L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Dantooine est restée éloignée de la modernité, son histoire n'en est pas moins riche. Heureusement, les colons ont conservé jusqu'ici leur mode de vie calme et agricole. Certains racontent que se trouve ici une ancienne base de la Rébellion, abandonnée depuis la fin de la guerre.
Gouvernement : Empire
Avatar de l’utilisateur
By Alison Malora
#36282
Image


Chapitre I : Introspection ...






Une nouvelle journée commençait sur Dantooïne. Mais en ce matin, le soleil s’avérait être bien paresseux et peinait à se lever à travers les nuages gris annonciateurs d’une journée pluvieuse et venteuse. C’est d’un air maussade que Alison referma le rideau de sa chambre après avoir constaté l’ambiance extérieure.
La nuit avait été mouvementée, ponctuée par de nombreux cauchemars. Des images de son passé, ses parents, ses mentors, ses crimes, des cris et du sang, la noirceur d’hurlements accusateurs. Impossible de refermer les yeux après ça.
Au fond, elle n’éprouvait pas de remords sur les actes récents, ce qu’elle avait fait été mûrement calculée et servait ses propres intérêts. Mais aux souvenirs de ses années avec Darth Morg, un doute planait sur elle. En ces périodes là, elle avait été très insouciante, ne se privant de rien, cédant à tout ses caprices, embrassant la vie et balayant tout les obstacles avec son pouvoir. C’était là les conséquences d’années de privations en tant que Jedi. Quand plus aucune barrière ne nous freine, on essaie d’atteindre ce qui nous a été toujours inaccessible, et ce de façon abusive ou inconsciente.
Mais avec du recul, la Jedi-Noire se demandait si elle avait agi de sa propre volonté ou à cause de l’aura de son mentor Sith ?
Depuis sa disparition, elle n’avait pas trop usée de ses pouvoirs obscurs, elle s’y trouvait moins contrainte, et quand elle le faisait, elle se sentait toujours puissante, invincible mais différemment d’avant. C’était comme si le puits de puissance Obscur qu’était Morg l’enveloppait et prenait le contrôle en décuplant ses sensations.
Un doute planait donc : avait-été elle même, ou l’instrument du côté Obscur ?

Un frisson lui parcourra le long du dos, remontant à sa nuque. Elle était enfin libre aujourd’hui, mais ne finirait-elle pas par devenir à son tour un réceptacle de l’obscurité ? Et serait-elle donc toujours elle même, ou un pantin aveugle ?
Elle comprenait enfin clairement les mises en garde de Arthan’Flek, son défunt maître Jedi. Mais renoncer aux ténèbres, c’était se priver de pouvoirs absolus, et de la sensation qui découlait des utilisations de ces derniers. Les picotements et tremblements dans son corps, la puissance parcourant et réchauffant ses veines, l’afflux d’énergie dans ses mains ... oui cette puissance !

Une envie subite de tout détruire lui traversa l’esprit, la jeune femme leva les bras, une lueur mauvaise dans les yeux. La Force parcoura son être, elle canalisa sa puissance dans ses mains, elle allait balayer cette pitoyable demeure, et tout ces insectes qui la servait puis ...

Une lumière ...

Une lumière bleutée, douce et réconfortante, gelant ses pulsions maléfiques et apaisant son esprit. Alison en tomba à genoux, le souffle coupé, en sueur et larmes. Qui était-elle vraiment ?
Elle se recroquevilla sur elle même, perdue dans le néant.

Ses deux maîtres lui avaient prodigués des enseignements opposés, et au fond elle se complaisait à se promener entre ces deux aspects de la Force. Prenant les atouts de chaque côté. Mais pourrait-elle faire cela pour toujours ? Ou devait elle se ranger d’un côté précis ? Ou bien encore développer son propre point de vue sur la Force ?
Que de questions ...
La méditation l’apaiserait et lui apporterait peut être des réponses. Et face à de tels troubles un seul endroit lui semblait propice à cela : le petit étang où reposait les corps de ses parents, d’Arhan’Flef et le collier de Morg.

La jeune femme prit sa vieille bure noire, s’emmitoufla dedans et décida de sortir, malgré le temps et l’heure très matinale.
A peine eue-t-elle passé le seuil de la porte, que le la pluie lui balaya le visage, accompagnée d’un vent glacial. Frigorifiée la jeune femme fit appel à la Force pour réchauffer son corps et releva sa capuche avant d’avancer.
Il n’y avait encore personne sur le domaine, mis à part les miliciens effectuant leurs patrouilles. Tant mieux, elle ne voulait pas s’encombrer de problèmes dès maintenant.

L’étang se situait non loin de la demeure principale, au nord-est situé au sommet d’un chemin naturel entouré d’arbres et petites collines. A son sommet, trônait donc l’étang et le fameux arbre avec lequel elle partageait une affinité particulière depuis l’enfance, le tout enclavés entre les buissons. Un refuge sur un point culminant lui permettant d’embrasser de la vue tout le domaine, tout en étant cachée.

La Jedi-Noire s’agenouilla face à l’eau, et malgré la pluie, médita sur sa vie.
Jusqu’à ce qu’une aura familière et maléfique ne se fasse ressentir, celle de ...

Darth Morg ...



Pouvoir utilisé : Chaleur.

Le sénateur Ernesto Garcia le sénateur Irv[…]

[Opération Zéphyr] Le Coup du Berger

Oseon n°2795 Capitaine, on signale que […]

Il n’y avait plus rien ici. Il ne restait que le[…]

Mourir pour ses rêves

Helera écouta les paroles porteuses de nouveauté.[…]

Le 1er Bureau

Après sa réponse, la Nagai expliqua le déroulé de[…]

http://i.imgur.com/QlcnS5K.png […]

Le Palais de Cendre

Ne vous embêtez pas à cacher la grille. Ils sa[…]

La fin du voyage

On lui avait montré la voie de la tanière, en éch[…]