L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Avatar de l’utilisateur
By Darth Varadesh
#27479
Système de Ziugen, Shag Pabol, Espace Hutt

Le Rêve Corellien sortit de l'hyperespace relativement loin de la planète Ziugen, là ou la zone de recherche des convois remplis d'or de Durga Besadii nous avait été indiquée par le Gand de Nazara. La traque allait bientôt commencer, Mister NailBrain n'attendait plus que mon ordre pour pousser le vaisseau et lancer les senseurs à la recherche de la proie. Cela allait être le premier sang pour tous, une attaque qui déciderait si j'avais vraiment les tripes pour diriger ma propre bande ou non.

Le voyage avait été relativement calme et ennuyeux, excepté quelques discussions avec DeGroot sur la manière dont on agirait une fois arrivés et la proie repérée. Il avait également été question de ces éventuels rats qui rôdaient dans le vaisseau, en quête de quelques chose à ronger, comme ma tête par exemple. Cela m'inquiétait je dois l'avouer, l'idée de me prendre un coup de couteau dans le dos n'était pas pour me plaire, loin s'en faut. Mais j'avais Iris qui affirmait être sur le coup et je n'avais aucun doute qu'elle avait retenu la leçon après cette sanglante mutinerie des années plus tôt.

En tout cas je l'espérais.

Parce que dans le cas contraire ça irait mal pour moi, et surement aussi pour les autres.

Il était temps en tout cas de lancer la machine. Je sortis de ma cabine et allai voir ce fou d'Ugnaught qui avait la veille failli faire exploser le cockpit en jouant avec les circuits de plusieurs commandes de bord. Heureusement qu'il avait réparé rapidement tout en m'assurant que ça devrait marcher comme avant. Normalement. En chemin je croisai quelques matelots auxquels j'adressai un hochement de tête. Tout cela était encore trop nouveau, aussi n'étais-je pas surpris qu'ils me traitent globalement avec un certain respect mais pas celui qu'un capitaine pouvait attendre de ses hommes.

Cette proie allait me permettre d'asseoir ma domination sur eux. J'aurai ainsi leur loyauté et pourrai continuer l'esprit serein en sachant qu'ils me couvriraient. Je fut alors dans la cabine et m'adressai au petit pilote:


Mister NailBrain, il est temps pour vous de lancer les recherches. La chasse est ouverte.

Un frisson d'excitation m'emplit par anticipation à ce qui allait advenir. Oui, maintenant qu'on y était, il ne restait qu'à attendre. Ensuite le bain de sang arriverait, et avec lui la victoire et la richesse.
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#27484
Misha était plantée devant le hublot de sa cabine. Elle appréciait de ne plus avoir pour seule vue le hangar froid et vide, des fils et des tuyaux partout, paysage désolant de mécanisation. Là, devant elle s'étalait l'infinité de l'espace, les grands espaces noirs et brillants des contrées galactiques qu'elle n'avait pas encore exploré. Là, elle se sentait chez elle, flottant entre deux planètes, entre deux états d'esprits contradictoires qui lui remuaient tripes et cerveau. Le combat du cœur et de la raison, voilà ce qu'elle expérimentait en ce moment, et c'était bien loin de lui plaire, ah ça c'est certain ! D'un côté, elle rêvait de nouveaux horizons. Elle qui avait la bougeotte, elle sentait bien qu'elle arrivait à terme d'une aventure qui l'avait comblée sous bien des aspects, ayant du mal à supporter cette vie de piraterie finalement, qu'elle sentait bien ne pas être pour elle. A l'heure actuelle, ils faisaient cap vers un cargo, qu'ils allaient prendre par abordage. Ils allaient encore tuer, et ça se sentait dans tout le vaisseau. Les matelots étaient excités par l'odeur du sang à venir, les rendant instables, bagarreurs, alors qu'elle en était dégoutée d'avance et espérait y échapper. Et de l'autre côté, il y avait Ciaphas, leur histoire, les sentiments qui s'étaient développés en peu de temps, certes, mais les liant de manière invisible et incassable. Quitter le Rêve Corellien, c'était le quitter lui aussi, pour un temps plus ou moins long.

Tout ça tournait et virait dans sa tête, ballet infini de questions sans réponses. Elle ne savait pas, elle ne savait plus, et se maudissait d'avoir croisé la route de ce pirate Corellien. Enfin, elle était heureuse de le connaître, de vivre ce qu'ils vivaient ensemble. Mais tout aurait été tellement plus simple si elle avait fait un arrêt simple sur Nar Shaddaa avant de repartir. Seulement ça ne s'était pas passé comme ça, et maintenant il fallait assumer.

Elle finit par se décider à sortir de sa cabine. Dès le petit couloir, on sentait l'excitation qui régnait dans le vaisseau. Là, un matelot la bouscula en courant presque pour rejoindre un endroit qu'elle ignorait, et se retourna en lui lancant un regard noir. En temps normal, elle n'aurait même pas hésité à l'ouvrir et à l'envoyer c!#?r mais là... Il y avait quelque chose dans le regard de ces hommes qui l'effrayait. Une soif de sang, de violence qui lui laissait penser qu'ils seraient bien capable de se retourner vers elle juste pour l'assouvir.

D'un pas prudent, elle se dirigea vers le poste de pilotage et y retrouva NailBrain et Cain.


- Ca s'annonce comment Captain ?
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#27510
Après avoir réussit son coup ,Ariès se considéra comme hors d'atteinte des possibles doutes que les membres d'équipages pouvaient avoir sur elle.
La Chiss avait décidé de se changer les idées et mit une énième raclée aux matelots ,qui ne s'étant pas remis de leur première défaite au Sabacc pestaient encore plus .
Elle regarda son coffre de rangement,l'examinant tout d'abord avec minutie pour déceler la moindre trace de crochetage ou d'intrusion ,à priori rien ,pour être sur d'elle,Ariès tapa son code discrètement afin de checker le contenu et encore une fois tout était en ordre.
La jeune femme à la peau bleutée s'allongea sur son lit ,observant le vide de l'espace ,froid ,aussi froid que ses propres sentiments.
Elle ferma les yeux pour se focaliser sur la mission qui n'allait pas tarder à commencer.D'après ses propes déductions et les infos quelle avait glané avec les membres d'équipages .Il était clair ,que nous devions voler ou réquisitionner un cargo remplit d'or ,mais une chose la dérangeait,cette mission été d'après se qu'elle avait compris un conflit entre notre employeur Nazara et un autre Hutt dénommé Durga.A cela rajoutons les taupes et les possibles mercenaires..nous aurons donc à faire à une mission extrêmement dangereuse et le risque de se prendre un couteau dans le dos est grand..

S'est en étant sur ses gardes et en étant méfiante de tout les matelots ,que la jeune Chiss appréandait cette mission ...
Avatar de l’utilisateur
By Darth Varadesh
#27517
Le Rêve Corellien avançait lentement , les batteries de senseurs étant de qualité moyenne, il fallait faire attention à ne pas capter de faux positif ou identifier les signaux captés. C'était fastidieux mais nécessaire, malgré les quelques améliorations de Monsieur Hett sur le vaisseau ça restait du basique pour avoir un petit avantage. Avantage qui pouvait vite se retourner contre vous si vous ne faisiez pas preuve de jugeote.

Aussi en étions-nous réduits à ça, NailBrain pilotant tranquillement (un miracle compte tenu de son caractère à tendance hyperactive) et moi observant sur le radar des échos qui pourraient se révéler être notre proie. Jusqu'ici j'avais seulement identifié des débris divers et une épave de cargo, ce qui pouvait dire qu'on était sur la bonne voie, ou au contraire qu'en face on allait trouver un petit comité d'accueil un peu trop enthousiaste. J'entendis alors sa voix m'appeler derrière moi et me retournai.

Les sentiments qu'elle m'inspirait étaient toujours aussi intenses, bien que ma tristesse de la savoir prête à partir après ce coup soit là, les paroles échangées me laissaient croire qu'un jour peut-être... Il suffit ce n'était vraiment pas le moment de penser à ça vu la situation. Je répondis du tac au tac:


Comme de chercher une aiguille dans une botte de foin, sauf que l'aiguille pourrait s'avérer bien plus piquante qu'on le pensait. En bref, on cherche on sait pas trop quoi et on sait pas trop à quel point ça va être dur tant qu'on l'aura pas repéré. Une journée comme une autre...
Capitaine! Les senseurs ont repéré quelque chose droit devant! Assez gros, contacts multiples! On dirait que la pêche va être bonne! Ça va péter!

Allons bon, j'ai parlé trop vite, le revoilà en mode démineur. Manquait plus que ça. Je fit signe à Misha pour lui indiquer qu'elle avait l'autorisation de calmer ce petit fou de la manière qui lui plaisait tandis que je me concentrai sur les échos radar et les informations hypothétiques.

Pas loin (pour peu que ce genre de considération ait un sens dans l'espace), assez lent à priori, ça ressemblait fort à un cargo moyen HT-2200, un transport lourd et doté de 2 tourelles laser simples, assez grand (55m) mais sans danger en soi. Par contre, les signatures radars de 4 chasseurs qui l'accompagnaient risquaient d'être plus problématiques. Des chasseurs Vaksai, un canon laser moyen et un lance-projectile. Si on se débarrassait pas d'eux rapidement ça allait tourner court pour choper le cargo. Et plus on prendrait du temps, plus il en disposerait pour appeler du renfort et rejoindre un point de saut hyperespace. Il n'y avait pas de temps à perdre.


Misha! Mets-toi aux commandes et descends-moi ces chasseurs dès que tu es à portée! A tout l'équipage, préparez-vous à essuyer des assauts de chasseurs ennemis, on y est! Soyez également prêts à mon signal à vous rassembler aux écoutilles pour l'assaut sur le cargo! NailBrain, activez les senseurs pour tenter une approche furtive jusqu'à ce qu'on tire!

La bataille spatiale était imminente.

Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#27518
Je regardais par le hublot de notre pièce ,le vide de l'espace ,ce vide calme et silencieux comme la pièce dans lequel je me trouvé ...trop silencieuse à mon goût ,les matelots discutaient chacun en petit groupe et sans crier pour une fois .
J'ai l'impression que le Rêve Correlien avance lentement ,nous ne devrions pas tarder à arriver sur zone,le combat risque d'être compliqué et nous ne savons pas ce qui nous attends ..
Je me prépara à l'avance ,au cas ou nous serions pris par surprise ,j'ajuste mes habits ,je nettoie puis je vérifie que mon arme soit opérationnel,je prends le reste de mon équipement,mon com-link était bien intégré à ma combinaison ainsi qu'un module de piratage Impérial ,qui pourra toujours me servir dans ce cargo.
Je commençais mon petit rituel avant de commencer la mission.Je ne peux le cacher,je suis loin d'être sereine,chaque secondes une décharge électrique me traverse le corps ,nous avons des taupes avec nous,nous ne savons pas réellement à quoi nous attendre et je fais ma première réel mission à l'extérieur de l'Empire depuis l'Académie militaire Impérial .
Une énième fois pour me rassurer ,je vérifier mon arme,ma tenue,mes équipements et je fermais les yeux visualisant le probable champ de bataille ,les ennemis ,les alliés ,les tires,les explosions,les morts.
Je disciplina mon esprit à s'habituer à ses images ,j'étais absorbé dans mes penser dans cette réalité imaginaire .Je me déplaçais dans se monde imaginaire figé ,observant tout mes alliés vivants ou morts .
Soudain un message de notre Capitaine ,m'extirpa de ma simulation mentale,toujours les yeux fermés ,j'écoutais le message .

A tout l'équipage, préparez-vous à essuyer des assauts de chasseurs ennemis, on y est! Soyez également prêts à mon signal à vous rassembler aux écoutilles pour l'assaut sur le cargo!

Le vacarme gronde dans l'habitacle ,les matelots s'activent ,je reste toujours immobile ,quand je rouvre mes yeux ,je ne vois plus que mon visage froid et inexpressif.Sa y est ,je suis prête ,ils étaient tous sous tensions ,la boule au ventre,le visage dure,les légers tremblements significatif .
En silence nous nous rendîmes tous aux écoutilles ,seules nos pas brisent se silence pesant ,quand nous nous rendîmes ,sur place ,tout le monde murmurait ,certains avaient du mal à parler ,ils n'arrivaient pas à garder leur calme,seul le finaliste de ma première partie de Sabacc s'approcha de moi pour me parler

Alors jeune fille,vous avez peur ? Nous ne savons pas à quoi nous attendre là-bas ,il se peut que nous mourrions tous au cour de se conflits.

Que voulez vous que je vous dises ? Quoi que nous y découvrirons ,nous réussirons cette mission ..je réussirais cette mission à tout prix !L’Échec n'est pas permis lors d'un conflit les sentiments aussi .
Et vous avez vous peur ?


Ahaha c'est jeune ,vous n'avez pas froid aux yeux .. Soupir Nous avons tous peur de mourir ,y compris vous ,seul un fou n'a pas peur de mourir mais je relativise ,j'ai vécu une vie dure et compliqué ,le sort s'est toujours acharné sur moi alors si je meurs lors de cette mission ,je me dis que j'aurais peu être une chance de vivre dans un monde meilleur ..


Je vois ...

L'équipage attend plus ou moins en silence ,le moment fatidique
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#27569
Ah bah comme ça, ça n'allait pas être compliqué du tout de trouver ce cargo. Enfin visiblement ça ne dérangeait pas plus de ça Cain qui définissait la chose comme « une journée comme une autre ». Misha ne décrochait pas son regard du radar desespérement vide. Avaient-ils fait le bon choix en décidant d'attaquer dans l'espace ? Auraient-ils du choisir de se rendre sur la planète, là où la destination aurait été plus facile à trouver à la base ? Elle avait été l'instigatrice de la décision, en s'exprimant en premier, et espérait ne pas avoir précipité tout le monde vers des soucis.

Mais avant qu'elle ai eu le temps de s'exprimer, l'Ugnaught redevint une bombe prête à exploser. Misha se disait bien qu'elle le trouvait bien trop calme pour que ce soit normal. Il annonçait que les senseurs avaient enfin trouvé quelque chose. Bon par contre, il annonçait des contacts multiples. Elle eut un rire nerveux. A quoi s'attendait-elle finalement ? A ce que le cargo soit là, rempli de son trésor, sans aucune défense, sans aucune escorte ?

Voilà que tout s'enchaînait. Le cargo apparaissait enfin sur le radar, et sa défense se dévoilait, au nombre de quatre chasseurs autour de lui. Il allait falloir s'en occuper en premier. Mais ce qui aurait été au mieux, ç'aurait été d'avoir quelque chose comme un brouilleur ou un truc du style pour pouvoir empêcher le cargo ou les chasseurs d'appeler du renfort. Mais est ce que leur vaisseau était équipé de ce matériel là, elle en avait aucune idée.


- A vos ordres, Capitaine !

La rouquine lui envoya un clin d'oeil avant de se diriger vers le post de tir. Visiblement, après avoir fait d'elle une tireuse d'élite, il fallait qu'elle devienne une spécialiste de la bataille spatiale. Le moins que l'on pouvait dire, c'est qu'elle repartirait d'ici avec un sacré panel d'expérience pour sa vie en solitaire.

Installée de manière à chercher à mettre les chasseurs dans le viseur – ce qu'elle avait un peu de mal à faire, vu qu'elle découvrait pas mal la façon de faire. Eux par contre, ne les avaient pas encore repérer, et c'était tant mieux. Mais en même temps, cela lui mettait une pression supplémentaire sur les épaules. Son tir allait determiner s'ils prenaient l'avantage via l'effet de surprise, ou s'ils passaient pour des cons.

Elle prit une grande inspiration, et aligna tranquillement son viseur. Il fallait qu'elle prenne le temps. Pas trop, mais quand même. Il lui fallait le meilleur tir possible dès la première fois. Ses yeux se concentrèrent sur l'objectif, et elle actionna le tir. Un des chasseurs explosa en plein vol, et la Corellienne lâcha un cri de joie. Là, l'action était lancée, et ça n'allait pas être aussi simple pour la suite !
Avatar de l’utilisateur
By Darth Varadesh
#27571
Je vis sur le radar qu'elle avait descendu l'un des chasseurs avec adresse. Cette femme, tellement emplie de talents divers, mon respect et mon affection pour elle ne faisaient qu'augmenter avec le temps. Elle tentait à présent d'aligner les suivants. Ce qui nous plaçait dans une situation un peu délicate d'ailleurs. On pouvait attendre qu'elle les abatte tous tandis que NailBrain s'amuserait à tenter d'éviter leurs tirs, mais cela laisserait trop de marge au cargo pour fuir ou appeler du renfort.

Ou on pouvait tenter autre chose, une manœuvre sacrément dangereuse et que rien ne garantissait comme étant efficace, mais qu'on pouvait tenter quand même. Le tout ou rien, c'est ce qui faisait des Corelliens des gens notoirement admirés et craints, cette réputation de casses-cou aux tendances suicidaires. Bien, on allait voir, au pire si ça ne marchait pas je n'aurais probablement pas le temps de m'en lamenter qu'on serait tous morts.


Mister NailBrain, foncez sur ce cargo! Pinces d'amarrage sorties, prêtes à nous accrocher à ces salopards! Dès que vous êtes en position, j'active la procédure! Ils veulent la jouer comme ça? On va leur montrer qu'il ne faut pas nous chercher! Nous allons les choper et nous déverser à l'intérieur plus vite qu'ils ne pourront réagir, et alors ils devront faire un choix entre nous allumer et prendre le risque de toucher leur cargaison, ou attendre!
Compris Capitaine! Vous êtes aussi fou que ce cher NailBrain!
Équipage, aux postes d'assaut! Début de l'attaque estimé à: 10 minutes! Aucune hésitation, ravalez votre peur et serrez les dents, la gloire nous tend les bras!

******


Ailleurs dans le vaisseau, DeGroot et Iris étaient rassemblés avec les vingts matelots devant les sas, aux sections d'assauts, à attendre que les pinces aient accroché leur proie et que le feu vert soit donné. Le Trandoshan attendait impatiemment, le fusil à pompe en main, salivant par avance l'adrénaline et la fureur des combats à venir. La Chiss en opposition était plus calme, étrangement silencieuse et réservée par rapport à d'habitude. Son regard ne cessait d'aller sur les matelots, s'attardant particulièrement sur sa "cousine".

Il était évident qu'elle soupçonnait quelque chose à son encontre malgré leur discussion quelques heures plus tôt. Qui sait, ce combat allait lui offrir la réponse à la question de la loyauté de cette femme envers eux, ou son contraire. Elle consulta l'horloge au mur à côté d'elle, réglée électroniquement pour donner le temps restant avant l'abordage. 5 minutes. Ça allait être long mais on y était presque. Le Trandoshan y alla de son petit discours d'explication:


Une fois les sas ouverts, divisez-vous en groupes de 5. Un groupe avec moi pour la passerelle afin d'arrêter définitivement ce cargo et prendre le contrôle du vaisseau. Un autre avec Iris, direction les moteurs pour empêcher toute tentative de fuite, un autre ira s'emparer des systèmes de survie. Quant aux 5 derniers, vous êtes les chanceux parce que vous me chercherez dans tout ce cargo la cargaison. Et afin d'être clair, si je m'aperçois qu'un seul d'entre vous cherche à voler l'équipage en planquant du butin, je le liquide, et pas d'une belle manière ça non.

Vous voulez du sang? Vous voulez la gloire? Vous voulez la richesse? Alors méritez-les! Montrez que vous êtes de vrais pirates et que vous en avez! A MORT!


Les matelots hurlèrent leur rage et leur soif de sang, de gloire et de richesse comme un seul homme. Oui, on n'avait peut-être pas encore leur loyauté, mais ils ne lâcheraient pas l'affaire au moment venu.

*****


Dans le cockpit, j'observais NailBrain qui manœuvrait habilement afin de nous positionner pour l'abordage parallèlement au cargo ennemi. C'était risqué mais il fallait tenter le coup. Misha continuait de son côté à arraisonner les chasseurs ennemis, dont je vit qu'elle en avait eu un second. Bien, ça allait nous simplifier la vie s'ils n'étaient plus que 2.

La distance se réduisait rapidement, la proie allait bientôt être ferrée. Encore un peu... Les systèmes clignotèrent pour indiquer que le moment était venu, et j'appuyai illico pour lancer les pinces. Elle s'accrochèrent avec succès au cargo ennemi. Je souris en constatant qu'on allait pouvoir investir l'intérieur. Ce faisant, je fit signe à ma compagne:


Misha, laisse tomber ça je vais prendre le relais, va rejoindre les autres et épaule-les à l'intérieur! On se revoit de l'autre côté!

Alors qu'elle partait, je m'installai pour jouer l'artilleur. Chacun avait son propre rôle à jouer à présent.

*****


DeGroot vit arriver la jeune Misha tandis qu'il s'apprêtait à donner l'ordre. L'horloge s'était synchronisée avec les protocoles d'amarrage, l'instant T était arrivé. Il était l'heure de faire un brin d'honnête piraterie. Il se lécha les dents avec sa langue en anticipation du carnage à venir. Il fit signe à la jeune femme de se joindre au groupe qu'elle voulait après lui avoir expliqué les différents objectifs à remplir. Finalement ce fut le moment, les sas s'abaissèrent brutalement et déjà des tirs leur étaient adressés depuis les couloirs en face. Grondant, le lézard harangua ses troupes:

En avant chiens! Vers la victoire!
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#27587
Suite aux mots du Capitaine la tension monte ,d'un cran tout comme l'impatience de certain matelot.

Équipage, aux postes d'assaut! Début de l'attaque estimé à: 10 minutes! Aucune hésitation, ravalez votre peur et serrez les dents, la gloire nous tend les bras!

Image

Les vingts matelots et moi même étions rassemblés aux Sas accompagné d'un Trandoshan qui m'était encore inconnue;sûrement le cinquième membre d'équipage que je n'avais hélas pas eu le temps de rencontrer.
Il y avait avec lui,ce visage qui m'était maintenant familier ,celui de ma "cousine" et comparé à d'habitude elle était silencieuse et calme ,son radieux sourire n’illuminait pas son visage ,seul ses yeux rouges sang balayé les matelots comme pour les sonder du plus profond d'eux même .
Cherchait-elle les taupes avant que le combat ne s'engage pour éviter une quelconque représailles de leur part ?

Ne sachant pas à quoi nous attendre,j'étais accès perplexe mais le Trandoshan estompa rapidement mon hésitation sur les moyens mis en place pour l’assaut.
Sa voix sifflé ,à chaque mot qui sortait de sa bouche ,je vue ses dents acérés et sa langue fourchue,il ne m'avait l'air pas très commode ,la bagarre doit l’intéresser bien plus qu'autre chose.

Image


Une fois les sas ouverts, divisez-vous en groupes de 5. Un groupe avec moi pour la passerelle afin d'arrêter définitivement ce cargo et prendre le contrôle du vaisseau. Un autre avec Iris, direction les moteurs pour empêcher toute tentative de fuite, un autre ira s'emparer des systèmes de survie. Quant aux 5 derniers, vous êtes les chanceux parce que vous me chercherez dans tout ce cargo la cargaison. Et afin d'être clair, si je m'aperçois qu'un seul d'entre vous cherche à voler l'équipage en planquant du butin, je le liquide, et pas d'une belle manière ça non.

Vous voulez du sang? Vous voulez la gloire? Vous voulez la richesse? Alors méritez-les! Montrez que vous êtes de vrais pirates et que vous en avez! A MORT!



Évidement comme je devais m'y attendre son discours fut tout en finesse mais son discours avait étonnement fait son effet les matelots ayant repris courage furent survoltés prêt à en découdre certain lâchaient même des cris de rage .
Alors que notre Trandoshan galvaniseur allait sonner la charge ,l'humaine au yeux vert se rajouta au groupe .
Le Trandoshan était bouillant il ne pouvait s'empêcher de lécher ses maudites dents avec sa langue ,une lueur carnassière pétillante dans ses yeux .

Le sas s'abaissa brutalement et les tirs ennemis arrivaient depuis le couloir d'en face,le lézard harangua le groupe de plus belle !:


En avant chiens! Vers la victoire!



J'avais décidé de faire partie des 5 derniers,notre rôle étant de fouiller dans tout le cargo pour trouver la cargaison,je suis sur qu'une des taupes tentera de faire quelque chose avec le butin ,forcement,ils ne peuvent pas prendre le risque d'être dans le groupe du Trandoshan ,de l'humaine ou de Iris se serait trop risqué pour eux ...
Par sécurité je décide de ne pas me mettre en première ligne ,plutôt vers le milieu ,instinctivement je me déplace assez rapidement ,blaster en main en rasant le mur de droite, me penchant au maximum pour être le moins facile à toucher .
Les balles de blasters touches les murs certaines nous frôlent ,impossible de tirer pour moi dans cette situation la seul solution est de foncer ,sinon le combat sera vite finit,si je me fait toucher ,il n'y a pas trente six mille solutions possible,soit la mort ,soit blessure grave ,soit légère blessure,soit éraflure ,hélas une brûlure de blaster ne pardonne pas et les premiers matelots en première ligne constateront rapidement son effet dévastateur.
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#27630
Toujours installée au poste de tir, elle s'appliquait à tenter d'abattre l'ennemi. C'était différent que du tir direct, de shooter un être vivant qui lui faisait face. D'ailleurs, voilà qu'elle en descendait un deuxième. Ce n'était pas encore ça qui allait les sauver, mais ça réduisait la menace de moitié, et elle était plutôt fière d'elle. Au moins, elle se montrait plutôt efficace, et ça lui donnait un peu plus confiance en elle. Mais Ciaphas débarqua en lui disant de rejoindre les autres. A contre cœur, elle quitta le poste de tir, pour laisser sa place au pirate.

A contre coeur, parce qu'elle aurait préféré ne pas avoir à affronter la mort en face, encore une fois. Elle n'était pas de la même trempe qu'eux, ça ne la rendait pas heureuse, ni forte de tirer sur l'ennemi – d'autant plus qu'elle n'avait pas forcément la même vision qu'eux en terme d'ennemi. C'était eux qui attaquaient, est ce que ça ne faisait pas d'eux les ennemis ? - mais bon, c'était la dernière fois. C'était la dernière mission avec eux, elle l'avait décidé. Lorsqu'ils reviendraient, elle leur dirait au revoir, et partirait pour d'autres horizons, pour connaître autre chose. Elle en avait discuté avec Ciaphas dès le début, ce ne serait pas une surprise pour eux.

Elle se dirigea donc vers le sas, au moment où Dergroosk finissait son discours, et les matelots s'écriaient et s'exclamaient, prêts à passer à l'attaque. Fusil en main, la rouquine croisa le regard d'Iris, qui comprit tout de suite que la Corellienne n'était pas vraiment convaincue du bien-fondé de sa présence. Mais c'était trop tard. Voilà que les sas s'ouvraient, et que l'équipage, galvanisé par le Trandoshan, s'élançait tel une marée humaine et sanguinaire vers le cargo à fouiller.

Elle avait choisi de suivre Iris, parce qu'elles avaient déjà prouvé qu'elles pouvaient former une bonne équipe. Aussi elle s'élança derrière elle et son petit groupe. Déjà, les tirs résonnaient dans le couloir dans lequel ils s'engageaient, et la rouquine se positionna un peu en retrait pour pouvoir aligner ceux qui se présentaient, tout en profitant de la couverture que lui apportaient les matelots un peu plus en avant.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Varadesh
#27632
Ce cargo est trop petit...


C'est parti mon kiki. La charge des matelots enragés et galvanisés par le speech du lézard avait poussé en avant une fois les sas ouverts, droit à travers le rideau de tirs ennemis. Il y avait eu un mort et des blessures légères du côté des attaquants avant qu'ils n'arrivent de l'autre côté. Et là... Disons qu'il n'est pas bon pour la santé de se retrouver face à une bande de pirates fous furieux, sans compter un Trandoshan avec un fusil à pompe dans les pattes et un grand sourire carnassier au visage.

Une fois les 2 sentinelles liquidées et le point d'accès au cargo sécurisé, il était temps pour chacun de se mettre au boulot. Les tâches avaient été fixées, chacun savait ce qu'il avait à faire, on devait s'y mettre au plus vite, car plus on tarderait, plus les risques augmenteraient de devoir se barrer en catastrophe sans avoir pu mettre la main sur le magot. Le Trandoshan fit signe qu'il était temps et avec ses 5 troupes, se dirigea à travers les couloirs droit vers la passerelle de pilotage.

Ils progressaient assez vite, bien que prudemment et sur leurs gardes. Il estima leur objectif à encore une quarantaine de mètres et c'est à ce moment que 4 ennemis leur barrèrent la route, cachés derrière des caisses de matériel ou des murs. Le passage vers la passerelle était coupé. Il allait falloir trouver un moyen d'investir les lieux autrement, ou se frayer un chemin à travers ces messieurs. Bien évidemment, ils ripostèrent direction leurs ennemis, mais chaque groupe était trop bien planqué pour que ça fonctionne.


*****


Iris progressait droit vers la salle des machines ou on pouvait gérer les moteurs et autres systèmes de propulsion. Un objectif vital s'il en était, car sans moyen de propulsion, le cargo ne pourrait plus fuir nulle part. Et ils auraient du coup en principe le temps de piller sa cargaison. Avec Misha et les 5 matelots, elles avançaient rapidement. Coup de chance ou magouille ennemie, elles ne rencontrèrent aucune résistance et furent en vue de la salle des machines.

Relativement grande, celle-ci disposait... De tout un tas de machines et systèmes divers comme on peut s'en douter. La console qui gérait les moteurs et la propulsion était droit devant, en vue et scintillait comme un objectif de quête dans un jeu vidéo. Iris commençait à avancer vers elle quand Misha la coucha à terre brusquement. En d'autres moments, la présence d'une jolie rouquine l'aurait pas gênée mais là c'était pas trop le moment, aussi eut-elle un air un air interrogateur.

La petite humaine eut à peine le temps de lui parler qu'elles entendirent le bruit caractéristique des tirs de blaster droit sur leur bande. Manifestement c'était soit un piège tendu pour les empêcher de se replier, soit ils venaient à peine d'arriver, en tout cas le timing était parfait pour eux. Et très mauvais pour elles. Jurant, la Chiss se releva et se cacha tandis que leur bande en faisait autant, malgré le peu de couverts disponibles. La bonne nouvelle c'était qu'ils étaient à l'objectif. La mauvaise, qu'ils étaient faits comme des rats-womps.


*****


Quant à la bande d'Ariès, ils en étaient à fouiller un peu partout sans trop savoir quoi chercher ni ou le trouver. Le capitaine, méfiant à propos d'éventuels taupes, n'avait pas daigné dire quoi chercher exactement, aussi en étaient-ils réduits à chercher des trucs de valeur. Sa paranoïa lui avait fait commettre une erreur dangereuse et ils allaient peut-être tous en payer le prix. C'était du moins l'avis de Strom, un humain rattaché à la bande de l'espionne.

Strom était l'homme de Nazara, du moins pensait-il être le seul, car le boss avait laissé entendre qu'il pourrait y en avoir d'autres sans rien ajouter. Il lui avait bien expliqué que le capitaine était un enfoiré qui s'était cru plus fort que Nazara et avait cru être le patron, et en retour Nazara avait préparé une surprise à cet enfoiré. Strom avait projeté de trouver le magot, ensuite de quoi il escomptait trouver un moyen de supprimer les lieutenants du capitaine. Une fois débarrassé d'eux, il pourrait convaincre l'équipage de s'occuper du roux et de ramener le tout au boss. Bon plan mon vieux, y a moyen que tu gagnes du galon.

Après un examen infructueux durant une dizaine de minutes, il commençait à en avoir marre. Ils pouvaient tous entendre par résonance les bruits de tir venus de toutes les directions, signe que ça chauffait pour les autres. Combien de temps avant que ça vienne à eux? L'attente c'était ça le pire. Il était temps de tenter un truc.

L'aurait pu nous dire c'qu'on est censés chercher l'capitaine bordel...
On sait même pas ce qu'on cherche et on sait même pas en quelle quantité, il nous fait pas confiance ou quoi?
Evidemment qu'il nous fait pas confiance cet enfoiré! Il veut tout garder pour lui et nous envoyer crever! Suffit de voir ses toutous, avec les 2 autres salopes et le lézard. Qu'est-ce qu'on fout à servir ce type?
Je sais pas trop, jusque-là il s'est bien débrouillé non? Et puis il a été correct, j'en connais qui nous auraient déjà tué à la tâche avant même la première prise.
T'en penses quoi la bleue toi? T'es de son avis ou tu pense que ce salopard mérite pas notre loyauté?
Un déjeuner d'importance

Et bien mon garçon, vous avez de la chance. I[…]

[Terminé] Cad Bane

Bien. Bien bien bien... Il n'est pas facile […]

Problématiques divines

Malgré lui, Oryel ne put s’empêcher d’hausser un s[…]

SWOR AWARDS 2019

Oh oh oh ! Vous les attendiez ? Vous en rêviez ? […]

https://i.imgur.com/WLoENHS.pn[…]

Cet enfant n'a aucune patience [Privé]

https://d13ezvd6yrslxm.cloudfront.n[…]

Tel Angor

Je ne pense pas pouvoir pousser plus les améliorat[…]

L'approche de Vassily commençait à concorder […]