L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Les défaites de Yavin et Endor n'ont pas entamé la foi du gouvernement de Yaga Minor dans la doctrine impériale. La Nouvelle République suppose d'ailleurs que les quartiers de l'Ubiqtorat sont toujours dissimulés au fond des grottes et des forêts de cette planète qui abrite également de puissants chantiers navals.
Gouvernement : Empire
Avatar de l’utilisateur
By Alyxtra Ma-Oon
#37165
Suite de Interlude... Et repos surtout

Image


- Je suis presque en position, déclara Alyx en s'emparant discrètement de son comlink.

La jeune femme se trouvait au troisième et dernier étage du Tatoo-Win, le casino le plus grand, rentable et surtout extravagant de Tiango Ommega. Ce dernier ignorait encore qu'il avait à ses trousses un trio des professionnels les plus endurants, rusés, dangereux et - bon, disons plutôt un duo composé d'un vieux Corellien râleur, d'un jeune chasseur de primes prometteur, d'une petite sliceuse de bonne volonté, et d'un droïde dont l'enthousiasme n'avait d'égal que sa haine des escaliers.
A cette étape de l'opération, Sareth était encore au premier étage du casino en train de se mêler à la clientèle avec son charme indéniable. Rooker, lui, était en standby à bord du Wings of Liberty, prêt à mettre le gaz pour les extraire du casino si (ou lorsque) la situation dérapait (ou déraperait). Rippley pour sa part se baladait dans les rues voisines, attendant le signal d'Alyx pour s'infiltrer dans le bâtiment par une entrée plus discrète que la grande porte. Le petit droïde avait un grand rôle à jouer car c'était à lui que les deux hommes avaient confiés leurs blasters afin qu'il puisse les faire passer en douce. Quant à la jeune femme, il fallait qu'elle obtienne les plans et codes de sécurité de l'établissement pour pouvoir faire entrer le droïde puis guider le chasseur.

Pour l'occasion, alors que Sareth avait enfilé un smoking qui avait vu des jours meilleurs, Alyxtra avait retrouvé la petite robe noire qu'elle avait acheté un an plus tôt pour jouer les espionnes dans, justement, un autre casino. A croire que le BSI voulait faire d'elle une spécialiste en établissements de jeux d'argent ! Comme ils avaient convenu, elle était venue sur place 30 minutes avant Sareth (qui, s'il était dans les temps, devait tout juste arriver devant les videurs chargés de le fouiller à la recherche d'armes). Depuis, elle avait identifié cinq vigiles postés à différents postes du troisième étage, dont une porte réservée au staff et qu'elle avait très envie d'emprunter. Il fallait maintenant trouver un moyen de se débarrasser du Rodien baraqué qui la gardait, ses deux gros bras croisés tandis qu'il toisait les clients qui s'approchaient un peu trop.
Modifié en dernier par Alyxtra Ma-Oon le dim. 23 févr. 2020 12:25, modifié 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#37172
Une mission qui allait demander un grand travail d'équipe entre les trois coéquipiers. Le Mandalorien pour sa part était... Méconnaissable, avec son costard et ses cheveux attachés en une petite queue de cheval, il avait PRESQUE l'air d'un gentleman, en tout cas c'était l'impression qu'il voulait donner. Il arriva à l'entrée devant les vigiles, comme il s'y attendait, une tenue correcte y était exigée, il avait donc bien fait de se faire beau ! Les deux vigiles étaient des humains tout ce qu'il y a de plus classique, visiblement, Tiango préférait mettre de beaux humains à l'entrée pour ne pas effrayer les impériaux qui venaient ici. Même si l'Empereur avait beaucoup lutté contre le racisme, cette habitude typiquement impériale avait la dent dure.

- Bonjour monsieur, veuillez présenter vos objets métalliques avant de procéder au détecteur de métaux.
- Bien entendu... Répondit Sareth en sortant son datapad et ses oreillettes de sa poche.


Le second vigile le scanna rapidement, aucun autre objet métallique sur lui si ce n'était la boucle de sa ceinture et les boutons de sa veste.

- Vous êtes en règle, amusez vous bien monsieur et merci de votre patience.
- Mais c'est moi qui vous remercie ! Répondit Sareth avec un beau sourire trahissant presque sa malice.


Sareth put enfin profiter de ce casino beaucoup trop riche pour ce que c'était... Là où habituellement il se serait bien amusé au Sabbacc contre des confrères, les gens ici ne lui inspiraient que très peu l'envie de discuter... Cependant, il allait avoir besoin d'énergie ! Il se dirigea donc vers le premier étage et s'installa au bar avant de commander un café bien relevé. A sa droite il y avait un humain qui avait l'air d'avoir la quarantaine, le regard morose en train de siroter un verre de whisky et sans doute de déprimer. Un type à qui il serait facile de demander des infos sans nul doute.

- Vous ne jouez pas ? Demanda l'homme qui buvait un coup à droite de Sareth.
- Pas encore, pour le moment j'observe... Je suis un habitué des jeux de hasard mais c'est la première fois que je me rend au Tatoo Win. Je prend donc le temps de trouver des proies faciles. Et vous monsieur, vous ne jouez pas non plus ?
- Je n'ai hélas pas eu de chance aujourd'hui, je vais donc éviter de jeter le reste de mon argent par la fenêtre.
- Vous êtes raisonnable, beaucoup refusent d'abandonner et perdent tout !
- C'est bien vrai malheureusement... Mais je ne suis pas un joueur invétéré de toute manière, à la base je suis ici pour le travail voyez vous, je dois m'entretenir avec la secrétaire de Tiango Onmega pour parler affaire.
- Tiango Onmega ?
- Oui... C'est le gérant de ce casino.


Tiens tiens... Voilà une discussion qui vaudrait peut être le coup. Sous le coup de l'alcool, ce petit gratte papier semblait avoir envie de causer.

- Excusez moi, on m'appelle sur mon oreillette, je reviens vers vous dans deux petites minutes !
- Pas de souci, je ne bougerai pas d'ici.


Sareth s'éloigna et activa son oreillette avant de chuchotter.

- Je suis au premier étage, et en attendant que vous trouviez le terminal de sécurité j'ai trouvé un type qui fait affaire avec notre cible, il doit rencontrer sa secrétaire dans pas longtemps. C'en est où Rippley ?


Rippley pour sa part avait trouvé une grille d'aération en faisant le tour du bâtiment et le signala donc par un "Bip bibibip Biiip !".

- Excellent Rippley... Et toi Illusive ?
Modifié en dernier par Sareth le sam. 15 févr. 2020 14:39, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Alyxtra Ma-Oon
#37230
Avec sa rencontre imprévue, Seth prouvait qu'il n'y avait même pas besoin de jouer aux machines à sous pour toucher le jackpot. Alyxtra prit une note mentale de la bonne nouvelle et se promit de pirater l'agenda de la secrétaire lorsqu'elle aurait une seconde à elle. Pour l'instant, il fallait encore qu'elle passe devant le premier obstacle... Le gros Rodien croisa son regard brièvement et fronça son absence de sourcils. Elle détourna la tête aussitôt avant de se diriger vers le bar le plus proche et commander un petit verre de cidre Arkanien.

- Tout de suite, madame, répondit la Twi'lek qui assurait le service.

Point de droïdes dans le de dans ce casino, ou en tout cas pas au contact du public. Alyx se demanda s'il s'agissait d'une mesure de sécurité (après tout, on ne pouvait pas pirater des créatures intelligentes) ou si c'était pour promouvoir des interactions plus naturelles entre le staff et les clients. Elle observa la barmaid de dos alors que celle-ci attrapait un verre et sélectionnait une bouteille. La Twi'lek était habillée élégamment, là où d'autres établissements l'auraient forcée à se vêtir de manière bien trop révélatrice. Elle lui apporta son verre en échange d'une douzaine de crédits qu'Alyx fit glisser sur le comptoir distraitement, la tête ailleurs alors qu'elle examinait son environnement ainsi que le reste de la clientèle.
La pièce était ronde et faisait plus de 300m², sans compter quelques alcôves situées derrière des rideaux. Au centre se trouvait un immense pilier autour duquel était situé le bar où elle était assise. En-dehors de celui-ci, il n'y avait aucun moyen de s'asseoir pour boire ou grignoter : les seuls fauteuils étaient ceux des machines à sous ou des tables de jeux, principalement du sabacc et du pazaak. Un pan de la salle était dédié aux paris sportifs, avec un grand écran qui diffusait des courses de chiens kath. Les clients étaient principalement concentrés vers les tables, à l'exception de quelques personnes comme elle qui buvaient seules. Les non-humains étaient en petit nombre, représentant peut-être un quart du monde.

Alyxtra attrapa son verre à deux mains et l'approcha délicatement de ses lèvres pour goûter. "Mmh", soupira-t-elle avec satisfaction alors que des bulles pétillaient encore sur sa langue. Tout cela était bien agréable mais elle n'était pas là pour s'amuser, et de toute façon elle avait tendance à vite s'ennuyer quand elle n'était pas sur holonet. Essayant de rester discrète, la jeune femme se repositionna légèrement sur son tabouret, de sorte à avoir la porte et son garde juste au bout de son champ de vision. Comment pouvait-elle passer ? Quelques idées s’agrégèrent dans l'esprit de la sliceuse, dont certaines bien saugrenues. Si elle avait eu plus de charisme, Alyx aurait pu manipuler un des hommes qui buvaient seul et le pousser à chercher des noises au Rodien, lui libérant ainsi le passage... Mais avec sa facilité à aborder les inconnus, cette option était aussi crédible que de se faire passer pour une Moff et exiger le droit de passage.

Alternativement, peut-être pouvait-elle provoquer une distraction. Une partie de sabacc se déroulait à quelques mètres du gros bras qui lui bloquait le chemin. Ces derniers mois, Alyxtra avait passé pas mal de temps (trop à son goût) à observer des parties. Une idée audacieuse commença à prendre forme dans sa tête. Elle se leva et but le reste de son verre d'une traite puis se joignit à la foule qui entourait les joueurs. Faisant mine d'observer la main de l'un d'entre eux, elle examina en fait la table. Il s'agissait, sans surprise, d'un modèle professionnel : une table de fabrication corellienne, le modèle 2B-9S Édition 208 pour être précis. L'ombre d'un sourire se dessina très brièvement sur le visage de la jeune femme. Elle retourna au comptoir et commanda un autre verre et s'empara de son datapad. Après s'être assurée discrètement que personne ne regardait par-dessus son épaule, elle exécuta un programme d'intrusion écrit par ses soins...

Beaucoup de mauvais joueurs de sabacc s'étaient mis au slicing pour tricher. Malheureusement pour eux, pirater une table de jeu professionnelle n'était pas à la portée du premier amateur venu. En vérité, même Illusive aurait pu avoir du mal... Du moins, si le modèle n'avait pas 5 ans - et surtout, quatre mises à jour majeures de retard. Avec Renosys au service informatique du casino, elle s'attendait à plus de difficulté et fut légèrement déçue lorsqu'elle parvint à s'introduire dans le système en passant par le réseau public de l'établissement. Maintenant, elle pouvait manipuler le champ d’interférence de la partie. Ce fameux champ, une fois par manche, changeait aléatoirement la valeur des cartes des joueurs - sauf si ceux si "gelaient" leur main avant. Cette fois, elle ne put retenir son sourire alors qu'elle interférait elle même dans le champ, forçant une nouvelle main pour TOUT le monde, y compris ceux qui avaient gelé leurs cartes !

- SÉRIEUSEMENT !? Ma main a changé !
- Moi aussi !!
- C'est un scandale ! J'allais rafler la mise !
- E CHU TA !
- Je suis sûr que tu as trafiqué un truc, saleté de Zeltron !, s'énerva enfin un des joueurs en appuyant son doigt sur le front de son voisin de gauche.

L'agitation commença à attirer l'attention des joueurs d'autres tables. On entendait plus que les cris des cinq joueurs sabotés, et de quelques spectateurs qui avaient misé gros sur cette partie. Le garde Rodien poussa un grognement et se rendit auprès d'eux en bousculant un client au passage. Alyxtra, qui s'était déjà levée discrètement, profita du scandale pour se glisser derrière la porte en vitesse. Une fois de l'autre côté, elle se frotta le front, encore toute excitée par sa manœuvre.

- Je suis dans la partie réservée au staff, déclara-t-elle à ses compagnons.
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#37284
Sareth attendit une dizaine de secondes qu'Alyxtra lui réponde en se grattant la barbe dans une démarche anti stress. Puis enfin elle répondit, elle était dans la partie réservée au staff ! D'un seul coup, c'est une grande vague de satisfaction qui envahit l'esprit du jeune Mandalorien.

- Excellent, je n'en espérait pas moins venant de toi, Rippley, je pense que tu peux rejoindre la fête ! Ricana Sareth.
- Boooooup !
- Je n'aurais pas dit mieux !

Pour le moment tout se passait comme sur des roulettes, ça rassurait notre protagoniste, mais il attendait le moment où la situation allait tourner au vinaigre, car une mission qui se déroulait sans accroc était un idéalisme rassurant, mais qui arrivait rarement en situation réelle. Il retourna donc s'asseoir à côté de son pigeon, pour l'heure, ça n'était pas lui qui allait mener la danse, mais ses deux coéquipiers.
Pendant ce temps là, le petit droïde ne s'était pas fait prier, il dégaina tout son attirail et trouva parmi eux de quoi dégager la grille d'aération. Il sortit ses tournevis et dévissa silencieusement chaque vis de la grille avant de la retirer et de la poser délicatement sur le côté. Ensuite, il entra dans les conduits d'aérations et utilisa le système magnétique de ses roulettes pour glisser lentement le long des conduits sans aucun bruit... Rippley, bien qu'enthousiaste, avait l'impression de faire du travail de Droïde Souris. Tout à coup, une conversation au travers d'une pièce attira son attention alors qu'il traversait le réseau d'aération. Parmi ceux qui parlaient, un voix grave et virile, mais entrecoupée par de désagréables bruits visqueux, ressortait du lot... Un quarren.

- Bon, aujourd'hui on reçoit un client important. La secrétaire va aller le chercher dans une demi heure, je veux que tout le monde garde les yeux braqués sur lui, si vous voyez que quelqu'un essaye de le suivre ou de guetter où il se rend, soyez réactifs, il n'y a qu'un seul chemin pour rejoindre les appartements du boss, et il doit rester secret. Pigé ? Un manquement à la règle sera puni par la rétrogradation la plus sévère que vous ayez jamais vécu.
- Oui patron !
- Allez, rompez et faites en sorte que cette soirée se passe sous les meilleurs auspices, vous commencez mal, quelqu'un a piraté les tables de Sabacc et ça a foutu la zizanie, alors gardez vos yeux en face des trous !
- Mais chef ! C'est l'Arkanien qui doit se charger de la sécurité informatique !
- Tu fais confiance à des types qui ont des yeux vitreux et qui ont toujours l'air d'avoir deux de tension ?
- Bah c'est à dire que...
- Moi non plus, alors dans le doute reste attentif, d'autres questions ?
- Non chef !

Des bruits de pas se firent entendre, visiblement ils avaient fini le débriefing, Rippley ne s'éternisa pas plus longtemps ici et continua de se rapprocher de la position d'Illusive en restant le plus silencieux possible. Il n'était plus très loin de la zone réservée au staff à présent... Finalement, il aperçut au travers d'une grille sa coéquipière, cependant, c'était trop tôt pour sortir, il rangea donc son comlink à l'intérieur de sa carrosserie et produisit des Bip à l'intérieur de cette dernière, c'était ce qui se rapprochait le plus d'un chuchotement pour le petit filou mécanique.

- Bip bip bip, boup ! Signala-t-il à sa coéquipière pour lui signifier qu'il était juste au dessus d'elle.
Avatar de l’utilisateur
By Alyxtra Ma-Oon
#37287
Pas trop rassurée, Alyxtra longeait le mur le plus discrètement possible lorsqu'elle entendit au-dessus de sa tête des bips étouffés. Elle s'arrêta et leva le nez en l'air, devinant la présence de Rippley dans les conduits d'aération. Elle le gratifia d'un petit signe de la main, ignorant s'il était en mesure de le voir de sa position. Il s'était remarquablement bien débrouillé jusqu'à présent mais son utilité restait limitée tant qu'il était bloqué dans les conduits, et elle ne se voyait pas lui demander de déverrouiller une grille et sauter dans ses bras...

- Suis-moi, chuchota-t-elle en reprenant son chemin.

Elle passa devant une première porte et y colla son oreille. Rien de l'autre côté, à priori... Avec un haussement d'épaule, Alyx ouvrit la porte et découvrit avec déception un petit cagibi où était rangé du matériel de nettoyage et une caisse à outil. Elle allait refermer la porte mais se ravisa et se pencha sur la caisse pour la fouiller. Là, une grosse vibro-clé à molette attira son attention et, espérant ne pas avoir à s'en servir, elle s'en empara avant de sortir pour de bon.

- Weoooh !, siffla Rippley, peut-être impressionné par la taille de la clé.
- Mais non, c'est pas pour te déboulonner, c'est juste au cas où..., se justifia la jeune femme.

---

Pendant ce temps, au premier niveau

Le quarantenaire au verre de whisky ne faisait pas attention à Sareth et fut presque surpris lorsque celui-ci retourna à sa place. Il avait visiblement la tête ailleurs, sans doute très occupé par le rendez-vous qui l'attendait - et le plongeait dans un état de morosité le plus total. Il soupira et se frotta le front avant de finir son verre et en commander un second au barman. Celui-ci revenait tout juste avec le café commandé par le chasseur de primes.

- Vous disiez que vous cherchiez des proies faciles ?, rappela l'homme, qui avait vraiment envie de penser à autre chose. Vous jouez donc principalement pour l'appât du gain ?, demanda-t-il en soulevant un sourcil.

---

Après une deuxième porte qui s'était avérée sans intérêt (elle donnait sur une petite salle avec un distributeur et deux tables hautes sans chaises), Alyxtra arrivait à une intersection dans le couloir et devait choisir une direction et demanda son avis à Rippley. Il y avait des portes des deux côtés. Sans direction précise où aller, autant s'en remettre au hasard - ou dans le cas présent, au générateur de nombres aléatoires du processeur de son petit allié !

- Boup boup ?

Le droïde glissa vers la gauche, entraînant Alyxtra derrière lui - enfin, en-dessous de lui. C'est alors que la sliceuse remarqua avec horreur une caméra de l'autre côté du couloir. Par chance, il s'agissait d'un petit modèle qui ne couvrait que 90° et balayait deux directions à intervalle régulier. Avant qu'elle ne tourne de son côté, elle fit un bond en arrière et retourna se cacher à l'angle du couloir. N'osant pas bouger d'un pouce, elle réfléchissait à toute allure. Est-ce que la caméra avait eu le temps de la voir ? Elle était quasi sûre que non. "Quasi" étant le mot clé. Cela ne lui plaisait guère ! Risquant un coup d'oeil derrière sa couverture, la sliceuse jaugea la distance qui la séparait de la porte. Si elle était suffisamment rapide, elle pouvait certainement passer pendant que la caméra était concentrée à l'opposé...

État des lieux
#37288
Pendant ce temps, dans la salle de vidéo surveillance et de sécurité, il y avait deux personnes... Un humain cyborg qui guettait les caméras de surveillance avec un air fatigué, et à sa droite, un Arkanien, aussi froid que les montagnes de sa planète natale. Pas une seule expression ne venait troubler son visage désespérément neutre alors qu'il était en train de marteler le clavier de son datapad pour rechercher la moindre faille de sécurité.

- Tu aurais dû me réveiller Frank, la table de Sabacc numéro 11 s'est faite pirater pendant que je piquais un somme, expliqua Demeren Omiria d'une voix monocorde.
- Tu ne dors jamais Demeren, je pensais que ça te ferait du bien de dormir.
- Les heures que je ne passe pas sur mon datapad sont une perte sèche de temps.
- Écoute, je sais que tu es passionné mais comment peux tu être efficace si les cernes sous tes yeux grandissent à vue d’œil ?
- Je n'ai pas dû boire assez de café, voilà tout, maintenant cesse de geindre et concentre toi sur les caméras.

Tout à coup, Frank fut interrompu par l'apparition succincte d'une main sur la caméra qui disparut très rapidement. Ce dernier haussa les épaules mais poussa un léger cri de surprise quand il remarqua Demeren juste au dessus de son épaule avec un regard toujours aussi vide.

- Tu l'as vu comme moi Frank, il y a quelqu'un ici.
- Ou-Oui... Et alors ? C'est une main... Pas de quoi s'affoler !
- Le problème n'est pas que quelqu'un soit dans le couloir, ça c'est purement normal. C'est peut être quelqu'un du staff. Ce qui est suspect c'est que cette personne semblait vouloir échapper à la vue de la caméra, termina l'Arkanien toujours aussi glacial.
- Ah... ? Tu crois pas que t'en fais un peu trop ?
- Étant donné que nous avons déjà subi une cyberattaque sur l'un de nos appareils, j'ai mes raisons d'être paranoïaque.
- Moi je pense que tu dois dormir.

A présent que l'Arkanien maniaque et perfectionniste avait remarqué ce léger détail, il allait redoubler de prudence, avant de se retrouver dans ce casino poisseux pour se faire oublier des services de renseignement Arkaniens, c'était une pointure après tout, et si un sliceur de seconde zone comptait l'avoir à ce jeu là, il se mettait le doigt dans l’œil.

----------------------

Au même moment dans les salles dédiées aux jeux et aux bars, Sareth se rendit compte qu'il avait légèrement bourdé dans son altercation précédente avec son pigeon... En effet, traiter les clients comme des proies n'était pas le plus habile, mais en soit, il ne faisait que s'adapter aux coutumes impériales.

- Je mentirais si ce n'était pas tout à fait le cas, comme beaucoup de gens qui viennent aux casinos ai-je envie de dire... C'est un temple du vice après tout. Cela dit, pour vous répondre avec un peu plus de précision, je pense tout bêtement que quand on est doué dans quelque chose, l'utiliser dans un but lucratif n'a rien de honteux. Du moment qu'on le fait soi même sans intermédiaires et qu'on ne triche pas, ça me semble honnête, répondit il en soufflant sur son café avant de le porter à ses lèvres et de gouter le breuvage chaud.


Il prit un petit temps pour gouter le café et en savourer le gout... Rien à dire, ici ils ne rataient pas leur café, ça changeait de la cafetière du vaisseau.

- Bon... Le hic c'est que dans le cas du Sabacc c'est un peu salaud parce qu'on plume des gens, et je comprends que nous, les joueurs aguerris, on passe pour des petits truands... Mais dans mon vrai métier je suis bien plus altruiste, ça je vous l'assure !
#37290
A ce moment, Alyxtra ignorait que la sécurité avait vu passer sa main sur leurs écrans. Ce qu'elle savait, en revanche, c'est qu'elle n'était pas dans son élément : c'était dans les réseaux informatiques qu'elle avait l'habitude de s'infiltrer, pas dans des couloirs ! Elle allait s'engager à nouveau dans celui-ci, espérant s'introduire dans la pièce la plus proche suffisamment vite pour ne pas s'exposer à la caméra, lorsqu'une meilleur idée lui vint en tête. Elle s'adossa au mur et s'empara de son datapad, qu'elle manipula à toute vitesse, la langue sortie, comme une maniaque.

- Mon cher Rippley, voici un petit présent pour toi, dit-elle en lui partageant un petit programme de son cru. Et si ça te plaît, il y en aura d'autres !

Le droïde téléchargea le fichier et en parcourut le contenu en une fraction de seconde. S'il était organique, son visage aurait affiché un large sourire. A l'abri dans son conduit, Rippley roula droit devant, vers la caméra. Une fois au-dessus d'elle, il perça un tout petit trou dans le conduit et y fit passer un de ses bras mécaniques qu'il planta dans la caméra. Après un "Go !" de la sliceuse, il chargea le programme de piratage. Il s'agissait d'une petite application qui allait diffuser en boucle les mêmes images (celle d'un couloir bien vide et propre) et rerouter les véritables images vers le datapad d'Alyx. Cette dernière ne l'avait jamais testé en temps réel mais tous ceux à qui elle l'avait vendu (pour une dizaine de milliers de crédits par unité à l'époque) n'avaient eu que de bons retours.

----------------------

L'homme ricana à la mention de "temple du vice". Effectivement, c'était une bonne description des casinos, et particulièrement celui-ci ! En revanche, il fut étonné (et ne le cacha pas) d'entendre Sareth mentionner qu'il était altruiste "dans son vrai métier".

- Vous ne faites tout de même pas dans le volontariat, plaisanta-t-il... avec une pointe de condescendance. Il posa son verre et ajouta : Écoutez, pour ne rien vous cacher j'aimerais me changer un peu les idées. Est-ce que ça vous dirait de continuer cette conversation lors d'une partie de pazaak, pour changer ? Une partie amicale, précisa-t-il, sauf si vous voulez miser quelques crédits.

Craignant peut-être que Sareth ne refuse sa proposition, il crut bon de lui tendre une main qu'il voulait amicale et se présenta.

- Bario Drando.
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#37293
Amusant... Oui, très amusant. Le mystérieux slicer n'était pas mauvais, il avait réussi à pirater la caméra pour la coincer dans une boucle, amusant. Ce genre de programmes était commun sur le dark holonet, il se vendait très cher mais avait largement fait ses preuves. Si il avait payé ce programme, ce slicer choisissait très bien, si il l'avait programmé lui même, là ça allait devenir très intéressant. Demeren, sentant grandir cette aura de défi qu'il n'avait plus ressenti depuis TRÈS longtemps se permit même un minuscule rictus d'amusement.

- Amusant, le slicer a piraté la caméra pour qu'elle envoie de fausses images, je le sais car lorsque ça se produit, cela créée un léger grésillement qui dure un dixième de secondes. A l'époque où j'en avais programmé un, j'avais réussi à réduire ce grésillement pour qu'il dure un cinquième de secondes.
- Je... Wow, t'as souri là ?
- Non.
- Je... Du coup, on déclenche l'alarme ?
- Non. Laisse le passer, il a gagné cette manche, mais en toute logique, si il veut continuer sa route il devra pirater une ou deux portes, on va voir si il est assez rapide pour passer tous mes pare feux et surtout mes programmes d'intrusion.


Il se posta donc sur son datapad, prêt à contre-slicer Illusive au moment venu, attendant devant comme un coureur sur la ligne de départ.

- Ce n'est pas très pro ce qu'on fait.
- Pour une fois que nous avons un peu de divertissement, tu ne va pas le jeter par la fenêtre.
- Tssssssk... Okay... Mais si jamais le boss nous engueule, c'est pour ta pomme.
- Le boss ne comprends rien à la langue subtile de l'informatique, c'est pour ça que je suis là, il ne peut pas se passer de moi.
- Avec toi on peut jamais avoir le dernier mot.
- ... Mot.
- ... Retourne slicer, c'est mieux que quand tu fais des blagues.
- J'essayais de détendre l'atmosphère, visiblement je comprends encore mal les principes de votre humour, expliqua-t-il sur un ton presque candide.


-----------------

Pendant ce temps là, Sareth avait le sentiment de perdre à ce jeu subtile de conversation, cependant son adversaire semblait d'humeur à jouer, ce qui amusa notre protagoniste... Le pazaak était un jeu vieux comme le monde, très agréable à jouer, mais peu pratiqué.

- Pourquoi pas, un match amical sans aucune mise me convient, les joueurs de pazaak sont si rares, autant ne pas se ruiner, ricana-t-il.


Il chercha une table vide où ils pourraient jouer à ce jeu hélas très boudé, le sabacc ayant complètement volé la vedette à ce jeu d'antan. Finalement il en trouva une et invita son compagnon de jeu à se rendre là bas, lorsque ce dernier lui tendit la main, il lui serra aimablement la main en évitant de la lui broyer.

- Sareth Daran, enchanté monsieur Drando !
Avatar de l’utilisateur
By Alyxtra Ma-Oon
#37295
Rippley et Illusive avaient fait du bon travail et se félicitèrent mutuellement en passant devant la caméra en toute impunité. La jeune femme laissa le droïde passer en éclaireur au-dessus de la salle suivante et attendit son signal pour ouvrir la porte. Pas de chance, celle-ci était verrouillée. Elle s'agenouilla par terre et commença à manipuler la serrure magnétique avec ses outils de slicing, le visage tendu par la concentration.

- Oooh !, s'enthousiasma Alyx en constatant que le programme de verrouillage incorporait des algorithmes de sécurité de haut niveau. C'est qu'ils savent s'amuser, ici ! Peut-être que je devrais postuler ?, ricana-t-elle.

La sliceuse se réjouissait que son adversaire ne soit pas un amateur. Malheureusement pour lui, à distance, il ne pouvait que s'en remettre à la robustesse de ses programmes ; or, elle était suffisamment rapide pour y venir à bout sans déclencher d'alarme. Le boîtier de sécurité laissa échapper un petit déclic satisfaisant et la porte s'ouvrit en deux pour la laisser passer. Grâce à Rippley, elle savait déjà que personne qui l'attendait de l'autre côté. Finalement, il était peut-être plus utile dans les conduits qu'à son niveau !

- Bip bip bouup !

Alyxtra se trouvait maintenant dans un nouveau couloir qui s'étendait vers le nord. La jeune femme croisa les bras et s'arrêta pour réfléchir. C'était bien gentil d'errer au hasard, mais ce qu'elle voulait c'était trouver un terminal - n'importe lequel - et infiltrer le réseau pour trouver des plans, contrôler les caméras et les portes... Et guider Sareth vers leur cible. Même si celui-ci n'aurait peut-être pas besoin de son aide s'il se débrouillait bien avec Bario. Et justement, au même moment...

-----------------

Les deux joueurs s'installèrent à la table libre, si ce n'était pour le droïde croupier qui les attendait. Celui-ci s'empara d'un jeu de cartes neuf et commença à distribuer à Bario leurs cartes respectives. Sareth se retouva avec une carte [+4], une carte [+1], une carte [+/-2] et une carte [-3]. Pour rappel, ces quatre cartes allaient constituer sa main durant les trois manches de cette première partie ; il était donc avisé de ne pas toutes les utiliser dès le début.
Le droïde croupier glissa une première carte sur le plateau de Bario, une +6. Le quarantenaire décida de garder ses cartes pour le moment et fit signe au droïde qu'il passait son tour. Il fit glisser une nouvelle carte en face de Sareth, un +9.

- Vous êtes de passage sur Yaga Minor ?, demanda l'homme en attendant que son adversaire joue une carte ou passe à son tour.
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#37302
Les programmes de Demeren avaient été bien vite contournés... Il avait drastiquement sous estimé son adversaire. Il commençait même à douter de ses capacités, mais il chassa bien vite le doute de son esprit, après tout, il restait de nombreuses portes, et dans le pire des cas, il n'aurait qu'à déclencher l'alarme au moment exact où son adversaire pensait avoir gagné. Après tout, tant que l'alarme n'était pas activée, le slicer ennemi pensait sans doute ne pas s'être fait repérer.

- Impressionnant...
- J'ai à peine eu le temps de cligner les yeux, c'est qui ce type ?
- Je n'en sais rien, j'ignorais que l'Empire possédait des slicers aussi doués...
- Tu es surpris ?
- Honnêtement oui... C'est encore trop tôt pour me prononcer, mais si il continue à contourner mes pare feux avec autant de facilité, j'aurais presque envie de quitter cette pièce pour le rencontrer.
- Heu allo ?! C'est un type qui veut nous pirater, il faut l'arrêter !
- Et gâcher le potentiel d'un slicer pareil ? Ça serait criminel...
- Ça me fait penser à ces terroristes qui ont détourné plus de fric que le boss dans toute sa carrière...
- Qui ça ?
- Hades... Ils étaient célèbres dans le temps, mais on en entends plus parler maintenant. Bref, si il va trop loin on déclenche l'alarme, je veux bien être sympa mais c'est notre job qui est en jeu.
- Comme tu voudras...


-----------------------

Sareth commençait avec une carte +9, il avait donc 11 d'écart comparé à son adversaire qui avait 14 d'écart... Le bon point étant qu'il avait de l'avance, mais il serait bon de ne pas trop en prendre, pour autant, il était bien trop tôt pour jouer quoi que ce soit, il décida donc à son tour de ne jouer aucune carte et de passer son tour, il le signala au droïde.

- Bien vu... En effet je ne suis pas d'ici, je voyage beaucoup, l'Empire est un endroit... Unique, dirons nous ! Du coup je passe un peu de temps ici, puis je repars travailler, tout comme vous.
Chroniques de Milo Solana

SUIVI DES RP: Episode I:

https://zupimages.net/up/20/22/bpe2.[…]

Demande de Fiche Eco - Le Luxor

https://pbs.twimg.com/media/Dk7WDEMW0[…]

Je fais se poste pour discuter de la création de m[…]

Torga « le Hutt » Nijiladii [Terminé]

Merci à toi, je m'en vais faire ça tout de suite e[…]

Livraison

https://cdn.discordapp.com/attac[…]

https://i.gifer.com/6Mdo.gif […]

Q ue voilà une drôle d'expédition ! Une explora[…]