L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

#40624
Des champs à perte de vue et de lourdes fumées qui s’en dégageaient. Ces dernières s’élevaient comme une entité unique et impérieuse, toisant les locaux affolés qui s’agitaient comme des fourmis. Ces aliens cherchaient à combattre cette entité dévorante par tous les moyens. Certains utilisaient des lances gigantesques qui vomissaient de l’eau ou de la mousse spéciale. D’autres utilisaient le moindre conteneur et le jetaient dans les flammes. Mais quel que soit le moyen, il ne semblait que rien ne pouvait être fait pour arrêter les ténèbres enflammées qui sévissaient ici. Même à cette distance, les bourrasques étaient carbonisantes, véhiculant des odeurs de carbones âcres mélangées à des senteurs plus florales, derniers vestiges de la vie. Helera observait le spectacle avec dédain et déambulait parmi la foule criarde, évitant les quelques courageux soldats du feu improvisés. Pourtant, elle ne lisait sur leur visage que le désespoir. La lutte contre une ennemi bien trop puissant que leurs maigres défenses ne pouvaient encaisser. Le côté obscur gagnait petit à petit en puissance, à mesure que les flammes dévoraient la vie, animal, végétal et même local. Elle entendait les pleurs des familles qui priaient leurs dieux pour la sauvegarde de l’âme des leurs morts. Ceux qui avaient été pris au piège dans leur maison, ceux qui s’étaient laissés encerclés ou ceux qui avaient lutté en vain. Ajouté à cela cette épaisse fumée qui provoquait la toux et l’on avait un cocktail explosif mortel sur la durée.

ImageHelera réajusta le chiffon qui lui barrait le visage, continuant d’avancer dans la ville à contre courant. Ses yeux bleutés grésillaient sous l’influence des ténèbres tandis qu’elle se sentait happée petit à petit par cette souffrance. Non pas par choix ou par envie de nuire particulièrement. C’était comme plus fort qu’elle, plus profond. Un moteur attira son attention, caractéristique de son gouvernement. Sur la ville, une navette Lambda passa à travers la fumée, escortée par quelques chasseurs TIE. Sa descente fut brutale, vers l’unique spatioport à ciel ouvert de la cité, l’endroit où elle se dirigeait. Dans une tunique locale, l’inquisitrice restait pour le moment incognito, ne portant que d’ample vêtement, constitués principalement d’écharpes et de bandes de tissus enroulés autour de son corps. Elles couvraient ses bras, entourant ses épaules jusqu’au nez. Du reste, elle ne portait qu’un simple chandail rapiécé, acheté sur le moment, par-dessus un débardeur sans artifice. Pour terminer, une longue robe aux extrémités blanchies par la poussière, couleurs de la même boue qui parsemait cette ville miséreuse.

L’inquisitrice avait entendu parler des événements qui secouaient cette frontière de l’empire. Ce grenier de l’espace Hutt commerçait avec l’empire depuis l’avènement de Palpatine, 12 ans auparavant. Loin d’être un allié, puisque le dragon n’a que faire de la fourmis, cette planète restait un point stratégique mineure. Ainsi d’après les renseignements, les feux étaient d'origine terroristes. Ils avaient émergé un matin et n'avaient cessé de brûler jusque là, emportant ville et village sans distinction. Aussi proche de la frontière, l’inquisitrice avait été envoyée en avant-garde afin d’évaluer le risque pour son état. Jusqu’à maintenant, elle n’avait découvert qu’une raison farfelue de la part des locaux : Une punition divine. La raison ? Elle n’était pas claire. Ces hommes mollusques semblaient croire les paroles d’un prophète, venu leur rendre visite il y a quelques saisons de cela. Il avait alors exigé une partie des récoltes, sans quoi les flammes des cieux descenderaient sur eux. Loin d’être crédules, ces derniers avaient refusé et ils se trouvaient aujourd’hui dans cette situation. Certains s’étaient alors réfugiés dans la seule explication plausible, tandis que d’autres soupçonnaient une origine criminelle. Cependant, aucune trace de départ de feu n’avait été détectée. Ni matériel, ni produit chimique, rien. Pour ce qu’elle en savait, aucune trace du prophète non plus, rendant cette histoire encore plus tirée par les cheveux.

Aussi les Hutts avaient alors lancé un appel à ses voisins pour leur prêter main forte, trop peu enclins à aider eux-mêmes leurs esclaves. L’empire y ayant vu un intérêt politique, ils avaient lancé quelques moyens pour endiguer les flammes, comme le prouvait le vaisseau précédent. Mais cela voulait également dire que la république serait probablement de la partie. Et à cette distance de l’empire, Helera n’était pas du tout rassurée…

Merci Helera, j'espère pouvoir rejouer avec ta Jen[…]

Un Hutt et des Jeux...

Ambiance “Bu badot of bu jeedai an beet sh[…]