L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Lorsque les Muun de Muunilinst découvrirent Mygeeto, ils réduisirent les Lurmen, natifs de la planète, en esclavage, et s'approprièrent les immenses ressources du sous-sol de cette planète enneigés. La planète est désormais jalousement gardée par les Muun qui en extraient des minerais rares présents en grande quantité.
Gouvernement : Empire
By Trachta
#15029
ImageImage
Garret Larone et Oniye Namada (PNJ du BSI)


La planète Mygeeto connut ses heures de gloire : elle fut le lieu d'une grande bataille de la guerre des clones, mais aussi un nom privilégié pour les magnats de l'industrie minière. Garret Larone, directeur de la Bandomeer Mining Corporation était un de ceux là. Puisque Trachta voulait faire de Bandomeer sa place forte, autant développer ce qu'elle faisait de mieux : son industrie minière.
Pour cela, le développement de la BMC sur Mygeeto pouvait être une option intéressante : la planète rengorgeait de minerais rares. Le problème : la concurrence, essentiellement Muun ici. En effet, la planète était peuplée en majorité de cette espèce. Néanmoins, Larone ne désespérait pas : son but était d'acheter des mines, au pire les construire lui-même. Mais il ne venait pas les mains vides...

- Et vous êtes ? demanda nonchalamment Larone.
- Votre porte-flingue, agent Oniye Namada du BSI. Je suis mandatée par la direction centrale : vous avez carte blanche avec moi et un accès au réseau.

Voix glaciale féminine, la fonctionnaire impériale dans toute sa splendeur. Quant "au réseau", on parlait des moyens d'action du BSI sur la planète, du moins dans le domaine de la logistique. Pas question de laisser le petit frère faire trop n'importe quoi.
Oui, le tout frais directeur Herklir permettait à Larone de bénéficier d'une logistique toute particulière dans son business : celle de l'antenne du BSI de Mygeeto. Grâce à l'agent Namada, Larone peut bénéficier de toute l'information sur ses concurrents dans l'élaboration de sa stratégie économique.

- Vous comptez vous attaquer à qui ?
- En premier ? Aux petits et moyens poissons. En général, les héritiers de quelques mines et autres raffineries de type familiales, pré-guerre des clones. Ceux qui sont en bonne santé. Et surtout ceux qui n'auront personne à qui ils pourraient aller pleurer par la suite.
- On peut déjà exclure les grands groupes liés aux banques Muuns alors. On évite bien sûre les groupes publics.
- Il n'y aurait pas plus bête que de mettre le feu à sa propre maison, dit-il froidement. Remarquez, s'il y avait un avantage à la mettre en feu, pour sûre que Larone l'aurait fait...
- Mon plan est flexible, et ça risque de prendre plusieurs semaines, voire peut-être plusieurs mois. Votre travail consistera à identifier les cibles, leurs infrastructures et les produits. Par produits, j'entends par là quels minerais constituent leur source de revenue principale, et surtout leurs clients, les planètes acheteuses etc.
- Ce n'est pas un problème, surtout pour des PME qui exportent qu'un ou deux types de minerai.
- Exact. Mon but est de racheter les sociétés, ou du moins à y détenir les parts majoritaires pour en prendre le contrôle. Une fois que vous m'auriez transmis les candidats malheureux, BDC inondera leurs clients de minerais identiques pour pas cher. Bien sûre, nous en perdrons trois ou quatre millions sur les revenus. Mais pour eux, ça sera l’asphyxie.
- Donc, ils vendront leurs mines à bas prix pour lâcher du lest. En attendant un peu, ils pourraient se résoudre à vendre ?
- Soit ça, soit mieux : les cours de leurs actions tombent au niveau du plancher. Et c'est là que BDC les rachètera, un par un et à bas prix, ajouta-t-il, comme s'il avait fait toute sa vie.
- Il faudra s'assurer que les autres n'aient pas la même idée, rajouta-t-elle après une petite hésitation.
- Premier arrivé, premier servi. Et puis, je suis certain que le BSI peut manipuler les informations boursières reçues par les autres concurrents. Manipuler les actions tout court également ? Ça réduirait l'attente.

Mais Larone ne voulait pas que l'on puisse trop attirer l'attention. Les actions des entreprises devaient baisser naturellement pour éviter une tricherie trop manifeste.

- Tout ça vous pouvez le faire seul. Pourquoi le BSI ? A part pour les manipulations boursières.
- Parce que je voudrai y ajouter les futurs accusations de corruption envers les PDG ciblés, les manipulations d'actions, le lancement de fausses rumeurs etc. Plus un soutien en cas de problèmes. J'ai besoin du BSI comme de catalyseur pour ma réaction.

Moue discrète et simulée de la part de Namada ; celle d'une femme se salissant les mains dans ce cambouis d'industriels. Elle ne s'était pas engagée au BSI pour servir les intérêts corporatistes d'un industriel ayant ses entrées au Bureau.
- Si j'ai le pouvoir de m'attitrer les services du BSI, je peux tout autant en faciliter la promotion d'un de ses membres, fit-il en réaction au rictus de Namada qui ne lui échappa visiblement pas : ce qu'elle voulut.Vous servez l'Empire en permettant à une entreprise publique impériale de gagner des parts de marchés sur des concurrents. Vous savez ? L'intelligence économique ? ...
Nouvelle moue de Nomada, non simulée cette fois : son métier et surtout son rôle, elle les connaissait.

Arrivée sur Mygeeto, Oniye Namada prit contact avec l'antenne locale du BSI sur Mygeeto. Disposant d'un accès complet aux informations économiques, elle se mit à recenser toutes les cibles répondant aux critères suivant : PME indépendantes, non impériales, détenant des mines et raffineries sur Mygeeto, de préférence cotées en bourse.
Ce "raid économique" pouvait sembler original, mais en cas de succès, le BSI pourrait le systématiser : à d'autres planètes neutres ou tout simplement hostiles à l'Empire, comme un moyen de domination. Mais ce que Larone ne savait pas, c'est que l'opération sur Mygeeto était un laboratoire expérimental dont Nomada devait être la tête pensante, et Larone la marionnette qui y trouvait son intérêt. Celui qui en tirait les vrais fruits était Herklir.
Modifié en dernier par Trachta le ven. 23 janv. 2015 17:02, modifié 1 fois.

https://cdna.artstation.com/p/asse[…]

L'emprise des bas-fonds.

Le retour de Camren ne s’était pas passé comme p[…]

https://i.pinimg.com/originals/23/[…]

PAYDAY

https://803277.smushcdn.com/158011[…]

La croisière s'amuse

L'Anzat avait l'impression de sortir d'une longue […]

[Scénario] Ambitions régionales

Offre, échange, contrat, persuasion, séduction… A[…]

https://i.pinimg.com/564x/18/75/87/[…]

L'espoir sous les mers.

https://i.pinimg.com/564x/c0/19/a7/c0[…]