L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Planète volcanique d'où les sullustéens sont issues, Sullust fut l'un des Mondes fondateurs de l'Alliance Rebelle. Paradoxalement, si la planète est profondément républicaine elle choisie de ne pas rallier la Nouvelle République à la chute de l'Empire et poursuis depuis sa marche vers l'avant à la tête d'un des secteurs les plus riches du dédale de Rimma.
Gouvernement : Neutre - Petites affinités avec Nouvelle République
Avatar de l’utilisateur
By Kurt Werner
#36032
PNJ Quinlan Vos :



Image


Quinlan Vos en sortant de la Réunion Jedi passa peu de temps à préparer ses affaires et partir... Il savait lui comme le temps pressait, il fallait savoir ce qui s'était passé absolument aussi il partit rapidement à bord du vaisseau Jedi Furtif spécial affrété pour lui. Il se fit très discret précipitant le départ avec le pilote et 4 rangers du nouvel ordre même avant que la demande d'autorisation officielle ne fut accordée afin de ne pas perdre de temps.

De toute façon rien de l'empêchait de voyager vers le sud, de toute façon rien ne l'empêchait d'aller rendre visite à des amis dans le sud, d'aller visiter un Jedi, ou d'aller suivre une rumeur pour recruter des Sensitifs, ou rencontrer des partenaires voulant les aider à créer localement de nouveaux chapitres dans le sud que quelqu'un devait passer voir depuis quelques temps. Alors que le vaisseau était en hyperespace, il se concentra pour ressentir à nouveau les profondes émotions, la mort, la haine, et de beaucoup de choses mêlées des sentiments diffus mais sombres et sans espoir. Il savait qu'en se rapprochant sa mission serait difficile aussi devait-il prendre du repos et être absolument en paix avec la force avant de commencer.



Il alla donc dans son lit qui était plutôt rude se mit en sous-vêtements laissant apparaître dans la glace ses muscles saillants son torse velu et quelques cicatrices que masquait certaines dreadlocks...
Voir chacune d'elle lui faisait penser à toutes ces fois où il avait risqué sa vie et il était passé très de prés à côté du gouffre.


Il s'installa à genoux sur le lit, puis finalement après une hésitation s'assit en tailleur et se concentra pour ressentir la force et ne vis plus rien lorsqu'il ferma les yeux.
Il commença par faire le vide complet..


Puis il commença à être en harmonie et à sentir tout l'univers et d'un coup il entendit comme la force lui murmurer certaines petites notes de musique telles des notes de couleurs et des formes se dessiner, des traits de lumière comme des petites comètes partir dans tous les sens changeant de couleur en un magnifique aréopage de couleurs lumineuses.
Cela l'apaisa beaucoup, merveilleuses lumières qui dansaient dans son esprit et autour de lui les voyant et respirant le cosmos et ainsi complètement apaisé prenant son repos bien mérité durant le voyage il savait que sa mission serait compliqué selon son intuition, ce petit gargouillis qu'il ressentait au fond de lui.


Il se doutait également que la force obscure ne serait pas loin.
il savait que par le passé à plusieurs reprises il avait failli, à cause de son traumatisme infantile causé par sa Tante Tinté, passer du côté obscur et y rester définitivement.

La méditation était très importante pour qu'il soit au maximum de sa force pour affronter les épreuves qui seraient là-bas.


Le vaisseau furtif Jedi fonçait à travers la nuit des étoiles galactiques à travers les plans de l'espace que le moteur hyperluminique leur permettait une traversée à une vitesse incroyable.

Au bout de quelques heures, fatigué et parfaitement en harmonie, il alla tout de même se coucher pour être en forme au moment l'atterrissage.

15 minutes avant de sortir de l'hyperespace Quinlan reçut un message du Pilote.


Il se lava s'habilla et passa dans le cockpit en grignotant un petit déj de survie pour voir où on en était.
On était sorti de l'hyperespace et et on avait activé le bouclier furtif : personne ne pourrait les voir... par contre le Jedi fut prévenu que plusieurs croiseurs et frégate se tenaient autour de la planète.


4 vaisseaux impériaux lui furent signalés par le ranger Antarien qui tenait les senseurs.


Il se concentra et vit des choses qui dépassaient l'imagination.


La planète entière dégageait comme une sorte d'aura de côté obscur peut-être que c'était finalement juste les morts donc dont une partie exhale pourquoi pas encore la souffrance des gens... D'où cela pouvait-il venir ? Des corps? D'un épicentre?

Sentant les Rangers Antariens agités il ne leur adressa que deux phrases :


« Allez vers la capitale, toujours en furtif...
Ce ne sont pas des impériaux la force me le dit... et la présence dans leur proximité de X-wing aussi .... Concentrons sur la Mission...
»


Et s'interroger le décida à aller voir de près la capitale..
Tout en effectuant par des analyses de base par l'ordinateur du vaisseaux pour voir si l'environnement était différent de ce qu'on connais de Sullust.
on se rapprocha donc de la surface de lave toujours intacte à ce qu'il lui semblait à première vue et il décida toujours de façon furtive de se déplacer vers le centre de commandement du gouvernement dans la capitale peut être y avait-il encore quelqu'un en responsabilité.
En se rapprochant il commençait à ce concentrer sur la force pour voir si une perturbation lui semblait évidente, et si elle venait du quartier central...


Avatar de l’utilisateur
By Kurt Werner
#36039


Parti depuis quelques heures maintenant il se trouvait dans la salle de repos, reposant sur un luxueux fauteuil devant une baie vitrée contemplant la Galaxie, ressentant entre les étoiles l'harmonie qui les reliaient entre elles.

Depuis quelques mois il avait vu les films metleliens faisant à son avis une propagande outrancière des Jedi bien entendu... Mais enfin. Kurt avait bien fait...


Tout d'abord parce que Kurt sera toujours le plus beau...
En pensant à cela il sourit.
Il était resté amoureux de Kurt depuis toujours et avait tout fait pour lui et il le ferait encore...
Mais Kurt n'était clairement intéressé que par son amitié...
Depuis longtemps il s'était fait une raison, mais leur lien était à la vie, à la mort...surtout si c'est Vassily qui devait faire l'effort, le sacrifice..


Kurt avait bien fait car les républicains se privant des Jedis ce serait une absurdité non égalée.

Les ennemis de la République et les magouilleurs feraient tout pour éviter que l'ordre ne redresse la tête.


Se noyant dans la force, Il pensait à tout ce qui l'avait amené là.


Après avoir été un Fan politique de L'Empereur durant ses études
admirant son parti pris de l'action plutôt que des tergiversations inutiles...

Il l'avait servi loyalement, avant d'être repéré par l'inquisiteur Démétrius qui commença à le former... il était doué de la Force avait des aptitudes que l'Empire exploiterait.

Il avait changé de camp par obligation : à la Mort prématurée de Démétrius tué par un sabre laser mais lequel? il s'était attaché à Tracha lors de sa tentative de réunification du pouvoir impérial qui lui semblait nécessaire, mais lorsque l'Empereur nouveau décréta d'arrestation les jedis et Siths il partit se former à la source : là où son maître l'avait été par une entité qui appellait tout le monde Démétrius....et qui essaya de le tuer...

Il s'enfuit et chercha à travers Kurt, qu'il avait sauvé une fois de la torture en lui permettant de s'échapper, le meilleur moyen de changer de camp :
il avait toujours besoin de servir et commença à servir de tout cœur la jeune la République, non par idéologie, mais Loyauté au camp qu'il sert!


Il se perdait dans ses réflexion, et essaya de se reconnecter un peu plus à la Force mais au bout de quelques minutes il se réveilla en sursaut !

Il voyait dans son esprit le masque à la Face Cramoisie du maître de son maître ....Il l'avait à nouveau recommencé à le hanter depuis quelques mois ...

Dans ses nuits il l'appelait :


« DEMETRIUS DEMETRius.... »

C'était une des raisons qui l'avait précipité vers les Jedis, il souhaitait en être débarrassé... peut être en atteignant une harmonie intérieure meilleure.


En passant par la Station spatiale de Militar IV il avait pu trouver tout ce qu'il cherchait car on trouvait tout le matériel là...Des combinaisons spatiales, une dizaine, des menottespar dizaines, un grand nombre de munitions pour gérer en cas de crise d'éventuels forcenés. Il avait pris un droid astromech et un droid médical et quelques instrument d'analyses pour gérer les premières analyses environnementales et bactériologiques, tout comme des gaz de désinfection des vaisseaux et des hommes.

Il avait emporté 4 motojet intranet et des cables de transports achetés pour un bon prix.

Comme prévu Vincenzo tiendrai le Casino en l'absence de Vassily...celui-ci avait tout organisé car il pensait se rendre chez les Jedis .

Il avait répété les consignes précises à ses gardes : il avait prévu deux trois plans différents selon comment les choses tourneraient c'était bien réglé les hommes qu'il avait choisis étaient sélectionnés pour ça et étaient assez intelligents pour suivre les plans.


Car il n'est pas si facile de suivre les plans et les ordres intelligemment : on peut suivre les ordres comme le font la plupart des soldats, mais savoir les interpréter et les adapter éventuellement en cas de problème agir façon autonome n'était pas donné au premier venu.

Sortis de l'Hyperespace avec 3 heures de retard sur le Jedi ils arrivèrent aux abords de l'espace Sullustéen avec pour but de se Frayer un chemin jusqu'à la planète et même de se poser de prés de l'Hôpital central au centre ville de la capitale dans le but d'enquêter directement là où ils pourraient trouver beaucoup d'informations....
Avatar de l’utilisateur
By Destin
#36102
Image


Atmosphère glaciale. Paradoxal, en parlant d'une planète que la réputation donnait emplie de souffre et de dioxyde de carbone. Les volcans en sommeil, jamais éteints mais jamais actifs, lâchant ça et là un geyser ou deux de magma sur la croûte terrestre, prête à emporter dans les coulées de roche en fusion les impotents qui se pensaient capables d'en fouler le sol du pied. Etaient-ils nombreux, voleurs et envahisseurs, à vouloir passer par le toit pour la cambriole...

A l'instar de quelques planètes creuses, Sullust avait un toit pour sol. Pour vivre en harmonie avec l'environnement, à comprendre, le respirer, il avait fallut s'en remettre à un réseau de cavernes, dont les entrées, jalousement gardées, filtraient autrefois les populations aussi efficacement qu'un vieux barrage routier entre deux collines de quand l'hyperdrive et même l'anti-grav n'existaient pas. « Aux autorités de Sullust... Ici Aigle d'Azur, vaisseau du Nouvel ordre Jedi. Demandons autorisation de nous poser... » Mais les lignes ne rendaient qu'un écho. Un grésillement, plutôt. Des crissements saturés, des parasites que la lave étouffaient. « Bon... » Le Ranger n'aimait pas ça. Se poser ainsi. Mais les circonstances l'exigeaient. Il devait se poser, porter assistance, et gérer la crise diplomatique d'une violation de sol souverain plus tard. A supposer qu'il restât âme à même de le juger pour ça. « Bon sang ! »

Les difficultés allaient bon train. Le tunnel vers lequel il se dirigeait, le principal pour la capitale, était complètement effondré. « Aucune issue... On va tenter une approche par un tunnel secondaire... » La ronde se poursuivait. Pas plus de chance sur les tunnels dérobés. En désespoir de cause, le pilote tenta de se glisser par une ouverture de service. Il ne tenta pas le diable. La voie semblait ouverte... Mais cinq carcasses de vaisseaux, toutes indiquant des malheureux ayant tenté de rentrer, gisaient là, au-dessus d'un abîme noir qui paraissait sans fond. « Maître Jedi... » Il fallait tout de même le prévenir. « Je crains qu'on ne doive tenter de rallier la Capitale à pied depuis la ville la plus proche. »

En-dessous, on aurait peut-être une chance de tomber sur un tram en état de fonctionner. Ou un speeder de liaison inter-cités. N'importe quoi qui couvre la distance... « L'accès semble sûr... » La ville proche, petite agglomération en plein milieu d'un site d'extraction d'obsidienne, laissa le vaisseau pénétrer par son boyau d'accueil. Les boucliers qui cerclaient l'entrée du tunnel, les postes de contrôles suspendus, les véhicules des douaniers... Tout était impeccablement... mort. Comme des cendres soufflées sur une maquette. On avait vieilli l'endroit par artifice, et on voyait maintenant le ballet des fanions s'agiter au loin... Qui, des linges à sécher, qui des tentures pendus aux commerces et aux mâts, qui des étendards d'industries assassines qui bâchaient les véhicules de transport, maintenant tous à l'arrêt... « La Force nous vienne en aide... » Des flammes naissaient de partout. Des incendies avaient ravagés l'endroit. Au loin, un cratère dormait, à raison, menaçant par son existence l'endroit au complet. « Maître Jedi... Je détecte des... » Cela paraissait incroyable. « ... radiations... »

L'épicentre indiquait le fameux cratère, où une tour se dressait encore, tordue et soufflée. Une rapide recherche, liée à de l'intuition de Ranger, indiqua là le site d'une ancienne centrale à anti-matière... qui, n'était plus gérée, et certainement trop secouée par l'évènement, avait explosé. « Vous devez sortir avec une combinaison... Les radiations seront mortelles si on s'approche à moins d'un kilomètre. » Et le plus beau dans tout ça ?

Il allait falloir s'approcher de ce périmètre, s'ils voulaient aller à la Capitale.

A pied.




Vassily, homme de Russie, ce pays qui n'existait pas, pensant que suivre un Jedi pour se repentir d'années à traquer l'innocent pour l'Inquisitorius, organe des plus sombres arcanistes au service de Vador, était la meilleur des idées, eut même la surprise de détecter... absolument rien. C'est que, sous terre, une communication se relayait via une antenne qui pointait à la surface. Et alors, une explosion, ou un souffle divin... et l'antenne ne marchait plus.

Les mondes d'en Haut et d'en Bas étaient totalement déconnectés. Il allait falloir tourner en rond comme il fallait pour retrouver la trace du Maître Vos... Qui, cela allait de soit, n'allait pas ouvrir son esprit pour un ancien assassin. Il faudrait bien le voir tourner 6 heures durant avant qu'il ne trouve le vaisseau de son sauveur désigné...




« Maître Jedi... » Le Ranger tira son arme. « Je détecte des formes de vie... Elles se déplacent très lentement... Mais elles viennent vers nous... »

Certaines pointèrent le bout de leur nez assez tôt. Des cadavres. Décharnés, les yeux plus grands qu'avant... les bajoues tombantes, écorchées, les mains entaillées, vêtus de haillons poussiéreux... « Aidez-nous ! On a faim... nos enfants ont faim ! »
Avatar de l’utilisateur
By Kurt Werner
#36103



On ne voyait personne et partout la mort semblait avoir semé ses graines...

Une des planètes berceau d'une technologie complexe et admirée était en ruine...peut-être arriveraient-ils tous trop tard.

Quinlan était un peu contrarié de devoir utiliser ces combinaisons qui étaient à la fois incommodantes pour les mouvements, mais aussi la preuve que des catastrophes avaient eues lieu ici et que des gens seraient peut être irradiés.


Une fois à terre il commença par se concentrer pour essayer de repérer par la force une perturbation quelconque autre que naturelle.

Un ranger repéra des formes de vie...

En voyant approcher ces formes de vie déformées et suppliantes le Ranger fut à la fois compatissant devant leur Etat physique, mais essaya de rester ferme pour sa mission.
Même si ça le répugnait, sa mission était trop importante : il ne pouvait pas risquer qu'ils déchirent sa combinaison..


« Messieurs n'approchez pas... s'il vous plait, question de sécurité..
Des secours vont vous parvenir... Nous devons d'abord comprendre ce qui s'est passé et les besoins complets pour pouvoir y répondre...

Vous avez été irradiés? Vous avez besoin de soins médicaux, est-ce le cas aussi de vos enfants et des gens avec vous ?
Combien avez vous croisés de survivants ?

Pourriez vous nous dire ce qui s'est passé il y a quelques jours?
»



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Vassily demanda à nouveau à son pilote...
«
tu ne peux pas trouver un passage ...
»


« C'est trop risqué ce conduit ...c'est sûr ... on va devoir trouver autre chose... »

Une fois repéré un accès à la ville, le vaisseau progresse prudemment, arrivé proche du sol et d'un accès à la capitale, le vaisseau atterri près d'un bâtiment pour essayer de se dissimuler à la vue de quiconque ne les aurait pas repérer encore.

Alors le vaisseau essaye sous tous les canaux d'entrer en communication avec des survivants (sans indiquer la position), alors que des analyses de l'air et du sol sont effectuées par les droïdes, puis Vassily en combinaison avec 3 soldats se concentre sur la force...pour voir s'il ressent un sentiment diffus anormal de la Force.
La Chasseuse des Ombres

Son souffle exhala une dernière bouffée de fumée […]

Une délégation sénatoriale avait été prévue depui[…]

Président Werner L'ingénieur Retraité g[…]

Varier sa gamme

Tchouck Le vent soufflait, une fine tige en m[…]

La descente jusqu’au hangar ne fut pas de tout re[…]

La connexion sécurisée avait été établie entre le[…]

Mandalore [1/2]

Vrad écoutait la réponse de Misha attentivement[…]

Le mieux c'est que tu commences par dire où tu com[…]