L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Ce monde est une véritable industrie ambulante sur laquelle ont été bâties des villes orbitales incroyablement laides et hideuses. Metellos est également appelée la "Coruscant morte-née". Attention aux Steeps, d'immenses grenouilles rôdant dans les égouts, et redoutables prédateurs connus pour manger les enfants.
Gouvernement : Nouvelle République
#36162


Kurt s'était octroyé une semaine de vacance en thalassothérapie un hotel spécialisé, mais même là il était harcelé par les demandes de rendez-vous...
Enfin son secrétariat pour être exact pour le président de Métellos mais aussi pour le propriétaire de la GRF.

Une personne recommandé par Enrico Vespucci, un ingénieur d'une société de compresseurs, mis à la retraite une année plus tôt, avait obtenu un rendez-vous de 10 minutes à l'heure du lunch de 11h.
Il se grattait l'oreille, sans cesse et transpirait beaucoup, Kurt s'amusa de voir le stress que cet entretien provoquait, même s'il comprenait que c'était important pour le jeune retraité...


« Bonjour président Werner, j'espère que vous passez de bons moments de détentes? »

« Je n'ai pas trop à me plaindre j'avoue, bien le bonjour à vous. »

« Je viens président pour vous proposer une affaire qui peut faire les affaires de la GRF mais aussi qui peut participer à votre grande politique de reverdisation de Métellos.
Il s'agit de containers Fleuris.
Votre politique veut que tous les toits de la planète, mais aussi tout ce qui peut l'être sera comblé par de la végétation afin de terraformer la planète à long terne.

Je vous propose moi des sortes de gros container Fleuris comme de gros pots de fleurs et de plantes de la taille entière de toits, qui seraient bien sûr fixés au toit et ne pourrait être enlever à moins de travaux.

Je vous passe les détails techniques qui sont assez ingénieux sans vouloir me vanter, des divers couches de terre et de divers autres éléments qui permettent à la terre d'être à la fois aérée, mais un peu réchauffée aussi, permettant une pousse meilleure et qui limite fortement les problèmes d'entretien...

Par-dessus tout ce procédé peut-être industrialisé tout cela permettant d'obtenir des grands bacs à fixer sur les toits, puis à remplir de terre et jardiner et donc de faciliter l'application de votre politique publique pour tous les toits des maisons et immeubles si cela permet évidemment de réaliser des bénéfices, oh pas de gros bénéfices sur chaque toit mais il y en a énormément à faire...vous et moi nous pouvons gagner énormément d'argent.

Les clients sont presque infini, personne ne pourra produire l'intégralité de tous les toits en quelques années.

Je vous propose à vous et aux investisseurs qui le souhaiteraient de faire beaucoup d'argent en créant ces toits là.
»


« Vous avez déposé les brevets?
Vous verrez avec mon service juridique afin de s'assurer que personne ne puisse voler votre idée elle est géniale.
»


« Je vais vous mettre en contact avec un génie de la biologie le ministre actuel de la science pour vérifier techniquement que le procédé soit au point, et avec les juriste vous allez boucler tout cela et d'ici 2 semaines nous passerons à l'investissement.

Je vous préviens je suis dur en affaire à combien estimez vous le pourcentage comme vous voulez pour votre brevet?
»


« Écoutez sans investisseur je ne pourrai rien faire... Pour tout dire je ne descendrais pas en dessous de 10% ... Vous comprenez c'est important de... »

Lui tendant la Main pour la serrer, il le coupa : « pas de problème mon secrétaire vous contactera... »

Il fit signe à Derek l'androïd le salua et repartit en peignoir rejoindre sa femme dans le prochain atelier.... de boues...

Quelques semaines après ce RDV, le retraité reçut en plus de ses premiers crédits du projet, une proposition d'emploi au ministère de la science afin de profiter de sa matière grise pas prête à se reposer...





#36352
Juste, Kurt : autant, pratiquer l'intox, pourquoi pas, mais ne dit pas d'avance comment les gens réagissent. Vraiment. C'est pour ça que les MJs sont là.

Image


La mine dubitative de certains, qui révisaient le projets, sans s'éclairer, crier "Eurêka !" ou se frotter les mains façon banquier J...awa, ne dirent rien de particulièrement choquant, alarmant, ou désobligeant. « Pour une fois, Monsieur, je pense que c'est un projet qui a des chances de marcher. »

Il fallut compter avec la composante de pollution. Les chercheurs s'aidèrent de la rare flore qui poussait sur Skako, des vignes surtout. En isolant quelques composants organiques, et avec un peu de manipulation d'experts Ithoriens prit pour l'occasion, des prototypes de plantes, très basiques, sans couleurs chatoyantes, furent proposées comme support test, au moins sur une partie de la planète.

Comme tout chantier, on proposa, pendant le premier mois, de tester sur une parcelle d'un quartier moyen, couvrant l'équivalent d'un millionième de la planète. Les résultats se firent peu attendre : le bilan carbone photosynthèse/respiration était de presque 5 % sur l'environnement immédiat. « Bon, je vous cache pas... Le mieux, ça serait encore de repenser la filtration des rejets des usines aux premiers niveaux... » Mais 5%, c'était toujours 5%. Selon quelques recherches, vite menées, on pouvait passer à un bilan carbone de 7% sur l'ensemble de la planète avec les toits aménagés. Cela augmentait de 2 ans l'espérance de vie de chaque Metellien. C'était un résultat. En plus d'une vision plus "verte" de la planète, et l'aménagement de jardins privés pour chaque habitant des premiers niveaux, ce qui mettait une sorte de baume au coeur. La satisfaction, au-delà des répercussions sanitaires concrètes, comptait aussi politiquement.

Le bilan financier allait même à l'équilibre. Si on enlevait l'investissement de départ de 50 millions de crédits pour les recherches, on atteignait un équilibre financier ( donc en soustrayant les investissements, crédits d'impôts, paiements aux entreprises BTP avant l'argent des investisseurs et les taxes sur les entreprises qui vendraient les plantes ) qui rapportait 4 millions de crédits par mois. Pour une installation planétaire qui durerait... 60 mois. De quoi faire durer le plaisir.
[Dromund Kaas] La dernière ombre

Dans le laboratoire de Lazharr | Arkania […]

Problématiques divines

Les candidats étaient reçus un par un, chacun un[…]

Naissance impie

La petite dame noire resta accrochée au joyau pou[…]

Mandalore [2/2]

https://media.discordapp.net/attach[…]

De Harold à Stlin, on fit passer le mot : feu ver[…]

Pour le meilleur

Ils avaient délaissé le texte préparé à leur int[…]

Karlya Zyn

Salut ! Merci pour le retour ! Je m'attèle au pl[…]

[En quête d'Ouranos suite]

- Un Mois plus tôt - Les mercenaires a[…]