L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Située le long de la route commerciale Perlemienne et à l’extrémité de la Médiane Orientale, Centares est décrite comme "le dernier bastion civilisé avant le chaos de la Bordure Extérieure". Dotée d'un climat tempéré et dépourvue de lunes ou de satellite, Centares est également l'ancienne Capitale de l'ancien Secteur Greater Maldrood.
Gouvernement : Empire
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#8958
Encore une invitation pour une soirée . Décidément , elles avaient la fâcheuse habitude de se multiplier quand le Grand Moff était occupée par des problèmes bien plus pressants , et elle ne pouvait pas toutes les décliner non plus ! Seulement 9 fois sur 10 . Mais cette fois ci , c'était la cérémonie d'ouverture des quatre stades de Grav-ball dont elle avait fait entamer la construction un bon mois plutôt , l'un de ses projets personnels qui permettraient à court terme de remettre le Greater Maldrood à flots , quand bien même elle ne parvenait pas à récupérer Roche , et à plus long terme si les conditions étaient favorable , à faire du Greater Maldrood un secteur plus riche encore qu'il ne l'était du temps de son apogée . Et ce n'était pas tout , c'était même loin d'être tout . Mais chaque chose en son temps . Et pour l'instant , Thoryn comptait bien profiter de l'événement , quand bien même elle détestait les soirée mondaines , pour s'éloigner de la paperasse et des problèmes sectoriels pendant plusieurs heures . Pas que ceux ci se volatiliseraient pour autant , mais tout le monde avait besoin de faire une pause de temps en temps .

La fête d'inauguration n'allait pas être bondée de monde par contre . Les principaux investisseurs du projet , quelques futurs sponsors peut être , deux - trois aristocrates et politicard dont on ne parvenais jamais à se débarrasser , et un certain nombre de gradés de l'Armée et de la Marine . Après tout , le Grav-Ball était très populaire au sein de l'Empire , et pratiqué dans presque toutes les académies du Nord galactique . Le principal était qu'on s'évitait tout les invités du genre " la noblesse du Greater Maldrood " au grand complet , et les parvenus se paradant dans de luxueux vêtements à plusieurs dizaines de milliers de crédits .

Thoryn quant à elle avait opté pour un style simple et sobre , comme " d'ordinaire " . La robe qu'elle portait n'était pas bien différente de celle qu'elle avait porté sur Yaga Minor , une sorte de synthé-cuir noir très léger et mat , un décolleté assez plongeant avec un tour de cou en mythra finement ouvragé , contrastant avec l'aspect sombre de la robe s'arrêtant légèrement au dessus du genoux . Mais celle ci était asymétrique et possédait un long pan qui lui tombait jusqu'à la cheville en formant un dégradé plongeant , tandis que de l'autre côté , la robe était largement échancrée , découvrant une bonne partie de sa cuisse bleue . Et c'était tout . Enfin . Presque tout . Elle portait toujours sa veste d'Officier de la Marine et sa plaque de grade , mais complètement ouverte , et simplement posée sur ses épaules .

Lorsqu'elle fut prête , l'Amirale sortit de ses quartiers au Palais pour rejoindre la plateforme d'atterrissage du toit . D'ordinaire elle était réservée à sa navette personnelle , qui était là d'ailleurs , mais pour le coup , elle avait simplement appelé un taxi-speeder . Lorsque les portes s'ouvrirent , elle eut la joie d'apprécier la vue imprenable qu'elle avait de Muracie , capitale de Centares , et de profiter de la chaleur des rayons du soleil qui commençait à se coucher , le temps que son " cavalier " n'arrive . Une dame de sa condition de se rendait pas seule à ce genre de cérémonie , et puis quoi encore ? Elle était une dizaine de minutes en avance sur le rendez-vous , et , fidèle à son habitude , son compagnon ne tarda pas à arriver lui aussi , droit dans son uniforme de soirée , impeccable , sans un faux pli .

Le Maréchal de Surface Maximilian Veers était ... sur Belderone en ce moment . ( Ah , je vous ai eu ! ) Sa fonction et son grade le retenaient parfois loin de Centares pendant un moment , après tout , les armées du Secteur tout entier étaient sa responsabilités . Mais ce coup ci , c'était son expertise en matière de quadripodes Impériaux qui était requise à l'usine d'assemblage de Belderone . Et pour l'occasion , c'était l'Amiral Lennox qui accompagnait le Grand Moff à cette soirée .

Lorsqu'ils arrivèrent sur place , Lennox tendit son bras , et Thoryn l'attrapa délicatement . Ils arboraient tout deux un très léger sourire , à peine perceptible . Le stade de Grav-ball était plutôt grand , le terrain faisait un bon cent cinquante mètres de long , et des nombreuses tables et chaises avaient été installées pour l'occasion , ainsi qu'une décoration temporaire et un éclairage adéquat qui faisaient presque oublier qu'on était dans un stade .
Avatar de l’utilisateur
By Tandatt Hakis
#9394
Retrouve moi devant le nouveau stade de Grav-Ball !

Annar.


Mais qu'est-ce qu'il m'a encore préparé ? Cela va faire deux semaines que je suis à Centares pour le travail, grade d'Amiral l'oblige je dois être, durant certaines périodes comme aujourd'hui, très proche des locaux de l'état-major du Greater Maldrood. Surtout que nous sommes en une période qui frôle la crise, et que le secteur est évidemment touché, comme le reste de l'Empire d'ailleurs, personne ne fait exception, surtout pas ici. Mais bon, je peux bien m'absenter quelques minutes, quelques heures tout au plus, le connaissant il a dû me concocter une de ses mauvaises surprises que je n'aime pas tellement. C'est un caractère relativement spécial mais très joueur qu'il a, et il lui arrive parfois de littéralement péter une durite et de faire quelque chose de totalement insensé. Avec le temps, on commence à le connaître et on anticipe facilement ce genre de choses. C'est pour cela qu'en recevant ce message sur mon comlink, je m'attends à tout en y allant.

En bon uniforme militaire de tout les jours, pas le temps de prendre autre chose ce soir, et puis je suis censé travailler d'abord, je m'y rends après avoir réquisitionné un speeder militaire et son chauffeur. Bah oui, après tout je suis quand même un officier haut gradé, un officier haut gradé qui en plus de cela a dans ses relations l'un des prétendant à la direction des SSI, rien que ça. Et il faut encore que j'étende mon cercle de relations, il est encore trop fermé et pas assez ambitieux. J'arrive dans un monde où, malheureusement, c'est ceux qui t'entourent qui te permettent, autant que tes qualités si ce n'est plus, d'avancer.

Mais bon, là n'est pas la question pour le moment. Non, je me demande bien ce qu'il a prévu encore, Annar. Il serait bien capable de faire une rencontre entre des soldats de la force Tempête et des soldats de la flotte Typhoon. Oh oui, il en serait bien capable, surtout qu'il arrive relativement bien, presque étonnement, à manipuler les esprits et à déclencher des réactions très... masculines, chez la plupart des hommes. Un peu de provocation, sous-estimer autrui en plus de ça, et le tour est joué, la machine est lancé. Non, franchement s'il a fait pareille chose, on risque de se faire bien engueuler par Thoryn, et vu mes relations avec elle depuis l'épisode de Yaga Minor, ce n'est pas tellement quelque chose dont j'ai envie et pire encore, que je supporterais bien...

Il ne faut pas longtemps au speeder pour arriver et pour me déposer non loin du stade... Bondé de monde ? C'est quoi ce bordel ? Je ne savais pas qu'il y avait un événement de prévu, et je me demande bien pourquoi l'espion m'a demandé de venir ici... C'est vraiment étrange, et plus j'avance sur la place devant le stade, plus je me demande ce qu'il peut bien se passer. Il ne me faudra pas longtemps pour croiser un Annar souriant, habillé en civil, et relativement, pour ne pas dire totalement, tranquille d'esprit.

« Tu veux bien m'expliquer ? »
« Bah quoi ? Une soirée organisée pour inaugurer le stade, je me suis dit que ça te ferait du bien de décompresser un peu. »

Jusque là, c'est louable. Mais, il y a toujours un mais !

« Oui, sauf qu'on a pas été invité ? »
« Ah ça ? » (il se met à rire) « Ah non mais c'est pas un soucis ! » (en retrouvant toute son impassibilité habituelle) « J'ai piraté les listes. »
« T'as quoi ?!? Non mais c'est pas possible ! C'est quoi ce besoin compulsif de pirater les listes pour nous mettre dedans ? Tu nous fais le coup à chaque fois. Et en plus, j'ai du boulot cette fois. Non vraiment, je ne peux pas. »
« Relax ! Relax ! »

Ignorant ses dernières paroles, je tourne les talons et commence à partir dans le sens opposé. Non, il est bien gentil, mais là je ne peux pas ce soir, j'ai encore des dizaines de rapports à écrire. C'est en plus suffisamment chiant pour me plomber ma soirée, alors si il en rajoute une couche.

« Ah oui non... J'ai oublié de te dire... On passe en cinquième. »

Je me retourne brusquement. Oh non, il a pas osé !

« Pardon ? »
« Bah oui, on passe en cinquième... »

Je m'avance à grand pas vers lui, serrant impulsivement du poing.

« Comment ça on passe en cinquième ? Cinquième quoi ? »
« Bah.. On passe en cinquième place quoi. Avec les … euh … 'fin les musiciens de Yaga Minor, je sais même plus comment ils s'appellent d'ailleurs... Mais bon c'est pas bien grave ! On passe avec eux quoi. »
« Mais t'es pas malade ? »
« Bah quoi ? Il restait des places ! »
« Et qu'est-ce qu'on va faire avec eux hein ? On sait même pas jouer un instrument ! »
« Beh... De l'improvisation ? De l'animation ? »

Moi qui pensait avoir touché le fond depuis bien longtemps...
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#9585
A l'entrée de su stade de Centares , un cordon de sécurité . Quelques stormtroopers en faction , rien d'anormal en somme . C'était une soirée réservée aux personnalités influentes du Greater Maldrood , aux Officiers Hauts Gradés , etc et cetera . La sécurité était donc assurée , d'une part pour empêcher les curieux de se taper l'incruste et de causer de grabuge , d'autre part parce que réunir une bonne partie des hauts gradés d'un secteur au même endroit était toujours chose dangereuse , et les Impériaux étaient des gens prudents , à cheval sur la sécurité .

A l'arrivée des deux Amiraux , bras dessus bras dessous , un bon nombre de personnes les saluèrent . Saluts militaires , saluts civils ... a quoi ils répondaient par un respectueux hochement de la tête , ou d'un signe de la main .

Le soirée débuta tranquillement . Les politiciens et investisseurs qui avaient étés conviés à la soirée venaient tour à tour s'enquérir des éventuels nouveaux plans du Grand Moff concernant le secteur , si d'autre chantiers allaient être entamés sous peu , et de manière générale , qu'avait-elle planifié pour redresser l'économie du Greater Maldrood , et quelles solutions elle envisageait pour mettre à mal la crise . Les militaires venaient parler de stratégie , de plans d'attaques , et d'éventuelles réformes dans l'Armée et la Marine . Même si certains semblaient à première vue réticents à l'idée de servir sous les ordres d'une femme , tous avaient fini à s'accorder sur le fait que le Greater Maldrood était entre de bonnes mains , et la présence de deux des Officiers les plus renommés des forces armées Impériales y jouait pour quelque chose , chacun occupant une des plus importantes position au sein de leurs corps d'armée respectifs .

Une sorte de podium temporaire avait été installé à l’extrémité de la salle , sur lequel jouaient divers groupes locaux . La musique était agréable , rien de trop classique , bref , de la musique adaptée à une soirée . Quelques groupes étaient déjà passés , une sorte de piste de dance improvisée s'était spontanément crée au devant de la scène , et une bonne dizaine de personnes avaient jugé bon de l'élancer , adaptant leurs mouvement au rythme de la musique . Le bar semblait aussi attirer beaucoup de monde , servant d'élégants cocktails aux divers couleurs .

Lennox et Thoryn se laissèrent tenter par un verre . Un cocktail aux reflets orangés évoquant un soleil pour le premier , et un cocktail de couleur verte néon pour la seconde . Après quoi ils se retirèrent légèrement , du côté de la piste de dance , là ou la foule était la moins dense . Lorsqu'ils eurent fini leurs verres , ils les déposèrent sur une table non loin de là , et l'Amiral entreprit d’entraîner la jeune femme Chiss un peu plus près de la piste de dance . Celle ci était mi effrayée , mi amusée par la perspective de se retrouver sous les projecteurs .

Amiral , que faites vous ?

C'est une soirée , les gens s'amusent , dansent ... me ferez vous l'honneur ?


Thoryn hésita un instant . Après tout , elle était venue pour oublier le temps d'une soirée le poids des responsabilités qui lui incombaient en tant que Grand Moff , et Lennox semblait enclin à faire de même . C'est pourquoi il attendait là , une main tendue vers l'Amirale , et un léger sourire sur le visage , tandis qu'un nouveau groupe prenait la relève .

Je m'en voudrais de refuser ...

Bien qu'elle manquait d'assurance au début , il ne fallut pas bien longtemps pour que l'Amirale se détende et " choppe le truc " . Les mouvements des deux Impériaux conservaient une certaine raideur militaire , mais ils demeuraient néanmoins précis et synchros dans leurs gestes et leurs déplacements , ce qui avait pour résultat un tango très intéressent , à en juger le nombre d'yeux qui s'étaient tournés vers eux en apercevant le Grand Moff du Greater Maldrood accorder une dance à son second , le non moins distingué Amiral Lennox de la Marine Impériale , Capitaine de l'ISD Tyrant . C'était d'ailleurs ce dernier qui " menait " la dance . Décidément , Thoryn ne cesserait jamais de découvrir de surprenantes qualités à son Amiral en second .
Avatar de l’utilisateur
By Arthas Menias
#9588
On s'tape l'incruste... parce que cela est bon !

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Allez l'aristo, vient don' t'faire câliner...[/font] »Image [/table]

Le colosse de 300 livres posa son couse sur la table de bois, à l'instar de la jolie inquisitrice. L'arbitre de la partie jaugea la taille de leurs-avant bras et disposa la vingtaine de punaises aux endroit où le dos de leur main était susceptible de frapper, et ils s'empoignèrent. Ca devait faire un lustre qu'elle n'avait pas disputé une partie de bras de fer dans un boui-boui de cet acabit. L'on commença à miser de toute part, les paris étaient fixes à 5 contre 1. Tout les pariants misaient étrangement sur le mastodonte, "Baby Sam". Un menton fort et un nez moult fois cassé donnaient à cet homme un air de pochtron bagarreur, apparence qu'il n'avait sûrement pas volée. Le bras de fer débuta, et Jenna laissa perdre suffisamment de terrain à l'autre. Le dos de sa main touchait presque les punaises...

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Bien, les paris sont... terminés..?[/font] »Image [/table]

A vue de pied, il devait y avoir 5.000 crédits avancés sur la table, sans compter les objets en tout genre. Un seul participant pariait sur elle, à raison de 1.000 crédits. Téméraire.

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Et ouais poupée ! Les paris sont finis, et pour toi les carottes sont cuites ! Et estime-toi heureuse que j'te prenne pas sur la table que on aura fini pour t'laisser les fringues en loques et l'cul déchiré dans la rue ![/font] »
« [font=Lucida Fax]... et bien, bavard, puisque les paris sont finis...[/font] »Image [/table]

A l'aide de la Force, Jenna ramena sa main de l'autre côté, d'un coup puissant, et le dos de la main de Baby Sam vint s'écraser contre un amas de punaises sales, ce qui lui tira un hurlement de douleur.

Dix minutes après, Baby Sam, main bandée, partait la tête basse tandis que Jenna rassemblait ses gains et donnait sa part à celui qui avait fait un choix judicieux en pariant sur elle. 5.000 pour lui, 20.000 pour elle. Un bon gagne-pain. Puis elle s'en alla non sans un mot gratifiant de la part du patron - qui devait en avoir marre de voir Baby Sam gagner tout le temps - pour aller vers l'objectif de la soirée : le stade de Grav-Ball.



D'ordinaire, l'on demandait à chacun de présenter son nom pour consulter la liste des invités. Thoryn, la Grande Moff, comme tout les autres ne s'occupaient jamais d'établir les listes, tâche laissée aux secrétaires, aussi pourrait-elle entrer facilement. La sécurité était optimum, mais qu'avait-on à craindre quand on avait la Force ?

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Bonsoir ! J'aurais besoin de votre nom...[/font] »
« [font=Lucida Fax]Il est inutile que je vous donne mon nom, vous me connaissez et savez que je suis invitée ![/font] »
« [font=Lucida Fax]... Euh, inutile que vous me donniez vot' nom, je vous connais, je sais que vous êtes invitée... euh... euh non désolé, mais le règlement c'est le règlement. Votre nom ?[/font] »Image [/table]

La jolie inquisitrice ne savait comment prendre ceci. Mal, ou bien ? Mal de savoir qu'on venait de la rabrouer, bien de savoir que les soldats impériaux savaient résister un temps à la Suggestion. Aussi Jenna força-t-elle le trait en montrant le datapad où devait dérouler la liste des invités, et en augmentant sa Suggestion.

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Là, ici, vous voyez mon nom, Jenna Jatine. Je suis sur la liste.[/font] »
« [font=Lucida Fax]... ... Ah, là, ici, je vois votre nom... Jenna Jatine. Vous êtes sur la liste. Bonne soirée mademoiselle !
...
Bonsoir messieurs dames ! Nom s'il vous plaît !
[/font] »Image [/table]

Et voilà. nul besoin d'infiltration ou autre. Les autres stromtroopers n'avaient pas bronché, et c'était tant mieux. Elle se serait évanoui à force d'influencer tout un peloton s'il elle avait du s'y reprendre à deux fois comme avec celui-ci. Plus loin, elle s'arrêta pour s'appuyer sur un mur et attendre que sa nausée passe. Elle n'était pas s puissante que cela, forcer sur ses capacités pourraient être néfaste pour elle. Elle inspira et expira une dizaine de fois et reprit le trajet. Elle ne trouva pas de petits fours pour faire passer cette désagréable sensation, mais tant pis. Au milieu de la foule, la Grande Moff perçait comme une tâche de peinture bleue sur un mur blanc. Les inconvénients d'être la seule alien de l'assemblée. Elle était somptueuse dans sa robe du soir.

La belle Sith trouverait-elle une fille à ramener chez elle ce soir ? Si c'était la Grande Moff elle saurait qu'elle avait gagné un énorme pari avec elle-même, mais elle n'y comptait pas trop. Elle s'approcha donc du groupe des musiciens, dans sa tenue aristocratique, pour regarder chacun des musiciens jouer. Il y en avait deux qui ne semblaient pas très raccord avec le reste du groupe...
Avatar de l’utilisateur
By Tandatt Hakis
#9633
Quelques dizaines de minutes plus tard, après avoir forcé Tandatt à rentrer dans les coulisses....

« Bon les gars... Vous savez jouer de quel instrument ? »
« Eh bien en réalité on ne sait pas parce qu'on est des off- »
« Ce que voulait dire mon ami c'est qu'on est des amateurs. » (il se tourne vers moi avec un air consterné) « Décidément, il a beaucoup de mal avec le basic... »

J'ai quand même eu le droit à un coup de coude dans le ventre, alors qu'on m'a forcé à venir ici. De toute manière, Annar est plus têtu qu'une mule, alors ça ne sert à rien de se battre contre lui, il aura toujours suffisamment de détermination pour me forcer à passer du côté des musiciens. Sauf que là, on a d'ors et déjà un gros problème, c'est que ni lui, ni moi, ne savons jouer d'un quelconque instrument, excepté le blaster, mais je doute que ça compte ici.

« Hum... Testons-les ! »
« Pourquoi pas ? On avait prévu de jouer un tango, qu'est-ce que vous sauriez faire dans ce style de musique ? »

Oulà, un tango en plus... C'est pas le style musical le plus simple, et alors à danser c'est pire... Bon, bah au moins c'est bien, on va se faire assez vite foutre dehors, et je pourrais retourner à mon poste, parce qu'en plus de ça moi je suis normalement sensé bosser... Même si c'est bien vrai qu'on ne fait pas grand chose, pour ne pas dire rien.

« Je sais jouer du violon, et je peux vous dire que mon ami, Tandatt, est remarquable en saxophoniste ! »

Un saxophoniste dans un tango ? Euh...

« Tandatt, c'est ça ? Saxophoniste hein ? Tu pourrais nous expliquer pourquoi un uniforme impérial, d'ailleurs ? »
« Oh et bien c'est parce que je suis officier dans - » (un nouveau coup de coude)
« Dans la réserve de Centares ! Bah oui, il en faut bien hein ! Il sortait de son service, alors voilà, on s'est dit pourquoi pas ! »
« Hum.. Saxophoniste dans un tango, je demande à voir. Quant à l'uniforme, il va falloir changer ça ! Enlève moi cette veste et ta chemise, garçon ! On va te trouver quelque chose. »
« Mais oui Tandatt, allez, enlève moi tout ça ! »

Bon, maintenant qu'ils se mettent tous sur moi en plus, je n'ai guère d'autre choix. Je lâche un petit soupir, pas trop fort non plus pour ne pas m'attirer trop de questions, et... Bah bien vite, j'impressionne par ma carrure et mes muscles.. Un officier de réserve, ça s'entretient rarement il faut dire.

« Bah quoi ? Un officier de réserve n'a pas le droit de s'entretenir un peu ? »
« Ah si si si ! Parfaitement oui ! »
« Tiens, un saxophone. Montre nous de quoi tu es capable. »

Je n'ai pas tellement le choix, d'autant plus qu'Annar ne me lâche pas du regard. Bon... J'approche le bec de ma bouche, et puis bah on y va à l'instinct hein ! Les doigts placés, je souffle, les doigts bougent, même moi je ne sais pas ce que ça va donner..

Bah c'est... Etrange ?

Ouais, sans aucun doute, surtout en les regardant, tous autant qu'ils sont, surtout Annar d'ailleurs, vraiment étonnés de ce qu'ils ont entendu ?

« Bah quoi ? »
« C'est... »
« C'est bien, c'est même.. très bien, mais c'est pas ce qu'on attend ici ! »
« Ah.. Bon bah alors j'imagine que c'est ici pour moi ? » (et je peux vous dire que j'ai du mal à cacher mon enthousiasme à ce moment là)
« Oh non, on trouvera bien un moyen de s'arranger, pas vrai ? »

Eh m&?!e !




« Je vais te tuer, je vais te tuer, ensuite je vais te découper, et donner des dés d'Annar à un bébé Rancor ! »
« La ferme un peu, et joue ! »


Tu parles ! On est tout sauf en accord avec le reste du groupe, qui se compose d'une femme et d'homme, des vrais musiciens, enfin la femme est une chanteuse mais c'est presque pareil, alors que nous, nous sommes des... escrocs ! Parfaitement ! C'est fort mais c'est totalement ça !

Je maudis la tchatche d'Annar, il a quand même réussi à me coller sur scène alors que pourtant, je ne jouais pas du tout le style de musique recherché. Bon, pour le moment, nous ne sommes pas sur le tango, donc je peux encore me débrouiller au saxophone, mais ensuite, ça risque de se corser sévèrement ! D'autant plus que ce que nous avons prévu est quelque peu... Bizarre. Oui, c'est le cas de dire ! Bizarre ! Je me demande encore comment il a réussi à les convaincre... Enfin non, je ne me le demande pas, j'y étais. Mais tout de même, comment il a fait ? Ce gars là m'épatera toujours, et il m'exaspéreras toujours aussi !

La musique d'ambiance s'achève, et c'est l'heure du.. Tango. Eh oui ! Je pose le saxophone derrière moi, le groupe se remet en place, le temps de boire rapidement un verre d'eau et de faire craquer les articulations, de s'asseoir correctement pour ceux qui ont le plus mal au derrière, faut dire que les tabourets de comptoir qu'on nous as donnés sont vraiment pas top, et c'est parti.

Voilà qu'un officier, en pantalon d'uniforme vert kaki et en chemise blanche de smocking, je vous fais pas de dessin et je ne vous dirais pas non plus qui c'est, vous l'avez sans doute deviné de toute manière, s'avance un peu.

« Hum... Mesdames. Messieurs. Vénérables dignitaires venus de tout l'espace galactique Impérial. Le Tango, holé ! »

C'est maintenant que ça se corse.. Parce que je dois trouver un partenaire féminin et... Oh tiens, une jeune jolie charmante demoiselle, là sur le côté. Allez hop, en deux pas hors scène, je l’empoigne et c'est parti.

« Señorita ! »

Et la voilà sur scène d'un petit coup de bras. Bah oui, elle n'a pas trop le choix, mais de toute manière, moi non plus ! Sans même pouvoir dire quoi que ce soit, la musique s'élance...
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#9646
Les invités continuaient à arriver , lentement certes , grâce à l'efficacité de la sécurité , mais la salle continuait à se remplir . Fort heureusement , le nombre d'invités étant limité , la salle ne risquait pas d'être bondée à un moment ou un autre . Quelques Officiers supplémentaires , Armée et Marine confondue , en uniforme réglementaire ou en uniforme de soirée , deux - trois aristocrates et autres nobles ...

Côté scène , le quatrième groupe venait de quitter la scène pour laisser la place à d'autre musiciens locaux . Chaque groupe avait la particularité de jouer d'un style de musique différent , question diversité , on ne faisait pas mieux , et on s'évitait par la même occasion de soûler les invités .

Lennox et Thoryn ne prêtaient pas particulièrement attention à ce qui se passait sur la scène , ni même ailleurs pour l'instant . Un certain nombre d'invités profitaient de l'occasion pour s'entretenir quelques instants avec le Grand Moff , et ce pour un bon nombre de raisons . Certains par curiosité , certains pour approuver les changements en cours , certains autres encore pour les critiquer et exprimer leur mécontentement . Après tout , la liberté d'expression n'était-elle pas l'un des fondements de la constitution Impériale , contrairement à ce que prétendait la Nouvelle République ?

Le flux d'invité commençait doucement à se tarir , et cela faisait quelques minutes que personne n'avait jugé bon de venir questionner le binôme Impérial . Le nouveau groupe s'était installé entre-temps , et son style musical était des plus particuliers . Enfin , rien de vraiment étrange , si ce n'était un saxophone et un violon par très en accord avec le reste des musiciens . Le Grand Moff s'apprêtait à jeter à coup d’œil à ce qui se tramait sur le podium quand ils changèrent de registre musical , mais l'Amiral profita de l'instant pour lui tendre sa main et l'inviter à danser un tango .

Hum... Mesdames. Messieurs. Vénérables dignitaires venus de tout l'espace galactique Impérial. Le Tango, holé !


Lennox et Thoryn dansaient , non loin du podium , une fine main bleue posée sur l'épaule de l'Officier , et inversement , une main gantée délicatement posée sur la taille de la jeune femme .

Señorita !


Et là , surprise . Alors que le binôme décrivait un certain nombre d'arc de cercles en rythme avec la musique , Thoryn put apercevoir le podium , et plus précisément l'homme qui venait de présenter son groupe , car sa voix lui était familière . Pour le coup , la jeune femme s'arrêta net sous la surprise , forçant l'Amiral à s'arrêter également , plutôt surpris .

Amirale , est ce que ...

Cet homme là , sur scène ...

Celui qui porte ... une partie d'uniforme impérial ?

L'Amiral Hakis , que j'ai très récemment promu à la tête de notre flotte Kappa ...

Celui qui a déclenché une bagarre dans votre bureau avec le Maréchal Veers ?

Celui là même ... mais là n'est pas le " problème " . je ne connais pas vraiment liste complète des invités à cette soirée , mais je peux vous assurer qu'il n'est pas dessus . Ni lui , ni son ami des Renseignements là , un certain Annar .

Vous suggérez qu'ils se sont infiltrés ? Avec un allié des les Renseignements , c'est chose facile ... Mais dans quel but ?

Je l'ignore . Mais quelque chose me dit que nous le saurons bien assez tôt ...


S'affoler aurait été d'une grande inutilité , et quel qu'ait été le but de Hakis en s'invitant à cette soirée , il y avait peu de chance qu'il représente une quelconque menace , dans quelque sens que soit . En attendant , Lennox et Thoryn reprirent leurs positions initiales et continuèrent leur tango . Il n'y avait pas énormément de monde sur la piste de danse improvisée , et bien qu'attirer l'attention n'eut jamais été un l'un de ses objectifs , son teint bleu et ses yeux rougeoyants de passaient pas inaperçus , ni son élégante robe de soirée noire largement échancrée sur le côté droit .
Avatar de l’utilisateur
By Arthas Menias
#9647
Cette soirée était somme toute parfaitement ridicule. Jenna avait reçu un titre de noblesse et des terres après une mission couronnée de succès comme il était coutumier chez les hauts-Inquisiteurs, et en 4 ans elle avait acquis cent fois plus de classes que tout ceci. Mais qu'est-ce que c'était que ça au juste ?

Une fiesta de bouseux.

Et on disait que le Greater Maldrood brillait par sa richesse... On voyait bien qu'ils n'avaient plus un rond. Les musiciens ? Pitoyables. Le saxophoniste et le violoniste étaient deux erreurs musicales et le reste des invités était aussi raffiné qu'un plat de fayot laissé à sécher en plein désert de Klatooine, arrosé de pisse de Bantha. Jenna observa le coin encore un instant et envisagea de partir quand une voix retentit dans son dos, ce qui eut pour effet de la faire stopper nette.

« Hum... Mesdames. Messieurs. Vénérables dignitaires venus de tout l'espace galactique Impérial. Le Tango, holé ! »

Hum. Encore un allumé. Aucune révérence, aucun mot pompeux... Il ne savait pas s'y faire le pauvre. Tout le monde n'avait pas la chance d'avoir de bonnes manières.

Théorie d'autant plus renforcée qu'elle sentait une main l'agripper fermement pour la mener sur scène.

« Señorita ! »

Jenna se mit instinctivement en position de Tango, se rappelant trop tard qu'elle n'y était pas par choix. Elle songea un instant à dégainer son sabre laser aux décorations qui le rendait assez discret pour ouvrir le ventre de cet impromptu et déverser ses tripes au sol, mais elle se rappela également qu'elle était en public. Et ce ne serait pas bon pour son image auprès de la Grande Moff Thoryn.

Aussi, pour tenter de plaire à cette Grande Moff et tenter de lui tirer une danse privée, elle joua le jeu avec Tandatt. Comment pouvait-elle savoir qu'en dansant avec ce jeune homme, elle risquait plus de mal se faire voir que l'inverse ? Toutefois, Jenna fut bien claire au sujet des éventuelles intentions de l'officier :

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Touchez à un seul centimètre carré de mes fesses ou de mes seins et je fais de vous une femme. C'est bien clair ? On danse, on sourit, on fait des courbettes et toutes les cabrioles que vous voulez et après on se sépare. Et si je vous retrouve, c'est moi qui vous empoigne.[/font] »Image [/table]

Et par "empoignement", on parlait d'une autre sorte d'empoignement... impliquant un simple geste, un pouce et un index pincés. Jenna se mit en place, fesses collées contre l'entre-jambe de l'officier, qu'elle frotta brièvement par pure provocation. Peut-être aussi pour se donner un prétexte de lui couper son organe viril... Elle prit les mains de Tandatt et les plaça sur la zone de son nombril, dégageant d'un geste ses cheveux avant de se redresser, de se placer légèrement sur le côté et de le fixer de profil, comme le voulait le tango. Puis on alterne. Le visage va de l'autre côté, toujours yeux dans les yeux. Ne jamais baisser sa garde. Menton levé, front saillant, air fier, pas de répit. Celui qui baisse les yeux perd le coeur de son partenaire.

Peut-être cet officier l'amuserait au final. Celui qu'elle prenait pour un minable saxophoniste posa ses mains sur ses hanches, Jenna lui rappelant d'un faux sourire la promesse qui ne datait que d'une minute.

Et ils tournent, tournent, dansent, reviennent, se séparent, se retrouvent... Sensuellement, délicatement, Jenna lui prend le visage à deux mains, ouvrent ses lèvres... l'embrasse ? Non. Mais c'est l'impression donnée. A un centimètre du carré décisif, sa tête se baisse, puis revient, et elle repart...

Un seul mot : fougue ! Fougue, provocation, rythme, saccade, contrôle, le tango..! Une danse pour toutes les classes sociales !

Et le tango se termine. Sur la scène ne se trouvent que deux couples, elle et le risible saxophoniste, et la Grande Moff et son compagnon. Tonnerre d'applaudissements. Les regards se croisent. Que dire ? Que faire ? Tuer le saxophoniste ? Un peu trop radical, et trop exposé aux témoins. L'embrasser ? Non, c'était un homme. Demander une danse avec le partenaire de la Grande Moff ? C'est le choix le plus raisonnable. Aussi...

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Grande Moff du Greater Maldrood...[/font] »Image [/table]

Jenna fit une révérence très typique d'Eriadu et la fixa avec un sourire tout aussi faux que n'importe quel sourire de sa composition, même si un certain désir peut s'y lire encore.

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]... je crois que la prochaine danse est une danse qui ne s'effectue que de partenaire féminin à partenaire féminin... Me feriez-vous l'honneur non-mérité de me l'accorder en cette chaleureuse soirée ?[/font] »Image [/table]
Avatar de l’utilisateur
By Tandatt Hakis
#10752
Ma partenaire de danse, certes relativement forcée, se met tout de même en position de danse. C’est une bonne chose, et elle a beaucoup plus d’assurance que moi, ça c’est sûr. Alors si en plus d’avoir une partenaire très charmante, parce que c’est le cas quand même, et contrôler ma libido masculine est loin d’être simple, elle sait danser bien mieux que moi le Tango, ça devrait me permettre de me caler sur elle, et de ne pas être trop ridicule.

Par contre, sa menace, d’un air si sérieux qu’on dirait une militaire.. Ou une frustrée sexuelle, bien que les deux s’additionnent relativement souvent, exception faite pour des officiers tels que la Grand Moff Thoryn. Pas le droit de toucher fesses ou seins, sans quoi c’est un castrage sec. Bon, au moins elle aura prévenu, elle n’est pas ouverte et je vais alors m’abstenir. Je la sens bien capable de le faire. Au moins, j’ai le loisir de danser avec une très belle femme.. Mais c’est tout !

Et quelle danse ! Elle m’en fait oublier le second couple de danse, qui s’approche de la piste de danse improvisée alors que la plupart des autres couples la fuient, pour former comme un cercle autour de nous quatre.. Bon, pourquoi pas ! Et les musiciens, dont mon collègue que je ne peux que fustiger de m’avoir amené dans une telle soirée sans trop me demander mon avis, et alors que je suis de garde (mais bon, il ne devrait pas y avoir d’invasion de Centares le temps d’une soirée, non ?) normalement.

Ses fesses se collent contre mon entrejambe.. C’est vraiment très dur de se contrôler, parce qu’il faut qu’en plus de ça, Miss Frigide Galactique est des atouts physiques.. Superbes. Et vas-y qu’elle frotte.. Je suis pas très loin de la crise cardiaque, c’est pas évident de retenir sa libido, oh ça oui ! Et voilà que mes mains atterrissent sur son ventre. C’est le Tango qui le veut, bien évidemment !

La danse prend, on alterne, les visages se croisent, regards droit dans les yeux sans arrêter. Elle a quand même un air très fier, et très sec.. Typique de la frigide militaire. Il faudra vraiment que je fasse une recherche sur elle, peut-être que je vais la recroiser. Et a en croire ses dires, cette fois ce sera elle qui m’agripperas. Vu le ton et l’expression faciale, je doute que ce soit amical.. Ou mieux encore (pire pour elle sans doute), sexuel.

En glissant mes mains sur ses hanches, elle va me rappeler, d’un faux sourire bien sûr, sa menace. Je n’en prend pas compte.. De toute manière, je ne comptais pas descendre plus bas alors… La danse continue, encore et encore. Ma partenaire est déchaînée et provocatrice, une véritable épreuve de contrôle. Elle va même jusqu’à mimer un baiser.. On peut dire qu’elle aime tout ce qui se rapporte à la provocation avec moi, sans doute une manière subtile de se venger… Bah, ce n’est pas très grave, je la laisse faire, en tâchant de contrôler mon esprit masculin, et également de me concentrer sur la danse.

Celle-ci passe à une vitesse folle. Voilà bientôt qu’elle s’achève. La concentration brisée par cette fin de danse, je remarque que nous ne sommes plus que deux couples, distinctement deux couples, sur la scène. Le notre, enfin notre couple de danse quoi, et celui de la Grand Moff, et d’un autre larbin avec qui elle assouvira ses prenants désirs, je suppose.

Enfin bref, on s’en fiche. Des applaudissements, beaucoup. Apparemment, dans notre concentration, nous nous sommes emportés dans une sacrée danse, à en voir l’air impressionné des autres invités. Je ne peux répondre que d’un sourire très mal à l’aise, et un regard assassin en direction de mon ami, instrument de musique en main, et l’air amusé.

A nouveau, mon regard croise celui de la danseuse. Pas un mot, rien. Juste mon regard dans le sien, et son regard dans le mien. Rien de plus. Et, presque comme un rêve impossible à atteindre, elle s’en va, simplement, calmement. Pour rejoindre la Grand Moff.. Bah, sans doute parce que la prochaine danse est une danse réservée à la gente féminine, elle doit avoir lu le programme. Bah quoi ? Même moi je l’ai lu m&?!e !

Je vais en profiter pour me prendre un verre tiens, maintenant que je suis libéré de partenaire. Tiens, le partenaire du Grand Moff ! Et si j’allais lui taper la causette… Oui, bonne idée.

Tout en prenant un verre de vin des grands crûs de Centares, qui ne sont non plus de réputée galactique mais pas forcément très mauvais, je m’approche de… l’Amiral. Oui, voilà.

« Amiral »

Un simple hochement de tête suffira.

« Agréable partenaire que vous aviez là, n’est-ce pas ? »
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#10779
Le tango finit par se terminer . Dommage , la dance avait été agréable , et visiblement assez compliquée que pour avoir mit hors course tout les autres couples , à l'exception de l'étrange duo que formait Hakis avec cette jeune femme dont le visage ne lui disait rien . Décidément , la moitié de Centares s'était invitée à cette soirée sans y être conviée ...

Les applaudissements retentirent , la foule semblait avoir apprécié le spectacle , et Lennox redressa lentement Thoryn qui était toujours élégamment courbée vers l'arrière . La compagne du fanatique de l'Ordre Nouveau ne se fit pas prier pour s'écarter du jeune homme homme , et le couple qu'ils formaient rompit aussi vite qu'il s'était formé . Aucun des des Impériaux n'y prêta réellement attention , ils auraient sans doute l'occasion d'y revenir plus tard . Mais à peine eurent-ils détourné le regard que quelqu'un apostropha le jeune femme Chiss . La très éphémère compagne d'Hakis semblait-il . Voilà que cette dernière lui offre même une révérence très au style d'Eriadu et un large sourire au moins tout aussi faux que celui que la Grande Moff lui retourne . Le tout suivit d'une demande assez singulière .


... je crois que la prochaine danse est une danse qui ne s'effectue que de partenaire féminin à partenaire féminin... Me feriez-vous l'honneur non-mérité de me l'accorder en cette chaleureuse soirée ?

Ma fois ... Je ne trouve pas de raisons qui me pousseraient à refuser .


Après tout , quelles raisons avait-elle de refuser ? A priori aucune ... En revanche , elle ignorait de quelle genre de danse il pouvait s'agir . Thoryn n'avait ni lu le planning de la soirée , ni n'avait eut l'intention de danser en premier lieu . Lennox se mit légèrement en retrait , laissant le champ libre au nouveau " couple " . Avant de remonter en scène , Thoryn jeta un dernier coup d’œil aux deux autres invités surprises . L'un sembla rester sur scène au milieu de la bande de musiciens , l'autre s'éloigna pour se diriger vers le bar .

La musique commença à reprendre , et quelques rares couples revinrent orner la piste de dance . Faute de connaître les pas de cette dans si particulière , Thoryn laissa la jeune femme dont elle ignorait encore le nom prendre l'initiative . Mais quelques chose dans la soudaine raideur des mouvements de la Chiss indiquaient on ne peut plus clairement que ce n'était que temporaire , le temps d'une dance . D'ordinaire , celle qui forcerait la Grande Moff du Greater Maldrood à endosser le rôle du partenaire féminin n'était pas née .




De l'autre côté de la piste de dance ...

Hakis semblait trop en vouloir à Annar pour l'avoir tiré dans cette affaire que pour lui adresser la parole pour l'instant , et sa compagne de fortune semblait des plus désintéressée . Assez pour l'avoir laissé en plan sans un revoir pour demander la main d'une autre femme , cela en disait plutôt long sur la jeune inconnue . Aussi il entreprit de faire connaissance avec Lennox qui avait également rejoint les alentours du bar .


Amiral .

Amiral ...

Agréable partenaire que vous aviez là, n’est-ce pas ?

En effet . L'unique chose dont j'aurai à me plaindre serait le côté temporaire de la situation ...
Enfin , pas autant que vous , votre partenaire avait l'air pressée de vous quitter . N'est ce pas , Amiral Hakis ?
J'ai cru comprendre que vous , votre ami des Renseignements là-bas , et la Grande Moff , vous vous connaissez . D'avant votre altercation avec le Maréchal au Palais , je veux dire ...
Avatar de l’utilisateur
By Arthas Menias
#10782
Le gzaï-go, soeur jumelle du tzaï-go, était une danse ancestrale connue seulement par ceux qui l'avaient déjà pratiquée, ou pour les gens très éclairés sur le sujet des danses tribales. L'on disait que c'était une danse Dathomirienne, le gzaï-go étant une sorte de "lutte" élégante entre deux femelles dominantes, et le tzaï-go étant réservé aux mâles, pour savoir qui serait le consort de la gagnante de la précédente danse.*

La Grande Moff prit distraitement sa main, et semblait plus suivre ses pieds que danser. Elle ne connaissait rien à l'aristocratie visiblement. Il n'y avait que peu de mouvements qui demandaient à les faire se toucher, mais même lors de ceux-ci, la contraction musculaire se sentait chez la Chiss.

Une femme frigide. Inintéressant. Jenna passa le restant de la danse à se demander quand ça finirait. Le concept de fidélité sexuelle lui était particulier, qu'importait d'aller voir dans d'autres couches tant qu'on aimait toujours l'autre ? Mais si c'était pour ça, alors parbleu, elle se contenterait de rester avec sa douce Helera, qui n'était pas là ce soir.

De toute façon, si c'était pour tenter de séduire une femme qui avait les muscles bandés comme si un scorpion l'avait piquée... autant jouer les saintes-n'y-touche jusqu'au restant de ses jours.

Quand la danse prit fin, Jenna applaudit raidement en tapotant le plat de sa main gauche avec le bout de ses doigts droits, sans un sourire, et le regard perdu dans la foule.

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]En vous remerciant.[/font] »Image [/table]

Après tout, cette même Chiss lui avait confiée détester les Sith. Et bien qu'elle les déteste, Jenna s'en moquait pas mal. Il existait bien d'autres filles dans cette galaxie pour ne pas se contenter d'une frustrée à la peau bleue.

Elle se dirigea vers le comptoir d'un pas léger, se mettant volontairement entre les deux hommes qui discutaient - dont l'un d'eux n'était autre que le piètre musicien qui l'avait empoignée - et demanda un verre d'un cocktail maison.

Puis elle prit le verre, et se retourna vers la piste, portant son verre à ses lèvres pour une brève gorgée, mettant son avant-bras gauche derrière son dos, parallèle au sol, et se redressa, dos droit, songeant à aller vers la première personne qui venait à sa portée. Personne qui ne venait pas. Aussi contourna-t-elle le minable musicien et se mit à faire tourner dans son verre le liquide aux teintes jaunes, oranges et vertes vers le fond.

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Ils appellent ça un Tonic De Chandrila. Un petit délice.[/font] »Image [/table]

Sucré, avec seulement le liquide du milieu d'alcoolisé, un petit régal pour ses sens. Elle but une petite gorgée et sentit l'odeur doucement.

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Dites... vous êtes vraiment musicien ?[/font] »Image [/table]

Elle pencha la tête en avant et apostropha l'autre homme qui se tenait à quelques pas de là...

[table align="left" border="0"]Image« [font=Lucida Fax]Et vous ? Vous sortez avec la Grande Moff ? Elle est toujours aussi raide que ça ?[/font] »Image [/table]




*Tout ceci est complètement faux, n'en tenez pas compte.
Un déjeuner d'importance

Et bien mon garçon, vous avez de la chance. I[…]

[Terminé] Cad Bane

Bien. Bien bien bien... Il n'est pas facile […]

Problématiques divines

Malgré lui, Oryel ne put s’empêcher d’hausser un s[…]

SWOR AWARDS 2019

Oh oh oh ! Vous les attendiez ? Vous en rêviez ? […]

https://i.imgur.com/WLoENHS.pn[…]

Cet enfant n'a aucune patience [Privé]

https://d13ezvd6yrslxm.cloudfront.n[…]

Tel Angor

Je ne pense pas pouvoir pousser plus les améliorat[…]

L'approche de Vassily commençait à concorder […]