L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Recouverte de montagnes, cette planète isolée de tout est certainement l'une des planète les plus difficile à prendre par la force des armes. Elle est une véritable forteresse pour son détenteur et bénéficie des apports de la Voie Commerciale de Byss.
Gouvernement : Empire
#33563
Jeny frappa contre la paroi, une fois puis deux, puis trois. Le métal résonnait sous ses assauts innocents. Ne pas paniquer, se concentrer. Deux trous pour passer les yeux à l’extérieur. Il n’y avait rien à voir. Le mécanisme s’enclencha, elle jura. En face d’elle, elle sentit les pics qui s’approchaient, elle fit un pas en arrière, tomba sur une deuxième couche. Elle s’arrêta et ferma les poings. Son cœur hurlait dans son torse et comme l’animal piégé, elle était enragée. Un coup sur le côté, puis l’autre, rien. Les pics arrivèrent à son niveau et lentement entrèrent en elle. Le froid des pointes la submergea, pour la première fois depuis longtemps. La douleur des brûlures avaient totalement disparus pour laisser place à celles des pointes qui s’enfonçaient. Dans le dos maintenant, les cuisses, creusant la chaire te faisant couleur le sang. Boum boum, boum boum … Elle serra les dents tandis qu’elle sentait son heure arrivée. Une strate supplémentaire avait été franchie. La dague n’avait été que la première étape. Là, l’esprit n’avait plus aucune emprise, plus aucune consistance. L’ombre cependant … la fumée, le côté obscure ? L’obscurité à son état pure, la matérialisation de la haine et de la colère. De la violence et de la cruauté. Un souffle lui parcourut la nuque. La petite était totalement immobilisée et ses membres convulsaient. Mais elle ne mourrait pas. Plus que quelques secondes. Allait-elle se laisser faire ? Elle ne pouvait pas, parce que l’ombre lui interdisait. Cette masse spectrale qui devant ses yeux se matérialisait, accompagnée des étoiles de l’au-delà. Des étoiles mourantes, violacées et sans vie.

« Alay … » Le son fut arrêté quand une pique transperça le côté de sa gorge, juste à côté de la trachée.

Tout allait bientôt se finir, et malgré ce qu’on lui avait dit, il n’y avait aucune paix. Juste la ténébreuse fin sans personne. Le noir devant, à côté, derrière, rien d’autres … La silhouette vibra devant elle et avant qu’elle ne ferme les yeux, un visage …

« ...ya » !?

Le piège s’arrêta. Non, il tremblait. Poings serrés, elle le maintenait à travers la Force, tandis que la fumée noirâtre s’en échappait et se mêlait à son sang. Très lentement, les points sortirent, puis d’un seul coup, les deux côtés explosèrent. Jeny était ensanglantée, trouée et … elle avait froid. Elle tomba à genoux. Impossible de parler. Ses yeux d’un rouge d’abord luisant n’étaient plus qu’une mare de sang sous un ciel nocturne sans lune. Il n’y avait plus de différence entre iris et pupille. Son corps fumait de tout son long pour autant. De cette même fumée qui exprimait obédience et piété.

« Bravo ! Tu as réussi les tests des inquisiteurs ! »

Elle releva lentement la tête vers le centre du réceptacle, où la représentation approximative d’un homme au crâne rasé s’échappait. Jeny serra les dents et se leva.

« Oui, approche toi mon enfant, viens recevoir ta récompense. »

Un pas après l’autre, glissant sur le sang sans lever le pied. La jeune femme posa une main sur le rebord du réceptacle et vit la pointe d’un artefact. La pointe de la pyramide. Elle releva la tête vers le visage qui la regardait d’un air sévère.

« Tu es digne de rece… Qu’est-ce que tu fais ? »

La petite avait encerclé le réceptacle de ses mains et en aspirait toute l’essence. D’abord lentement, puis de plus en plus rapidement. Ses trous fumèrent et lentement se refermèrent. Ses plaies les unes après les autres disparurent. Les ecchymoses retrouvèrent la couleur pâle de sa peau. Les bosses devinrent douceurs de plénitude.

« Arrête espèce de folle ! Tu n’es qu’un ver de terre face à … »

L’image disparut, elle hurla en aspirant toujours plus rapidement le flux de l’entité piégée. Ses forces revenaient, ses forces étaient là et l’ombre était désormais totalement en sa possession. Elle était l’ombre, le dernier niveau avant le trépas. Sa conscience en était éveillée. Les dents serrées, sans haine ni colère, elle aspira seulement l’essence, pour faire croître le pouvoir. Juste pour détruire cette chose qui avait voulu faire la même avec elle. Il y a eu un craquement dans la roche de la stèle. L’apparition apparut derrière elle en un claquement de doigt, se matérialisant dans un espace intangible.

« Tu ne m’auras pas, ca...argh ! »

Jeny s’était retournée et de son bras droit s’était enveloppée la fumée, l’ombre. Prenant alors l’apparence d’une pointe, elle avait lancé son bras vers l’avant en prononçant les paroles d’une autre langue. Juste des mots qui n’avaient aucun sens, mais dont elle comprenait le sens. Difficile à expliquer. L’ombre s’était alors dirigé vers le torse de l’apparition et l’avait déchirée sur place. Jeny fumait, ses brûlures luisèrent. Elle avait été bénie par les ténèbres, par Mya ? Enfin, elle se sentait pleinement entière.


Image


Mandalore [1/2]

Le monde du coma était un monde de limbes plus ou[…]

Bonsoir, Merci tout d'abord de ta candidatur[…]

Sénateurs et Sénatrices incarnés

https://cdn.discordapp.com/attachmen[…]

PARTOUT

Bureau du renseignement impérial : Yaga Minor[…]

Alors que la Nostrom avait laissé sur place les f[…]

[Opération Zéphyr] Le Coup du Berger

Merci pour la modération ! https://i[…]

Il commençait à perdre patience. Bougeant sa jambe[…]

Le plan n'avait pas fonctionné comme prévu. Felom […]