L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Ancienne citée impériale, qui une fois Coruscant tombée aux mains des rebelles, est devenue le centre névralgique de tout le gouvernement de la Nouvelle République. Véritable forteresse de type impériale, le capitole est le siège parfait pour le gouvernement galactique.
Avatar de l’utilisateur
By Tyrus Dugalles
#36066
Etat-Major de la Nouvelle République



Des flottes impériales se sont rapprochés du secteur Oseon En réponse aux actions impériales

La Nouvelle-République possède des batteries de senseurs ici à-ton détecté la présence des forces impériales ? Si oui avec quel précision ?



__________________________ . . . __________________________


Sénat Galactique


Image



Le climat de tensions avec le blocus d’Ithor, la destruction mystérieuse de Sullust rendait le sénat nerveux et plus prompt à favoriser des opérations avec plus de poigne. Lors d’une réunion du sénat une opération sur long terme fut soumise à la rotonde. La Nouvelle-République commençait à lancer des recherches pour trouver l’emplacement du secteur du noyau profond, des délégations diplomatiques avait également commencé à se réunir afin de tenter un dialogue avec l’Empire au sujet d’Ithor. Si le dialogue ne fonctionnait pas avec l’empire on se donnait une possibilité de tenter de forcer les négociations. Aussi bien caché pouvait être le noyau profond on ne parlait pas d’un unique monde inconnu, mais bien d’un secteur entier. Aucune recherche sérieuse ne fut jamais lancé, surtout que le secteur n’avait jamais représenté un grand intérêt stratégique ou un quelconque danger, mais aujourd’hui la découverte de ses coordonnées venait de prendre en intérêt. Ici il n’était pas question d’offensive militaire mais d’une mission d’exploration, par le passé les chevaliers jedis avaient pu découvrir un passage pour le noyau profond.

Modifié en dernier par Tyrus Dugalles le jeu. 28 nov. 2019 15:05, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Discipline
#36099



    Du Columex à Oseon passait une route hyperspatiale bien tracée, l'une de celles qui menaient à la Centralité. Des routes sur lesquelles on tâchait de garder un oeil. Des routes qu'empruntaient nombre de vaisseaux, de toutes tailles, de toutes formes, et qui laissaient derrière eux un sillage que l'on pouvait capter parfois, et, dans notre cas précis, identifier rarement. La Nouvelle République gardait bien un oeil tourné vers la Centralité, mais les batteries de senseurs, dont le rayon d'action ne dépassait pas la distance de quelques systèmes, ne permettaient que de déceler des anomalies. Le passage d'une flotte entière n'aurait laissé aucune place au doute. Mais un vaisseau, puis un autre, certes de grande taille, au milieu des centaines de cargo de fret qui passaient par là … on ne pouvait se fier qu'à la trace laissée, peu commune, pas alarmante. La route de Columex à Oseon venait de permettre le passage d'un visiteur inhabituel. Il était en revanche impossible d'en déterminer la nature, ou de dire où celui-ci se rendait, la route hyperspatiale connaissant en effet une bifurcation avant Oseon. Le seul moyen de savoir ce qu'il pouvait se tramer quelque part le long de la route, était de procéder à une levée de doute, réalisée par un éclaireur, aux abords de la Centralité, et potentiellement jusqu'à l'Espace Hutt.
Avatar de l’utilisateur
By Tyrus Dugalles
#36459
Coruscant – 12 jours avant l’incident X


Sur un monde ou la verdure a depuis des millénaires laissait place à la pollution, aux barres de duraciers et aux constructions en perma-bêton, cet ensemble formait là le corps physique de la planète capitale. Sillonnait de convois de vaisseaux incessant, de véritables veines vitales pour un monde saisi par un mal, celui de la surpopulation.
Un vaisseau peu singulier atterrit dans une partie de la ville haute, les courbes acérés et visiblement à la pointe de la technologie moderne des chasseurs. A son bord un vieux loup, las de savoir sa belle République tiraillé de toute part il s’en était retourné vers elle, déterminé à la servir à nouveau. Le corellien avait demandé un rendez-vous auprès de l’administration républicaine suite à une demande de réintégration des corps des forces spéciales de la République. La chose était peu courante et il fallait bien souvent attendre des mois avant de pouvoir recevoir une réponse du corps militaire. Mais la République n’échappait pas au fléau des autres régimes, le copinage, à coup de « je connais un type, qui connaît un type… » on pouvait ouvrir toutes les portes encore fallait-il être dans l’engrenage. Un vieux camarade de monsieur Lovik, le commandant Jessen en charge du corps des SpecForces se chargea lui-même de la petite affaire. En souvenir du bon vieux temps le commandant réussi à tordre le cou à son emploi du temps pour intercaler une entrevue.

Après l’échange d’une poignée de main viril, la proposition d’un bon petit whisky corellien et quelques instants à ressasser le bon vieux temps où tout était plus simple, on s'attaquait aux choses sérieuses la réintégration. Un point ne pouvait être omis le vieux loup solitaire se faisait vieux pour un soldat, il approchait la quarantaine, à cet âge et à son grade Josh était bon pour finir en tant qu’instructeur pour former les nouveaux cadets SpecForces. Un bien triste avenir pour celui qui aspiré à vibrer sur le champ de bataille. Il n’empêche qu’on soumit aux tests le vétéran, tant sur le plan psychologique que physique pour s’assurait que les années n’avaient pas émoussé la force du guerrier. Une exception cependant n’était pas inenvisageable, le commandant pouvait proposer une période de plein service sur une durée de 5 ans mais ça ne pourra pas aller plus loin. L’événement était courant, un fait divers parmi tant d’autres qu’on aurait très bien pu ignorer. Cependant l’histoire est faite de moment anodins qui virent de tout au tout.

______________________________________________________________________

Coruscant – Capitole – Chambre de l’Etat-Major - Le jours de l’incident X


En réponse aux actions impériales

Image


Le haut Amiral Ackbar et les différents vice-amiraux furent réunis, la nouvelle République avait pu détecter des mouvements du côté des vestiges de l’Empire. Une flotte impériale serait en train de sévir sur le secteur de la centralité, les renseignements républicains avaient pu faire remonter l’information suite à la fuite de quelques vaisseaux du secteur. Une réunion exceptionnelle s’organisa dès la nouvelle transmise aux têtes de l’Etat-Major. Il fallait décider d’agir en conséquence et avec justesse si l’empire déplaçait ses pions, il en serait de même pour les Républicains hors de question d’attaquer cependant il était tout aussi inacceptable que de laisser agir l’ennemie sans entrave.


- Comme vous pouvez le voir juste ici, si l’empire mène une opération d’invasion sur la centralité le secteur Mon’Calamari sera définitivement enclavé par les forces impériales. -


- C’est tout à fait inacceptable ! -



- Pour quel raison n’avons-nous pas relancer la guerre contre des gens qui n’ont jamais cacher leurs intentions de nous détruire ? -


- Hum… Hum -


Le Mon’calamarian qui ne s’était toujours pas exprimé depuis le début de cette réunion et qui était censé présider prit enfin parole.

- Je vous prie de rester cohérent dans nos échanges officiers, si nous n’avons pas relancer la guerre plus tôt vice-amiral c’est parce que nous étions en train de reconstruire ce que nous étions censés défendre. Nous ne nous battons pas pour détruire, mais pour protéger les populations.
De plus aucune mesure précipitée ne sera prise aujourd’hui. Vous êtes tous autant au courant que moi de l’impact qu’aurait une offensive sans justification contre l’empire, nous évoluons dans une galaxie dans laquelle des acteurs peuvent influer sur le cours d’une hypothétique guerre… -


Cela faisait mal au Mon’Calamarian de prôner l’inaction surtout quand son secteur natal était potentiellement en danger, mais le Mon’Calamarien agissait pour la République il devait m’être de côté tout ressenti personnel.

- Alors que faisons-nous haut Amiral ? -


Un Vice-Amiral se permis de répondre avant que le concerné ne réponde.

- Il faudrait déployer certaines de nos FIR, qu’en pensez-vous haut Amiral ? -


- Oui, si nous ne pouvons pas nous permettre d’attaquer alors essayons de dissuader l’empire d’agir pour la suite, nous devons tout faire pour ne pas être acculé… -


-Cela signifie que nous allons laisser la centralité se faire envahir par l’Empire ? -


- Nous ne sommes pas prêts pour un assaut direct, nous devons rassembler l’ensemble des mondes de la République. La centralité sera la flamme qui rallumera le brasier de l’Alliance, ce n’est qu’ensemble que nous pourrons mettre un terme à notre ennemie. C’est pourquoi nous allons devoir récupérer un maximum d’information sur ce qui se passe sur place. -



Une FIR fut envoyé en orbite du monde de Dac, le gouvernement fut prévenue par le biais d’un message crypté avec un haut niveau de cryptosécurité l’arrivée de la FIR était prévus dans quelques jours.
Les forces déjà présente dans le secteur Mon’Calamari déployèrent des sondes au niveau du secteur de la centralité pour essayer d’y voir plus clair dans les intentions impériales les sondes seront accompagnés de quelques vaisseaux commandés par des SpecForces. Pour cette opération l’extrême nécessité de disposer de vaisseaux de classe furtif obligea la République à en créer, quelques vaisseaux furent ainsi réquisitionné afin d’être améliorer dans la journée.
Cependant il fallait agir dans l’heure et chaque minute comptaient, les informations et les ordres se déversèrent, le lent mécanisme de la Nouvelle-République se mettait en branle. Dans un effet de cascade, l’ordre de mission retomba entre les mains d’un certain commandant Jensens qui sera chargé de sélectionner les SpecForces à mettre sur l’affaire et de sélectionner les vaisseaux qui recevront les améliorations, tout devait se faire dans le temps le plus court possible, la survie de la République en dépendait. Et le commandant avait eu des idées… Un specforce récemment revenu sera envoyé escorté les premières sondes Républicaines à bord de son propre vaisseau amélioré.


______________________________________________________________________


En résumé :


- Déplacement d’une des Forces d’intervention Rapide de la Nouvelle-République dans le secteur Mon’Calamari.

- Amélioration de 3 x-wing (masque de senseur 95 % 150 milles crédits, Propulseur à Ion 300% 100 milles crédits)*3
Coûts des améliorations : (750 milles)*4 = 3 millions de crédits à retirer à la fiche de la Nouvelle-République
(Coef 4) pour amélioration en 1journée IRL

- Envois d'une première vague de sondes et du PNJ Josh de Amaury en reconnaissance sur Oséon


Avatar de l’utilisateur
By Discipline
#36565
La modération est rendue en tenant compte des informations fournies par le joueur, des informations contenues dans la Fiche Armées de la faction, et des outils annexes telles que les cartes interactives, notamment recensées dans le wikiSWOR.


    Tandis que l’on préparait les X-wings et les sondes pour la mission de reconnaissance autour d’Oseon, la Flotte de Déploiement Rapide quittait le secteur de Mytaranor pour gagner Dac.

    Une journée complète était nécessaire à la préparation des X-wings qui, en décollant au plus tôt de Mon Calamari, pouvaient gagner Oseon dès le lendemain de l’invasion impériale. Si le fameux SpecForce à envoyer en mission n’était pas déjà sur place, il faudrait prendre en compte un délais d’acheminement supplémentaire pour lui et son vaisseau.

    La Force de Déploiement Rapide en partance de Mytaranor, quant à elle, comptait quatre jours de voyage jusqu’à Dac. Les forces Néo-républicaines arriveraient donc dans le secteur quatre jour après le début de l’invasion impériale.


Les résultats de la reconnaissance seront donnés dans le RP associé, et quand le RP en cours sur Oseon en sera rendu à la temporalité adéquate.
Main dans la main

Mya glissait des mots venimeux, des phrases acide[…]

Et il n’y a eu de demandes particulières, de pa[…]

Bonjour, Ce n'est pas vraiment un bug, plutôt un[…]

A la mention sur la cicatrice sur son bras, la ma[…]

La quiétude de la soirée n’était troublée que par[…]

Quelques heures plus tard... Maintenant assise en[…]

Le Tome Flamboyant Recueil des textes rel[…]

Face au monde

https://zupimages.net/up/20/04/la1w.[…]