L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

#37910
IDENTITE


Image

Portrait du pirate disposé dans l'une des salles du Château de Maz.



Nom du Personnage : Le « Capitaine » Hondo Ohnaka
Race : Weequay
Âge : Sommes-nous vraiment obligés de passer par là mon ami ?
Planète d'origine : Srilur, une douce planète esclavagiste.

PROFIL


Métier : J’aime me considérer comme un entrepreneur.
Faction : Les crédits ! Anciennemnt l’alliance rebelle. Et très anciennement mon gang.
Description :

“Comment me décrire ?” Eh bien je dirais que je suis un weequay des plus banals mon ami. Je possède ces jolies cornes et généralement des lunettes. J’ai également un manteau pourpre qui m'a été rendu par Maz et un beau casque weequay.

Sinon en termes d’apparence je ressemble à mes camarades weequay.

Histoire :

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine…


Pendant que la Nouvelle République et les vestiges de l’Empire Galactique poursuivent leur escalade à l’armement, la Bordure extérieure est en proie au chaos. Les principaux syndicats du crime ont mystérieusement disparus et les opportunités sont nombreuses pour ceux qui rêvent d’obtenir gloire et richesse. La piraterie est à son sommet depuis que l’empire s’est disloqué et certains intrépides forbans y voient une possibilité d’amasser fortune et célébrité. D’autres néanmoins se remémorent les « anciens jours ». C’est le cas d’un certain Weequay dans une cantina de Garrel…



« Ah mon ami, je vais te raconter l’histoire d’un forban sans nul pareil dans la galaxie ! »

Le Weequay, porté sur la boisson, s’adresse à un pilier de bar de la cantina qui semble plus intrigué par le bras mécanique du gérant que par son compagnon de boisson.

« Accroche toi bien car il en a accompli des choses ! Mais ne t’inquiète pas je vais aller dans les grandes lignes eheh. »


« Son histoire a débuté sur la planète Srilur, né d’une union entre forbans. La douce mère du Pirate en question, paix à son âme, fut esclave des Hutts, ces immondes Limaces, et elle n’eut pas d’autres choix que de livrer le gamin à son destin. Une vie au service des Hutts ! »


« Mais heureusement pour lui, il fut malin et réussit à se faire ami avec le Hutt en chef. Rusé, il gravit les échelons pour finalement devenir le bras droit du Hutt en question. Et lors d’une nuit de pleine lune.. il s’évada de sa prison ! Avec tout un équipage d’anciens esclaves. D’autres âmes perdues tout comme lui. »

« C’est bien ça d’ailleurs, « âmes perdus », je vais le noter dans le journal de Maz dès que j’aurais remis la main d’sus.


« Bon où j’en étais ? AH oui, la révolte. Suite à cette escapade il prit le commandement d’un vaisseau magnifique. L’acushnet s’appelait-il. Il l’emmena voguer aux quatre coins de la galaxie. Et avec cette équipage de renégats et ce vaisseau de fortune il fonda un redoutable gang. Le gang d’.. »

« OHNAKA ! » Le crie provenait du dehors de la cantina.

« Oui ! C’est bien cela ! » Fit Hondo en regardant son compagnon de boisson et s’étonnant de ne trouver qu’une épave.

« Sors de là ! Cloporte de Pirate ! Si tu m’rembourses pas ce que tu me dois au sabacc, j’hésiterais pas à t’emmener moi-même voir le clan Rang pour la prime qui est sur ta tête ! »

Suite aux élucubrations de l'Humain, le weequay décida de terminer sa boisson et se dirigea vers la sortie.

« Eheh, mon ami ! Tu me connais voyons, tu sais que je suis un homme de parole. J’aurais ton argent en temps voulu. »

« Le temps je le veux maintenant Hondo ! »

« Tu veux dire l’argent ? »

« Joue pas au gundark avec moi. »

Le blaster de l’humain se pointa en direction du weequay.

« Allons, allons, je suis sûr que nous pouvons trouver un terrain d’entente. »

« Finis la parlotte ! Prépare-toi à mourir ! »

« Après-toi mon ami »

Sur ces mots-là, un bruit de blaster se fit entendre et l’humain s’effondra.

« Ah Gribs, enfin ! J’ai bien cru que ce bougre allait m’avoir. »

« Vous me revaudrez ça Hondo ! » Fit l'Ughnaut avec un blaser tout chaud dans les mains et plutôt grand par rapport à ses congénères.

« Mais oui, mais oui je te revaudrais ça mon ami ! »

« Bien maintenant partons au spatioport, direction le château de Maz. Je déteste la faire attendre. »

« Et après ça on est quitte. »

« Oui tu seras libre d’aller où tu veux après ça, de toute façon je n’ai pas encore de navires donc l’équipage n’est pas une priorité.


Plus tard

Notre weequay trouva un transporteur pour takodana et arriva au célèbre repaire de la Reine Pirate.

Image


Il fit profil bas tant qu’il le pouvait et s’asseya au comptoir. Il évita du regard de la gérante. Néanmoins cette dernière fut prévenue par l’un de ces acolytes mécanique.

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas mis les pieds sur Takodana. Le château n’a pas pris une ride ! Tout comme toi Maz ! »
Dit le pirate sans se retourner tout en continuant de boire la boisson qu’il avait commandé.

« Ah Hondo, sale brigand. »

Un bruit de blaster se fit entendre.

« J’espère que tu as de quoi payer. »

« Euh pour la boisson ? Bien sûr ! » Dit le weequay en se retournant.

« Pour ce que tu m’as volé, la dernière fois que tu es venu. »

« Allons Maz, je te l’ai rendu, tu me connais je suis un pirate c’est dans ma nature. »

« Hrrrmm, tu as de la chance que je t’apprécie pour ce que tu as fait pour Chewbacca car sinon tu serais en train de nettoyer le sous-sol à l’heure qu’il est. »

« A vrai dire je viens te voir car… »

« Tu es seul, je sais. Tu me la dis. »

« Ah oui ? »

« Eh bien je vois que ta réputation d’ivrogne ne te quitte plus. »
Fit la dame en regardant le verre du Weequay.

« Disons que je passe une période compliquée. »

« Encore en train de ressasser la perte de ton équipage ? »

« Ah Maz tu me connais si bien. J’ai eu beau aider l’alliance rebelle et travailler pour Dok mais rien n’y fait. L’envie de naviguer sur les mers d’étoiles avec mon équipage me manque. Je t’ai déjà raconté la fois où j’ai participé à une vente aux enchères où le lot était une padawan ? Sacré anecdote. Ou encore la fois où j’avais à ma merci l’infame Comte Dooku et deux Jedi en otage ? »

« Oui tu nous l’as tous dit. »

« Je radote. C’est pas bon signe. Enfin bref la piraterie c’est du passé. Et c’est finit. »


« Pour ce qui concerne la piraterie c’est toi qui le dit. Mais l’âge d’or des pirates pourrait bien renaître. Je connais quelques noms de capitaine qui écument les systèmes à la recherche de gloire et de fortune. »

« Ah bon ? Je serais curieux de voir ça. »

« Cela tombe bien j’en ai justement un sous la main qui débute et qui semble prometteur. »

« Et où se trouve t’il ce jeune prodige ? » Fit Hondo en scrutant la salle.

« Juste là ». La gérante pointa du doigt un delphidien drapé de rouge.

« Il aime bien le rouge ton ami !»

« Il s’appelle Sidon Ithano mais il préfère son pseudonyme de « Corsaire écarlate », et tu tombes bien car il recrute un équipage. »

« Quoi ? » Le weequay se mit alors à rire et il ne s’arrêta pas avant une bonne minute.

« Moi parmi l’équipage de ce jeunot ? » Il se remit à rire et s'arrête après une autre bonne minute.

« Tu es rouillé. Crois-moi un rappel de ce qu’est la piraterie avec lui te fera remémorer les bases. » La gérante s’en alla, un poil contrarié.

« Très bien Maz, je vais jouer à ton jeu. » Ni une ni deux notre héros se dirigea vers le drapé. Mais juste avant de l’atteindre un Gabdorin s’interposa.

« Bien le bonjour, mon ami. Mon nom est Quiggold je suis le second du Capitaine Ithano. Que voulez-vous au Corsaire écarlate ? »

« Bonjour mon ami je suis Hondo Ohnaka, ancien capitaine du gang d’ohnaka et contrebandier de renom. »

« Jamais entendu parler. »

« Quoi ?! Euh je veux dire comment cela se fait-il ? M’enfin. J’ai appris que votre capitaine recrutait, est-ce encore la cas mon ami ? »

« En effet notre capitaine recrute des matelots pour une prochaine expédition. Les récompenses des pillages seraient importantes… »

« Je vois… »

Hondo regarda les poches de sa veste et n’y vit aucuns crédits, qui plus est, il s’était juré de laisser son « butin » (ou plutôt ce qui en restait suite à l’intervention de l’empire) intouché pour répandre sa légende. Alors pourquoi ne pas rejoindre ses brigands ?

« J’en suis mon ami ! Mais je préfère le terme de « partenaire » ou « associé »."

« Matelot ira très bien, à moins que vous préféreriez mousse ? »

« Je vois que tu es dur en affaires mon ami, allons pour matelot alors. »

Et les deux comparses se dirigèrent vers la table où se trouvait ce « Corsaire écarlate ».



Psychologie :


Rusé, opportuniste, « honorable » à un certain degré et surtout l’amour des crédits. Ce sont ces quatre points qui définissent ce pirate haut en couleur. Mais depuis la perte de son équipage le Capitaine Ohnaka enchaîne les petits larcins et autres magouilles en solitaire. Ce trait semble s’être d’ailleurs ajouté à la liste. Il a certes aidé l’alliance rebelle mais ce sentiment d’appartenance à un groupe lui a rappelé son propre équipage. Surtout lors la disparition d’Ezra Bridger. Mais où avait donc pu passer ce gosse ? Hondo a été un temps sur ses traces mais cela ne fut pas fructueux. Et le passé le rattrapa avec notamment le clan rang.
Considérant avoir remplis sa part en « aidant les autres » comme il se l’était juré, Hondo souhaite désormais revivre la vie de pirate. La meilleure vie selon lui. Être solitaire rapporte plus, certes, mais c’est beaucoup moins drôle. Qui plus est qui retransmettra ces exploits ?

(Un petit côté nostalgique et dépressif mais vous faites pas de bil).

PS : il voue une haine profonde à l’empire après ce qu’ils lui ont fait. Mais sinon il voue un amour pour les crédits. Je vous l’avais dit non ?




INVENTAIRE


Crédits : Pas un sous. Une petite pièce pour un pauvre ?
Arme : Un bon vieux Blaster Weequay comme on en fais plus.
Equipement : Un comlink et c’est à peu près tout. On a besoin de plus pour être un pirate ?

https://i.gifer.com/6Mdo.gif […]

"Jolie atterrisssssssage, Mando." Un […]

Un Hutt et des Jeux...

"Ha ha ha" Ce petit Sith avait osé […]