L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Monde natal des Harchs, Secundus Ando est un monde de type désertique. Néanmoins il fut un monde de type continental avant l'urbanisation massive de la planète. En effet l'augmentation de l'industrie minière et de la croissance démographique conduisit à un assèchement de la planète. Les anciennes ruches Harchs laissèrent alors la place à des grattes-ciels et des villes toujours plus importantes. Et l'on vit également l'apparition de canyons géants. Toutefois une partie des anciennes jungles au Nord et au Sud survécurent à ce changement radical. La planète a rejoint la Nouvelle République.
Gouvernement : Nouvelle République
#37049
La fin d'une attente



Cela faisait maintenant quelques mois que l'agent Catle ou "Ungoliant" avait rejoint l'organisation de Trench.
Mais pourquoi avoir choisi ce nom de code, me direz-vous lecteur ?

Ungoliant, au delà d'être le nom de code de l'Agent Catle mais également le nom donné à la Capitale de Secundus Ando. Etait avant tout le nom d'une créature de la mythologie Harch. Selon les légendes elle était la première araignée. D'une taille incommensurable et d'un appétit féroce. Elle aurait vu le jour sur Secundus Ando il y a plusieurs millénaires et se serait servi de la jungle omniprésente de la planète pour en faire son terrain de chasse. A noter que la montagne la plus haute de la planète à savoir le Mont Irida, était l'antre de cette dernière. Selon les légendes elle possédait une faim si grande qu'elle dévorait ses propres enfants. Néanmoins elle en épargna 7. Qui donnèrent ainsi les 7 familles Royales de Secundus Ando. Et donc 7 Ruches.
Malheureusement pour la Première araignée, sa faim fut si grande qu'elle finit par se dévorer elle-même en un lieu inconnu de tous. Certains pensent que ce serait le Mont Irida, d'autres l'ancien canyon du Fayoum. Une crevasse si grande qu'elle serait la représentation physique de la faim qui sommeillait en Ungoliant.

Ainsi pour en revenir à notre cher agent. Ce nom de code fut choisi car il représentait la faim que possédait cet agent pour enfin faire le bon choix. Mais était-ce réellement le bon...?


"Cela fait maintenant plusieurs mois que l'organisation des Enfants de Secundus Ando est en déroute. La plupart de ses leaders, grâce aux coordonnées que vous m'avez transmises sont hors-jeux. Les principales villes ont été libérés de leur joug, excepté celle d'Arachne City."

Catle remis une bonne nouvelle à Trench, néanmoins les bonnes nouvelles étaient souvent accompagnés de mauvaises dans ce milieu.

"Néanmoins ils semblent avoir regagné une certaine force récemment. Nous avons perdu beaucoup d'hommes durant un raid sur leur dernière base principale. Peut-être un nouveau leader...Qui plus est de possibles financements ont été effectués."

"Regrettable. Et votre nouvelle lieutenante ? Cette...Veuve Blanche ?"

"Je l'ai déjà mise sur le coup. Elle va s'occuper de cela pour nous montrer son efficacité. Ungoliant terminé."

"Il vaudrait mieux. Araignée terminée."


Dans une des planques de la Toile


"Bon messieurs...kss.... nous avons subis de lourdes pertes. MAIS j'ai une idée pour contrer ce certain "sorcier".

Une Harch albinos prit la parole devant une assemblée "d'Orphelins" Harch.

Image

"Et c'est quoi....kss... cheffe ?"

"Tu vas voir...ksss..mais écris ce que je te dis avant de t'emballer."

"Bien M'dame."



Le message fut transmis sur la partie obscure de l'Holonet. Une partie sombre, comme l'âme de l'ennemi qu'ils allaient attaqués.
#37051
Image


Encore une journée tranquille, trop tranquille sur le Wings of Liberty... Perdu dans le vide spatial, l'ambiance dans le vaisseau était... Terriblement calme. Sareth était tranquillement en train de jouer au Dejarik contre un CPU de difficulté maximale à côté de R1-P3 qui réparait un coin du vaisseau... A force de jouer, il commençait vraiment à se lasser des tactiques répétitives de l'ordinateur, mais Rooker était toujours devant le terminal holonet à faire on ne sait quoi, il soupira donc et continua sa partie. Après un magnifique déplacement en B8, la partie fut gagnée, encore. Le jeune chasseur de prime guetta l'espace par la fenêtre, attendant que quelque chose le tire de sa morne journée. Espérant une réponse, il se tourna vers Rooker.

- Tu farfouilles quoi sur l'holonet depuis tout à l'heure ?
- Des missions planquées... Histoire de retrouver le même genre d'annonce que celles de Jack.
- C'est arrivé une fois mais pas deux ce coup de chance.
- Ah ouais ? Je viens de trouver une mission qui paye à 50 000 crédits d'avance.
- D'AVANCE ?! Sareth trébucha sur le côté.
- Ouaip... Sur Secundus Ando... T'es arachnophobe ?
- Pas que je sache... C'est la planète des Harchs, c'est ça ?
- Ouaip... Dirigés par le gouverneur Trench tristement célèbre pour son implication dans la guerre des clones.
- Tu le connais ?
- J'étais très jeune mais ouais, j'ai ai entendu parler.
- Et il faut savoir quoi d'autre de lui ?
- Pas grand chose... Si je t'en parle c'est surtout parce que pour payer aussi cher, il y aurait bien que lui.
- Tu penses que c'est le commanditaire ? Pourquoi il n'envoie pas de missive officielle alors ?
- C'est un Ex Séparatiste, je pense qu'il doit encore traîner dans les délires illégaux.
- Eh bah on a eu de la chance... Rédige un message court mais efficace puis cap sur Secundus Ando alors !
- Ça marche ! Il dit qu'il peut payer des armes si jamais il t'en manque !
- Un deuxième Blaster Westar-34 serait pas de refus !
- C'est tout ?
- Bah ouais il me manque que ça pour compléter mon arsenal, du moins pour l'instant...
- Je préfère te prévenir, la mission sera difficile, donc fais bien gaffe à toi !
- Trois mois de maintenance valent toutes les missions difficiles du monde !
- Ça, je te l'accorde.

Rooker s'attela donc à rédiger un message pour le mystérieux commanditaire dont il était facile de deviner l'identité :

"Salutations V.B.

Je me présente, je me nomme Sareth Daran et je suis mercenaire. Un chasseur de primes Mandalorien pour être exact. J'ai les compétences nécessaire pour votre travail et me porte volontaire pour votre mission, mon vaisseau n'est pas loin de Secundus Ando, je pourrais donc être là rapidement selon votre réponse. Pour compléter mon arsenal j'aurais simplement besoin d'un pistolet blaster Westar-34 que vous pourrez déduire des 50 000 crédits payés d'avance, le reste de mon équipement est déjà prêt à l'emploi.

En attente de votre réponse, cordialement Sareth Daran."


Après un court moment où Rooker fit attention à se relire, il envoya le message et enclencha l'hyper espace en direction de Secundus Ando... Cela faisait bien longtemps que ce cher Corellien n'était pas retourné du côté de la NR, sa faction natale... Peut être un jour faudrait-il envisager de retourner sur Corellia, cela faisait si longtemps. Pendant ce temps là, Sareth enfila son armure et prépara tout son arsenal, prêt pour sa nouvelle mission, et espérant un challenge bien relevé.
#37064
Désormais borgne et obligé de porte un bandeau sur l'oeil droite suite à la sinistre vengeance de Dahi'Zhe sur Nar Shadddaa. Pas une journée, pas une heure, pas une minute et encore mois une seconde ne se passait sans que l'ancien bras droit du Togorien ne nourrisse de sombres projets de revanches. Mais si sa haine était bien présente, elle n'était dirigée que contre les Autres, ces êtres abjects qui pourrissaient la vie de son ami... Il aimerait bien pouvoir trouver une solution à cet épineux problème de personnalités multiples mais il avait beau se creuser la cervelle, aucune idée n'en avait encore germée...A part celle de trouver une solution pour soigner Rengo de sa folie Les Autres n'étaient de retour que depuis peu et il en portait déjà les stigmates. Le bandeau sur l'oeil lui déplaisait au plus haut point ! Et il ne manquait pas une occasion de le faire remarquer, quitte à perdre son unique œil encore valide !

Mais Rengo était à des années-lumières de se soucier des projets d'Anoyan... En fait, Rengo était bien loin de pouvoir prédominer... Oxat partageait sans vergogne le contrôle et ne laissait qu'en de rares circonstances Dahi'Zhe et Kary'Udo prendre sa place. Celui qui avait toujours su dominer les Autres profitait pleinement de ce retour à la vie qui lui avait été offert par nul autre que son hôte. Des mois passés en retrait, à attendre une ouverture à exploiter. Mais Metsa avait eu raison... Elle avait toujours raison ! Elle était la voix de la sagesse dans ce monde de brutes. Elle avait bien dit que viendrai enfin le moment où le Togorien ne pourrait plus empêcher les Autres de revenir. C'était désormais chose faite !

A bord de l'Antre, l'ambiance n'était donc clairement pas au beau fixe. Anoyan ne quittait pas le cockpit et refusait d'adresser la parole à qui que ce soit si bien qu'après avoir tenu un long monologue pour lui faire comprendre que Rengo n'était pas lui-même en ce moment, Klan en avait soupiré devant l'entêtement du pilote et avait préféré rejoindre le salon où se trouvait le Togorien. Il était en train de farfouiller sur l'Holonet, chose rare car d'habitude, le colosse ne s'intéressait guère à ce qui se passait dans la Galaxie. Encore un signe qu'il n'était plus maître de son corps et de son esprit. Le Zabrak se retint toutefois de tout commentaires, se demandant s'il était bien utile d'essayer de converser avec Rengo, sans savoir qui dominait en ce moment. Aussi s'installa t-il et commença à nettoyer ses armes, attirant sans le vouloir l'attention de son chef, qui se redressa de toute sa hauteur. Leurs regards se croisèrent et avant que celui qui prédominait ne puisse prendre la parole, le Zabrak se hâta de prendre les devants.

« Serait-il possible de parler avec Rengo ? »


Le Togorien se laissa aller à un léger rictus, dévoilant sa dentition. Puis au lieu d'entendre la voix grave, rauque et gutturale qu'il attendait, le Zabrak ne put cacher sa surprise. Cette voix-ci était douce, d'une douceur qui n'avait rien des diverses voix qu'il avait pu entendre jusqu'à maintenant. L'on croirait entendre une intonation somme toute féminine. C'était déroutant. Oui, c'était le terme adéquat.

«
Je crains que Rengo ne soit trop occupé en ce moment pour pouvoir deviser avec toi. Mais j'en oublie mes bonnes manières, je suis Metsa.
»


Bien que toujours surpris, le Zabrak s'efforça de jouer à cet étrange jeu. Contrairement à Anoyan, il n'avait pas encore eu le loisir de faire la connaissance des Autres. Peut-être que cette Metsa pourrait l'instruire.

« Et bien Metsa, je suis ravi de faire ta connaissance. Mais pourquoi ne puis-je pas parler avec Rengo ? »

« L'explication est fort simple mon cher Zabrak. Si les Autres et moi-même laissons Rengo reprendre le contrôle de son corps et de son être, il cherchera à nous remettre sous verrou. Il n'a pas conscience du danger qu'il court en agissant de la sorte. Moi je le sais et j'agis de la sorte pour sa propre sécurité. Car vois-tu, trop de contrôle pourrait avoir des effets dévastateurs sur son esprit et donner naissance à une chose innommable. »

« Tu veux dire que Rengo, en cherchant à vouloir vous contrôler, pourrait perdre définitivement la raison ? »

« C'est un résumé grossier de la situation mais... »


La fin de la phrase n'arriva pas car dans un spasme qui dura quelques secondes, la réponse de Metsa mourut. Puis tout sembla redevenir normal dans l'esprit du Togorien. Mais il semblait quelque peu perdu... Il regardait autour de lui, cherchant vraisemblablement à rassembler ses souvenirs. Ce ne fut qu'au bout de quelques minutes qu'il réalisa la présence de Klan, qui le regardait sans comprendre ce qu'il se passait.

« Que... Doc c'est toi ? Pourquoi sommes-nous dans le vaisseau ? On a quitté Nar Shaddaa ? Mes souvenirs sont confus... Que s'est-il passé ? »

« Par où commencer ? Tu as laissé tes autres personnalités se manifester sur Nar Shaddaa. Anoyan a perdu son œil et il t'en veut à mort. Tu nous a d'ailleurs foutu une sacrée trouille. Je ne savais pas que tu avais d'autres personnes dans ta tête et pour une première rencontre, c'était assez flippant. Tu devrais aller voir Anoyan et t'excuser auprès de lui. Il faut que vous enterriez la hache de guerre parce qu'au rythme ou c'est parti entre vous deux, vous allez finir par vous entre-tuer. Ou plutôt, tu finiras par le tuer dans un accès de folie ou parce que l'un des Autres l'aura décidé. »


Le Togorien ne pipa mot, perdu dans ses pensées... Ce n'était pas la première fois qu'il oubliait quelque chose. Que lui arrivait-il ? Metsa semblait avoir la réponse mais il était hors de question de deviser avec elle ou les Autres pour obtenir des réponses. La moindre faille pouvait être exploitée par cette bandes de fous furieux. Il devait à tout prix garder le contrôle. Mais apprendre qu'il l'avait perdu l'enrageait au plus haut point. Une sourde colère contre lui-même. Il avait déjà ressenti cette haine pure. Mais que lui arrivait-il ? Pour ne rien laisser paraître, il termina ce qu'Oxat avait commencé et consulta rapidement l'Holonet afin de ne pas avoir à ressasser ce que le Doc venait de lui apprendre. Et ses recherches ne furent pas vaines car il tomba sur une annonce des plus intéressantes. 50.000 crédits payés d'avance. Et la possibilité de demander une arme à cet employeur afin de compléter son arsenal. Il adressa donc une réponse rapide à ce singulier employeur.

A : V.B

De : La Main Noire

CC : /

Objet : Re-mission à haut risque


V.B


Nous prenons acte de votre demande et vous informons que nous prenons immédiatement la route de Secundus Ando afin de venir accomplir cette mission.

Et, si vous avez cela en réserve, nous aimerions pouvoir bénéficier d'un bâton électrique.

Bien à vous !

La Main Noire

Puis une fois que le message fut envoyé, le Togorien se leva et après s'être étiré, fit signe au Zabrak de le rejoindre dans le cockpit où Anoyan enchaînait clope sur clope. Il leva à peine l'oeil quand ses deux compagnons entrèrent et resta muré dans son mutisme. C'était donc à Rengo de devoir trouvé les bons mots pour s'excuser et aussi pour signifier à ses hommes qu'ils prenaient la route de Secundus Ando.

« Pourrais-tu mettre le cap sur Secundus Ando ? J'ai répondu à la positive à une proposition de travail payé cinquante-mille crédits d'avance. Paraît que c'est une mission dangereuse mais je crache pas sur une telle somme, ça permettra de couvrir les frais d'entretien du vaisseau avant qu'il ne tombe en ruine. »


Le pilote borgne s’exécuta sans se donner la peine de répondre. Il n'en avait pas envie. Mais le Togorien n'en avait pas fini et malgré la colère qui l'animait dû à cette fâcheuse perte de contrôle, il s'efforça de se contrôler afin de ne pas laisser les Autres se manifester à nouveau.

« Et... Je tenais à m'excuser pour ton œil... Je n'étais pas moi-même à ce moment-là. Je n'en garde d'ailleurs aucun souvenir, c'est le Doc qui m'a sommairement résumé les événements de Nar Shaddaa. J'en suis sincèrement désolé, je veillerai à me contrôler davantage pour que ça ne se reproduise plus. »


Le pilote le fixa de son unique œil, toujours sans rien dire. Il lui en voulait mais il ne pourrait éternellement lui en tenir rigueur. Puis il avait entendu la conversation entre Metsa et Klan. Et si le Zabrak avait préféré occulter cette échange, Anoyan n'aurait pas ce scrupule. Peu importe les conséquences que cela aurait sur l'esprit du Togorien.

« Tu sais, j'ai entendu des brides de conversations entre le Doc et Metsa. Paraîtrait que c'est pas bon pour ta santé mentale d'essayer de les contrôler et que ça pourrait avoir des effets dévastateurs si tu t'efforces de contrôler tout ce beau monde...

Donc laisse libre court à tes pulsions quand le besoin s'en fait sentir. Puis je pense que Dahi'Zhe et moi sommes quitte maintenant.
»


Nous sommes quittes... Jusqu'à ta prochaine erreur !
#37151
L'offre du paiement d'avance avait alléché plusieurs babines. Et les réponses fusaient dans tous les sens. L'écran disjoncta presque tellement les demandes étaient nombreuses. Néanmoins il ne fallait qu'une petite équipe pour intervenir. Et surtout des personnes proches de Secundus ando pour que l'affaire soit réglée vite fait bien fait.

Dès lors notre nouvelle protagoniste dont on ne connaissait seulement que le surnom, Veuve Blanche, fit un tri et décela trois annonces intéressantes.

La première n'était autre qu'un trandoshan réputé dans la Bordure extérieur. La seconde s'avoua intéressante. En effet les Mandaloriens ne couraient pas les rues dans cette partie de la galaxie. Dès lors, intrigué elle décida de l'engager. Puis vint la dernière des réponses. Celle la plus mystérieuse. Celle de la "Main Noire". Elle avait déjà entendue parler de ce groupe de mercenaires spécialisés dans la chasse et la traque. Et cela tombait fort bien car c'était l'objectif de la mission...


"Un trandoshan, un mando et...ksss..une "Main noire". Nous revoilà au temps de la chute de l'empire...ksss...ahah."

"Qui plus est on peut leur accorder...kss...l'arme demandée. Pas comme pour l'autre wookie qui voulait..kss..un canon Quarren."

"Très bien...ksss...toi ! Envoie leur cette réponse :"



Les trois mercenaires totalement différends reçurent alors deux images en pièce jointe avec des coordonnées :

#37169
La notification Holonet sortit Sareth de sa torpeur en sursaut. Ce dernier s'étant endormi dans son armure, il avait un peu mal aux articulations, surtout qu'il s'était avachi en lisant son livre comme une larve. Il remua la tête avant de la cogner contre le mur ce qui ne manquait pas de lui arracher un "Merdum !" très audible. Après s'être dépatouillé de son bazar ambiant, le jeune mercenaire attrapa son datapad pour voir de quoi il s'agissait et, surprise, cette mystérieuse V.B semblait l'avoir retenu ! Sans doute était-ce le le fait qu'il ait mentionné son appartenance aux Mandaloriens qui avait dû faire tout le travail. Il poussa donc un cri de joie avant de rejoindre le salon principal pour voir Rooker et lui annoncer la bonne nouvelle. Ce dernier était déjà en orbite de Secundus Ando et observait la planète de loin, clope au bec.

- Le commanditaire a accepté !
- J'ai vu, je plane au dessus des coordonnées, on se pose quand tu veux !
- D'acc... Je sais pas encore ce qu'on va devoir chasser, mais on reste en contact par oreillette, j'ai un mauvais pressentiment.
- Entendu... Tu penses que j'aurais besoin de te chercher ?
- Peut être... Voire d'utiliser les armes du vaisseau, pour 50 000 ça vaut le coup d'être très prudent.
- Je vois... Dans ce cas on reste aux aguets.


Une fois posé sur la surface de Secundus Ando, proche des coordonnées, Sareth sortit du vaisseau... Il se trouvait dans les bas fonds de la ville, tout au fond des gouffres qui parsemaient l'immense planète. Le lieu de rendez vous était une bicoque en très mauvais état... Et comme à leur habitude, les bas quartiers étaient plein de vie, et en constante agitation. Le jeune homme avait appris beaucoup de langues, mais les Harchs étaient une espèce tellement à part qu'il n'avait jamais appris leur langue. Mais bon... V.B semblait savoir parler Basic, c'est tout ce qui importait... En traversant les rues il finit par arriver devant la fameuse maison dans un sale état... Il n'y avait pas l'air d'avoir grand monde... Il décida donc d'attendre 5 minutes devant, si il ne se passait rien, il irait toquer à la porte pour aller chercher son contact qui était sans doute à l'intérieur. Il se demanda ce que voulait dire "V.B"... Des initiales pour un nom ? Pour une organisation ? En attendant d'avoir des réponses il s'assura que son matériel marchait. Le manteau assommant transmettait bien des décharges électriques, la pique de force passait toujours de mode létal à non létal, le canon de son pistolet blaster n'était pas obstrué, de même pour son fusil blaster... Son lance flamme de même, et il n'avait toujours pas utilisé un seul des 5 missiles miniatures stockés dans son poignet gauche. Il était paré.
#37613
Aaaah, quoi de mieux que des bas-fonds peu recommandables grouillant de chasseurs de primes, de menteurs, de criminels et de marchants en tout genre, pour vous requinquer l'esprit ?

VB, la nouvelle lieutenante de Catle avait l'habitude de ces coins-là. Elle y avait même grandie. Imaginez le tableau, une albinos traîtée comme la déviante de sa portée, abandonnée dans les bas-fonds ? Qu'est-ce que ça donne ? Et bien, il en résulte une criminelle endurcie par les années au service de gangs.

Mais trêve d'histoire.
Les protagonistes de toute cette affaire n'allaient pas tarder à arriver et puisque l'on possédait du gratin au menu, VB fit en sorte de les accueillir convenablement. Avec notamment la mise à disposition du sous-sol d'une cantina. Le propriétaire de l'établissement avait eu des problèmes avec la faune locale. Heureusement pour lui on l'avait dédommagé.

Bien entendu lorsque l'on fit mention d'un humain se trimballant avec une armure devant ce qui servais de "QG", VB envoya quelqu'un...


"C'est...ksssss....vous l'Mando ?" Annonça une voix cliquetante derrière l'étranger.

Peu importe la réponse, l'Harch qui mesurait bien une tête de plus continua ses cliquetis.

"Votre employeur veut vous voir...ksssss.....suivez-moi." Sans attendre, l'Harch partit dans le sens inverse de la maisons vide et se posta dans une ruelle sans vie, excepté celle d'un autre habitant poilus à six bras, où il tira sur une plaque au sol pour ouvrir un passage et s'y engouffrer. Le garde referma le passage derrière les deux individus.

"V'nez....ksssss...on est bientôt arrivés."

Puis au détour de plusieurs couloirs souterrains puants, Sareth pouvait apercevoir de la lumière provenant d'une porte. L'Harch s'arrêta devant machinalement et tapa 5 fois lourdement. Des bruits de cliquetis pouvaient êtres aperçus derrière.

En ouvrant la porte, toute une assemblée d'Harch était réunie et ils étaient tous équipés, si vous voyez ce que j'veux dire.


"Aaaah, le Mandalorien !" Une voix situé plus en hauteur se fit entendre. Sareth pouvait alors voir qu'il se situait dans une sorte d'arène improvisée. Et à la hauteur des loges se trouvait une Harch blanche comme la neige de Nilvann.

"Bienvenue mon jeune ami ! Je me présente...kss...Veuve Blanche pour te servir....kss.."

Puis une autre forme pouvait se faire distinguer, un repti.. nan serait-ce ? Impossible !

"Le Mandalorien....J'esssssspère que tes talents sssssont ffffondés...."

Image


Bossk ! Le Maître de la guilde des chasseurs de Primes en personne !
#37615
L'attente sembla durer une éternité alors qu'en réalité, Sareth avait poireauté à peine cinq minutes... C'était peut être l'ambiance globale de ce coin si atypique de la galaxie qui faisait durer chaque seconde plus d'une minute... Il faut dire que l'ambiance était très animée, les Harchs avait une langue gutturale très particulière, cela rappelait ces affreux Géonosiens au Mandalorien... Tout à coup, il fut interpellé par une de ces araignées, visiblement, il était au bon endroit, il suivit son interlocuteur après avoir hoché la tête. Ensuite, ils traversèrent de longs sous terrains, on pouvait entendre des cliquetis au loin... Encore plus d'Harchs, assurément. Sareth se félicita, et se remercia, de ne pas être arachnophobe, certains ne pourraient tout simplement pas survivre sans subir d'arrêt cardiaque dans ce coin de la galaxie.

Finalement, il finit par rejoindre un groupe lourdement armé d'Harchs, sur une estrade en hauteur se trouvait la fameuse VB... VB comme Veuve Blanche. En effet, cette demoiselle Harch était la seule du groupe à posséder cette soyeuse fourrure blanche, ce qui en faisait une véritable bombe... Selon les canons de beauté de son espèce et uniquement ceux de son espèce. Cependant, le Trandoshan qui apparut à côté de Veuve Blanche attira automatiquement l'attention du chasseur de primes. Bossk était de la partie, voilà qui surprit le Mandalorien qui par respect inclina la tête en signe de respect à son supérieur.

- Chef... Je m'attendais à croiser beaucoup de gens sur cette planète, mais le chef de la Guilde, ça je vous admet que je n'y étais pas préparé... Ça n'a pas trop été compliqué de se rendre en territoire de la Nouvelle République après la capture de Solo ?
- Héhéhé, c'est Boba qui a capturé Sssssssolo, c'est lui qui a été reconnu coupable de crimes de guerre. Moi, on m'a fichu la paix, pour le plus grand malheur de Chewbacca, hahahaaa !
- Bien vu... C'est un honneur de vous rencontrer chef, je ne sais pas trop quoi dire de plus.
- Tu esssssssayes de me cccccccirer les pattes ?
- Ça serait mal avisé de ma part.
- Alors pas la peine de prendre des pincettes avec moi, je déteste les lèche bottes. Sssssssi tu veux gagner le peu de respect que j'ai à accorder aux Rangs C, t'as intérêt à être bon, je détesssssste me trainer des poids morts. Quel est ton nom ?
- Sareth Daran.
- Ouiiiiii... Le filssssss de Clifffff... Nous verrons ssssssi tu es ausssssi doué que ne l'était ton mentor.
- Je ferai ce pourquoi on m'a payé, vous en faites pas.
- En parlant de payer, voilà pour vous jeune homme, hak hak hak hak hak.


Veuve Blanche jeta un blaster que le Mandalorien rattrapa au vol... Un deuxième blaster Westar-34, excellent ! Sareth ne se sentait pas tout à fait à l'aise aux côtés du Trandoshan, outre la différence de rang et d'expérience qui les séparait, tout le monde dans la guilde connaissait la rivalité qu'entretenaient les deux meilleurs membres de la guilde, Boba et Bossk. Bossk n'aimait personne, ça c'était connu, mais les Mandaloriens devaient encore plus l'agacer. Les Trandoshans n'accordaient leur respect qu'à ceux qui satisfaisaient la déesse des points, les chasseurs aguerris. Par chance, Sareth était de cette trempe, si il se débroullait bien, Bossk n'aurait pas de raisons de le blâmer. Outre la somme importante que le chasseur de primes pouvait gagner, il jouait aussi sa carrière, il était en duo avec le chef de la guilde.

- Les crédits ont été transférés sur votre compte, comme convenu. A présent écoutez moi tous attentivement, je vais vous expliquer les tenants et les aboutissants de votre mission mes mignons ! Hak hak hak hak...
Modifié en dernier par Sareth le dim. 12 avr. 2020 01:25, modifié 1 fois.
#37619
Pendant ce temps, loin de la position de nos amis se trouvait une antre où une multitude d'Harch s'activaient.

Les souterrains de cette base grouillaient de vies, et dans l'une des salles principales un Harch différent des autres de part sa couleur rouge surplombait l'ensemble.

Au centre de la pièce se trouvait une Harch juvénile, ligoté sur une table de pierre.
L'Harch pourpre commença alors des invocations consistant à un ensemble de cliquetis rituels morbides, impossibles à déchiffrer pour le commun des mortels.

Soudain le poignard qu'il tenait dans la main s'abattit sur la jeune Harch.


Fffp.

Un bruit sourd pouvait être entendu et un léger tremblement l'accompagna.

Mais rien de plus.


"Allez m'en chercher...kkssss..kkssss...une autre."

"Ouiiii...kss...Maître."

Les sbires de celui-ci s'activèrent et envoyèrent un message à l'entrepôt qui se situait plus proche de la surface.

Parmi une foule de cages une autre jeune Harch fut emportée... Plusieurs cages vides aux alentours pouvaient d'ailleurs se voir.



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


"Bon...kss... je ne pense pas que notre "Main Noire" va venir de sitôt. On va donc commencer sans lui. Pour le bâton électrifiant tenez. Cadeau de la maison. Hak Hak Hak Hak."

VB lança alors le bâton dans la direction des chasseurs de Primes celui qui l'attraperait le premier pourrait le garder.

"Très bien, mes amis, je vais vous faire un topo sur la situation. hak hak hak hak."

Après avoir dit cela elle utilisa l'honorable à proximité pour présenter le plan aux deux Gus qui lui faisaient face.

"Votre cible est le nouveau chef des Enfants de Secundus Ando...kss...Ce dernier se fait appeler le Haut-Prêtre. M'est avis que c'est plus un..kss...kss..sorcier qu'autre chose, mais bon passons. Il a réussi en sortant de nulle part à reprendre les rênes de ce gang qui fut sans chef durant un moment. Ces finances...kss...sont encore obscurs mais il semble qu'il ait repris les activités les plus ignobles des Enfants. Avec en premier lieu...l'esclavage. Hak hak hak hak."

Elle possédait un air beaucoup plus sérieux à présent. Comme si le fait de parler d'esclavage l'avait ramené à une dure réalité de son passé.

"Votre mission va être de déloger son "entrepôt" principal pour attirer les troupes de sa base principale, situé dans les profondeurs d'un canyon et de souterrains. Hak hak hak hak."

L'holotable afficha alors une grande crevasse à l'intérieur de laquelle se situait le camp. Un lieu sacré pour les Harchs. Le Canyon du Fayoum.

"A noter qu'il possède au vu de ses défenses actuelles...kss...des revenus provenant d'autres sources. Il ne faut pas s'étonner si il est financé par d'autres personnes ou organisations. Un de vos objectifs sera de découvrir qui le finance. On m'a fait état d'un étranger dans leur camp. Mes espions ne savent pas de quelle espèce il est et s'il bosse avec eux ou pas. Ce sera la surprise. hak hak hak hak. Mon groupe d'intervention se chargera de prendre le contrôle de l'entrepôt principal tandis que quelques autres prendront le contrôle des plus petits entrepôts. Nous libérons les esclaves ce qui devrait attirer le gros des forces de ce Sorcier. L'idée est de porter un coup dur aux Enfants pour qu'il ne puissent pas se relever. En ce qui concerne la police elle est plutôt inexistante sur ce coins là de la planète. hak hak hak hak."

"Ah et pendant que j'y pense vous pourrez pas le rater. Il a le pelage pourpre, rouge écarlate. Bref il à une cible sur sa tronche depuis son enfance. Et Monsieur Bossk votre "demande" a été satisfaite. Vous l'aurez à la fin de la mission. Des questions ? hak hak hak hak."
#37665
Un bâton électrique ? Sareth avait déjà sa pique de force qui était bien plus efficace, il laissa donc volontiers le bâton électrique à Bossk qui ne manqua pas de s'en armer. C'était une mission classique de cassage de bouche d'esclavagistes... Le genre de mission peu prise de tête où on avait la permission de se défouler joyeusement sur des types moralement indéfendables sans vraiment réfléchir aux conséquences de ses actes. L'idée était de déloger cette bande de fous furieux en attaquant leur entrepôt... En toute logique ça allait vite se régler... Si tout se passait comme prévu. Mais bon, avec des Si on mettait Alderaan en bouteille... Quoique, ça pouvait se faire même sans Si. Mais l'heure n'était pas à l'humour noir, et bel et bien au débriefing.

Visiblement il allait y avoir un paquet de monde à affronter, le Chasseur de Primes n'avait rien contre, évidemment les assassinats ciblés étaient plus faciles, mais le frisson du combat durait moins longtemps... Ça promettait d'être amusant et rythmé, surtout aux côtés d'un taré de la gâchette comme Bossk, ce dernier se pourléchait déjà les babines d'ailleurs, il n'avait envie que d'une chose : Enrichir son tableau de chasse et faire un peloton en cadeau à la Déesse des Points. Le boulot allait être fait... Le jus de cerise allait recouvrir les murs, mais le job allait être fait. Les mercenaires Harchs semblaient eux aussi prêt à en découdre, n'attendant qu'un ordre de leur patronne pour aller se battre.

- Une idée de combien sont ces malades ?
- Aucune idée, partez du principe qu'ils sont nombreux et solidement armés.
- La ccccccible doit être ramenée morte ou vive ?
- Si vous pouvez le capturer vivant, ça nous serait d'une grande aide, mais si vous ne pouvez pas, on ne vous en tiendra pas rigueur hak hak hak hak.
- T'entends çççççça le bleu ? On a carte blanche, héhéhé.
- J'ai une dernière question.
- Oui ?
- Qu'est-ce qu'on attends ?
- Rien ! Allez au lieu de rendez vous et faites payer à ces fumiers tout ce qu'ils ont fait aux nôtres, hak hak hak hak !


Les mercenaires Harchs levèrent leurs armes au ciel en poussant un puissant cri de guerre... La mission allait bientôt démarrer. Sareth se craqua la nuque et dégaina ses blasters pendant que Bossk, lui, chargeait déjà son fusil. Le chasseur de primes pouvait déjà sentir des frissons envahir sa nuque... Ça allait pas être la moitié d'une mission !
#37758
La fine équipe sortit alors des souterrains et les chasseurs pouvaient découvrir devant eux des speeders. Le groupe monta et se dirigea dans une colonne de speeders aux coordonnées.

Les véhicules emmenèrent le groupe de mercenaires en dehors de la ville jusqu'à une sorte d'entrepôt situé au milieu de nulle part. Le lieu était désert à l'exception près des gardes armés jusqu'aux dents qui étaient disposés à ramener tout intrus à la ville ou au pays des rêves au choix.


Les speeders firent en sorte de ne pas être vus, fort heureusement la nuit venait de tomber et les phares des speeders furent éteint pour plus de discrétion.
Sur le trajet le comlink d'un des Harch s'alluma pour laisser VB apparaître.


"Au faite Chasseurs de primes, l'un de ces messieurs....ks... à côté de vous est un slicer hors-paire, ou il le prétend tout du moins. Il s'occupera de pirater l'hologramme-terminal de cette base dans le bureau du chef. Cela nous permettra d'avoir les coordonnées exactes de votre cible. Faites en sorte qu'il s'en sorte. hak hak hak hak. VB terminé."
L'hologramme disparut.

Le groupe s'arrêta à une demi clique de l'entrepôt et se disposèrent derrière une dune avant de passer à l'attaque.


L'un des Harch fit un repérage de la zone à travers ses macro jumelles.


"Ksss.....Ces esclavagistes peuvent compter sur une bonne défense. Je compte 5 Harch rien que sur le toit de l'entropôt. Et 4 autres devant les portes principales. Il y a là une...ksss...Batterie anti-infanterie DF-9 situé sur le toit. C'est...ksss... très dangereux. Un seule tir pourrait réduire notre groupe de 20 mercenaires en charpie...kss.."

Un choix s'offrait alors aux deux chasseurs de primes. Allaient-ils y aller en force, au risque de lourdes pertes ? Ou contourner la batterie pour chercher un point faible dans les défenses de l'entrepôt ?


"Alorssss Mando ? Que propossssse-tu ?"

Le chef de la guilde attendait un plan digne d'un membre de la guilde. Sareth allait-il relever le défi ?



Chroniques de Milo Solana

SUIVI DES RP: Episode I:

https://zupimages.net/up/20/22/bpe2.[…]

Demande de Fiche Eco - Le Luxor

https://pbs.twimg.com/media/Dk7WDEMW0[…]

Je fais se poste pour discuter de la création de m[…]

Torga « le Hutt » Nijiladii [Terminé]

Merci à toi, je m'en vais faire ça tout de suite e[…]

Livraison

https://cdn.discordapp.com/attac[…]

https://i.gifer.com/6Mdo.gif […]

Q ue voilà une drôle d'expédition ! Une explora[…]