissi, a forgé sa réputation grâce à ses prestigieuses académies d'arts et de sciences. Sa position particulière aux portes du Noyau en fait également un monde d'importance stratégique pour la Nouvelle République.
Gouvernement : Confédération des Systèmes Unis
Avatar de l’utilisateur
By Alayna Tega
#37759
Image


Les Festivités du Printemps étaient certainement la fête la plus apprécié sur Mrisst. Il s’agissait de l’une des célébrations honorées un peu partout dans les Colonies. Elle symbolisait le renouveau, le passage de l’hier à l’été. Si chaque monde avait, en fonction de son propre cycle, sa fête du Printemps, le hasard avait voulu que Mrisst et Chandrila soit quasiment synchronisées dans leur orbite. Une partie des Colonies s'était donc calé sur ce rythme. La Confédération avait alors chercher à développer ses célébrations en les rapprochant de la date de Fondation de la CSU. Les festivités ancestrales prenaient ainsi un léger coté patriotique, soufflé par Alayna depuis le début maintenant plusieurs mois.

Ainsi, sur Mrisst, Alayna avait organisé une grande réception aux cinquièmes et derniers jours de la fête du Printemps. Après une fin de semaine de fête, de défilés et de concert, cette soirée représenté le point d'orgue des célébrations. Tandis que la journée avait été ouverte part un discours de la Prima suivi d'un défilé représentant les différents mondes de la Confédération, la fin d'après midi avait fait la part belle à la musique et la culture populaire. La soirée serait festive dans toute la ville tandis que le Palais deviendrait le siège de l'une des plus grandes et plus fastueuse soirée organisé depuis des années.

La Prima avait rédigé une large partie de la liste des invités elle même. Des dirigeants planétaires confédérées, des chefs d'entreprises, des représentants d'institution confédéré. Mais pas seulement. On trouver parmi les invités des représentants républicain, impériaux, ou encore, fédéraux. Les maisons nobles du noyaux avaient été invités à rejoindre la fête aux noms de leurs liens avec la Maison Chandrillienne. Enfin, au milieu de ce gratin galactique, on trouvait également des anonymes, riche ou non. Les meilleurs clients de la Banque des Colonies, ou pour d'autres, des rencontres d'Alayna ici ou là.

Pour assurer la sécurité de tout ce petit monde, la Prima avait vu grand. De multiples contrôles était réalisé sur les invités afin de s'assurer que personne ne viendrait armé. L'effectif mobilisé pour défendre le palais et sécurisé la réception aurait eut de quoi faire palir la garde sénatoriale. Il aurait été suicidaire pour n’importe qui de vouloir troubler la quiétée des convives.

Les invités les plus prestigieux, les officiels, avaient eu droit à un service d’accueil depuis l’arrivée à l’astroport. Ils furent conduits dans de prestigieux appartements ou de magnifiques hôtels. Les autres avaient pour la plupart reçu les consignes de la soirée, ainsi que l’adresse des hôtels qui leurs avaient été attribué. Tous avait par contre reçu une consigne unique pour tous les convives, du roi à l’entrepreneur : Ils porteraient un masque. Le masque traditionnel des fêtes de printemps était un masque qui ne cachait que la zone des yeux, généralement porté à la main grâce à un pique en bois, ou retenue par un bout de tissus. Mais il était laissé au choix de chacun de venir avec sa propre effigie. Portait le masque traditionnel, ou quelques choses de plus original.

Les arrivés au Palais s’échelonnaient sur une quarantaine de minute et par plusieurs accès, en fonction des rangs et des factions. Pour tous, le parcours était le même. Vérification de l’identité, contrôle anti-armement et fouille. Puis, s’en suivait une entré par un parc au tracé géométrique, accueillant en son centre de grand bassins. Partout, de magnifique sculpture embellissait un peu plus un paysage riche de plante. L’allée principale du jardin, longeant les plus grands bassins, amenait les invités sur une grande terrasse. Là, nombre de tables hautes avait été dressé, tandis qu’ici et là, des fauteuils se faisait face, créant de mini salon de plein air. Mais les convives étaient pour le moment invités à rentrer par les portes fenêtres du palais.

A l’intérieur, tous arrivaient dans une grande salle d’une centaine de mètre de long pour une trentaine de large où d’entrainantes musiques joué pas un orchestre résonnaient. Le plafond était couvert de grandes fresques de peinture et le mur opposé aux portes fenêtres était couvert de grand miroir qui reflété la lumière du crépuscule et celle des grands chandeliers à cristaux. Au sol, un parquet plusieurs fois centenaires accueillait les invités. Ici et là, des tables hautes avait été installé tandis que des serveurs commencés à passer parmi les convives avec boissons et hors d’œuvre. Il n’y avait là que des produits de luxe et de grandes qualités. La Princesse n’avait pas compté et avait tout payé avec son compte personnel.

Tout était prêt pour que les invités commencent à animer la soirée. La maîtresse des lieux apparaitrait un peu plus tard dans la soirée, une fois tous les convives sur place.




Image
Pnj: Ewilya Manhart

Ewilya et Luna s’était retrouvé pour se préparer pour la soirée. La Chandrillienne avait aidé son amie à serrer le corset en satin qu’elle avait enfilé. Ewilya avait opté pour un ensemble bleu que Luna l’aida à enfiler.

« Oui, tu es très jolie ! Tu as raison, nous devrions y finir de nous préparer. »


Ewilya enfila sa robe. Une tenue pour le moins audacieuse pour elle. Elle portait un bustier doré qui possédait un décolleté important. Le bustier, rigide, était constitué de multiples plumes dorées, et adhérait aux formes de la jeune femme parfaitement. La robe était achevé par de longs jupons dorée descendant jusqu’au sol. Un collier doré faisant partie intégrante de la robe et son masque traditionnel doré venait compléter sa tenue.

« Oui, nous devrions y aller. Viens. »


Ewilya prit la main de sa jeune amie et l’amena dans le couloir. Là, elles descendirent au rez-de-chaussée. Arrivant dans le couloir principale, la Chandrillienne tourna à droite, passant l’une des portes débouchant dans la salle de balle. Beaucoup d’invités étaient déjà arrivés et les serveurs tournaient déjà avec les plateaux. Au passage de l’un d’eux, Ewilya attrapa deux coup d’Emeraude, ce fameux vin pétillant chandrillien reconnu dans toute la galaxie et en tendit une à Luna.

« Alors, ça fait d’être à te première grande réception ? »



Un grand Rp recontre et festivité où tout le forum avec une liste d'invité tellement large que peut importe votre personne, vous êtes le bien venue. Un petit interlude pour mettre les questions politiques de coté le temps d'une soirée. N'oubliez pas votre masque ! Vous êtes tous invités !
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#37762
L'ascension sociale... Voilà un terme, un mot, une idée, qui définissait plutôt bien la situation de Sareth en ce jour si unique. Quand il avait posé les pieds sur la lune inhospitalière de Dxun, il ne s'attendait pas à rencontrer la Prima du CSU, et encore moins de travailler pour elle. Cette dernière semblait avoir de grands projets pour lui... Mais pour l'heure, elle l'avait convoqué sur Mrisst pour une raison précise : Être présent sur les lieux pour s'occuper de la sécurité ! Ce n'était qu'un prétexte, la Prima lui faisait clairement une fleur, c'était pour le chasseur de primes l'occasion de rencontrer de nouveaux clients... Mais aussi un test pour savoir si la dirigeante du CSU pouvait confier à Sareth des tâches plus délicates. Le mercenaire n'était pas le plus brutal ni le plus ignare des chasseurs de primes, au contraire, il tâchait d'être malin et distingué quand il le fallait, et combattif voire grande bouche quand il en était l'heure.

Pour l'heure, il fallait se montrer poli, délicat, distingué et aimable... Rien qui ne faisait fondamentalement peur au chasseur de primes, même si la haute société et tous ses gratte papier avait le don de l'ennuyer. Il préférait foncer droit dans un Rancor pour l'étriper plutôt que de devoir tenir la conversation avec un triste sire doté d'un balais dans le fondement rectal. Enfin... Il allait peut être rencontrer des gens intéressants au milieu de ces pingouins qui sait, et puis il n'était pas seul, Seven avait tenu à le suivre. Ce dernier était curieux et tenait à rencontrer tous ces gens si étranges. La Prima accepta, mais elle fit un long cours sur l'étiquette et le savoir vivre aux deux chasseurs de primes. Le droïde suivit les enseignements de la princesse de Chandrillia avec espièglerie et joie, là où Sareth était dubitatif, mais les regards sévères de la Prima le rappelèrent vite à l'ordre.

Enfin, elle offrit un joli costard aux deux chasseurs de primes en menaçant sévèrement, sur le ton de la rigolade, ces derniers que les abimer ou les salir serait passible d'un séjour dans ses camps de travail... Sareth ne savait pas si cette dernière était sérieuse ou pas, il rigola donc d'un rire jaune. Seven étant un droïde doté d'un unique oeil, aucun masque ne lui convenait vraiment, on décida de ne pas lui en donner, en revanche Sareth dans sa coquetterie demanda un magnifique masque de Renard qui lui fut offert encore une fois par la Prima, cette dernière trouvant que le jeune homme avait du goût.

Image


A présent les deux chasseurs étaient prêts à rejoindre le bal... Sareth demanda à Alayna si il y avait autre chose avant d'y aller pour de bon, la dirigeante du CSU répondit très simplement "Faites ce que vous faites de mieux, épatez moi !", ça avait le mérite d'être clair ! Les deux partenaires rejoignirent la salle de réception, habillés et masqués comme des princes.

- Alors Seven, tu es à l'aise ?
- Pas vraiment, mes articulations sont ralenties par le costard... Est-ce normal que cette tenue soit aussi serrée ?
- Tout à fait, c'est d'ailleurs pour ça qu'on surnomme ceux qui en portent souvent des pingouins... D'une part à cause de la ressemblance avec le palmipède, mais aussi parce que cela les force à marcher comme ces derniers.
- Dois-je donc les appeler Pingouins ?
- Surtout pas.
- Suggestion enregistrée... Et si jamais je croise un militant anti droïde ?
- Prétend que la sécurité t'appelle ailleurs et que tu dois te sauver, comme ça tu coupe la conversation de manière nette et sans bavure !
- Suggestion enregistrée... Cette soirée promet d'être intéressante !
- Je ne te le fais pas dire ! Tu reconnais quelqu'un ?
- Je crois reconnaitre les deux secondes de la Prima à 15 mètres au Nord Est.
- En effet je les vois, soit poli et tire une révérence comme la Prima te l'a appris.


Les deux gentlemen (Et gentledroid) tirèrent une élégante révérence en croisant les secondes du regard. Ensuite ils avancèrent dans leur direction... Autant commencer par elles vu qu'elles étaient là. Surtout que selon les dires d'Alayna, ils devraient travailler ensemble dans une future mission, autant sympathiser immédiatement !
Avatar de l’utilisateur
By Jack Crypston
#37763
… Départ pour la petite sauterie…



"Penser printemps les amis !" Outre le fait d’être l’en-tête de l’élucubration d’un obscur homme politique de la Nouvelle-République, cette maxime était on ne peut mieux appropriée. Mrisst s’organise une réception du tonnerre en cette période de l’année, on espérait la soirée pleine de débauchés et de délices indécents. Tout le petit gratin galactique était invité à poser son postérieur et quelques cafards qui avaient vu de la lumière.

À bord d’un vaisseau un peu SPÉCIAL parti en direction de la lointaine Mrisst, au centre d’une pièce récemment aménagé une silhouette se dessinait. Des jambes mécaniques recroquevillées et une prothèse de bras enfoncé dans une joue droite, deux yeux vairons papillonnant dans le vide, un bel étalon qui poussait une moue peu satisfaite. La vie à vrai dire en ces temps n’étaient pas forcément très clémente avec l’homme, quelques démêlées physique et fiscaux qui minait le moral de Jack Crypston directeur Corporatif. Une bonne fête de cette envergure serait peut-être le remède pour se requinquer un bon coup.

L’invitation avait été adressée mécaniquement, une petite main de la CSU qui avait tamponné un papier parmi tant d’autres. La missive avait été glissée sous le porche du PDG de la Nostrom Company. Le héros de l’histoire n’était pas l’un des invités de marque, mais cette soirée pourrait permettre à l’avenir de modifier ce léger point de détail... d’être plus qu’un cloporte de seconde zone. Dans toute cette masse, il était toujours compliqué de se démarquer, mais pour ce qui était de gagner l’attention de la galerie Jack savait se montrer imaginatif.

Le dandy ne s’était pas présenté dès le lancement des grandes festivités, se faufilant plutôt au quatrième jour au soir entre deux défilés patriotiques confédérés. Le passage au spatioport avait été croustillant. La fière embarcation du corporatiste n’était pas l’un de ces immenses yachts qui puaient le luxe, non l’embarcation était étrangement de taille modeste… Pourtant ledit vaisseau avait de quoi attirer le regard plus que toutes les autres chaloupes de duracier qui plaisaient aux plus coquets des bourgeois, l’IG2000 était le carrosse de Crypston. À son bord le droïde garde du corps de Crypston, un droïde majordome et un cadeau pour l’organisatrice de cette charmante soirée.

Le fieffé coquin de héros débutait en fanfare sa petite parade du coq. Serait-elle au goût des innombrables forces de sécurité, rien n’est moins sûr. En tout cas, le bon Jack savait qu’il pouvait aller se brosser copieusement s’il souhaitait se voir suivi par son garde du corps. Pour l’accompagnement on supposait que le majordome de fer après fouille et analyse, afin d’être assuré que la boîte de conserve n’était pas une boîte infernale, pourrait accompagner Jack dans sa petite promenade champêtre.





… 5ème jour…


Après s’être délecté du discours de la Prima, l’heure des petits fours et du manège dans les grandes salles de ballet était venue. Le Héros de l’histoire s’était habillé pour l’occasion de la petite sauterie. Affublé d’une superbe veste de costume en cuir sombre de Fyrnock, les manches retroussées à mi-hauteur. Le veston tombait dans le dos en V jusqu’aux fesses, par-dessous une chemise blanche cassée en soie et aux boutons en ur-diamant faisant ressortir le torse. Un fin pull à col court tressé en poil de tooka sous la première couche de vêtement cassait le style conventionnel classieux.

Image

Une paire de bottes sertissait le pantalon de costume remontant au-dessus des mollets, les semelles ferrées en électrum. Les cheveux du héros avaient été laqués et rabattus légèrement sur le côté, une mèche blanche naturellement décolorée bien en évidence, on laissait respirer la chevelure qui retombait en pointe légèrement bouclée.

Le regard luisant de l’œil bleu mécanique de Crypston faisait réfléchir d’élégants reflets sur un masque en polyplastique mimétique couleur chair à l’effigie du héros. Ce second visage simulait les mouvements et les étirements du faciès à la perfection, une splendide déclaration d’amour envers son propre nombril.

Toujours dans le registre des gadgets le bras droit et les jambes synthétiques étaient délibérément laissés voyants, Crypston portait avec dédain ses petites blessures de guerre. Mieux encore le bras droit contenait jalousement l’IA d’IG-88 qui pouvait s’exprimer par le biais de petits vocaloïdes. L’intérêt s’arrête à une simple assistance pour aider le courageux héros à prendre la fuite. Ou rendre le temps d’attente moins long durant les festivités en taillant une bavette à son propre membre, guère d’équipements dissimulés pour jouer les trouble-fête, ça la sécurité s’en était assurée.

Dernier accessoire une canne d’apparat, outil privilégié des gentlemen, ici nulle tête de créature ou autres formes géométriques ne sertissait le long bâton de bois de kashyyyk, mais la tête d’IG-88 qui y trônait fièrement. La tenue avait été en partie signée par le célèbre designer corporatiste Louis Crouton, véritable équilibre entre tendance et provocation envers la caste de mange-caviar/peigne-cul coincé que ne pouvait pas piffer le héros de l’histoire.

« … Et passez une agréable soirée, monsieur. »


« Ouais, merci, à toi aussi petite tête. »


Rendant un clin d’œil et mimant un pistolet avec ses doigts pour saluer sa réceptionniste, Jack s’avançait accompagné de Harold son droïde majordome, déambulant bruyamment avec sa canne trophée entre les différents invités un grand sourire aux lèvres.
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#37765
- Je croyais que tu détestais ce genre d'évènements.

- Ah mais c'est vrai ! Je deteste ce genre de trucs. Aller faire la potiche aux réceptions, tu te doutes bien que c'est pas mon genre !

- Alors pourquoi tu as dit oui ?

- Parce que c'est un service que je rend à mon père... Ma mère est malade, et ne peut pas s'y rendre. Mais mon père y a été invité, c'est un des gros clients de la Banque des Colonies, au travers de ses entreprises sur Corellia. Il m'a demandé de le représenter, et pour lui... Je ferai n'importe quoi.

- Elle est mignonne la fifille à son papa hein...

- Tu sais quoi Mike ? Tu devrais pas te foutre de moi. Parce que tu m'accompagne.

Le pilote manqua de s'étouffer avec sa gorgée d'eau. Alors là ! Il s'était attendu à tout sauf à ça. L'accompagner à une réception officielle ? Mais lui il n'était pas du tout de ce monde là, et ses dernières représentations officielles dataient de sa sortie d'école militaire. Et puis, comment il allait s'habiller ? Il ne pouvait pas vraiment se pointer en uniforme de la Nouvelle République, n'est ce pas ? Il la questionnait du regard, et la rouquine, en face, s'amusait de la situation.

- Allez, ne t'inquiète pas, je gère tout, tu n'as rien à faire, c'est promis !

*****


Lorsqu'ils passèrent les grandes portes, la fille Droan balaya la foule du regard. Sous les masques, il y avait du beau monde. Elle en était sûre, parce que les robes des dames étaient de très belle facture, et les costumes des messieurs étaient tous taillés sur mesure. Les discussions allaient bon train, et elle savait qu'elle allait devoir s'intégrer à ça, comme à l'époque. Ca ne l'enchantait guère, mais elle savait que c'était son rôle pour la soirée. Au bras de Mike, qui lui était vêtu d'un costume très simple, noir et chemise blanche, masqué d'un loup noir et argenté, la rousse était resplendissante.

Misha avait opté pour une longue robe bleu claire, délicate, composée d'un bustier corseté dans le dos, recouvert de tulle léger, surplombant un jupon de tissu et de tulle. Pour parfaire le tout, elle avait remonté ses cheveux roux en un chignon bohème, agrémenté de délicates fleurs blanches. Un maquillage argenté réhaussait les deux émeraudes qui lui servait d'yeux, et qui n'étaient, avec sa bouche rouge, que les seules choses visibles sous un loup blanc et argenté.


- Alors, on commence par quoi ?

- Par les laisser venir, j'suis pas vraiment pressée tu vois...

Misha tendit la main pour se saisir, sur un plateau qui passait par là, d'une coupe d'Emeraude, et d'y tremper ses lèvres délicates. La soirée serait sûrement bonne, elle gardait espoir.
Avatar de l’utilisateur
By Luna RedMoon
#37766
Image


Elle suivit Ewilya au rez-de-chaussée jusqu’à la salle de bal. Oh mon dieu mais il y avait déjà tellement de monde. Luna se sentit soudainement toute petite mais elle ne laissa rien paraître et sourit naturellement. Elle observa doucement tout ce beau monde se pavaner. Elle retient un soupir. Elle était ravie d’aller à cette réception mais de ce qu’elle voyait pour l’instant il n’y avait que des petits princes, nobles et aristocrates sûrement tous aussi pêteux les uns que les autres et cela l’exaspérer étant donné que toute son enfance elle l’avait vécu en ayant quasiment rien pour elle. Elle caressa discrètement la perle que son père adoptif lui avait offert dans ses cheveux avant qu’Ewilya ne la sorte de ses pensées en lui tendant une coupe du fameux vin pétillant Chandrillien. Elle prit élégamment la coupe et fit un petit sourire à Ewilya. Elle écouta sa question et lui répondit en prenant une petite voix aristocratique en se retenant de rire.

« Mm, je dirais que cela est fort fastueux ! C’est un tel plaisir de voir une si grande réception et d'aussi nombreuses personnes de hauts rangs ! »


Elle rigola doucement avant de se servir une gorgée de ce vin qui était vraiment délicieux. Elle reprit doucement sa voix.

« Je rigolais mais c’est vraiment génial de pouvoir assister à une si grande réception. Ce qui m’ennuierais par contre c’est de ne rencontrer que des personnes aristocratiques à mourir d’ennuis si tu veux mon avis. Dans tous les cas je danserais. Tu sais combien j’aime la danse et puis nous pourrions nous amusez beaucoup plus à cette réception qu’aux autres. Mais est-ce que tu reconnais des personnes ? »


Luna tenta de reconnaître certaines personnes qui lui avait été présenté avant ou dont Alayna ou Ewilya lui avaient parlé mais elle n’en vu pas beaucoup. Elle surveilla néanmoins que les gardes engager par Alayna était en place comme les dispositifs de sécurité. Il était hors de question que quelqu’un gâche la fête. Son corset la serrer un peu mais elle tenta de prendre une grande inspiration quand elle vu qu’on la dévisager. Merde ! Surtout ne pas montrer ses émotions. Elle se concentra pour ne faire passer sur son visage qu’une émotion charmante de pure joie de voir autant de monde réunis. Au fond d’elle c’était exaspérant. Elle voulait bien comprendre qu’elle intriguait du fait de son statut mais pourquoi personne ne venait lui parler ? Elle regarda une nouvelle fois sa robe et tenta de remonter le vêtement qui était quand même plus décoté que ces habits habituels. Elle se tourna vers Ewilya doucement pour se rassurée. Elle lui demanda discrètement.

« Tu penses que ça va aller ? Il y a tellement de personnes qui nous regardent. C’est peut-être ma robe, j’ai peut-être trop osé ! J’ai les joues en feu »


Elle se balança légèrement d’avant en arrière pour se calmer. Ewilya la rassura tendrement et la complimenta ce qui la fit rougir de plus belle surtout lorsqu’elle lui dit qu’elle allait ramener des hommes à ces pieds. Luna n’avait pas vraiment eu de contacts masculins en dehors de son père adoptif, des quelques précepteurs jedis au Temple et les quelques invités d’Alayna et aucun en matière d’amour mais elle y ferait bonne figure. Soudainement elle sentit qu’on la regardait. Ewilya et elle tournèrent la tête en direction d’un homme accompagné d’un droide. Tout deux portaient un costard. Le masque que cet homme porté était un...un renard. Mm original mais il avait sûrement une signification derrière. Le masque qu’elle portait avait aussi sa propre symbolique. Luna eu un petit sourire quand elle vit le droide tentait maladroite de marcher avec le costard. Elles virent qu’ils leur faisaient une révérence et toutes deux hochèrent la tête délicatement. Ils se dirigeaient vers elles. Luna se tourna vers Ewilya et lui murmura.

« Est-ce que c’est le fameux Mandalorien dont Alayna nous a parlé ? »


Ewilya lui répondit affirmativement. Luna souleva un sourcil un petit sourire en coin sur ses lèvres.

« Je me demande ce que signifie son masque. Par contre je trouve que le droide est trop mignon dans son petit costard visiblement il connaît les bonnes manières plus que certaines personnes… »


Elles gloussèrent ensemble juste avant qu’ils les rejoignent. Elles reprirent un air sérieux et Luna croisa ses mains devant elle en souriant sincèrement et attendit qu’Ewilya se présente avant d’elle-même le faire. Elle regarda le droide puis plongea ses yeux dans ceux de l’homme au masque de renard.

« Je m’appelle Luna Évangeline RedMoon. Je suis ravie de faire votre connaissance. Bienvenue aux Festivités du Printemps. J’espère que vous passerez une excellente soirée »


Elle attendit patiemment qu’il se présente en l’observant doucement et aussi discrètement que possible.
Avatar de l’utilisateur
By Vrad Kist
#37769
La ville de Keldabe était calme ce matin. Le soleil était en train de ce lever et la cité se réveillait au rythme du bruit des armures qui commençait à résonner au fil des heures. Vrad était déjà debout. Il parcourait le Hall de MandalMotors en marchant tout en pianotant sur son datapad plusieurs ordres de mission et de compte rendu. Le Mandalorien était songeur ce matin quand soudain quelqu’un frappa à la porte. Vrad sortit de ses pensées et indiqua à l’inconnu qu’il pouvait entrer. C’était Dulgen Bralor, le Stratège Suprême.

« Vrad nous avons reçu une invitation pour les fêtes de l’équinoxe, la Prima donne une réception sur Mrisst aux cinquièmes jours de la fête du printemps. C’est un bal costumé.

- Hum d’accord donc je suppose que nous ne pouvons pas y aller avec nos Beskar’gam.

- C’est bien ça mais nous devrions trouver des magasins sur Mristt afin de pouvoir attacher des tenues convenables.

- Ok, tu vas venir avec moi Dulgen je suppose que tout le gratin galactique sera là-bas et cela pourrait être une bonne opportunité de ramener de nouveau client pour MandalMotors.

- Tu as raison Vrad, nous prenons Le Rédemption je suppose.

- Tu supposes bien, commence les préparatifs pour le décollage, je te rejoins dès que j’ai fini de transmettre mes ordres.

- Bien Vrad.
»


Dulgen salua Vrad et il quitta la pièce. Le Mandalorien continua à pianoter ses ordres tout en réfléchissant à la situation. Il allait partir à une fête dans les colonies pour essayer de trouver de nouveau partenaire pour MandalMotors et surtout pour faire de nouvelle rencontre, mais ce qui mettait le plus Vrad mal à l’aise c’est qu’il devait y aller sans son armure et cela pour un Mandalorien c’est très dur. Les Mandaloriens apprenaient à forger leur Beskar’gam très jeune et une fois qu’ils l’ont il ne la quitte plus. Vrad allait devoir faire des efforts pour cette réception mais grâce à cela il allait passer pour un inconnue devant tout le monde et découvrir un monde non mandalorien.

Vrad rejoignit Dulgen qui avait préparé Le Rédemption pour partir en direction des Colonies. Les Mandaloriens avaient prévu d’arriver quelques jours avant afin de découvrir un peu Mrisst et surtout de s’acheter des vêtements adéquats pour la soirée. Le voyage se passa sans encombre et l’arrivée du vaisseau sur Mrisst aussi. Vrad paya ses taxes d’arrimages à son arrivée au spatioport et il partit avec Dulgen en direction du quartier de la bourse. La ville était spacieuse et le climat tempéré. Il y régnait une certaines agitation. Mrisst se trouvait aux portes du noyau et cela en faisait un point d’échange et de commerce important dans la galaxie. Les Mandaloriens c’étaient renseigner sur l’holonet afin de trouver une boutique qui vendait les vêtements que les deux hommes recherchaient. L’allure dans Mandaloriens en ville se faisait remarquer énormément et les deux hommes se faisaient scruter de la tête aux pieds à chaque fois qu’ils passaient devant des gens.

Les deux Mandaloriens arrivèrent à la boutique de vêtements. Vrad prit sur les conseils du vendeur un smoking trois-pièces avec un masque pour la soirée de la Prima. Dulgen fit de même et les deux hommes se changèrent directement dans le magasin. Cela faisait des années que Vrad n’avait pas enlevé sa Beskar’gam en entière et surtout il n’avait jamais marché et passé une soirée dans une autre tenu qu’avec son armure. Vrad était partagé dans ses émotions entre la peur de ne pas avoir son armure et l’excitation de la situation. Les deux hommes avaient loué une chambre dans un hôtel luxueux du centre-ville afin de déposé leurs affaires.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Image



Vrad venait de mettre son costume ainsi que son masque. Ces yeux bleus ressortaient sur son visage. Le Mandalorien se regarda dans le miroir de la salle de bain et il put regarder son regard charmeur. Il ne c’était jamais regarder comme ça. Vrad rejoignit Dulgen qui était dans le salon et ils partirent tous les deux à la cérémonie de la Prima. Les deux hommes s’étaient habitué les quelques jours avant leur arrivée pour apprendre à se déplacer avec leur smoking.

A leur arriver dans la grande salle ils passèrent les passages de contrôle sans encombre et quand ils rentrèrent ils purent contempler une salle somptueuse. Elle était éclairée de chandelier, une table gigantesque était disposée en son centre. Il y avait déjà beaucoup de monde. Vrad regarda autour de lui. Il essaya de distinguer les personnes qui étaient dans la salle quand son regard se porta sur un homme avec un masque de renard. Il était accompagné d'un droide et il était en train de rejoindre un groupe de deux femmes. Vrad regarda ses femmes et ses yeux furent bloqués sur celle de droite, elle était magnifique. Elle avait un masque noir en dentelle avec une petite chaîne en or avec des perles sur son nez. Elle était ravissante et Vrad était bloqué sur cette femme. Elle portait une robe noire majestueuse avec un très joli décolleté. Vrad était complètement sous le charme de cette femme et il en avait oublié de regarder les autres convives. Il sentait une certaine pression en la regardant. Une sensation qu’il ne connaissait pas. Vrad fit signe à Dulgen de le suivre et ils se rapprochèrent de la femme. Le Mandalorien attendait patiemment le moment opportun et ce moment arriva. Il croisa son regard et il lui fit son plus beau sourire charmeur. Il lui fit un clin d’œil avant de s’éloigner sur sa droite prendre une coupe d’émeraude à un serveur qui passait à côté de lui. Il s’éloigna ensuite de la jeune femme avec Dulgen comme si de rien n'était.


« Alors Vrad quelque chose d’interressant.

- Je ne sais pas Dulgen, et toi alors tu penses que tu vas réussir à trouver de nouveau acheteur.

- Qui sait, seul l’avenir nous le dira.

- Tu as raison santé Vod.
»


Les deux hommes trinquèrent ensemble. Il c’était mis dans un coin de la pièce. Vrad avait toujours un visuel sur cette inconnue et il avait hâte de voir ce que cette soirée allait donner.
Avatar de l’utilisateur
By Trench
#37776
De l'eau avait coulé sous les ponts depuis que la réception chez le Roi Amaury Korsh s'était déroulée. Mais il semblerait que la représentante de la Prima n'ait pas oublié le CyberHarch.

"Kraken que saît-tu sur la Prima des Colonies, qui vient de m'envoyer cette invitation, et sur cette fête de l'équinoxe ?"

"Il semblerait que la pupille de Maya Tega, eut une relation médiatisée avec un jeune parlementaire mais ce dernier suit eà un scandale politique a disparu. A la mort de sa tutrice, elle est devenue la dirigeante suprême des Colonies, notamment suite à l'explosion du parlement de la CSU..."

"Quelle heureuse coïncidence..hak hak hak. Dit moi quelque chose que je ne sais pas encore."

"Elle est actuellement à la tête de la première puissance économique selon toute vraisemblance."

"Intéressant.Hak hak hak."

"La fête de l'équinoxe a pour but de fêter le renouveau de la vie."

"Voilà une heureuse coïncidence. J'irais donc alors."

La Corvette Corellenne CR70 se dirigea vers Mrisst pour assister à la semaine de festivités. Le gouverneur pu y repérer notamment le peu conventionnel chef d'entreprise Jack Crypston. Il semblait "différent depuis leur rencontre. Puis enfin la tant attendue soirée arriva.


Pour déguisement Trench apporta un masque.


https://imgur.com/gdTBRsU

Et avec lui Kraken se présenta également Kraken. Sous une forme plus raffinée.

Image

"Je ne pense pas que ma présence était nécessaire monsieur."

"Au contraire mon ami, ta présence est essentielle..hak..hak..hak. Il faut juste que nous abattons nos cartes au bon moment."

La sécurité fut assez récalcitrante envers mon ami robotique mais elle le laissa passer. Tout comme moi et mes implants robotiques.

"Il semblerait que cela soit le premier droïde de la soirée...hak..hak..hak." Fit Trnech en direction de la secrétaire.

"Ahah ne vous inquiétez pas Monsieur le gouverneur, vous avez été précédé."


Un beau parterre d'invités galactiques que nous avions là. Des rencontres se ferait et aboutiraient sur plus. A voir. Mais même malgré le masque et le costume deux pièces qui était si étrange à l'Harch, il se fit remarquer. Notamment à cause de ses six bras. Et plus à cause des implants.
Il n'aimait pas les réceptions mais c'était ici que se livrait les jeux de pouvoirs et d'intrigues. Un champ de bataille dissimulés à travers des mesquineries. Il s'était habitué à ce type d'évènement grâce à la réception du Roi. Après la mort et le deuil vient la vie et le renouveau. Quelle étrange coïncidence et il y en aurait ce soir-là.
Au vu des nombreux invités, l'ancien amiral se dirigea vers le seul invité qu'il connaissait à savoir Jack Crypston. Tout en observant et analysant avec ses yeux et son œil cybernétique. Il pu repérer la jeune apprentie de la Prima et une autre jeune femme qui semblait l'accompagner. La Prima avait-elle agrandit son cercle ?


"Kraken occupe toi d'enregistrer les personnes que tu vois ici et fais moi une liste pour plus tard."

"Oui Monsieur."

Puis en arrivant à côté du yborg humain, Trench le salua.

"Salutations Monsieur Crypston. C'est un plaisir de vous voir ici en chair et...hak...hak...hak...en métal..hak...hak...hak..Je vois que vous avez subis tout comme moi les afres de la guerre."
Avatar de l’utilisateur
By Jessa
#37777
Lorsque Jessa appris qu’il y aurait une grande soirée organisée par une chef d'entreprise pleine aux as, elle ne voyait aucun intérêt à venir voir des riches faire des courbettes. Mais après réflexions, il y aura sûrement des rencontres intéressantes, et en plus c’est gratuit. De plus, la soirée a pour but de fêter le retour du printemps, et la mandalorienne adore la saison des amours. Elle allait venir en pique-assiette, profiter d’une soirée pour manger et boire de la nourriture de haute-qualité. Elle savait que malheureusement elle ne pourrait pas en profiter pour se battre comme dans des cantinas, mais bon pour une fois elle se retiendra. Il y aura des employeurs potentiels, des alliés potentiels, voir même des futurs compagnons de nuitée…
Quoi qu’il en soit, elle était déterminée à y aller. Sa tombe bien, elle était déjà sur Mrisst.

Cherchant dans sa garde robe, il fallait attirer l’attention sans être trop provocante pour les coincés présents. Elle opta pour une robe de couleur rouge, coupée au niveau des jambes laissant ainsi visibles les cuisses et les jambes de la zeltronne, moulante au niveau du torse, serrée par une ceinture de cuir avec une boucle d’or à la taille. La robe n’a pas de manches, laissant paraître ses épaules musclées avec ses bio-tatouages, et un magnifique décolleté plongeant mais pas trop laisse paraître sur sa peau rose un pendentif doré avec une tête de rancor sculptée, un cadeau donné quand elle était petite par un ami mando de sa mère. Ses longs cheveux noirs coiffés en une longue natte. Pas de rouge à lèvre cette fois-ci, mais du gloss, avec un minimum de maquillage noir autour des yeux.
Selon ses informations, le port d’un masque est obligatoire. Un bal masqué alors que tout le monde finira par se connaître, c’est quelque chose qui échappe à la logique de Jessa. Sortant une boîte noire, elle prit un semi-masque de lionne doré, quelque chose qu’elle utilise habituellement avec tout un arsenal, mais pas pour aujourd’hui…

Image

Elle prit un taxi qui vint la déposer devant le somptueux bâtiment. S’approchant de la sécurité, elle savait que le scénario habituel allait se reproduire, ce qui la fait sourire. Comme d’habitude, la zeltronne adorait se faire désirer. De nombreux regards désireux ou jaloux se posèrent sur elle, tandis qu’un des garde s’approcha d’elle, lui expliquant qu’il s'apprêtait à la fouiller. Jessa sourit quand elle sourit que le vigile prenait non seulement son temps, mais que sa fouille était toute sauf réglementaire. Au bout d’une longue minute, voyant qu’elle n’avait absolument rien de cacher sur elle, d’ailleurs elle n’avait absolument rien d’autre que sa robe et son pendentif.
Dès qu’elle pénétra à l’intérieur, elle créa autour d’elle une aura de phéromones tandis qu’elle prenait un verre de… Vin ?

“- Comment se nomme cette boisson ma chère ?
- De l'Émeraude, un vin pétillant chandrillien, mademoiselle”

Tout en trempant ses lèvres, elle put déguster cette boisson que jamais elle ne se serait permise d’acheter. Et il était délicieux. Elle choppa quelques petits four, et essaya de manger de la manière la plus distinguée possible, mais c’était très maladroit et compliqué pour elle. une main remplie de nourriture qu’elle picore, l’autre avec une coupe, elle prit son regard suffisant tout en observant les autres convives...
Avatar de l’utilisateur
By Dashel Nelievar
#37783
Image


« Aie ! »

Merar resserrait le bandage autour de mon épaule, là où la lame de Rena avait déchirée ma chair, maniée par le Sith qui avait pris possession de son sort et là où quelques jours plus tôt le Whyyyshokk avait planté ses mandibules acérées. Décidément, mon bras gauche était la cible préférée de mes adversaires. Il était peut être temps d’apprendre à mieux le protéger si je ne voulais pas finir par le perdre… Heureusement, la Nautolan était un très bon médecin. Mais cela n'empêchait pas ma blessure de me faire souffrir. Surtout quand elle bandait le tout ainsi.

« Rappelle moi pourquoi on fait ça déjà ? »

« Parce que tu as promis de m’aider. Je t’ai accompagné dans tous tes voyages. Et je te rafistole à la suite de tous tes combats. Gratuitement en plus. On a passé un marché. Je t’aide, tu m’aides. Et c’est maintenant que j’ai besoin de ton aide. »

« Tu as raison. Un accord et un accord. Tu sais la valeur que ça a pour moi. Je suis désolé. Mon esprit est tourné vers Ruusan. Mais je te promet de faire un effort pour t’aider du mieux que je le pourrais.. Par contre, pourquoi est ce que je dois porter ça ? »

Un sublime costume trois pièces attendait patiemment sur un cintre.

« On va à un bal. »

« Un bal ? »

« Oui. Il y aura tout un tas de gens importants et surtout fortuné. Tout ce dont j’ai besoin. »

« Je ne savais que tu cherchais à te marier avec un riche héritier. »

« Très drôle. J’ai besoin de financement pour ma fondation. C’est dans ce genre d’endroit que ça se trouve. Crois-moi, je m’y connais… Mes parents m’ont emmené dans ce genre de réception trop de fois à mon goût. C’est grâce à eux que j’ai réussi à avoir une invitation. Pour toi, et pour moi. »

« Comme quoi ça a ces avantages de faire parti d’une famille de noble. »

« Oui. Et puis ce n’est pas comme si ça ne payait pas l’entretien de ton vaisseau, ta nourriture, ton... »

« J’ai compris ! Je vais me changer. »

ImageLe trajet vers Mrisst se déroula sans encombre. La planète entière semblait festoyer et les arrivées étaient nombreuses. Aux commandes du Hermes, et avec la vision qui s’offrait à nous depuis le cockpit, j’aurais pensé qu’avec un tel attroupement de vaisseau autour de la planète nous ne trouverions jamais de statioport. Mais tout avait été pensé pour que la soirée reste dans les esprits. On nous guida à bon port, nous indiqua le chemin, un speeder nous attendait pour nous emmener au palais. Petit cadeau des parents de Merar qui espéraient encore que la gâter ainsi la ferait revenir sur Glee Anselm. Merar m’avait bien briefé. Je n’étais pas habitué à ce genre de réception. Mais j’avais eu l’occasion d’assister à plusieurs réceptions sur Berchest alors que j’étais pilote. La ville aimait faire la fête. Mais aucune ne pouvait être comparable à celle que j’avais sous les yeux. Suivant les indications de Merar, je descendais du speeder en premier, lui ouvrant la porte et l’aidant à descendre.

Elle était sublime. J’avais toujours considéré Merar comme étant une belle femme, ou plutôt Nautolan. Son vitiligo d’un blanc contrastait délicatement avec sa peau rouge. Mais je comprenais maintenant que si elle avait fait le choix de vivre sa vie et non pas celle imposé par ces parents, le sang noble qui coulait dans ses veines ne l’avait jamais quitté. Habillée d’une éclatante robe de soirée émeraude, les épaules nues, mais les bras recouverts de longs gants en soie gris, parée de délicats trésors d'orfèvres, un masque de dragon minutieusement ouvragé cachant son visage, la noble me tendit une main pour descendre de son carrosse.

ImageElle allait attirer les regards ce soir. Et c’était bien son intention. Quant à moi, mal à l’aise dans mon costume gris anthracite, je tentais d’être à la hauteur. J’avais une mission également. Je devais jouer un riche investisseur prêt à l’accompagner et donc vendre son projet. C’est pourquoi elle n’avait pas lésiné sur les moyens. Mon costume était en laine de Tomuon. La coupe était parfaite. Un costume cintré par-dessus un gilet croisé à revers. Une cravate en soie rouge, décorée d’arabesque, une barrette la décorant, était accordé à une pochette dépassant de ma veste. Le tout par dessus une simple et pourtant élégante chemise blanche. J’étais bien loin de ma bure de Jedi si confortable. Enfin, je portais un masque noir et or, représentant un animal semblable à un loup. Je n’aurais su dire qu’elle espèce exactement… Mais si Merar le trouvait à son goût, alors je devais en faire autant.

Après avoir passé les contrôles d’identité, mais aussi de sécurité, il ne fallut pas bien longtemps pour arriver dans la salle de réception. Heureusement que Merar avait insisté pour que je laisse mon sabre caché dans le vaisseau. Je me sentais nu sans lui… Mais nous n’aurions jamais été aussi loin avec.

« Bon… Mettons-nous au travail. »

« Très bien. Mais pour ça je vais nous chercher une coupe. Ne bouge pas. Je reviens.»

J’abandonnais Merar un instant pour me diriger vers un serveur tenant un plateau sur lequel attendaient plusieurs coupe d’un nectar doré. Je ne me faisais pas de soucis pour elle. Elle allait s’en sortir. J’attrapais les deux coupes et me retournais, un peu trop vivement. Je me manquais de renverser une personne dans ma précipitation et seuls mes réflexes m’avaient permis de ne pas la recouvrir de ce fameux breuvages.

« Mince… Veuillez m’excuser. Je suis maladroit. »

Modifié en dernier par Dashel Nelievar le jeu. 16 avr. 2020 09:25, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Marak Koress
#37794
Mrisst - Au palais, alors que chacun arrivait tranquillement...


Un duo descendi d’une navette, un jeune ado au look de jeune stagiaire de bureaucrate. pas de cravate, et un masque générique, y’avait pire, ou mieux. Le but étant de pas trop faire flash. Suivait derrière lui son garde du corps, dans une Exo-armure lourde… qui fût arrêté au premier point de contrôle...




    « Marak: Bonne soirée fils…Rends-moi fier ! »

    « Sam: Merci pops.. t’inquiète on est dans un endroit civilisé ici, ça va bien s’passer ! »

Sam sorti son carton d’invitation, pour s'authentifier. Le garde du corps, qui selon ses paroles semblaient être son père, tourna les talons vers la navette, probablement avait-il un agenda “autre”... Sam profitais donc d’une première permission depuis… presque 3 ans, où il avait suivit à l’entraînement, sur le terrain à la chasse de prime, tout comme dans la dernière année dans sa compagnie, Koress industry Group (KIG), à s'instruire, s’éduquer comme entrepreneur… Ce genre de fête du printemps était l’opportunité prétextante parfaite pour générer quelques nouveaux contacts, et peut-être déboucher sur la négo de quelques contrats avec le temps.

L’opération dû se répéter à quelques point de contrôles supplémentaire, mais au bout d’un moment… il pouvait admirer la panorama de l’intérieur du Palais… il observait beaucoup tout autour de lui, parfois délaissant de vue la direction vers laquelle il marchait, jusqu’à ce qu’on lui rentre dedans, un mec avec des verres à la mains. L’homme avait stoppé net, malgré son jeune âge, sa silhouette fine contrastait, beaucoup moins massif que son paternel adoptif, mais d’une musculature très nerveux. malgré tout la surprise lui avait perdre pied, alors que l’homme devant lui espérait ne pas renverser ses verres...


« Mince… Veuillez m’excuser. Je suis maladroit. »

Le jeune homme se releva, tranquillement en se secouant les mains entres-elles, constatant le peu de saleté au sol, enfin un endroit digne de ce nom, rallebol des déserts de tatooine…

    « Sam: Vous en faites pas va… mais faites gaffe, si vous êtes maladroit à jeun, imaginez à un stade plus avancé ! Moi c’est Sam ! vous êtes !? »


Les deux échangèrent quelques mots, sans plus, peut-être auraient-il l’occasion de prendre un verre un peu plus tard, pour l’heure, chacun s’en retourna de son côté, sans rancune !




Enfin. Enfin, je respire à nouveau. Mes idées s[…]

https://cdn.lowgif.com/full/6b2d0909[…]

Lark attendait le vaisseau de cette Alison Malor[…]

Bothawui [Solo]

L'instant d'après, j'étais à nouveau au sol. Mon m[…]

Secteur Bothan & Bothan Spynet

Effectifs totaux Vaisseaux : 9 Crois[…]