L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Bastion est la capitale-forteresse des Vestiges de l’Empire. Planète difficile d’accès et à la localisation secrète, elle abrite les sièges du pouvoir impérial et sa bureaucratie considérable. Ce lieu hautement surveillé et doté de lourdes défenses concentre les meilleurs éléments de l’Ordre Nouveau.
Gouvernement : Empire
Avatar de l’utilisateur
By Borsk Fey'lya
#21277
Pour s'être joint spontanément à la faction de Steele, la Grande Amirale de papier que je suis eut droit à l'honneur d'être dans le premier carré des invités à la cérémonie d'investiture. Non seulement Pellaeon arriva trop tard pour me prévenir, mais en plus je devais me ramasser les miettes de ce qui restait de pouvoir après la fin de cette guerre en dentelles.

L'Empire avait bien changé...

Je n'avais plus aucun protecteur, plus aucun "ami" ou soutiens. La plupart ne survécurent pas à la destruction de la station géante. D'autres tombèrent au fur et à mesure de la guerre. Une guerre qui ne me vit même pas comme actrice de premier plan. 9 ans de perdu. Retour à la case départ ? Surement pas.



Bastion, à la cérémonie d'investiture du nouvel Empereur

Cette histoire était bizarre depuis son commencement. République impériale ? Isard, présidente ? Et l'avènement d'un Empereur. Tout cela sentait le coup fourré, mais je n'avais traître idée du processus : est-ce Steele qui se servit de Isard ? A moins que celle-ci pensait réellement prendre le pouvoir ? Peut-être fut-elle trahie... Peu importe, je mènerai ma propre enquête, mais quelle que soit la vérité, je n'étais ni partisane d'un Triumvirat en carton mâché, ni d'un Empereur Sith, pas plus que je ne rêvais d'une république impériale. Avoir un militaire en guise de chef me rassurait un peu plus qu'un politicien cupide. Peut-être que Steele, pardon, l'Empereur Steele allait se révéler un chef de tout premier ordre ? Je me plaisais à le croire, son discours était sans fausses notes : il sortait de ses tripes, et ça je comprenais.

Je n'étais pas la seule, Kratas avait également une bonne opinion de ce Marek Steele, Tan de la Marine Impériale. Disposant de plus de contacts que moi - ironie du destin peut-être - Kratas se renseigna : Steele était un pilote chevronné et un véritable as. Le titre Tan parlait de lui même. Il avait mené sa barque lors des escarmouches avec les forces d'Isard, en minimisant le sang des hommes. Rapidement, il avait rallié à sa tête les sous-chefs de l'Empire, et avait isolé Cœur de Glace. Un travail fin de politique, preuve qu'il disposait d'autres qualités. Un travail admirable. Beaucoup trop même, trop propre, trop rapide. Mais comme je vous l'ai déjà dit : peu importe.

La cérémonie touchait à sa fin. Les convives se levèrent toutes pour chanter l'hymne impériale. Je ne puis m'empêcher d'avoir une pensée mauvaise malgré moi : Tarkin aurait du être à sa place.

Cette idée déjà évaporée que tout ce petit monde se dispersât.



Sur le chemin du QG du HCI

Je me rendais au HCI de Bastion, je n'y avais jamais mis les pieds. Un bâtiment imposant, à l'image de ce qu'était censée être la première armée de la galaxie. On le voyait à des kilomètres. Avec Kratas, nous finissions la traversée du parc qui nous séparait de lui.

    - Vous avez encore quelques amis à l'état-major ?
    - Quelques uns oui. J'ai déjà demandé pour vous une affectation, fit-il pensant me faire plaisir...
    - J'ai besoin de transmettre un message... à l'Empereur.
    - ...
Kratas déglutit. Allons bon, il est Empereur cet homme là, pas Dieu. Du moins, pas encore.

Suite...
Avatar de l’utilisateur
By Harlon Astellan
#21285
De tous les Empires qui s'étaient succédé au fil des décennies - alors que chacun promettait une unité éternelle, quelle promesse éphémère - celui dans lequel Harlon et ses homologues estimables et peu estimés était le pire de tous. Aucune constance, et des guerres civiles tous les ans, si bien qu'on ne semblait plus surpris du manque de déférence dont certains édiles faisaient montre. Mais l'audace d'Isard avait été fulgurant et inattendu, mais l'Empire qu'elle souhaitait incarner - République Impériale ? Rien que l'intitulé politique était une erreur grammaticale - s'était vu affaibli quand les sur-secteurs avaient coupé les ponts peu à peu.

Et quand le Sur-Secteur Hydien avait coupé le sien une journée après cette déclaration saugrenue, à déclarer ouvertement son soutien à une étoile montante du nom de Stele en plus de lui adjoindre des flottes de combat, l'Empire commença à ne plus brasser beaucoup d'argent, et même à avoir militairement peur. Le Greater Maldrood pouvait se targuer comme il voulait de sa richesse, l'Empire de Zsinj était et restait le plus fort tributaire de l'Empire. De TOUT l'Empire. Et lui partit, c'était 210 millions de crédits qui s'en allaient. Si Harlon eut été riche, il aurait augmenté cette contribution, c'était ainsi qu'on servait son Empire. Le Greater Maldrood l'avait-il fait ? Pas à un seul moment. Mais Harlon comptait sur le nouvel et charismatique Empereur pour redresser les torts des membres légèrement oublieux de la hiérarchie et du sens du devoir...

Accompagné de son escorte personnelle, Harlon se posa sur une planète en liesse - simulée ou sincère, allez savoir - et fut conduit vers le Palais Impérial, mais étant en avance, il crut bon de ne pas aller donner l'accolade au nouvel Empereur, meilleur moyen pour passer pour un faux-jeton, et décida plutôt de s'intéresser à un pan de l'intelligence militaire qu'il connaissait peu mais voulait mieux connaître : les réseaux informatiques. Et son statut lui permit d'entrer dans une salle truffée d'ordinateurs, de techniciens en uniforme mais au cadre de travail plutôt bien aménagé - Harlon avait aperçu un frigo rempli de boissons fraîches, qu'il délesta d'une cannette d'orangeade pétillante soft - et il fit le tour des bureaux, posant moult questions et semblant vraiment plongé dans cet univers particulier. Et plongé, il l'était, il découvrait ce milieu pour la première fois en pleine action, et buvait les réponses comme un assoiffé boit son vin du soir.

[table cellspacing=30]« J'ai entendu dire que la retransmission serait en direct, et même en territoires non conquis. »
« Oui, le Tan... euh l'Empereur nous l'a expressément demandé, afin que chacun soit au courant du retour de l'Empire uni et indivisible. »
« Détendez-vous, techniquement il n'est pas Empereur. Pas encore. Tan convient bien, autant en profiter pour le peu que ce titre lui restera... Mais dites-moi, cela n'est pas risqué pour la localisation de Bastion ? »
« Les meilleurs slicers de tout l'Empire ont été dépêchés ici pour protéger la localisation du foyer principal, aussi le relais officiel sera considéré comme étant celui de Yaga Minor ! »
« Je vois, je vois... et concernant le Palais Impérial de Bastion qui ne ressemble pas vraiment à celui de Yaga Minor ? »
« Nous avons fait appel à des graphistes de grand talent qui vont brouiller les pistes en changeant le Palais de Bastion en Palais de Yaga Minor en direct, et sans latence. »
« Brillant. L'oeil et l'esprit sur Yaga Minor... Et pour cacher le manque d'activité de Yaga Minor ? »
« Une fausse fête similaire y est organisée en ce moment même avec un Sosie Officiel de Maarek Stele. »
« Un SOMS ? Brillantissime. Malin, ce nouvel Empereur. Il ré-utilise le principe du SOLG. »
« Qu'est-ce qu'un SOLG, monsieur ? »
« Sosie Officiel de Lucius Grant... mais vous êtes trop jeune pour avoir connu... Et ça qu'est-ce que c'est ? »
« Alors, ceci... » [/table]

L'échange dura une heure en tout, et Harlon dut se résoudre à quitter la salle, qui, il fallait le reconnaître, faisait souffrir ses yeux peu habitués à l'obscurité percée par des rais de lumière intenses. Il suggéra qu'ils allument les plafonniers et quitta la salle, toujours solidement accompagné, en direction des marches du Palais. Il se remémora le plan des slicers et leur accorda à leur mémoire un hochement de tête de satisfaction. Nous ne sommes pas sur Bastion. Nous sommes sur Yaga Minor.

Du moins pour la totalité de la Galaxie, sauf nous.


Nul doute que la foule avait été choisie selon l'extrême fidélité de leurs composants. Déjà que la population résidente était triée sur le volet et interdite de voyage interstellaire sans autorisation militaire...

La cérémonie fut un grand moment d'émotion, et Harlon en eut le souffle coupé du début à la fin.

Enfin, plus de Consuls, plus de Triumvirat fantoche et fertile... L'Empereur se lève, l'Empereur règne à nouveau.

L'Empire est mort, vive l'Empire.


Dédicacé à Luke ;-P
Avatar de l’utilisateur
By Tessala Corvae
#21344
[font=georgia]
Trois semaines de « guerre civile » entre les fidèles à Isard et les troupes de l'Empire, mené par un pilote émérite de la Chasse Impériale, Maarek Steele, plus connu sous le nom de Tan Steele, un titre honorifique aux vues de ses talents de pilote... Et il avait mené les troupes resté fidèle à l'Empire tel qu'il devait l'être, minimisant grandement les pertes du côté des loyalistes et c'est tout naturellement que Tessala avait participé aux combats, aidant à la coordination des forces terrestres, mettant au service de Steele ses compétences et talents sur le terrain pour mater les Isardiens.

Aujourd'hui, elle se trouvait parmi les Hauts Officiers de l'Armée, de la Marine et de la Chasse Impériale, en tenue de cérémonie, droite comme un I, écoutant avec la plus grande attention le discours du nouvel Empereur. C'était un militaire, pas l'un de ces politiciens assoiffés de pouvoirs, ça donnait déjà plus envie de lui accorder sa confiance. Mais un retour à l'Empire avec un Empereur à sa tête pouvait également signifier le retour des anciennes habitudes, comme le sexisme à l'époque de Palpatine puis Delaviel mais peut être que Steele serait différent, peut être....

Elle s'agenouilla comme tout les autres quand Steele fut proclamé Empereur, attendant qu'on leur fasse signe de se relever ou que quelqu'un en prenne l'initiative. Et tous, surtout le peuple d'ailleurs, scandèrent les mêmes paroles en hommage au Nouvel Empereur.

Enfin, l'époque où l'Empire pouvait paraître mou était terminé, désormais, l'heure était venue d'aller de l'avant et de montrer à tous que l'Empire n'était pas qu'un reliquat du passé et qu'il était toujours présent pour récupérer ce qu'il avait perdu.
[/font]
La face cachée du destin

L'homme balafré n'en rajouta pas plus, p[…]

Dovi Desilijic

IDENTITE https://image.noelshack&#[…]

Ils étaient sur leur 31. Des criminels, chefs de[…]

Le Palais de Cendre

CT-01823 venait de se faire reprendre par l’Empe[…]

----------- Bureau de la Sécurité Impériale […]

État major de la nouvelle république, 3 heur[…]

Mairie Sanglante

Chapitre IX : Un heureux accident ... […]

Signaler une absence

Présent en demi teinte suite à une grosse blessure[…]