L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

D'apparence pacifique, avec ses forêts et ses mers, Kuat est en réalité l'un des bastions de l'armement impérial. Les chantiers spatiaux de la CNK entourent littéralement la planète, et emploient des millions d'ouvriers, afin de produire notamment les Destroyers Stellaires Impériaux.
Gouvernement : Empire
#36163
Une délégation sénatoriale avait été prévue depuis des semaines.

Deux sénateurs arrivaient donc pour rediscuter avec les dirigeants Kuatis de leurs relations avec la nouvelle république. Dans ses Bagages le Sénateur Ernesto Garcia avait amené le duo de Commerciaux de la GRF : Roger Burton, le génial professeur d'ingénierie mécanique spatiale, et Enrico Vespucci le commercial multitâches.

Image


Même si en public il essayait de ne pas l'afficher le sénateur Irvin Lagos des réactionnaires, de la majorité avait un profond mépris pour le sénateur à moustaches issu des classes populaires et fier de l'être parce que son éducation n'était pas tout à fait exemplaire.


En effet même si il la travaillait, et l'améliorait sans cesse, sa présence, comme chaque parcelle de son être dans ses déplacements dans son port de tête et notamment dans sa façon de manger tout hurlait qu'il n'avait pas été élevé dans la haute société.

Par-dessus tout le sénateur avait peur que ses fautes de Goût et de bienséance ne pénalise la mission diplomatique qu'ils étaient en train de mener.

Pourquoi avait-on envoyé un tel rustre de Metellos? Peut-être certains voulaient faire échouer la mission?
Ce gars comme on disait élevé dans le béton était intelligent et débrouillard... Mais il lui semblait que sa tenue parfois pouvait être un désavantage important dans un salon feutré.


Ils avaient fait déjà une pré-réunion avec le personnel diplomatique de Kuat afin de se mettre en jambes et de savoir précisément de quoi ils allaient parler lors de la rencontre...

Un accord pouvait raisonnablement être envisagé.

Tout tournerait autour de la situation de Kuat, de son intégration éventuelle à la République, des bénéfices, des commandes et des impôts que le chantier naval obtiendrait en plus ou en moins qu'en position de neutralité ou d'affilié.


Une délégation diplomatique était venue les recevoir.

À la sortie vaisseau, en effet, les sénateurs furent accueillis par le protocole habituel réservé aux chefs d'État étranger où à leurs envoyés.

Des soldats de part et d'autre formaient
Une sorte de figure stylisée, que notre moustachu préféré, reconnut comme le logos de la CNK .. discrètement mais symboliquement annonçant ceux qui avaient le vrai pouvoir ici.


Une des ministres en charge pour venir les accueillir à leur navette les invités de marque :

«
Sénateurs, avez-vous fait bon voyage ??
»


« Certainement madame merci de vous en inquiéter. »

Nous sommes ravis de faire votre connaissance, et ravis que l'on nous ait confié à nous deux une tâche aussi importante et aussi prestigieuse,que de parler au nom de la République au gouvernement d'une planète aussi importante, prospère et si chargée d'histoire comme peut l'être Kuat.

Elle les remercia et conduit à leurs appartements diplomatiques réservés au corps diplomatique habituel où il passèrent une bonne et agréable nuit
Le lendemain matin ils furent amenés dans une salle de réunion, où se trouvaient Hannibal Marsh Ministre les affaires étrangères et un diplomate Christian Nash pour le seconder dans sa tâche.

«
Messieurs les valeurs de la République sont proches de celles des Kuatis, une meilleure intégration permettrait de paris message commerciaux avec plus de confiance et de passer des commandes à grande échelle..
»


Le Rustre après avoir demandé la parole était tout de suite parti dans le dur de la discussion, ce qui déstabilisa complètement le diplomate Kuati, peu habitué à une entrée en matière aussi directe...
#36384


Après quelques instants de silence, le Ministre des affaire étrangères se mit à rire doucement...

« Le travail des diplomates est d'amener peu à peu les gens à établir une sorte de relation de confiance, ou du moins d'empathie, afin de pouvoir dévoiler ses cartes et ses intentions peu à peu...
Il semble Mr Nash que le Sénateur Garcia souhaiterait que l'on se passe de vous...
»


« Pourtant les diplomates sont très utiles dans le monde civilisé, et nous le savons, seulement notre ami n'est pas très au fait de ce genre d'approches précautionneuses, qui permettent de savoir peu à peu, à tâtons, ce que chacun peut espérer de l'autre afin d'affiner les négociations... »

Derrière ses grosses moustaches on devinait un petit sourire du secrétaire général du P.O.M. et d'un des progressistes les plus en vue au Sénat.


« Oui j'aime être aussi direct que possible lorsque c'est nécessaire.

Vous êtes l'un des fleurons de la Galaxie pour la technologie et les chantier spatiaux, tout le monde le sait (un petit compliment bien placé et vrai n'a jamais fait de mal à personne).
Votre Monde vit pour et des commandes des chantiers navals. Votre principal client a toujours été l'Empire... et votre prospérité économique était à son maximum au moment où l'Empire régnait.

En vous libérant de l'Empire, nous vous avons aussi libéré d'un certain nombre de vos commandes régulières et je suis le premier à le regretter...

Dans le civil, je travaille dans l'industrie de l'Armement, je fabrique des blasters de moto-jets... je sais ce que représente la perte d'un contrat... surtout de cette taille là.
»


« Oui bien sûr que la liberté nous a apporté aussi une perte de commandes.
Le chômage a augmenté un peu, mais nous savons aussi que vous ne pouviez laisser au sein de la République un chantier dédié à vos ennemis...

Seulement la population Kuati, voit son niveau de vie qui a baissé, les chantiers qui tournent moins qu'avant, ils font notre fierté vous savez...
»


....

Ernesto leva la main brusquement interrompant son collègue qui s'apprêtait à parler... le rendant rouge de honte.


« Nous souhaitons que Kuat rejoigne la République, vous le savez, et vous avez souhaité resté neutres pour le moment...
Nous avons, vous le savez, des moyens bien plus importants que ceux de l'Empire.
Nous pensons qu'établir une entente sur une grosse commande ponctuelle, et une commande annuelle régulière, pourrait vous permettre d'envisager un avenir aussi radieux que le passé et même plus et de présenter votre Union avec la République sous le meilleur jour possible à votre population.
»


« Vous en avez parlé au Sénat? »

«
J'ai l'accord de quelques dirigeants principaux et du président bien sûr.
»


« Nous avons leur accord »

« Oui pardon cher ami..

Vous savez qu'il n'y a pas dans la galaxie de meilleurs clients potentiels que nous...
Et que construire pour l'autre client important ne passerait pas inaperçu...
»


« Mais enfin Ernesto, ça ne se fait pas.... »


Il lui jeta un regard noir... l'autre lui rendit...


Le diplomate se dit qu'il y avait peut-être une faille entre eux deux... qu'il faudrait peut être en profiter...

« Messieurs, je me dis que nous avons bien avancé l'introduction de cette entrevue, négociation, pourparlers .... appelez cela comme vous le voudrez...
Les bases sont plantées.. »


« Il va nous falloir vous vous en doutez en référer plus haut avant de continuer, il va nous falloir quelques jours comme prévu, vous êtes nos invités, nous avons bon nombre de réceptions à vous proposer dont un moitié proposées en l'honneur de l'Amitié République et Kuat.
Et demain commence les rendez vous attendus entre nos industriels respectifs ... il faut leur laisser quelques jours pour finaliser une bonne partie des contrats, dont les négociations sont déjà souvent peaufinées depuis des semaines.

Je vous dis donc à demain Messieurs pour la Réception brunch de la "Sarturnladies", vous verrez c'est très surprenant...
»
[Dromund Kaas] La dernière ombre

Dans le laboratoire de Lazharr | Arkania […]

Problématiques divines

Les candidats étaient reçus un par un, chacun un[…]

Naissance impie

La petite dame noire resta accrochée au joyau pou[…]

Mandalore [2/2]

https://media.discordapp.net/attach[…]

De Harold à Stlin, on fit passer le mot : feu ver[…]

Pour le meilleur

Ils avaient délaissé le texte préparé à leur int[…]

Karlya Zyn

Salut ! Merci pour le retour ! Je m'attèle au pl[…]

[En quête d'Ouranos suite]

- Un Mois plus tôt - Les mercenaires a[…]