L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Planète volcanique d'où les sullustéens sont issues, Sullust fut l'un des Mondes fondateurs de l'Alliance Rebelle. Paradoxalement, si la planète est profondément républicaine elle choisie de ne pas rallier la Nouvelle République à la chute de l'Empire et poursuis depuis sa marche vers l'avant à la tête d'un des secteurs les plus riches du dédale de Rimma.
Avatar de l’utilisateur
By Scott Knox
#30159
Après les remous provoqués par l'affaire M.A.N.T.I.S et ses désastreuses conséquences criminelles sur le sol Sullustéen, il était temps de reprendre contact avec la Présidente élue Jibe Tijunt et la diplomatie Sullustéenne.

Jean Dagger envoya donc un courrier sécurisé aux Affaires Etrangères Sullusténnes.


Madame La Présidente Jibe Tijunt,


Je vous contacte afin de procéder à la normalisation totale de nos relations dès que votre agenda vous le permet par une visite officielle sur Sullust.

Nous résidons dans le même secteur galactique et faisons face aussi aux mêmes menaces (criminalité, piraterie, contrebande) sans oublier les...Siths.

Sans vouloir vous presser outre mesure et malgré les freins psychologiques ou idéologiques résiduels dans l'esprit de nos concitoyens, ces mêmes adversaires ont profité jusqu'à il y a peu de nos divisions et tensions...Ne croyez-vous pas, chère Présidente Tijunt, qu'il serait temps d'y mettre un terme ??

L'actualité et ces défis communs, nous poussent dos à dos afin que chacun puisse compter l'un sur l'autre, dans la mesure de nos moyens disponibles.

Cela peut se traduire par une coopération dans la surveillance de nos espaces respectifs, par exemple...

D'autre part, toute solution pertinente pour améliorer nos relations afin qu'elles soient mutuellement profitables peuvent être à l'ordre du jour et nous serons attentifs et réactifs avec force de propositions.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Madame la Présidente Tijunt, l'expression de mes salutations respectueuses.

Jean Dagger, 1er Conseiller d'Eskyrt


Par ce pli, la FéDération voulait aider Sullust à redevenir un partenaire viable car après tout, les deux Nations occupaient la même partie de la galaxie donc, leurs intérêts convergeaient plus qu'ils ne divergeaient si chacun y mettait du sien...Evidemment !
Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#30229
Le courrier fut reçu et envoyé dans la liste des courriers prioritaires à l'attention de la Présidente TiJunt qui était malheureusement ce jour-là en déplacement dans tout le secteur pour rassurer et rallier à elle les populations des mondes du Secteur Sullustéen. Le message était sans équivoque: la période sombre du mandat Sovv qui avait précipité Sullust dans une ère de catastrophe économique était terminée et l'avenir s'annonçait enfin radieux pour tous.

Une semaine après, de retour de sa tournée, la Présidente put enfin lire la demande envoyée par la Fédération et son 1er Conseiller Jean Dagger. Le message était succin et en même temps clair et copieux. Cela lui apparaissait comme la suite logique de la reprise du dialogue qu'ils avaient amorcé quelques mois plus tôt lorsque la Fédération avait apporté son aide et ses éclaircissement sur l'affaire Mantis.

Le tout était de bien y mettre les formes.

A l'attention du Premier Conseiller Jean Dagger,

Tout d'abord, j'adresse mes salutations respectueuses à mon homologue fédéral et lui souhaite, ainsi qu'à sa nation, prospérité. Je tiens également à remercier la Fédération pour
ses généreux dons de blé à l'attention de Sullust. J'ai choisi de considérer ce geste comme une preuve de votre bonne volonté et vos intentions louables à notre encontre. Puisque vous évoquez justement le sujet, Sullust sera heureuse d'accueillir un représentant de la Fédération sur son sol et se fera une joie de le traiter comme tout hôte respectable.

Dans cette optique, nous accepterons la présence sur place d'un représentant de la Fédération à titre d'ambassadeur (et réciproquement sur Merisee) afin de faciliter à l'avenir toute communication, traité, discussion et autres de la manière la plus fluide et rapide possible. En ce qui concerne la menace Sith, nous sommes au courant depuis l'affaire d'Arkania du danger omniprésent qu'ils représentent et avons d'ores et déjà pris des mesures pour sécuriser le secteur. Mais un regard extérieur sur la question ne peut pas être forcément nocif.

Si vous êtes d'accord, il sera possible de discuter plus en détails de tout ces points que vous avez évoqué lors d'une rencontre officielle prochainement. Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer mes respects les plus sincères, à vous, à la Fédération et à la coopération que nous espérons tous conclure un jour prochain.

Signé, Présidente Jibe Tijunt, au nom du Secteur Sullustéen et ses intérêts
Avatar de l’utilisateur
By Scott Knox
#30260
La réponse reçue fut très agréablement reçue par les Affaires Etrangères et on envoya rapidement les coordonnées, le descriptif et l'emplacement de la nouvelle ambassade Sullustéenne au sein de la capitale, Coronat. Un bâtiment et son enceinte sécurisée d'une surface totale de 500m2 fut donc attribuée avec les clauses d'extraterritorialité qui en découlaient.

Jean répondit en personne.


Madame La Présidente Tijunt,


Nous sommes heureux de vous lire ainsi que de répondre à votre cordiale missive, je souhaite vous voir dans les meilleurs délais en fonction de votre agenda pour évoquer cela de vive voix. En attendant, un second convoi du même type va vous être expédié.

Cependant, dans un esprit de non-concurrence par rapport à vos producteurs et intérêts économiques, bien que cela soit un don sans réciprocité nécessaire, nous ne voulons pas mettre en péril les prémices d'un redémarrage économique fragile et continuer cela sans tenir compte de vos priorités, nous en parlerons de vive voix dès notre prochaine rencontre, est-ce que dans 2 semaines, cela vous conviendrait-il ??

Dans l'attente de redémarrer avec vous un dialogue sain et réciproquement fructueux, je vous prie d'agréer, Madame la Présidente Tijunt, l'expression de mes salutations distinguées.

Jean Dagger
1er Conseiller d'Eskyrt


Le pli sécurisé fut envoyé, il n'y avait plus qu'à patienter, d'ici là, le second convoi revenu depuis quelques jours, se mobilisait pour remplir de nouveau ses cales de blé Meriséen et pour preuve, on envoya une image des silos en direct.

Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#31273
HRP: le jeu reprend dans la salle de réunion au sein du bâtiment du Conclave, avec TiJunt et ses membres de gouvernement d'une part et Dagger et ceux qui l'accompagnent de l'autre.

Dagger prit place à la table, face à elle tandis que ministres, assistants et fonctionnaires divers s'asseyaient également. Le protocole voulait toujours que 2 Chefs d'Etat ne soient seuls que s'il le fallait, depuis les attentats du traître Klietvan, les services secrets sullustéens ne plaisantaient plus avec la sécurité de la Présidente. Cela avait l'avantage de placer les choses dans un contexte officiel et de montrer à la Fédération que bien qu'en triste état, Sullust ne se laisserait pas marcher sur les pieds.

L'inconvénient c'était qu'il était du coup presque impossible d'avoir une conversation franche et claire entre les 2 dirigeants tant l'idée de se retrouver seuls relevait du miracle. Il faudrait pourtant qu'elle ait lieu à un moment, toute négociation ne pouvait être bénéfique que si on se parlait sans caméra ni assistant lèche-bottes pour vous espionner et vous passer des rapports tellement arrangés pour vous plaire que vous ne pouviez pas vous y fier un seul instant.

En parlant des caméras, journalistes et autres curieux, on leur avait permis de prendre des photos des 2 dirigeants se serrant la main en souriant (sourire 100% officiel ça va de soit) devant le Conclave avant de leur signaler de patienter jusqu'à la fin des négociations. Ensuite de quoi ils pourraient poser quelques questions ainsi qu'il était prévu dans l'emploi du temps journalier. Mais en attendant, bye bye.

Revenons à nos moutons. Face à face à la table, TiJunt et Dagger, Sullust et Fédération. Moment historique diront certains. Réconciliation bienvenue, penseront d'autres, bien qu'un peu tardive. Mais après tout, on ne peut pas leur reprocher d'avoir voulu attendre la conclusion de l'enquête sur Sovv avant de venir se présenter. C'est que les relations n'étaient pas au beau fixe pour tenter le diable. Maintenant au moins c'est fait c'est fait, on passe à la suite.

Nous vous souhaitons la bienvenue sur Sullust, Premier Conseiller, à vous et votre délégation diplomatique. Nous espérons que votre venue, survenant après vos généreux dons - pour lesquels vous avez notre gratitude la plus sincère - signe la fin d'une époque et le début d'une autre, bien différente. Après tout, la Fédération est un modèle de nation dévouée à ses citoyens et au fonctionnement bénéfique. Nous ne pouvons que supposer qu'avec votre visite, les choses vont pouvoir rapidement s'arranger entre nos 2 nations.

Bien malin sera celui qui décryptera le très léger sarcasme dans la voix de la Sullustéenne. Petit plaisir coupable que de lancer une pique à Dagger, dire que les tensions entre les 2 gouvernements étaient profondes relèverait de l'euphémisme vu leur passif commun. Mais le but est peut-être ici d'insister subtilement sur le fait que c'en est fini de cette rancœur entre eux, qu'elle est différente de son prédécesseur.

Maintenant que nous en avons fini avec les politesses d'usage, il est temps de commencer à parler sérieusement ne pensez-vous pas? Nous vous laissons la parole, en tant qu'invité solennel du Secteur Sullustéen et instigateur de cette réunion.
Avatar de l’utilisateur
By Scott Knox
#31281
Jean était décidé à tourner définitivement la page Sovvienne bien qu'il restait prudent et mesuré, il ne s'agissait pas de commettre un impair, ni d'être naïf. On l'invita à prendre la parole :

- Présidente Tijunt, je vous remercie, au Nom de la FéDération, pour votre déclaration de bienvenue. Nos deux Etats reviennent de très loin car nous avons traversé une période de "guerre froide" ouverte, une situation de blocus, sans oublier la crise "Mantis"...Chacun d'entre nous ainsi que nos gouvernements et populations respectives, avons su garder notre sang-froid et éviter de donner des signes alarmants et alarmeurs pouvant rajouter de l'huile sur le feu...Comme vous l'avez souligné, ma présence, aujourd'hui, sur votre sol doit éclipser définitivement les nuages sombres, ce temps est donc arrivé pour notre bien-être commun.


Jean fit une pause pour bien peser chacun de ses mots et rendre l'atmosphère plus dense grâce à la vibration historique du moment.

- Alors ? Me direz-vous ? Comment cela peut-il prendre forme ?

Regardant l'assistance...


- D'abord par une meilleure communication, l'ouverture d'ambassade(s) et des échanges économiques.

Reprenant...

- Pourquoi maintenant ? ET pas avant ? Toute la difficulté de cette question délicate était liée à la nature même d'un de vos concitoyens, situé au sommet de votre Nation
même dit sur un ton neutre, Jean rajouta un tour de poignard dans une plaie encore mal cicatrisée mais la petite pointe d'ironïe précédente ne lui avait pas echappé, juste retour à l'expéditeur ayant marqué...cherchant ses mots une seconde car il fallait être diplomate malgré tout...l'histoire de votre planète.

- A tort ou à raison, il a cru faire de son mieux pour Sullust MAIS...ses propres choix ont entraîné de lourdes conséquences pour le bien-être de chacun des vôtres...Au vu des difficultés passées, existantes et à venir, s'il était resté en poste, nous avons préféré nous abstenir et attendre que le peuple Sullustéen s'exprime de manière souveraine, ce qui il a fait en vous élisant à ce poste.

- Par quoi commencer ? D'abord par nos perceptions respectives et les holosmédias dans ce que nous véhiculons : la volonté franche et honnête de tourner la page. Secondo, permettre à nos entreprises d'étendre leurs marchés de manière favorable, chez l'un et l'autre, sur des secteurs ou produits-clés, nous sommes spécialisés en médecine, en agriculture et agroalimentaire, extraction et traitement du minerai, vous disposez d'un atout de poids qui est la Sorosuub...

- Comme nous l'avons fait avec d'autres acteurs de bonne volonté, nous leur avons tissé une place "sur-mesure" dans notre économie et l'avantage-clé est celle de bénéficier d'une fiscalité allégée car en situation favorable. Si je peux prendre un exemple, la Chandrillian Corp., elle dispose d'une technologie et moyens que nous n'avons pas développé donc, afin de la soutenir, elle bénéficie d'une tva à bas niveau.

- Beaucoup de choses sont et deviennent possibles si l'on s'en donne réellement les moyens, dans le respect de l'autre tout en cherchant un intérêt à partager, "gagnant/gagnant".

- En moins de six mois, le brouillard de l'incertitude et de l'angoisse d'un lendemain peu sûr peuvent être balayés car soyez sûrs que, si, nous, la FéDération, une Nation de taille plus que modeste et jusqu'alors en passe, autrefois de devenir votre adversaire, contribue à votre redressement, n'est-ce-pas le meilleur exemple à donner à la galaxie pour que d'autres Nations suivent et bien plus riches ou puissantes que nous le sommes ??

- Cet apaisement, cette réconciliation doit aujourd'hui marquer les esprits et éteindre toutes les braises des ressentiments passés, voilà la raison de ma présence, voilà ma raison d'être et ce, sans arrières-pensées autres que celles de créer un climat d'entente, sain, pacifique et réciproquement rémunérateur entre nous.


Jean se tut, il avait fait un constat neutre, porteur d'espoir sur la fin, mettant en valeur, les atouts des deux Etats, ne noircissant pas le bouc du sacrifice" Sullustéen mais dont le nom et la triste réputation était encore bien présente dans les mémoires sullustéennes, reste à voir si la Présidente allait être sensible à sa rhétorique. Il avait tendu une main ouverte et franche comme il avait pris l'initiative de cette rencontre...
Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#31323
Visiblement Dagger a mordu à l'hameçon tendu par la Présidente. Surprenant? En partie. Un fin politicien comme lui, notoirement habile à jouer avec les mots, qui se laisse happer dans la joute verbale de bas étage concernant le pauvre Volthair. C'est quelque chose qu'elle attendait sans attendre, elle avait espéré qu'il n'en ferait pas mention mais en vérité il y avait été obligé. Parce qu'il fallait admettre, pour espérer avancer, que le train avait déraillé et bien failli s'écraser à cause d'un seul homme.

C'était une autre époque, plus sombre et difficile, rendant les dirigeants plus enclins à commettre de graves erreurs. Vous avez raison, des erreurs ont été commises et malheureusement ce son mes compatriotes qui en ont payé le prix... Très cher. Il est à présent temps d'avancer, de laisser au passé ces égarements et de rêver d'un avenir meilleur pour tous.

Voilà, c'était dit, au revoir Sovv et son mandat, ses triomphes comme ses désastres. Fi de tout cela, il est temps d'aller de l'avant.

Soyons honnêtes l'un envers l'autre. Votre volonté de tourner la page, je la partage. Mais il est bien plus aisé de convaincre un Chef d'Etat qu'un peuple, vous devez en savoir quelque chose... Or, les embargos subis, républicain d'une part et fédéral de l'autre, ont durement mis à mal l'opinion publique. Souvenez-vous de l'accueil... Mitigé dirons-nous que vous avez eu à votre arrivée. Le ressentiment, Premier Conseiller, est bien présent et si je ne le partage pas, je peux le comprendre.

A mon sens, la première étape devrait donc consister à rétablir, bien plus que les liens diplomatiques - au sujet de quoi j'approuve sans réserve votre position - des liens commerciaux. Un citoyen pauvre et affamé ne peut pas apprécier la nation qui selon lui l'a contraint à vivre ainsi. Mais si cette même nation prouve par les actes sa volonté de contrition et de tourner la page, si il a de quoi manger et bien vivre, il saura pardonner et passer outre sa rancœur.

Il y a eu jadis une entente entre Elrood et le Secteur Sullustéen. Je souhaite qu'elle redevienne effective. Je souhaite que nous travaillions ensemble, main dans la main, à négocier des accords commerciaux (mais pas seulement) visant à redynamiser nos économies respectives. La fin du blocus ouvre une nouvelle ère pour le Secteur. Capitaux et marchandises reviennent petit à petit. Cela ne se fera pas en un jour mais avec votre aide, votre soutien, nous pouvons relever la tête et redevenir ce que nous étions autrefois.

Vous avez probablement de nombreux projets en tête, Conseiller Dagger. Quant à moi j'en ai également quelques-uns. En particulier celui-ci, qui doit potentiellement se rapprocher d'un des vôtres je pense. La création d'un fonds spécial uniquement réservé à toute entreprise fédérale/sullustéenne s'engageant à installer des filières dans le territoire de l'autre. Ainsi, l'économie, le travail, tout serait stimulé et le bénéfice serait mutuel.

Ce fond, que je souhaiterais nommer Bourse Nash Tor (BNT), se monterait à une aide financière aux entreprises couvrant jusqu'à 20% de ses frais au sein du territoire concerné la première année et une réduction du montant des taxes de l'ordre de 10% la seconde année. C'est je pense un bon moyen d'encourager nos acteurs financiers respectifs à investir et faire fleurir nos économies. Qu'en pensez-vous?


Après, il ne faudrait pas s'y tromper. Cette idée, qu'elle porte ses fruits ou non, qu'elle naisse ou non, ne serait jamais qu'un premier pas timide. Le ressentiment de la nation Sullustéenne était très fort et ne s'effacerait pas en un instant. Il faudrait du temps pour que les choses s'arrangent et que les plaies soient pansées puis deviennent cicatrices. Mais il fallait bien commencer quelque part. Il fallait bien lancer quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
By Scott Knox
#31340
La Présidente Sullustéenne avait bien amorti le choc du passé, ce qui permit de mettre de suite "au rencard", les écarts...bavures...Sovviennes et tirait donc un trait définitif sur le passé.

Jean prit en compte, par empathie, du ressentiment général, il fut aussi intérieurement ravi de la volonté évidente de son homologue Sullustéenne, d'avancer sur des projets porteurs...


- Je suis conscient qu'il est délicat pour le citoyen Sullustéen, d'accueillir avec le sourire, l'un des acteurs qui ont contribué à des difficultés encore récentes, sans un certain ressentiment. il me serait difficile de faire autrement dans la même position...

Un silence de quelques secondes se fit présent comme pour marquer la gravité du moment présent puis il reprit :

- Je ne peux que vous féliciter pour votre détermination à aller de l'avant pour un présent renouvelé et un avenir meilleur et nous ferons de sorte, ensemble, à effacer cette amertume encore présente, à titre collectif et cela passe par une amélioration nette du quotidien des Sullustéens : de la nourriture de qualité, du travail et l'espoir d'un quotidien meilleur.

- Et pour parler concrètement...Que pensez-vous plutôt d'une taxation calibrée, sur-mesure, pour des secteurs, activités dont nos Nations ont réellement besoin ??

- Certes, nos deux administrations encaisseront moins d'impôts MAIS vu que chacune des entreprises se retrouvera en position privilégiée sur un marché tiers, ses bénéfices vont être assuré, sans compter le fait de puiser dans le vivier des travailleurs disponibles et ainsi faire baisser notre chômage...

- Comme je vous l'ai annoncé, nous pouvons fournir des céréales, prestations médicales, médicaments, du minerai à un taux préférentiel et ça n'est qu'un début...Le secteur privé peut aussi apporter son concours dans cet éventail d'offre(s) suivant...nos besoins d'Etat...car nous avons la responsabilité du bien-être de nos citoyens donc c'est NOUS, qui avons le dernier mot sur le "privé", du moins, c'est ma perception.


Jean avait jeté les bases d'une proposition, un socle prometteur et potentiel qui permettra, de jeter de nouvelles bases constructives, il le souhaitait, pour la FéDération mais aussi pour tout le sud galactique.
------------------------------------------------------------------------


Au M.J :

Proposition au gouvernement de Sullust d'une taxation sur mesure (préférentielle) pour les besoins respectifs de chaque Nation.


Secteurs FéDéraux de pointe :
Agriculture, médecine, agro-alimentaire, minerais (extraction, raffinage, produits semi-finis et finis), tourisme.

Taxes ramenées à 2% au lieu de 7%
Taux normaux FD : 7% extérieur et 5% intérieur.


Demande du Gouvernement FéDéral : accès au catalogue de la Sorosuub pour commande(s) à venir suivant avec ce taux de taxe(s) si cet accord est validé.
Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#31688
Oui, en vérité, l'homme du peuple est un être fort simple, c'est un fait que tout dirigeant digne de ce nom apprend très tôt dans sa carrière s'il souhaite en avoir une longue et fructueuse. Qu'on lui parle de concepts complexes sur la territorialité et la politique lui passe au-dessus, lui ne souhaite rien d'autre que de vivre longtemps et bien. Il rêve d'un toit, de nourriture, de bons moments et d'une bonne retraite et de vivre toute sa vie en sécurité. Il rêve de ne pas devoir payer pour tout et tous.

Ma détermination à aller de l'avant n'a d'égale que votre volonté de vous faire pardonner, Conseiller. Nous représentons tout deux l'espoir d'un nouvel avenir, nous sommes la meilleure chance des changements nécessaires et positifs dont ont besoin nos citoyens.

La proposition de Dagger avait l'avantage, volontaire ou non, de lui laisser le champ libre quant à décider de ce dont avait besoin son Secteur s'il décidait d'orienter ses entreprises en espace fédéral. L'inverse était également vrai cela dit, preuve que le vieux renard était tout sauf un imbécile. TiJunt eut un pâle sourire.

Si j'ai bien compris la proposition, vous suggérez d'appliquer un taux de taxes préférentiel sur toute entreprise étrangère (fédérale/sullustéenne) dans nos territoires respectifs afin de favoriser l'afflux des entreprises de nos territoires respectifs auprès du territoire voisin ? Je suppose que ce taux serait diminué de manière conséquente afin de bien signifier nos faveurs envers lesdits secteurs d'activité dont nous avons respectivement besoin ?

Vous avez bien cerné les nombreux besoins du Secteur en tout cas. Visiblement vous aviez bien fait vos devoirs avant de venir discuter... De son côté, le Secteur Sullustéen dispose d'un certain nombre d'atouts qui seraient, je pense, d'un intérêt notable pour la Fédération. Je pense notamment au commerce de droïdes, aux produits de consommation multimédia (ordinateurs), à l'ingénierie spatiale, au marché des vaisseaux de diverses classes, à usage civil comme militaire. Nul doute que la Fédération, avec ses mondes miniers, ne dédaignerait pas l'usage de vaisseaux miniers fonctionnels.


La demande portant sur l'accès au catalogues SoroSuub était quant à elle curieuse et surprit la Présidente. La SoroSuub était une entreprise publique après tout et bien que la crise l'avait tout autant saignée à blanc que le Secteur, elle disposait toujours d'une certaine capacité de production et d'un pouvoir d'achat non négligeable. Peut-être Dagger espérait-il par cette demande accéder aux prix spécifiques à l’État Sullustéen au lieu des honoraires normaux. Si c'était le cas, il lui faudrait en faire la demande directement au gouvernement car la SoroSuub appartenait suffisamment pour partie à l’État pour qu'il ait son mot à dire.

A combien fixerions-nous ce taux préférentiel pour toute entreprise non-concurrente et proposant des services manquants par défaut dans nos territoires respectifs ? Pourquoi pas à... 5% ? Assurément un taux bas et bien plus favorable que dans de nombreux territoires, comme les territoires républicains, pour ne citer qu'eux.

En bref, on avançait bien sur la question d'un redémarrage timide mais concret. Au sujet de la SoroSuub, eh bien le catalogue était librement accessible, il suffisait juste de le consulter. Bien sûr, s'il était question d'obtenir des prix plus savoureux, il faudrait directement poser la question, on n'allait pas les mordre.
Avatar de l’utilisateur
By Scott Knox
#31693
Jean était plutôt satisfait, la Présidente Tijunt faisait manifeste preuve de beaucoup de bonne volonté, c'était prometteur...

- Je suis heureux, chère Présidente, de constater que nous nous synchronisons..concrètement pour le bien-être de nos citoyens et économies, j'aimerai avec votre accord, aller plus loin, d'un point de vue économique. Vous avez excellement résumé le projet...

- Pour les secteurs respectifs manquants à nos économies, pourquoi pas ramener le taux que vous avez proposé à 2% ?

- Cette facilité est déjà offerte aux entreprises non-FéDérales qui répondent à nos besoins mais dont nous ne sommes pas propriétaires ou auteur(s). Cela provoquera un "effet d'hyperdrive" entre nous et remettra bien vite votre Nation sur les chemins de la prospérité...Quant à nos besoins...
Réfléchissant et regardant la liste des services disponibles...

- Notre secteur des composants électroniques a bien besoin de modernisation(s) ainsi que la fabrication de produits multimédias dont des ordinateurs aussi performants que possible...pour les vaisseaux, deux constructeurs sont déjà présents mais la Sorosuub dispose d'un catalogue très large et varié qu'il me tarde d'examiner de près et, je ne vous cache pas que j'aimerai qu'un tarif préférentiel nous soit disponible...

Voilà c'était dit !

- Pour conclure...momentanément...des vaisseaux miniers, la conception de droïdes-sondes, il y a moult besoins et projets. D'ailleurs, un autre point commun, les volcans, que Sullust connaît bien, nous attendons des suites de l'exploration de planètes de nature volcanique dans notre espace, notamment sur ce qui sort de ces manifestations hostiles qui sera...source de revenus...
Lui souriant...Je ne vous en dit pas plus jusqu'à ce que j'en sois sûr ! Ainsi, cela fera une autre manne financière pour nos 2 systèmes.

Jean établit la liste des produits et services FéDéraux et il fit de même pour la partie Sullustéenne, en fonction de ce que la Présidente Tijunt avait évoqué.


Accord Commercial / Fiscal Sullestéo-FéDéral



Parties en présence :
Etabli par M.Jean Dagger, 1er Conseiller FéDéral d'Eskyrt et Sullust, représentée par la Présidente Mme Tijunt.

Lieu de ratification et date :
Sullust ; février 2018

---------------------------------------------


Objet de l'accord :
Une taxe multisectorielle, dénommée "Tij-Dagg" ou "T.D", visant à resserrer les liens économiques, diplomatiques et culturels entre Sullust et la FéDération prend application, dès ce jour, -02-2018, après ratification des deux parties.

---------------------------------------------


Effets et domaines d'application :
Cette taxe est plafonnée à 2% en ce qui concerne les fournitures FéDérales pour Sullust et concerne pour la partie FéDérale, le(s) /l'

- Blé, céréales, agroalimentaire
- Soins, opérations chirurgicales, fournitures médicales, médicaments
- Le minerai, (extraction) et opération dérivées (transformation en produits semi-finis et finis)
- Tourisme, voyage(s), séjour(s), hotellerie, réservation(s) billetterie



Cette taxe est plafonnée à 2% en ce qui concerne les fournitures Sullustéennes pour la FéDération d'Eskyrt et concerne pour la partie Sullustéenne, le(s) /l'

- Produits multimédia (ordinateurs et périphériques professionnels / familiaux)
- Composants electroniques
- Vaisseaux civils / militaires
- Tourisme, voyage(s), séjour(s), hotellerie, réservation(s) billetterie


---------------------------------------------


Application au champ économique des 2 Nations
Cette taxe "Tij-Dagg" s'applique désormais à toute entreprise des deux parties, non-concurrentielles, sur leur(s) territoire(s) respectif(s), anciennes ou à venir, en matières de fournitures de biens et de services.


"Lu et Approuvé"




"Lu et Approuvé"


Il montra le datapad à son homologue Sullustéenne...

- Qu'en dites-vous, Présidente ? Avons-nous oublié quelque chose ? Voyez-vous un élément à rajouter ? Je vous rassure, nous restons "souples" et pouvons aussi "corriger le tir" ou étendre celui-ci, bien que nos administrations et douanes vont privilégier une clarté essentielle à l'exercice de leurs fonctions pour notre Bien.

Jean attendit la réponse de la Présidente...
Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#31724
Le moins qu'elle pouvait dire à propos de Dagger, c'est qu'il n'avait pas son pareil pour synthétiser une discussion en des accords. A peine avaient-ils fini d'en parler que déjà il se penchait sur son datapad pour composer un texte qui ferait office de loi applicable mutuellement. Il ne perdait pas de temps le bougre, mais bon le temps c'est de l'argent comme on dit. Et l'argent, c'était justement ce qui manquait au Secteur, en plus du travail pour ses citoyens. Il y avait des chances pour que les choses bougent favorablement avec ces accords. Et dans le cas contraire, ça n'allait probablement pas faire empirer une situation déjà critique.

Après un examen de ces accords, je ne vois rien à ajouter. Pas en ce qui concerne ce sujet précis en tout cas.

La Sullustéenne rentra la mention Lu et Approuvé puis signa en bas d'article. Bien entendu, toutes les formalités d'usage comme les sceaux et appositions du gouvernement suivraient une fois la réunion terminée. Elle seraient ajoutées par informatique par les représentants de la Présidente. Déléguer les tâches, une nécessité quand on dirige un gouvernement, pour les faire se sentir utiles à quelque chose.

Vouliez-vous discuter d'autre chose, Conseiller? Ou en avons-nous fini pour cette audience?

Du reste, comme il avait été indiqué, une ambassade fédérale avait été ouverte en centre-ville pour accueillir des représentants de la Fédération. Et les canaux officiels entre les 2 Chefs d'Etat, à présent que les liens diplomatiques avaient été renoués, étaient maintenant de nouveau opérationnels.

Fiche de scénario Nom du lanceur du scén[…]

L'ombre et la lumière

Elle ne comprenait pas, où ne voyait pas. Le voil[…]

Les indicateurs du tableau de bord avait beau cli[…]

Peut-on sortir d'un trou noir ?

Salut à tous ! Je propose, à ceux qui s'int[…]