L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Dantooine est restée éloignée de la modernité, son histoire n'en est pas moins riche. Heureusement, les colons ont conservé jusqu'ici leur mode de vie calme et agricole. Certains racontent que se trouve ici une ancienne base de la Rébellion, abandonnée depuis la fin de la guerre.
Gouvernement : Empire
Avatar de l’utilisateur
By Alison Malora
#36282
Image


Chapitre I : Introspection ...






Une nouvelle journée commençait sur Dantooïne. Mais en ce matin, le soleil s’avérait être bien paresseux et peinait à se lever à travers les nuages gris annonciateurs d’une journée pluvieuse et venteuse. C’est d’un air maussade que Alison referma le rideau de sa chambre après avoir constaté l’ambiance extérieure.
La nuit avait été mouvementée, ponctuée par de nombreux cauchemars. Des images de son passé, ses parents, ses mentors, ses crimes, des cris et du sang, la noirceur d’hurlements accusateurs. Impossible de refermer les yeux après ça.
Au fond, elle n’éprouvait pas de remords sur les actes récents, ce qu’elle avait fait été mûrement calculée et servait ses propres intérêts. Mais aux souvenirs de ses années avec Darth Morg, un doute planait sur elle. En ces périodes là, elle avait été très insouciante, ne se privant de rien, cédant à tout ses caprices, embrassant la vie et balayant tout les obstacles avec son pouvoir. C’était là les conséquences d’années de privations en tant que Jedi. Quand plus aucune barrière ne nous freine, on essaie d’atteindre ce qui nous a été toujours inaccessible, et ce de façon abusive ou inconsciente.
Mais avec du recul, la Jedi-Noire se demandait si elle avait agi de sa propre volonté ou à cause de l’aura de son mentor Sith ?
Depuis sa disparition, elle n’avait pas trop usée de ses pouvoirs obscurs, elle s’y trouvait moins contrainte, et quand elle le faisait, elle se sentait toujours puissante, invincible mais différemment d’avant. C’était comme si le puits de puissance Obscur qu’était Morg l’enveloppait et prenait le contrôle en décuplant ses sensations.
Un doute planait donc : avait-été elle même, ou l’instrument du côté Obscur ?

Un frisson lui parcourra le long du dos, remontant à sa nuque. Elle était enfin libre aujourd’hui, mais ne finirait-elle pas par devenir à son tour un réceptacle de l’obscurité ? Et serait-elle donc toujours elle même, ou un pantin aveugle ?
Elle comprenait enfin clairement les mises en garde de Arthan’Flek, son défunt maître Jedi. Mais renoncer aux ténèbres, c’était se priver de pouvoirs absolus, et de la sensation qui découlait des utilisations de ces derniers. Les picotements et tremblements dans son corps, la puissance parcourant et réchauffant ses veines, l’afflux d’énergie dans ses mains ... oui cette puissance !

Une envie subite de tout détruire lui traversa l’esprit, la jeune femme leva les bras, une lueur mauvaise dans les yeux. La Force parcoura son être, elle canalisa sa puissance dans ses mains, elle allait balayer cette pitoyable demeure, et tout ces insectes qui la servait puis ...

Une lumière ...

Une lumière bleutée, douce et réconfortante, gelant ses pulsions maléfiques et apaisant son esprit. Alison en tomba à genoux, le souffle coupé, en sueur et larmes. Qui était-elle vraiment ?
Elle se recroquevilla sur elle même, perdue dans le néant.

Ses deux maîtres lui avaient prodigués des enseignements opposés, et au fond elle se complaisait à se promener entre ces deux aspects de la Force. Prenant les atouts de chaque côté. Mais pourrait-elle faire cela pour toujours ? Ou devait elle se ranger d’un côté précis ? Ou bien encore développer son propre point de vue sur la Force ?
Que de questions ...
La méditation l’apaiserait et lui apporterait peut être des réponses. Et face à de tels troubles un seul endroit lui semblait propice à cela : le petit étang où reposait les corps de ses parents, d’Arhan’Flef et le collier de Morg.

La jeune femme prit sa vieille bure noire, s’emmitoufla dedans et décida de sortir, malgré le temps et l’heure très matinale.
A peine eue-t-elle passé le seuil de la porte, que le la pluie lui balaya le visage, accompagnée d’un vent glacial. Frigorifiée la jeune femme fit appel à la Force pour réchauffer son corps et releva sa capuche avant d’avancer.
Il n’y avait encore personne sur le domaine, mis à part les miliciens effectuant leurs patrouilles. Tant mieux, elle ne voulait pas s’encombrer de problèmes dès maintenant.

L’étang se situait non loin de la demeure principale, au nord-est situé au sommet d’un chemin naturel entouré d’arbres et petites collines. A son sommet, trônait donc l’étang et le fameux arbre avec lequel elle partageait une affinité particulière depuis l’enfance, le tout enclavés entre les buissons. Un refuge sur un point culminant lui permettant d’embrasser de la vue tout le domaine, tout en étant cachée.

La Jedi-Noire s’agenouilla face à l’eau, et malgré la pluie, médita sur sa vie.
Jusqu’à ce qu’une aura familière et maléfique ne se fasse ressentir, celle de ...

Darth Morg ...



Pouvoir utilisé : Chaleur.

Modifié en dernier par Alison Malora le sam. 8 févr. 2020 13:49, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Alison Malora
#36431
Chapitre II : Amères retrouvailles ...






Aucun doute possible, cette noirceur c’était bien lui ... son défunt maître. Mais comment donc pouvait-elle ressentir la présence du zabrak à travers la mort ? Ce pouvait-il que ... le collier !

La Jedi-Noire en était certaine, la puissance qu’elle ressentait provenait du collier de son ancien mentor. Sans plus attendre elle se jeta sur le monticule de terre sous lequel était enterré le bijou et creusa de ses doigts sans se soucier de la pluie battante et du vent cinglant.
Après quelques secondes, elle sentit son ongle érafler une surface métallique, à ce simple contact, elle redoubla d’efforts pour en finir. Puis enfin, le collier fut délivré de sa prison de terre.

Elle l’observa quelques secondes. L’or de la chaîne était toujours aussi étincelant, comme si il était neuf. Fait assez intriguant en soit, mais c’était sans compter sur les rubis qui parsemaient le bijou ... ils brillaient tous.
Alison avait besoin de réponses, elle porta le collier à son cou, puis ferma l’attache.
Rien.

Puis une seconde après, son coeur se figea, sa respiration se bloqua, ses mains et jambes ne lui répondirent plus, et une voix puissante émergea dans son esprit.

-Cela faisait longtemps, petite Blarth.

Son corps lui répondit à nouveau, elle tomba vers l’avant, les mains plantées dans la terre humide pour ne pas s’aplatir au sol. L’afflux d’oxygène lui brûla les poumons et elle toussa violemment. Son maître Sith n’avait donc pas encore rejoins la Force.

-Comment est-ce possible ? Je vous ai vu mourir sous mes yeux dans l’explosion du vaisseau !

-Allons, tu aurais presque l'air déçue de me revoir. Pensais tu vraiment qu'un être aussi puissant dans le côté Obscur disparaîtrait si facilement ? Nous autres Sith, avec le bonnes connaissances, sommes capables de charger notre esprit dans un objet ou un lieu particulier, comme ce collier.

La légèreté de son maître pas si défunt face à la situation mit la jeune femme en colère.

-Mais pourquoi ne m’avoir rien dit avant l’explosion ? Si jamais je n’avais pas pris le collier, vous auriez disparu pour de bon ! Et pourquoi avoir attendu tout ce temps avant de vous montrer ?!

-Tu as toujours été prévisible mon apprentie, et très sentimentale. Des traits hérités de ton passé Jedi, chose que je n’ai jamais réussit à gommer avec mon enseignement. J’étais certains que tu voudrais un souvenir et que de facto, tu prendrais mon collier. Je me suis donc réservé l’effet de surprise, les mises en scènes c’est ce qui donne son propre style. Quand à ma lenteur pour revenir ... hé bien, ça me coûte de l’admettre mais je ne l’avais pas prévu. Cette nouvelle condition est pour le moins étrange, dans le néant même je me suis sentit éthéré, petit comme brisé et répartie en milles endroits différents. Il m’a fallu bien du temps pour rassembler pleinement mes esprits et me faire à l’idée d’être mort ... provisoirement.

-Provisoirement ?

-Bien sûr. L’endroit est tranquille et me permet de méditer sur mon savoir, mais la Galaxie n’en a pas finit avec Darth Morg ... et toi non plus.

Elle non plus ? Alison goûtait enfin à la vraie liberté et Morg comptait l’enchaîner de nouveau ? Hors de question ! Un maître pouvait prodiguer du savoir, mais la Jedi-Noire en avait eu deux et détenait assez d’expérience pour trouver sa voie elle même à présent. Et tomber à nouveau dans l’aura obscure du Sith et se perdre elle même, il en était hors de question !

-Mais avant tout, j’ai une épreuve à te soumettre. Sache que tu es en danger.

-Quoi ?! Comment ça en danger ? Expliquez vous clairement bon sang !

Tout cela l’amusait, ce qui mettait hors d’elle son ancienne disciple.

-Hé bien ... Quelles manières ! Laisse moi donc finir.

-Vous revenez d’entre les morts comme si de rien n’était, vous trouvez ça amusant et vous m’annoncez de surcroît que je suis en danger. Mais oui je vais rester calme, quelle journée normale après tout non ?! Et après ça on ira faire une partie de gravball tranquillement j'imagine ?

-ASSEZ ! Tu vas m'écouter attentivement et obéir, il en va de ta survie ... ma disciple. Je ressens un écho à travers la Force, une puissance bouillonnante de colère. Et elle te cherche, elle te traque mais tu peux inverser les rôles et devenir non plus la proie mais bel et bien le chasseur. Allons y ...

Son ancien mentor se moquait-il d’elle ou non ? Tout était possible avec lui, mais face à la gravité de la situation la jeune femme se résolu à obéir. Évitant soigneusement de se faire remarquer Alison prit un Swoop et s’élança telle une furie dans les plaines suivant les directives de Darth Morg.

Avatar de l’utilisateur
By Alison Malora
#37095
Chapitre III : Le meilleur des apprentis ...






L’engin fila tel une fusée dans les plaines verdoyantes de Dantooïne. La violente pluie toujours de la partie transforma la jeune femme en éponge humaine et la vitesse du véhicule n’arrangea pas son état non plus ... En quelques minutes, elle fut frigorifiée et un diaporama de divers concepts de swoop munis de cabines défila dans sa tête.
Alison ne savait pas où Morg la menait, et elle ne reconnaissait aucunement les plaines qu’elle traversée, pourtant le sith savait parfaitement où aller.

-Bien, nous y sommes. Au bout de cette vallée se trouve une grotte millénaire. C’est un lieu chargé d’histoire où côté Obscur et Lumineux de la Force sont en dualité constante. Cela fait bien longtemps qu’elle est oubliée de tous, et ceux qui en ressortent, le sont toujours plus grand. Tu peux avancer ton swoop sans crainte, ce qui t’attends dedans te repère dans la Force même, il n’a que faire du bruit provoqué par ta machine.

L’ancienne apprentie obéit sans discuter et stoppa le véhicule au devant même de la grotte. Elle coupa le moteur et sauta à terre, manqua de glisser dans la boue et se rattrapa contre la paroi rocheuse lui faisant face.

-Le ridicule te colle toujours aussi bien à la peau.

Alison passa outre la remarque et s’engouffra dans l’entrée. L’endroit était chargé d’humidité et l’obscurité régnait en maîtresse incontestée des lieux. La Jedi-Noire se retourna un instant vers l’entrée. Bon au moins ici il ne pleuvait pas. En parlant de pluie ... ses habits lui collait à la peau comme du lycra. Ni une ni deux, elle chargea la Force en son corps et sentit les bienfaits de la chaleur lui parcourir chaque veine et sécher ses vêtements.

-Économise ton énergie.

Ces paroles ci furent sèchent et sur un ton bien trop sérieux. Connaissant son maître, Alison comprit aussitôt que la plaisanterie n’avait plus sa place désormais, ce qui n’augurait rien de bon. L’insouciance et la légèreté étaient les marques de fabrique du Sith, ce qui signifiait que la situation le préoccupait au plus haut point.
Inspirant un grand coup, la jeune femme avança d’un pas prudent vers son destin.

-Avance avec la Force, développe tes sens, projette ta conscience.

Alison obéit, elle inspira, ferma les yeux et modela ce qui l’entourait dans son esprit. Elle se voyait : une lumière ... indéfinie, sans couleur particulière et de toutes à la fois, étrange.

-Tu ne sais plus où tu en es. Voilà ce qu’est un apprenti trop longtemps sans maître ! Voilà ce que sont des questions trop longtemps sans réponses ! Mais pour trouver un sens, une voie, un but, il faut le mériter ! Prouve moi ta valeur, prouve moi que tu es la plus forte, prouve moi que tu as l’envie ! Et alors, je m’adresserai de nouveau à toi ...

Son discours à peine finit, la conscience de Morg disparue subitement et Alison ne percevait plus sa présence maléfique. Ce qui lui permit de déceler une nouvelle forme de vie, qui attendait patiemment, tapis derrière l’aura du maître Sith. Une silhouette haineuse, mais troublée, moins ancrée dans le côté Obscur et pourtant emplie de haine. Voilà qui était son ennemi. Et pourtant ... malgré la colère qui définissait la personne, la conviction de cette dernière semblait ébranlée, il n’y avait pas la même assurance que Morg. Intéressent ...
Maintenant qu’elle connaissait son ennemi, la Jedi-Noire avança plus sûre d’elle et avec une conviction renforcée.

Après quelque minutes de marche, la jeune femme arriva finalement dans ce qu’elle identifia comme une salle circulaire, creusée dans la roche et vaste, bien loin de l’image des tunnels étroits. Elle avança au centre de la pièce, sur un monticule de terre bien ferme. De là elle dominait ce qui l’entourait. S’abandonnant une dernière fois à la Force, elle sentit la présence ennemie plus proche que jamais. Et comme pour confirmer ses pensées, un claquement nette et sonore accompagné d’une lumière rouge envahit la pièce.
Immédiatement Alison se tourna vers l’origine de ce bruit, et identifia enfin son ennemi. Il se tenait dans une alcôve au fond de la salle, un sabre laser rouge en main : un Sith !

Image


Il était en tenue noire, une bure d’assassin. Son regard était mauvais, on y lisait la folie, et son visage portait les stigmates d’une vie de douleur. Pourtant, Alison ne l’avait jamais vu auparavant.

-Qui es-tu, et que me veux tu ... Sith ?

-Qu’importe mon nom, il m’a été arraché il y a bien longtemps. Une arme n’a que faire d’un patronyme. Une arme a seulement besoin de cibles. Et je sens en toi la présence de celui qui indique mes cibles.

-Morg ?!

La surprise fut comme un uppercut direct dans la gorge, coupant la respiration l’espace d’une seconde et mettant le coeur en pause. Le monde vacilla tout autour.

-Oui, Darth Morg, mon Maître.

-Quoi ?! Qu’est ce que cela signifie ? Je suis l’apprentie de Darth Morg, tu n’es qu’un imposteur !

-Pitoyable créature, tu n’es qu’ignorance ! Darth Morg m’a formé bien avant toi. J’ai effectué des missions seul, je n’ai jamais compté que sur moi même. Mon corps porte les cicatrices de nombreux combats, je ne laisse dans mon sillage que les plaintes lugubres de mes victimes. Toi ... toi tu es une enfant gâtée, dorlotée, une apprentie de compagnie entachée par un enseignement Jedi. Je le sais, Darth Morg m’a tout dit sur toi, il m’a fournit toutes les informations en vue de ce moment !

-Quoi ? Mais dans quel but ?!

-Afin de voir quel enseignement est le plus fort, qu’il sache lequel de ces deux apprentis est le plus apte à rester à ses côtés. Et celui ci, c’est moi !

Coupant court à la conversation, l’apprenti caché écourta la distance qui le séparait de son adversaire d’un saut de Force spectaculaire, bien décidé à empaler sa victime par surprise.

Un claquement suivit.

Une lueur violette s’opposa à la rouge. Leurs utilisateurs se défiant du regard derrière leur lame respective. Le Sith n’était que colère, il en puisait de la puissance mais ça pouvait aussi provoquer sa perte. Alison elle, se tenait droite et déterminée, malgré les révélations sur les intentions de Morg.
C’était la première fois qu’elle combattait un utilisateur de la Force pour de vrai en dehors des entraînements. Son maître Jedi, Arhtan’Flek lui avait enseigné la forme II, le Makashi, qui combinait élégance et maîtrise du duel. Un choix pertinent du Jedi qui se doutait bien que dans une Galaxie où les utilisateurs de la Force doivent se faire discret, sortir un sabre laser ne se ferait qu’en de rares occasions, comme face à un homologue. Elle ne ferait qu’une bouchée de son ennemi !

Le Sith se dégagea aussitôt et attaqua encore, la Jedi-Noire para aisément. Son adversaire frappait fort mais lentement comparé à elle. Fou de rage, le Sith enchaîna coup sur coup sans atteindre sa cible pour autant. Au contraire Alison exécutait des parades gracieuses et déviait sans mal grâce à son sabre courbé, tournoyant sur elle même. L’esbroufe était voulue afin de faire perdre ses moyens au disciple caché. C’est ce qui arriva, mais pas de la façon espérée : en un éclair une poignée de sabre laser se matérialisa dans sa main libre et il activa une nouvelle lame mortelle qui fondit sur la jeune femme. Ne pouvant parer, elle fit un salto arrière de justesse et mit le plus de distance possible entre elle et son adversaire.

Les deux disciples se jaugèrent de loin, sabres baissés mais bien alerte.

-Alors, c’est tout ?

Il n’était pas fatigué et prévoir ses attaques s’avérerait compliqué maintenant. Un sabre double dispose de deux angles d’attaques prévisibles, si la lame fond d’un côté, on peut deviner sans problème où frappera l’autre côté. Mais deux lames distinctes pouvait attaquer de toute part sans possibilité d’anticiper et Alison ne disposait que d’une seule lame pour repousser les deux adverses. Pour garder une marge de manoeuvre il serait indispensable de ne pas parer et bloquer son sabre mais de repousser l’adversaire afin de toujours conserver de la mobilité pour dévier l’attaque suivante.
Mais il y avait une autre solution, laisser exposé un angle mort à son adversaire après sa première frappe pour le forcer à attaquer avec sa deuxième arme à l’endroit voulu et ainsi continuer à garder l’ascendant sur lui. Il était temps de continuer !

-Non, on commence tout juste mon mignon, aller montre moi ce que tu sais vraiment faire !

Elle chargea aussitôt pour surprendre le disciple caché, ce dernier réagit rapidement et se précipita à son tour vers sa rivale. Le fracas des sabre fut d’une violence inouï et créa un écho qui fit trembler la grotte. La Jedi Noire plaça légèrement sa jambe gauche en avant afin de laisser une ouverture. En habile breteur le Sith ne manqua pas une occasion pareille et frappa, laissant son torse à découvert l’espace d’une demie seconde, ce qui était amplement suffisant pour que Alison envoie une poussée de Force à cet endroit envoyant voler son ennemi quelques mètres plus loin, laissant tomber ses deux sabres au sol. A ce moment la Jedi Noire utilisa la télékinésie pour attraper un des sabres, ce que fit également l’autre apprenti.

-Oh, tu as fais tomber ton sabre. Heureusement pour toi je l’ai ramassé avant que quelqu’un d’autre ne te le prenne, tu devrais faire plus attention à tes affaires voyons !

-ASSEZ !

La folie se lisait dans ses yeux, et il chargea comme une bête dénué de pensée mais muni d’une puissance brute, Alison elle, resta parfaitement immobile. La distance entre les deux adversaire s’amenuisait de plus en plus et et quand le Sith frappa de sa lame rouge sang, il ne balaya que de l’air. Avant de comprendre que la disciple préférée de Morg avait juste fait un pas de côté, il sentit une douleur vive dans les côtés, un coup de coude qui lui coupa la respiration et le mit à genoux, soudain sa gorge se compressa et il s’éleva dans les airs laissant choir son dernier sabre au sol. La panique le gagna et il se débattit veinement dans l’espoir de se soustraire à cette traction.

-Inutile de te débattre je te surpasse, ta vie est entre mes mains !

Elle sentit la puissance brute dans ses mains, le pouvoir affluer dans tout ses vaisseaux sanguins réchauffant son âme, elle voulait supprimer cet être faible, elle le pouvait, elle était puissante, bien plus que ce minable. Son coeur battait jusque dans son crâne et ses yeux virent rouge.

-Ainsi tu as gagné ... supprime le !

Morg !

La voix coupa court à son emprise et le jeune Sith tomba au sol, toussant fortement sa gorge le faisant souffrir. Dans un ultime effort il leva des yeux fatigués et une voix faible émana de lui.

-J’ai échoué ... contre toi. Quelle humiliation ... Je ne suis plus digne de servir notre Maître.

-Effectivement, tu ne le serviras plus.

La Jedi Noire leva sa lame violette, et le jugement fut rendu promptement ...

Les éclats du collier de Darth Morg tombèrent sur le sol sous les yeux ahuris du Sith qui respirait encore.

Alison s’était enfin affranchit de ses chaînes. Elle ne serait plus l’esclave de Morg, ni du côté Obscur, elle serait seule maîtresses de ses envies, de ses émotions et de son destin.

-Qu’as ... tu fais ?!

-Je t’ai sauvé la vie, et j’ai libéré la mienne.

-Tu as détruit notre Maître à jamais !

-Un Maître qui te voyait comme un outil, un Maître qui me voyait aussi comme un outil. Nous étions que des pantins, du recyclable, nous n’étions rien ! Le côté Obscur est un formidable atout ... mais regarde toi, tu en es devenu son esclave. Tu n’as pas étais assez puissant pour lui résister et tu en es ressortit affaiblit. Le code Sith est un lamentable mensonge ! Se libérer de ses chaînes ? Laisse moi rire, le côté Obscur nous enchaîne ! Il n’y a pas de vérité chez les Sith, ni chez les Jedi. Les forts tracent leur propre voie c’est ainsi.

Alison s’éloigna, tournant le dos à son ancien adversaire, puis elle s’arrêta et tourna légèrement la tête vers lui.

-Tu as vécu dans l’indifférence la plus totale, dans la solitude. Rejoins moi, tu ne seras plus un outil, plus un objet mais un camarade. Ensemble nous pouvons faire la différence. Il y a tant de savoir, tant de pouvoir à porter de main dans cette Galaxie, allons le chercher ensemble. Je t’offre une famille, un soutient, un toit, un avenir et ... de la considération. Tu ne seras plus jamais seul, et je suis généreuse avec mes proches, j’aspire à la grandeur et elle rejaillira sur ceux qui me suivent !

Elle se retourna complètement et lui tendit sa main.

-Qu’en dis tu ?

Pour toute réponse le Sith lui prit la main ...





Pouvoir utilisé : chaleur, vision, makashi, poussée de Force, télékinésie, étranglement.

PNJ de Vrad Kist [4/5]

https://media.discordapp.net/attachm[…]

Les fêtes de l'Equinoxe

Vrad c’était très mal débrouiller en fin de comp[…]

Mandalore [2/2]

Vrad était en admiration devant cette assemblée,[…]

Chapitre 3 : A New Hope https://vig[…]

Chroniques de Milo Solana

SUIVI DES RP: Episode I:

https://zupimages.net/up/20/22/bpe2.[…]

Demande de Fiche Eco - Le Luxor

https://pbs.twimg.com/media/Dk7WDEMW0[…]

Je fais se poste pour discuter de la création de m[…]