L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Laissé en ruine par l'Empire, restauré par la Nouvelle République, le Temple Jedi de Coruscant abrite désormais le Nouvel Ordre Jedi, ainsi que les archives de l'Alliance Rebelle. Haut lieu spirituel, cet édifice est le sanctuaire des Jedi.
Avatar de l’utilisateur
By Hayley Curwee
#36488
    Des excuses, ça vous va ?



7:30, heure locale
Corellia - Temple Jedi


Neats Beats - Safe In Sound


    C’est peu après les attentats de Corellia qu’Hayley se rendit au Temple Jedi de Corellia. Habillée comme une créature des bas-fonds, les mains toujours tachées du sang de l’homme qui avait été blessé par le terroriste, l’air hagard, elle avait d’abord été refoulée par les gardes de la CorSec en faction à l’entrée qui avait trouvé plus qu’étrange qu’une personne dans cet état se présente aux portes du temple. A deux doigts d’appeler les renforts, ils furent arrêtés à temps par le Maître Matarmenno Krahnn qui reconnut celle qui l’avait sauvé il y a plus de deux ans. Le Jedi intervint, profitant de l’heure encore matinale pour dissimuler cette présence troublante aux yeux des novices, la faisant rentrer dans ce temple qu’elle avait aidé à reconstruire. Bien qu’hébétée, elle se rendit compte que c’était la première fois qu’elle rentrait dans le temple depuis que celui-ci avait été retapé, elle n’avait jusque là jamais pu le voir autrement que dans les projets qu’elle avait elle-même présentée à Jim. Ca lui faisait tout drôle.

      - Qu’est ce qu’il s’est passé, Hayley ?
      - Je… Allume les infos.

    Si du moins il faisait référence à son état, si par contre il la questionnait sur son absence elle n’était pas sûre d’avoir le coeur à la lui répondre, trop long et trop déplacé. Mat’ alluma le poste d’holovision alors qu’ils s’étaient réfugiés dans la chambre du Maître, mettant les infos sur Corellian Sector Newsfeed.

      - … les autorités confirment pour l’instant le chiffre d’un millier de morts, actuellement les services pompiers continuent d’évacuer les survivants ensevelit sous les décombres tandis qu’une partie d’entre eux continue à lutter contre les flammes. Pour rappel, vous êtes sur Corellia Sector Newsfeed et je suis Selina Kane, le quartier des affaires à été la cible d’un attentat terroriste dont on ne sait que peu de choses et qui n’a toujours pas été revendiqué pour le moment, le peu de détails que nous possèdent proviennent d’enregistrements holo de la scène que nous allons vous diffuser, nous vous invitons à faire sortir tout enfant de jeune âge car les scènes qui vont suivre sont de nature à heurter par leur violence.

    Et des images d’un tram lev-mag explosant en plein parcours se diffusa, la déflagration faisant flancher une partie du monorail qui s’effondra dans la rue juste en dessous tandis que l’avant du tram percuta un immense building, arrachant une partie des baies vitrées pour ensuite s’écraser lui aussi au sol.

      - Par la Force… Je… Je comprends pourquoi j’ai senti une grande perturbation ce matin.
      - La Ligue Humaine. C’est eux. Ils passent à l’attaque.
      - C’est pas possible…
      - On savait que ce jour arriverait, Mat’. Il faut que je prenne contact avec le Conseil du Nouvel Ordre Jedi, pour les tenir au courant de la situation aussi bien que de ce que mon péril loin d’ici m’a apporté. Et aussi voir où en est le Conseil vis à vis de moi. De nous. Envoie leur un message pour les prévenir.

    Il acquiesça tandis qu’elle se dirigeait vers la salle de bain, après un long face à face avec son reflet, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus supporter la vue de cette femme aussi sale que pâle et couverte de sang, elle entreprit donc de frotter au savon, afin de retirer cette trace de son échec.




    9:30, heure locale
    Coruscant - Temple Jedi


    Après avoir revêtue l’habit des Jedi Corelliens, Hayley se dirigea vers la salle d’holoconférence, elle s’installa en position de méditation, tentant tant bien que mal de faire la paix en elle, ce que les récents évènements avait rendu passablement compliqué. Lorsqu’elle eût la certitude d’être arrivée à trouver un équilibre, elle lança l’appel et après quelques secondes son écran afficha la salle du Conseil à Coruscant tandis que son image était retransmise assise sur le fauteuil qu’elle était censée occuper au en tant que Maître du Conseil Jedi. Elle se redressa momentanément, saluant d’un signe de tête respectueux les membres du Conseil, se réinstallant dans son siège lorsque Maître Skywalker lui indiqua poliment d’un geste qu’elle pouvait le faire. Comme personne ne semblait décidé à prendre la parole, sûrement parce que le Conseil n’avait pas eu de détails concernant cette entrevue demandée par la Maître Jedi, elle prit l’initiative :

      - Cela fait un moment que je n’ai pas siéger au Conseil, pour des tas de raisons. Nombre d’entre vous m’ont cru morte, car c’est la rumeur qui courait, rumeur que j’ai moi-même répandu pour servir un objectif précis. La continuelle traque des Sith.

    Une guerre éternelle qui n’en finirait jamais, un combat qu’elle était déterminée à mener sans relâche, prête à y laisser jusqu’à son dernier souffle.

      - Mais ce n’est pas la seule raison à cette absence, lors de ma dernière intervention au Conseil, les choses ne se sont pas passés de la meilleure des façons et j’y ai ma part de responsabilité, je crois n’avoir pas su écouter toutes vos craintes. Je tiens à présenter mes excuses au Conseil pour cela. J’aurais aimé que les choses se passent autrement. Cette situation a créé un schisme là où il n’avait pas lieu d’être, tant et si bien que je n’ai pas osée me représenter devant vous, de peur de ne pas être à ma place. Je ne sais même pas si je suis encore digne d’être membre de ce Conseil à vos yeux.

    Et ce sera sûrement la première chose qu’il faudra régler, hélas, mais qu’elle soit confirmée ou non, elle tâcherais d’aller jusqu’au bout de l’objectif qu’elle s’était fixée et son regard se porta furtivement sur Gwindor Morellion qu’elle voyait triturer sa barbiche tous en l’observant.

      - Il y a tellement de choses dont je veux vous parler, mais une chose les surpasse tous j’en ai bien peur, en termes de violence et de terreur. Comme peut-être vous avez dû en entendre parler, la capitale de Corellia, Coronet City, a subit un attentat terroriste d’une faction politique extrémiste.

    L’ironie c’est que ce que la Ligue Humaine venait de faire était le genre de méthodes dont certains rebelles dont les SpecOps n’auraient pas rechignés à utiliser pour atomiser de l’impérial.

      - A l’heure actuelle nous n’en savons pas plus concernant les détails de cette attaque que ce que les médias diffusent, malheureusement, mais nous avons proposés nos services à la CorSec pour leur venir en assistance là où nous pourrons être le plus utile.

    Au moins, ils n’ignoraient rien et s’ils le souhaitaient, ils pouvaient proposer d’envoyer de l’aide, même si les Jedi Corelliens pouvaient tout à fait s’occuper de la chose, néanmoins la Jedi y voyait là la timide possibilité d’un geste de réconciliation, les Verts ayant préséance en ce qui concernait le Secteur Corellien, s’ils acceptait l’aide du Nouvel Ordre Jedi cela pouvait aider à désinfecter cette blessure avant qu’elle ne s’infecte trop. Songeant qu’elle avait trop parlé, elle se réfugia dans le mutisme pour laisser parler ses confrères, le temps viendrait bien assez vite où elle devrait intervenir de nouveau.

Règles du RP :
  • Ce RP est ouvert aux membres de la Nouvelle République et du Nouvel Ordre Jedi. Il y a autant de place que de Maîtres du Conseil.
  • Vous avez la possibilité d’incarner l’un des membres du Conseil, je vous invite à me contacter par mp ou sur discord si vous souhaitez des détails sur le personnage ou ses relations et sa caractérisation au sein du Conseil. Ainsi que s’il est déjà pris par l’un de vos petits camarades. Je mettrais à jour la liste ci-après si nécessaire pour indiquer qui joue qui.
  • Les membres du Conseil en présence sont les suivants :
    - Luke Skywalker incarné par Trench
    - Gwindor Morellion incarné par Tyrus
    - Quinlan Vos incarné par Amaury
    - Ikrit incarné par Aslan
    - Ahsoka Tano incarné par Reda
    - Bariss Offee
    - Kit Fisto incarné par Dashel
  • Il sera question de décider du positionnement du NOJ par rapport aux Verts dans un premier temps ainsi que le maintien d'Hayley Curwee dans le NOJ et/ou en tant que membre du Conseil. D'autres choses seront abordés par la suite.
  • Amusez-vous !
Avatar de l’utilisateur
By Rena Kuolor
#36490
Image


Comme bien souvent, Ahsoka passait la journée au temple Jedi sur Coruscant. Après des années de combat, que cela soit pendant la guerre des clones ou contre l’Empire, elle ne désirait que la paix. Elle l’avait trouvé en partie dans la transmission de son savoir aux jeunes générations, espérant leur éviter le chemin semé d’embuches qu’elle avait traversé. Toutefois, alors qu’elle était en plein entraînement avec des jeunes élèves, elle sentit une grosse perturbation dans la Force.

« Hayley … »

Cette sensation était claire et pour avoir déjà côtoyé cette jeune femme impétueuse qui lui rappeler grandement son ancien Maître, Ahsoka n’eut aucun doute sur l’origine de cette perturbation. Les rumeurs concernant sa mort étaient donc infondées et visiblement, quelque chose de grave venait de se produire pour elle. La Togruta observa silencieusement ses élèves et leur imposa une série d’exercices pendant qu’elle allait prendre ses renseignements. Il ne fallut pas longtemps pour que l’holonet reprenne en boucle les informations concernant l’attentat à Coronet City, confirmant à la Maître Jedi que Hayley Curwee se trouvait certainement là-bas également. N’ayant pas su en dire plus par rapport à la perturbation qu’elle avait ressentie dans la Force, elle ne pouvait dire si la jeune femme était vivante ou morte.


Quelques heures plus tard, le Conseil fut convoqué en urgence. Ahsoka répondit à l’appel en personne, prenant place dans son siège dans la salle du Conseil. Habillée tout de blanc, elle salua respectueusement les autres membres déjà présents avant de jeter un regard à Maître Skywalker. Il devait certainement savoir ce qui était arrivé sur Corellia, comme toutes les personnes présentes ici. Il restait donc à savoir ce que le Conseil allait faire pour aider les autorités corelliennes. A la surprise de certains, Maître Hayley Curween fit son apparition holographique et salua respectueusement les membres du Conseil. Ahsoka ne nourrissant aucune rancœur ou animosité envers la corellienne, la salua poliment également.

« Ravie de vous savoir en vie, Maître Curwee. »

Si les deux femmes avaient échangé de façon plus personnelle durant l’apprentissage du Jar’kai d’Hayley, il n’était pas nécessaire de se montrer familière dans une réunion formelle. C’est donc d’un ton neutre et affichant un visage fermé comme à son habitude que la Togruta fit par du plaisir de revoir une Jedi supposée disparue. Elle écouta avec attention les propos d’Hayley et soupira à l’écoute de son obsession toujours primale de la traque des Siths. Comme elle avait pu le supposer, Hayley avait un lien avec l’attentat qui s’était produit sur Corellia et visiblement, elle en savait déjà énormément.

« Maître Curwee, votre obsession concernant les Siths peut être dangereuse et cela vous a déjà été dit. Je suis mal placée pour juger de la mise en scène de votre mort, mais en tant que Maître Jedi et membre de ce Conseil, vous avez des responsabilités qu’il n’est pas bon d’occulter par simple commodité. Je connais votre vécu et je comprends l’importance de la mission que vous vous êtes imposée, mais se fermer des autres n’apportera rien de bon. Je suis contente que vous avez su garder votre voie et surtout que dans une situation critique, vous ayez eu la volonté de contacter l’Ordre. Votre place au sein de ce Conseil devra être débattu mais pour ma part, vous y avez votre place tant que vous honorez vos obligations. »

La discussion se poursuivit et Ahsoka proposa aux autres membres du Conseil de suivre la proposition d’Hayley.

« La CorSec pourrait ne pas apprécier l’intervention extérieure des Jedis. Qui pensez-vous que nous devrions envoyer ? »

Au fond d’elle, Ahsoka s’inquiétait plus pour Hayley que pour la situation sur Corellia. L’obstination et l’obsession de cette dernière pouvaient très facilement faire sombrer quelqu’un s’il n’avait aucun appui. La maintenir dans le Conseil était une façon de lui permettre d’avoir conseils et soutiens lorsque cela s’avèrerait nécessaire et lui éviter ainsi de sombrer à nouveau vers le Côté Obscur.
Avatar de l’utilisateur
By Amaury Korsh
#36491


En cette heure matinale de la journée, Quinlan méditait dans l'une des nombreuses salles du Temple réservé à cet usage. L'âge avançant, le Maître Jedi passait davantage de temps à pratiquer l'art de la méditation, cela lui permettait de s'apaiser et de se ressourcer. Mais ce matin-là, sa séance fut interrompu par un appel sur son comlink le prévenant que le Conseil tenait une réunion d'urgence suite à une demande d'entrevue de la part d'Hayley Curwee.

A la mention de son nom, nombre de souvenirs assaillirent Vos. Il avait passé sept ans à enseigner à cette jeune femme, sept longues années où il lui avait transmis tout ce qu'il savait ou presque. Il était fier de ce qu'elle était devenue bien qu'il ne lui ait jamais dit. Mais certaines des décisions de Maître Curwee lui avait déplu, notamment la fondation d'un Ordre Jedi indépendant du Nouvel Ordre Jedi sur Corellia. Mais il était content d'apprendre qu'il aurait de ses nouvelles alors qu'il l'avait cru morte. Remettant sa méditation à plus tard, il rejoignit la salle du Conseil où tout le monde était déjà présent.

Quinlan écouta ce qu'Hayley avait à leur dire avec la plus grande attention et haussa légèrement les sourcils quand elle parla des récents événements survenu sur Coronet. C'était donc cela la perturbation qu'il avait ressenti dans la Force lors de sa méditation quotidienne. Ahsoka prit la parole en première et vint le tour du Kiffar, qui allait encore une fois faire connaître son franc-parler légendaire.

« Maître Hayley, c'est un réel plaisir de te savoir en vie. Mon cœur en est soulagé.

Je rejoins Maître Tano sur ses propos, il est fort dommage que tu aies simulé ta propre mort, surtout pour les raisons évoquées. Tu aurais du nous dire que tu traquais une fois de plus les séides du Côté Obscur, nous t'aurions apporté notre concours dans cette dangereuse entreprise. Il me semblait t'avoir inculqué le travail en équipe ces dernières années...

Mais revenons en au sujet initial de ta demande d'entrevue. Concrètement, qu'attends-tu de nous ? Même si l'Ordre Vert et le Nouvel Ordre Jedi sont en bons termes, je te rappelle que je considère que cette indépendance est une très mauvaise idée qui de surcroît nous affaiblit davantage. Mais ce qui est fait est fait n'est ce pas ?

Cet attentat sur Coronet est regrettable, je te l'accorde mais je me répète, que pouvons-nous faire pour te venir en aide ? Ahsoka a raison, le concours du Nouvel Ordre Jedi pourrait être mal vu de la part de Jim Antilles et de la CorSec.
»


Mais il était quand même content de revoir Hayley, comme en attestait son sourire.
Avatar de l’utilisateur
By Tyrus Dugalles
#36509
Gwindor marchait paisiblement dans le temple chapitral de Dacc, aujourd’hui était une bien belle journée assurément. Son pas résonnait dans les couloirs bulles typiques des constructions Mon Calamari. Gwindor contemplait les flots silencieux du monde océan, soupirant légèrement avant de se diriger vers la salle d’holo-comumincation. A mesure qu’il se rapprochait de la pièce désiré il se remémorait…

Il avait ressenti une perturbation à travers la force, petite néanmoins, rien qu’un léger remous, rien de comparable avec la tragédie d’Aldérande que lui Gwindor avait pu ressentir. De plus la perturbation était teinté d’un ne sait quoi d’inutile, certes toutes choses avaient un intérêt dans la Force, mais rien n’avait jamais été stipulé que toutes les dites choses étaient égales. Foi de Morellion cela ne pouvait être là que du fait que de corelliens, il le savait au fond de lui et ne pu s’empêcher de gratter sa barbiche.

Alors qu’il se plongeait dans ses songes une petite cohorte de Padawans semblait se diriger vers lui, d’un signe de la main il les fit s’arrêter. Gwindor n’avait pas le temps de les illuminer de son savoir, il en était profondément désolé mais le conseil avait demandé une réunion d’urgence. Il devait accomplir son devoir, cependant il se promit de ne plus délaisser l’entraînement de ses apprentis à l’avenir.


Gwindor prit place sur son siège rehaussé d’un rembourrage en velours pourpre, il s’assit en tailleur et lança finalement la connexion. Son regard balayé la salle du conseil, observant silencieusement les nombreux maîtres qui siégeaient, il sourit doucement à tous ces visages familiers, à ses compagnons, à ses amis. Pourtant le sourire de Gwindor disparu à la seule vue d’une personne. Celle qui avait fait courir la rumeur sur sa propre mort se dressait face au conseil, face à lui. Les rumeurs comme toujours n’étaient qu’un tas de sornettes que lui même aurait voulu croire mais au fond de lui le maître ne s’y était jamais fié. La figure de rat en robe d’un ordre du passé n’était pas du genre à pousser son dernier souffles aussi facilement.

Gwindor ne rajouta rien également lorsque maître Skywalker permit à la petite vermine rousse de s’asseoir parmi les paires. À une certaine époque cela n’aurait posé aucun problème, mais aujourd’hui la petite ratte avait fourvoyé sa trahison en fondant son propre ordre, elle n’aurait mérité qu’à rester debout au centre de la salle du conseil. Gwindor resta magnanime et ne fit aucun commentaire, après tout il était un maître jedi et se devait de contenir ses émotions.

Gwindor ne prit parole qu'après que deux maîtres semblaient vouloir passer sur son cas, Gwindor allait mettre les points sur les "i".


"Allons, allons Hayley. N’allez pas nous faire croire que répandre une rumeur sur votre prétendu mort n’apporte quoi que se soit dans la traque contre les siths. Ce n’était là encore que l’un de vos caprices.

N’allez pas non plus nous accabler de votre dernière visite qui n’était qu’une énième provocation dont vous êtes bien la seule à avoir le secret. Il s’est passé ce qui devait se passer à force de trop tirer.

Mais passons,comme vous l’avez dit des corelliens sont en danger."


Gwindor resta polie et ne remua pas le couteau dans la plaie, après tout Hayley avait reçu l’insigne honneur de fonder son propre ordre jedi, comme s’appelait-il déjà « ordre ver … vert ? » qu’importe son nom. Il était bien inutile de faire constater l’étendue de son échec dans sa capacité à avoir évité le pire sur Corellia, les journalistes parlaient déjà pour lui.
Avatar de l’utilisateur
By Dashel Nelievar
#36511
Image


Il y eut un cri inaudible, imperceptible à l’oreille humaine et sans doute celle de bien d’autres espèces, les Nautolans inclus. Cet appel à l’aide silencieux était semblable à une vibration. Comme un galet qui aurait été jeté dans un lac, perturbant la surface autrefois lisse de l’étendue d’eau. Les ondes se propageaient en écho cherchant une âme qui pourrait les entendre. Il fallait de la patience et de la concentration pour être capable de ressentir ces vagues, et d’autant plus pour pouvoir les lire. Le Maître Jedi avait passé sa vie à maîtriser cet art. Il savait par expérience que ces perturbations n’annonçaient que rarement des temps paisibles.

Toc Toc Toc

« Maître Fisto ? » Assis en tailleur, seul dans la salle de méditation, Kit Fisto, membre du conseil Jedi, sortit de sa transe, rappelé dans le réel. Un jeune Jedi se tenait dans l’embrasure de la porte. La pièce était plongée dans la pénombre et l’apprenti n’osait pas s’avancer plus. Même sans miroir pour en avoir le cœur net, il savait qu’il avait le teint pale et les traits tirés. Cette séance de méditation n’annonçait rien de bon. Faisant de son mieux, il se redressa et fit face au padawan. « Vous êtes attendu dans la salle du conseil. Les autres Maître vous y attendent. »

Une fois remercié, l’apprenti s’en alla sans demander son reste. Décidément, cette journée n’allait pas en s’arrangeant. Si les membres du conseil étaient convoqués, il avait dû se passer quelque chose de grave. Comme lui, ils avaient certainement ressenti cette perturbation dans la force. Il devait faire vite. Il n’aimait pas être attendu. Il quitta la pièce sombre pour traverser les couloirs du temple de coruscant, ses Lekkus battant l’air derrière lui au rythme de ses pas.

Les autres maîtres étaient déjà présents dans la salle quand il entra. Il les salua comme à son habitude, leur offrant un sourire franc et chaleureux dont seul lui avait le secret. Mais il semblait que le moment soit mal choisi. Tous avaient un air très sérieux. Affichant calme et patience, le Nautolan se dirigea vers son siège. La logique voulait que quelle que soit la raison de cette réunion, il n’y ait pas de raison pour laisser l’inquiétude nous gagner. Les Maître le savaient bien. Mais quand les hologrammes firent apparaître les autres membres du conseil non-présents sur Coruscant, le sourire de Kit Fisto disparu un instant.

Devant eux se tenait Hayley Curwee, membre du conseil Jedi qui, à en croire nos dernières informations, était morte. Au fond de lui, il s’était toujours plus ou moins douté de la véracité infondée de cette information. La Force ne mentait pas. Et si une part de lui était rassurée par cette bonne nouvelle, il l’autre part n’en était que plus inquiet. Il savait par expérience que la Jedi avait un don pour les ennuis. Quand elle leur exposa les faits, elle confirma son point de vue.

Maîtres Tano, Vos et Morellion s’exprimèrent en premier. Si chacun apportait un avis qui était le sien sur le cas de la Jedi, ils tombaient d’accord sur l’aide à apporter aux Corellien. Kit les rejoignait sur ce point. Avec les erreurs du passé, il avait appris à prendre du recul et à limiter au mieux les rapports avec la politique. Mais aucune divergence politique ne pouvait justifier un tel acte de barbarie.

« Je me réjouis que vous soyez saine et sauve Maître Curwee. » A elle aussi, il offrit son sourire. Malgré la différence d’opinion qui pourrait les opposer elle avait vu l’enfer et elle méritait de la reconnaissance pour ce qu’elle avait donné à l’ordre. « Concernant votre situation, je comprends les craintes de Maître Tano et Vos. Vous ne pouvez pas vous disperser. Vous devez choisir. Pour vous, mais aussi pour le bien de l’Ordre Vert et du Nouvel Ordre Jedi. Je ne suis pas en faveur de votre départ de notre Ordre. Mais je ne suis pas certain que conserver vos deux titres ne soient pas source de conflit d’intérêt à l’avenir. » Le maitre marqua une pause. Il voulait que la Jedi saisisse l’importance de ses propos. Il souhaitait la voir rester. Elle était une alliée importante. Mais elle devait choisir. Elle ne pouvait siéger au conseil des Ordres Jedi et Vert sans qu’un jour, il n’y ait conflit. Le conseil avait besoin de ses membres en permanence. Il craignait qu’elle se détourne de l’ordre pour donner son attention entière aux Jedi Corellien. Il fallait trouver un arrangement dès maintenant pour maintenir l’équilibre entre ces deux factions qui œuvraient toutes deux pour le bien. Peut-être pourrait-elle être un pont entre les deux ? « Mais il faudra attendre pour répondre à cette question… Maitre Morrelion a raison, les Corellien souffrent. Nous ne pouvons pas les laisser seul face à ces actes terroristes. » Kit Fisto ne s’adressait plus qu’à la Jedi Verte. « Quand les Quarren sont entrés en guerre civil avec les Mon Calamari, au début de la Guerre des Clones, les Jedi sont intervenus. J’y ai moi-même été envoyé pour résoudre les conflits. C’est notre devoir de trouver une solution qui mènera vers la paix. Même quand nous ne sommes pas les bienvenus. » Il n’était pas question de s’immiscer dans leurs décisions politiques. Il fallait laisser aux Corelliens le choix de leur dirigeant. Mais les Jedi avaient le pouvoir de servir d’intermédiaire et de protecteur du peuple en attendant la résolution des conflits.
[Delchon] Anéanti

Comme une vague déchaînée constituée de flux et de[…]

Lex est quod notamus

:r2d2bd: Moderation Rendili avait la main lo[…]

Appelons ça une divergence d'opinion !

A la remarque sur les Jedi, Helera esquissa un so[…]

https://luxurystylecentral.com/wp-conten[…]

https://www.fanactu.com/medias/star-[…]

Linkin Park - Rebellion Alayna resta quelqu[…]

Comme la vilaine petite fille qu’elle était, les […]

La citadelle-foreuse bijou de technologie, elle […]