L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Discutez avec le reste de la galaxie
Image

#37521
ImageFiche Arkanian Cyber


Une chambre gigantesque, sobrement décoré selon les goûts minimalistes de sa résidente, baignait dans la lumière du jour depuis une paire d'heures. Le bruit régulier de l'eau dans la pièce voisine se stoppa et après quelques secondes de silence, la porte coulissa pour laisser place à une cyborg aux cheveux d'argent. Jenasha soupira longuement en s'avançant vers le lit où elle avait posé ses vêtements, une serviette de bain recouvrait son corps de la poitrine jusqu'aux cuisses. Ce qui restait toutefois apparent et légèrement dérangeant, c'était cette évasure en métal noir qui barrait son épaule droite. La cheffe d'entreprise siffla et un trio de droïdes apparurent dans l'embrasure d'une seconde porte coulissante. Elle attrapa ensuite le bras d'acier qui reposait sur le matelas à côté de ses vêtements et tout en s’asseyant sur la banquette au pied du lit, tandis le membre à ses robots. Dans un concert de pépiement les machines s'affairèrent autour d'elle pendant que son Implant Cérébral donnait l'ordre à l'holoécran de s'allumer et projeter le programme de la chaîne la plus populaire du secteur. Jenasha porta son regard cristallin sur les publicités qui se succédaient mais ses yeux demeurèrent vitreux. Son esprit était davantage concentré sur l'heure : 8h54. Dans six minutes, la galaxie entière apprendrait l'existence des Cyber Soldats d'Arkanian Cyber. Après ces trois-cents soixante secondes, plus rien ne serait jamais pareil.

Spot Publicitaire (jusqu'à 1:11)


L'Holopub faisait un peu moins d'une minute. Quarante cinq secondes pour être exact. Le département communication avait parié sur l'humour et la décontraction pour vanter les mérites des Cyber Soldat. Chose que Jenasha avait longtemps désapprouvé mais qui avait été finalement validé sans son aval. Bien qu'elle soit le fer de lance de la société en terme de production et de développement, elle n'avait que peu de pouvoir sur l'aspect marketing. Cela relevait d'une autorité supérieure à la sienne : la maison mère, Arkanian Micro, demeurait l'éminence grise en la matière. Et lorsqu'il s'agissait de son image de marque elle ne faisait aucune concession, pas même à son "fils prodige". En expirant la tension qui était montée en elle pendant la durée du spot publicitaire, la cyborg se releva et commença à s'habiller. D'ici la fin de la journée, la réclame aurait touché l'ensemble de l'Espace Hutt, le Secteur Corporatif et la Confédération des Systèmes Unis. L'Empire et la Nouvelle République ayant rendu illégaux sur son territoire, la vente des produits militaires du catalogue d'Arkanian Cyber, on avait exclu la diffusion de la publicité sur les planètes affiliées. Evidemment cela représentait un important manque à gagner mais largement compensé cependant, par le vif intérêt que devait susciter l'exclusivité d'une telle révolution technologique en matière de guerre. Chacune des deux superpuissance possédait une puissance de feu inégalée dans toute la galaxie : l'une misait sur les miraculeux Jedi, l'autre sur son réservoir inépuisable de Stormtrooper. On ne comptait donc que très peu de belligérants capablent de rivaliser avec cette paire d'atouts militaires. Si l'ambition de Jenasha, n'avait jamais été de remettre en question cette hégémonie guerrière, elle espérait néanmoins que l'une des éminences grises qu'Arkanian Cyber venait de cibler, aurait le rêve fou de saisir l'opportunité qu'on lui offrait sous couvert de démarchage commercial. Ces Cyber Soldat n'était que la partie émergée de l'iceberg, il existait bien d'autres projets en attente de financements que seule une entité économique de la taille d'un secteur pouvait porter.

Avec cette publicité commerciale, Jenasha Dagon avait donc choisi de pêcher en haute mer.
Les Cyber Soldat étaient ses appâts.
Ne restait plus qu'à savoir quel genre de gros poisson Arkanian Cyber allait ferrer.




#37526
Arkanian Cyber se prépare à tourner un volet qui on espère, marquera l'histoire. Pour que les consommateurs puissent admirer les merveilles et succomber au fruit interdit, la publicité est obligatoire mais pour que cela se révèle payant il allait falloir aligner les crédits. Le choix des régions ciblées n'est pas dénué de raison, cependant la facture sera salé, en souhaitant viser plusieurs secteurs entiers, Arkanian Cyber devait doublement casser la tirelire pour couvrir les mondes principaux tout en évitant de voir son spot tomber dans l’oubli il allait falloir l’étendre sur la durée adéquate.


  • Dans l'ASC,
    Terre sainte du capitalisme, le secteur corporatif et ses consommateurs formatés qui le peuplent sont déjà soumis à des campagnes publicitaires majeurs et constantes des multinationales proposant déjà des services dans la cybernétique, pour pouvoir être affiché parmi ce mur de spots subliminaux le prix est particulièrement élevé, mais les clients à la clef sont du genre à déverser des malles de plaquettes.

    Pour une semaine de spot publicitaire 4,5 millions de crédits
    Pour un mois de spot publicitaire 17,5 millions de crédits

  • Dans le CSU,
    Petit frère de l’ASC malgré que certains corporatistes le trouvent encore trop coulant vis-à-vis des droits du travailleur les secteurs confédérés sont sur le bon chemin du libéralisme avec un grand L. Le territoire se trouve gracié d’une concurrence moins féroce dans le domaine de la cybernétique, surtout militaire, le prix d’antenne lui revient également à un coup moins élevé que pour son homologue.

    Pour une semaine 3,5 millions de crédits
    Pour un mois 13,5 millions de crédits

  • Dans l’Espace Hutt,
    Bien que faisant pale figure face aux deux précédents géant dans le domaine économique l’Espace Hutt reste une terre d’opportunité pour celui qui se révèle assez malin. Malheureusement les meilleurs concurrents dans le domaine des boites de conserves saignantes s'y terrent, mais ces derniers se servent assez peu des médias conventionnels pour faire parler d’eux... Le prix de diffusion quant à lui est bon marché.

    Pour une semaine 1,5 millions de crédits
    Pour un mois 5,5 millions de crédits


Tout ceci représenté un investissement, qui pouvait se révéler particulièrement bénéfique ou bien représenter un véritable gouffre à crédits inutiles, le tout est de bien doser les sommes à investir et d’observer la magie des finances se m’être en branle.
#37558
« J'espère que tu m'apportes de bonnes nouvelles Zygur. »

Le regard de Jenasha en disait long sur son humeur. Elle avait passé la journée à répondre aux innombrables holocommunications qui lui étaient tombées dessus pendant toute la semaine. Des seigneurs de guerre isolés, des dictateurs déchus, des barons de la drogue et bien d'autres gibiers de potence l'assaillait d'innombrables interrogations et de rendez-vous galant -et en de rares cas formels- pour tenter de négocier un accès exclusif à ses Cyber Soldat. Dans le lot malheureusement, pas un n'avait le poids économique qu'elle recherchait. Ils avaient tous en commun cette situation de "loup solitaire" qui n’intéressait pas Arkanian Cyber. Donner du caviar à des cochons, c'était bon pour le commun des mortels. Les Arkaniens avaient tous leur fierté et celle-ci réclamait un certain "standing" à maintenir dans tout les domaines.

L'eugénisme à son paroxysme.

« Pas vraiment... ils ont refusé votre demande. L'holopub ne restera pas plus d'une semaine sur les antennes. »

Jusqu'ici enfoncé dans son fauteuil, la cheffe d'entreprise se releva avec brutalité et abattit son poing de fer sur l'holotable qui lui servait de bureau. C'était l'étincelle de trop. Après les truands, elle avait eu droit aux médias, aux gouvernements pseudo-intègre et aux hommes d'affaires respectables. L'autre versant d'une même pièce qui avait fini par la mettre à bout nerveusement. Toujours pas l'ombre d'une superpuissance économique ou d'une mégacorporation séculaire, l'objectif caché derrière la réclame était donc loin d'être atteint.

Dans les oreilles de la cyborg, le bruit lointain des moteurs de podracer se fit entendre.
Jenasha souffla un coup et ferma les yeux tout en répondant à Zygur.
Elle tentait de visualiser la Course de Phoebos sur Malastare.

« Je vois... dans ce cas annule tout mes rendez-vous et prépare mon podracer. Si ces connards de la compta refusent de faire leur boulot, je ne vois pas pourquoi je ferai le mien ! »

Le Rodien faillit s'étrangler en entendant cela. Il était habitué à ce genre d'élan colérique, mais malgré son tempérament volcanique, la Borg gardait toujours en ligne de mire l'intérêt de la société. Prendre une journée de "vacances" dans la situation actuelle était à contre productif, voir suicidaire. Avait-elle réellement conscience des conséquences qui pourraient lui retomber dessus ?

« HORS DE MA VUE SOMBRE GUERFEL ! »

Zygur déguerpit comme un cancrelat effrayé et laissa Jenasha seule avec ses idées noirs. Elle posa alors le regard sur la table qui, malgré l'impact de son coup de poing, continuait de fonctionner et décida de se connecter à l'Holonet par son biais. Un holoécran apparut au dessus du bureau et afficha une course de podracer d'une planète inconnue. Tout en gardant son regard rivé sur la course, la cyborg desactiva les communications entrante et s'installa confortablement dans son fauteuil de PDG.

Le reste de cette journée serait consacrer à tout, sauf Arkanian Cyber.

#37576
Court, mais… Intense ? En matière de relation charnelle ça n’a jamais été de très bonne augure, mais soyez rassuré vos tableurs et autres sites boursiers eux ne vous le diront jamais ! L’Arkanian Cyber préféra diminuer les frais à injecter au risque de passer inaperçu, mais sans se mettre dans une position compliquée. Au moins tout le monde bénéficia de son petit bout d’Arkanian Cyber, voyons donc comment a été reçue cette promotion.

  • Dans l'ASC,

    Le choix de la publicité tourné sous un élan comique plaisait aux corporatistes qui raffolaient de ce genre de production cinématographique désinvolte. Cela paraissait jeune et plein d’avenir, malheureusement cette belle pièce se perdit rapidement dans le flot incessant de publicité. Quelques corporations de moindres importances déjà à la recherche de moyen pour renforcer leurs sécurités, ou des particuliers qui souhaitent un garde du corps d’exception contactèrent l’AK. Il en viendra de manière irrégulière qui sonnèrent céans à la porte d’Arkanian Cyber.

    Les ventes étaient convenables, sans être fabuleuses, le point positif en passant relativement inaperçu dans l’autorité du secteur corporatif était également d’éviter d’attirer les regards noirs des trop grands poissons qui n’appréciaient guère la concurrence.

  • Dans le CSU,

    La pilule de l’humour passa elle aussi relativement bien. L’absence quasi totale de concurrence dans le domaine de la cybernétique militaire profita à Arkanian Cyber qui réussit à glaner quelques clients amateurs d’exotisme et de sécurité.

    Les ventes étaient bonnes, très encourageantes même pour le peu de moyens investi.

  • Dans l’Espace Hutt,

    L’espace Hutt reçut assez mal la publicité. Plusieurs facteurs entrèrent en jeu, le ton décalé n’était pas du goût de tout le monde, mais surtout les articles vendus s’adapter difficilement à une présentation par ce genre de média trop conventionnel. Les clients désireux de telles ressources n’étaient pas touchés, ces derniers étant rattachés au bouche-à-oreille ne changeraient pas leurs habitudes. La renommée avérée du produit importé aussi, ceux proposés par l’AK étaient encore trop neufs sur le marché pour pouvoir faire parler d’eux. C’était un coup dans l’eau pour le moment, mais avec des efforts et quelques arrangements tout ceci pourrait parfaitement s’inverser.

    Les ventes sont très faibles, quelques illuminés passent commande à des intervalles anarchiques.


    Tous ces résultats ne pourront être connus de la firme qu’après investissement dans les campagnes publicitaires.


Finalement, le bilan était positif, très rapidement les stocks de Arkanian Cyber étaient en rupture de stock. Cependant pour augmenter ses gains mensuels il fallait de nouveau contribuer avec de nouveaux moyens de production pour répondre à la demande, avec l'achat d'une usine supplémentaire pour (-) 30 millions de crédits Arkanian Cyber (+) plus que doubler ses bénéfices mensuels.


#37589
Sur les réseaux Holonet de la Confédération était récemment apparu une publicité totalement nouvelle vantant les mérites d'une entreprise quasiment méconnue dans ce Secteur. Elle agissait d'ailleurs sur un secteur d'activité peu étendue des Colonies, mais en plein développement. Alayna le savait, si Arkanian Cyber la jouait bien, elle pouvait décrocher un marché juteux et quasiment sans concurrence. Un fait rare dans une Confédération toujours plus libérale. Et si le patron de cette boite jouait parfaitement sa partition, Alayna l'aiderait à s'installer durablement sur ses terres.

Pour cela, il fallait toutefois engager la partie. Et la Prima était la seule à pouvoir le faire. La plupart de ses pions étaient en place, disséminé ici et là au fil de ses aventures. L'occasion que lui promettait l'Arkanian Cyber était bien trop belle pour ne pas la saisir. L'offre de cette nouvelle compagnie lui permettrait de gagner quelques coups d'avance dans son projet.

Laissant passer quelques heures, la Princesse composa un message Holonet. Le message en question serait relayé par divers routeur, dont celui de la frégate Munificent de la Flotte confédéré. Cette manœuvre avait pour objectif de rendre l’émetteur du message difficilement localisable. Une équipe de slicer y veillait. Simple mesure de protection pour ne laisser aucune trace authentifiable si les choses tournées mal.


Colonel,
Veuillez organiser une rencontre avec le Dirigeant de la Compagnie Arkanian Cyber. Cette rencontre sera une rencontre de type 3. Je vous remercie d’avance pour vos services,
Votre Prima


Le Colonel Comeard était son contact au sein des DarkCorps. C’était lui qui se chargerait de mettre en place la rencontre pour la Prima. Classé de type 3, cette rencontre serait donc secrète dans un premier temps. La raison était simple. Si la Princesse avait un projet grand public qui pourrait servir de couverture au reste, elle devait s’assurer de prendre un maximum de sécurité. Aussitôt, le DarkCorps mit en branle son organisation pour créer une couverture à cette rencontre. Une société écran de taille moyenne, spécialiser dans le médicale, pour jouer le rôle du client potentiel.

A l’intention de la Direction d’Arkanian Cyber,

Madame, Monsieur,

Votre récente pub à attirer l’attention de notre Direction. Nous souhaiterions passer une commande massive auprès de vos services. Aussi, nous souhaiterions vous présenter un projet dans lequel vous pourriez jouer un rôle de premier ordre. Nos investisseurs seraient prêts à un apport conséquent si nous parvenions à un accord. Seriez-vous prêt à vous rendre disponible pour une entrevue ?

Dan Ernlem,
Directeur de la Corbox Corporation,
#37597
La récente confrontation avec IG88 avait marqué Jack… Au sens premier du terme, le joli minois du play-boy avait pu être sauvé que par les miracles de la chirurgie et du nanoplastique. Ses membres quant à eux… demandaient toujours des implants dignes de ce nom, mais hors de question de les faire repousser en tube tout ceci manquait cruellement de panache !

Le bon patron décida donc de réquisitionner sur le temps de repos un groupe de courageux salariés. Tous des heureux volontaires de la Nostrom Company chargés d’éplucher ce que ne filtrait pas l’OMM en matière d’exposition d’entreprises spécialisées sur la cybernétique.

Une palette de choix avait été portée à l’attention de J.Crypston qui comme à son habitude se laissa séduire par un petit caprice… Serte les gros dinosaures de l’ASC proposaient d’excellentes prestations, mais entre concurrents du patelin rien ne disait que le toubib de l’autre n’allait pas vous installé une bombe dans votre cortex cérébral droit par un malencontreux hasard… Bah oui c’était dans le cortex gauche qu’il voulait le mettre à la base le doc, vraiment quel manque de chance.

Jack laissa ses équipes faire le tout constatant simplement, de la qualité des fiches d’informations résumée. L’Arkanian Cyber était l’heureux élu, les critères gagnants : loin de l’ASC, tenue par les givrés les plus géniaux de la galaxie en termes de bidouillage du corps et l'AC illustrait un catalogue des plus délicieux.

Une missive fut expédiée par le secrétariat de la Notrom Company, en plus de la proposition de passer un basique accord pour une commande des produits cybernétiques de l’AC l'échange pouvait déboucher à un projet de partenariat ambitieux. On exposait la demande d’une rencontre pour discuter d’éventuelles achats et on soulignait l’intérêt remarqué de la jeune entreprise auprès de la NC. Le message traversera les filets de l’OMM détenu par l’ASC, on y appliqua comme toujours un nappage de sécurité et de cryptage par les Slicers de la Corporation.


Émetteur : Secrétariat de la Nostrom Company

Destinataire : Arkanian Cyber

Madame, Monsieur

Votre entreprise ainsi que ses produits ont porté un intérêt tout particulier auprès de notre Corporation. Nous souhaitons organiser une entrevue afin de discuter sur d’éventuelles commandes, ainsi que la proposition d’un projet, qui pourra à terme tirer nos deux compagnies à obtenir des bénéfices conséquents d’une association commune.

Écris ta fiche sur un traitement de texte et copie[…]

Ramsi Raan

IDENTITE Nom du personnage: Ramsi Raan Race: Huma[…]

Jessa jouait avec le blaster du devaronien, assise[…]

“- Pfff quelle question” Répondit la zeltronne en[…]

Hello à vous, vous me connaissez comme noble et fa[…]

Une belle utopie [PV Merar]

Cette chère Nautolan avait tiré tous les fond[…]

[Scénario] Death Cube Mk.II

Bonjour jeune chasseur ! Une nouvelle quête[…]

[PV-Misha] Fly me to the Moon !

Lorsque Misha s’était levée, Aeria avait bien ess[…]