L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Arlen Rhyme
#36475
IDENTITE


Nom du Personnage : Arlen Rhyme
Race : Humain
Âge : 26 ans
Planète d'origine : Metellos

PROFIL


Métier : PDG de la Rhyme Corporation. Dirigeant de la Maison Rhyme.
Faction : Nouvelle-République
Description : Du haut de ses vingt-six ans, Arlen Rhyme guette l'arrivée de la trentaine avec une certaine appréhension. En effet, depuis sa majorité, il a su garder la jeunesse de sa peau grâce à un mode de vie sain et un exercice régulier, sans compter une prédisposition à la beauté familiale. La seule marque de disgrâce qui a pu toucher son visage est une cicatrice, parcourant sa joue gauche, héritage d'un service militaire au sein du célèbre Corps des Stormtroopers. Ses yeux gris, autrefois bleus, témoignent des horreurs de la guerre qu'il a aperçu au cours de la guerre civile alors qu'il était dans sa prime jeunesse. Ni son nez, ni ses oreilles ne sortent de l'ordinaire et il a eut la chance de les garder intact lors de la guerre. Son visage est soigneusement entouré par ses cheveux d'un blond éclatant qui cachent quelques brûlures sur le haut du front.

Le jeune dirigeant de la Rhyme Corporation a hérité de sa forme physique dû au service militaire impérial et a maintenu cet état de fait par des exercices vigoureux et réguliers. Du haut de son mètre quatre vingt, il est légèrement au dessus de la moyenne des humains et peut ainsi dominer un certain nombre d'interlocuteurs. Son corps sportif lui offre une stature carrée qui laisse facilement deviner un passif sportif ou plus proche de la vérité : militaire.

Issus de la riche noblesse de Metellos, Arlen a un goût vestimentaire plus élevé que la moyenne. Il rechigne à s'habiller avec des habits de basse qualité et ne veut que le meilleur pour s'habiller, considérant que les vêtements sont le reflet de la puissance et du goût d'un individu. Il dispose pour cela d'une garde-robe extrêmement bien fournie et dont la valeur financière pourrait nourrir des milliers de familles pauvres des bas fonds de Metellos. Il pare régulièrement ses habits des blasons de la famille Rhyme.


Histoire : L'histoire de l'aîné de la famille Rhyme, Arlen, débuta un soir d'hiver dans l'une des cliniques les plus renommées de la ville haute de Metellos. En l'an 4 après la proclamation de l'Empire, Shoan et Leena Rhyme donnèrent naissance à leur premier fils sous l'aube d'une nouvelle ère galactique. Sa naissance apporta la joie à la famille toute entière et la naissance du petit-fils du patriarche Rhyme de l'époque fut l'objet de nombreuses mondanités auxquelles participèrent les plus hautes autorités impériales de la planète. En effet, la famille Rhyme était dépositaire d'une histoire millénaire au sein du monde de Metellos, elle faisait partie des familles nobles du Noyau qui avaient assistés à la naissance des plus vieilles institutions de la galaxie. En tant que telle, elle avait acquis une importante puissance financière entre ses mains, réparties entre les divers membres et branches de la famille dont la plus importante était issue de la société familiale : la Rhyme Corporation. Compagnie de Fret à l'histoire et à la respectabilité aussi ancienne qu'irréprochable, elle avait su se développer en continue au cours des précédents siècles et au service de l'Ordre Nouveau, les possibilités étaient décuplées.

La jeunesse d'Arlen Rhyme se déroula donc dans un scénario des plus classiques pour les jeunes enfants nobles du Noyau, sa naissance fut suivie par celles de quatre autres bambins : trois frères et une soeur. Le premier de ses frères naquit deux ans après lui, son second frère trois ans après lui, sa soeur six et son dernier frère douze ans après. Enfant joyeux et meneur, Arlen développa très rapidement des capacités à s'attirer la sympathie d'autrui et se fit rapidement de nombreux amis dans les différents établissements qu'il put fréquenter. Sa sensibilité aux propagandes impériales fut rapidement remarqué par ses parents qui virent en lui, l'émissaire idéal pour le développement de la famille au sein des idéaux impériaux et il fréquenta ainsi de nombreux établissements impériaux réputés. En parallèle de ses études classiques, son père le forma personnellement pour qu'il puisse être capable de lui succéder à la tête de l'empire familial qu'il dirigeait désormais suite à la mort du patriarche Rhyme.

A l'âge de seize ans, Arlen sortit de l'académie impériale afin d'effectuer son service militaire en ces temps de guerre. En effet, l'Empire faisait à une rébellion qui gagnait en puissance chaque jour, son entrée dans l'Armée Impériale et plus précisément dans le Corps des Stormtroopers à la veille de la bataille d'Endor allait forger son caractère futur. Comme dit plus haut, ses évaluations à la sortie de l'académie impériale furent largement suffisantes pour lui permettre d'intégrer le Corps des Stormtroopers, les soldats d'élite de l'armée impériale et en tant que jeune impérial, ce privilège était plus que valorisant et remplissait de fierté toute la famille Rhyme. La veille de son départ, sa famille organisa une grande fête afin de fêter la promotion sortante de l'académie, Arlen avait effectivement fréquenté de nombreux jeunes gens nobles de son âge durant ses années de classe et ces amis partiraient avec lui loin de Metellos.

Sa première affectation fut le monde de Brentaal IV, il y avait affecté avec de nombreux camarades de promotion et s'était retrouvé avec le grade de Sergent dû à ses excellents résultats. Il se trouvait ainsi à la tête d'une escouade de neufs soldats, c'était une affectation tranquille compte tenu des tensions galactiques et leurs principales occupations étaient de lutter contre la contrebande et de se divertir. C'était loin d'être ce qu'on pouvait imaginer être les activités quotidiennes de soldats impériaux Stormtroopers mais leur détachement avait malgré tout une raison d'être sur Brentaal, il s'agissait de l'un des principaux carrefours commerciaux du Noyau et c'était précisément depuis cette planète que de nombreux rebelles faisaient transités du matériel qui venait de leurs soutiens du Noyau. Ses premiers faits d'armes furent donc des arrestations mais également quelques fusillades contre des petits groupes de rebelles et de criminels, cette vie convenait à la plupart des hommes présents dans la garnison mais pour Arlen, il rêvait de combattre fièrement au nom de l'Impératrice.

Après moins d'un an de garnison sur Brentaal IV, une nouvelle tomba comme une onde de choc : L'Impératrice était morte sur Endor, suivie par Darth Vader. La mort des dirigeants de l'Empire plongea le Noyau et la bureaucratie impériale dans l'émoi et l'instabilité. Les premières véritables batailles auxquelles participèrent l'escouade du Sergent Rhyme furent bien loin de leurs attentes initiales, leurs premiers adversaires ne furent pas des rebelles assoiffés de sang voulant envahir le Noyau mais bel et bien certains de leurs frères d'armes. Le nouveau dirigeant de l'Empire, le Grand Vizir Sate Pestage était loin d'avoir la poigne de l'Impératrice et encore moins la loyauté de nombreux dirigeants impériaux, le Moff de Brentaal IV n'échappait pas à l'exception et encouragé par de nombreuses proclamations de seigneurs de guerre, il annonça son intention de faire sécession avec ses forces.

Malheureusement pour lui, Brentaal IV était un monde du Noyau et la majorité des forces qui y étaient stationnés étaient issues du Noyau, bien souvent de familles assez riches pour faire en sorte que leurs enfants soient stationnés loin du front. Sa tentative de sécession ne fit pas l’unanimité et près de 30% des forces impériales sur Brentaal IV restèrent loyaux au gouvernement centrale sous la houlette d'un des plus influents généraux de la planète. Ils résistèrent ardemment sur Brentaal IV et suffisamment longtemps pour permettre à des renforts impériaux de Corulag et d'Anaxes d'intervenir rapidement sur la planète. C'est à la suite de cette victoire qu'Arlen Rhyme fut confrontés à la cruauté d'un pouvoir impérial en déliquescence tentant de se maintenir au pouvoir malgré tout. Les exécutions furent massives et sanglantes, Arlen obéit aux ordres mais n'en fut pas moins choqué du traitement qu'il faisait subir à des soldats impériaux qui n'avaient fait que suivre leurs supérieurs et qui, il y a quelques semaines encore, se retrouvaient à festoyer ensemble à la gloire de l'Empire.

Les destructions causées par la tentative d'insurrection furent fatales aux forces impériales qui perdirent rapidement ce carrefour capitale entre les mains de la rébellion. Arlen fit partie des troupes qui purent en réchapper, malgré la perte de la moitié de son escouade et de nombreux amis. La chute de Brentaal IV signa également celle du Grand Vizir Pestage et le renforcement de l'instabilité politique de l'Empire. Les combats se multiplièrent à travers tout le Noyau entre forces de la rébellion, loyalistes du gouvernement central, déserteurs et opportunistes. Loyal et discipliné, Arlen gagna en galons jusqu'au grade de Capitaine, il était totalement dévoué au gouvernement central et ne compte plus les fois où il a dû effectuer des actes inhumains à cause des ordres de l'Empire. Petit à petit, ce qui était une loyauté infaillible se transforma en dégoût pour les officiels qui gouvernaient faiblement l'Empire depuis Coruscant. Il était de plus en plus évident que l'Empire était en train de perdre la guerre et que chacun des actes effectués par le gouvernement central était plus motivé par une volonté de protéger leurs pouvoirs personnels que de véritablement sauver l'Empire de la destruction.

Son dernier fait d'armes fut lors de la bataille d'Alsakan, dernier bastion impérial avant Coruscant, les forces impériales sur place avait reçu l'ordre de tenir jusqu'à la mort sans aucun ordre de repli. Et c'est ce qu'ils firent, la bataille fut une véritable boucherie, les généraux impériaux firent sauter des secteurs entiers afin de créer des obstacles aux forces terrestres rebelles et de permettre une guérilla impériale particulièrement meurtrière mais ces actes se faisaient en ignorant totalement les pertes civiles mais également militaires, des régiments entiers de soldats impériaux étaient sacrifiés afin de faire gagner quelques heures. Le Capitaine Rhyme participait à ces atrocités en suivant les ordres du commandement central, jusqu'à ce que ce soit son tour d'être sacrifié. Alors que lui et sa compagnie de Stormtroopers tenaient ardemment une artère centrale qui constituait un raccourci pouvant mener tout droit les forces rebelles sur le commandement impérial, leurs demandes de renforts ne reçurent aucunes réponses et leurs communications avec le QG fut coupé. Ayant lui-même eut à pratiquer ce genre de choses sous les ordres de ce supérieur, il sut ce qui l'attendait et tenta de maintenir le moral de ces hommes alors qu'un vaisseau impérial orientait ses canons sur l'artère pour la boucher totalement et empêcher l'accès aux rebelles. Son dernier souvenir de la bataille d'Alsakan fut les cris de ses camarades et l'explosion d'un immeuble à quelques mètres de sa position.


Il se réveilla six mois plus tard sur Metellos. Coruscant était tombé et avec elle, l'Empire avait chuté. Il ne restait plus que des restes répartis aux quatre coins de la galaxie dont la principale concentration se trouvait dans les territoires du nord. Il avait survécu à la bataille d'Alsakan mais en avait tiré plusieurs blessures graves, il perdit l'usage de sa jambe droite durant plusieurs mois après son réveil et fut soumis à une intense rééducation tandis qu'il souffrait également de nombreuses lésions au visage qui se résorbèrent en une multitude d'opérations pour ne plus laisser visible qu'une cicatrice au niveau de la joue et de quelques brûlures sur le front.

Arlen Rhyme avait perdu de sa superbe au cours de la guerre et ce fut un homme brisé qui revint auprès de sa famille. Il avait perdu tout ce en quoi il croyait depuis l'enfance sans compter les nombreuses pertes qu'il eut à subir durant la guerre, de sa compagnie ne subsistait que quelques survivants et ils partageaient souvent des sorts moins enviables que le sien. Avec la chute de l'Empire, la Rhyme Corporation subissait également d'importantes difficultés financières, ce qui monopolisait toute l'attention de son père qui délaissa très largement son fils dans les premières années.

Ce dernier s'éloigna de sa famille, sombrant dans le traumatisme et la débauche. Il multiplia les soirées de débauche à travers toute la ville haute de Metellos, enchaînant les partenaires et essayant toutes les drogues qu'il pouvait afin de tenter de soulager sa conscience et ses souvenirs douloureux. De brillant jeune homme, il était devenu l'un des symboles de la décadence de Metellos, fréquentant toutes les boîtes de nuits et bars les plus réputées mais également parfois, les plus malfamées.

Ce fut le mode de vie qu'il poursuivit durant plusieurs années avant que les affaires de la compagnie familiale se retrouvent soudainement relancer, son père était parvenu à trouver de nouveaux marchés et le climat galactique, en train de se stabiliser, favoriser énormément le fret pour reconstruire le Noyau. La Rhyme Corporation reprenait sa position sur le marché du fret et lançait même ses propres extractions minières, son père décida alors de donner plus de responsabilités à son fils aîné qui s'investissait un peu plus dans la compagnie, sans pour autant délaisser son mode de vie de débauche.

Au début de l'An 12, son père périt dans un violent attentat perpétré par des révolutionnaires qui haïssaient la vieille noblesse de Metellos, qu'ils considéraient comme responsable de toutes les difficultés qu'ils pouvaient rencontrer. Shoan Rhyme était officiellement un homme bon, il reçut de nombreux hommages de toute part et avait soigneusement organisé sa succession quelques mois plus tôt, Arlen se retrouva donc à la tête de l'empire familial. Il mit un certain temps afin de se mettre véritablement à la tête de la Rhyme Corporation, plus précisément jusqu'à ce qu'il soit approché par un mystérieux associé de son père, Cadwell Bannon.

Ce dernier prit sous son aile le nouveau dirigeant de la famille Rhyme et l'aida à se placer à la tête de la compagnie. Arlen s'était peu à peu reconstruit au cours des dernières années mais il restait malgré tout marqué par son passé et son mode de vie restait... agité. Néanmoins, il s'investissait de plus en plus dans les affaires familiales maintenant qu'il s'y trouvait à leur tête, aussi bien par devoir envers sa famille que par véritable ambition de se hisser au sommet. Il s'agissait également d'un excellent moyen de tenter d'oublier.

Quelques mois après avoir pris la succession de son père et être passé sous l'aile de Cadwell, il découvrit une note secrète laissée par son père à son intention, révélant la véritable identité de son associé et des activités qu'il menait. Il décida de garder le secret pour le moment, aussi bien par crainte de ce formidable chasseur de primes que par les possibilités que cela lui apportait.

Psychologie : La personnalité d'Arlen Rhyme s'est bâti autour de l'ambition que lui a transmis son père. Depuis son plus jeune âge, il a été éduqué dans la plus pure tradition de la noblesse de Metellos. Fils aîné, il est depuis toujours façonné afin d'avoir les épaules nécessaires lui permettant de prendre la suite de son père à la tête de la maison Rhyme. Cet aspect noble se retrouve dans ses manières sophistiquées mais également de sa vision du monde héritée de la noblesse du Noyau, il se considère supérieur à un grand nombre des autres habitants de la galaxie. Malgré cela, son éducation et les usages ne l'empêchent pas de financer un certain nombre d’œuvres caritatives. C'est d'ailleurs derrière cette personnalité qu'il cache bien souvent les traumatismes de la guerre depuis la mort de son père, dans l'optique de faire bonne figure.

Arlen Rhyme a vécu les presque vingt premières années de sa vie sous le joug de l'Empire Galactique. Descendant d'une lignée noble, il fut naturellement pleinement partisan et victime de l'embrigadement humano-centriste des structures impériales, vénérant l'Empereur comme un Dieu. Encore aujourd'hui, il est marqué par cette éducation et a de nombreux préjugés vis à vis des espèces opprimées par l'Empire et des aliens en général.

La personnalité du jeune nobliaux était autrefois joyeuse, il répandait facilement la bonne humeur au sein de sa famille et de ses humains. Néanmoins, la guerre a ramené un homme brisé auprès des siens et la joie qui le caractérisait tant disparut dans les affres du conflit galactique. Encore aujourd'hui, il est profondément marqué par les épreuves du passé et outre ses cicatrices physiques, transporte avec lui de nombreuses blessures psychologiques. Il subit régulièrement des flashbacks des traumatismes de la guerre, le mettant souvent mal à l'aise même s'il a plus de facilités à gérer ces visions au fil du temps. Depuis la guerre, il a également plongé dans l'alcool, l'un des meilleurs moyens à sa disposition pour oublier le passé avec les épices et le sexe, souvent combinés tous ensemble.

Ambitieux, il étend désormais ses efforts vers l'accroissement de sa richesse personnelle et la montée en puissance de la société familiale. Néanmoins, il sert également les desseins de son mentor en lui offrant une façade légale particulièrement respectable en couverture de nombreuses activités criminelles. Cette ambition et l'intérêt familial sont deux moteurs qu'il utilise dans la vie quotidienne.

INVENTAIRE


Crédits : 2.000 Crédits.
Arme : Pistolet DH-17, Vibrodague finement ouvragée marquée du sceau familial.
Equipement : Crozo 3-Mal Comlink Personnel, Datapad Haut de gamme. Il dispose également d'une villa sur Metellos et de tout ce qui attrait à son logement.

Modifié en dernier par Arlen Rhyme le sam. 14 déc. 2019 12:49, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Discipline
#36561
    Bonjour, Arlen,

    Merci d'avoir patienté pendant la lecture et l'évaluation de ta fiche.

    Je commence avec quelques généralités avec de reprendre les points qui ont retenu mon attention.

    De manière globale la fiche est cohérente, sauf points mentionnés plus loin, et s'inscrit dans l'histoire sworienne avec un effort notable d'intégration à la chronologie qui a été construire chez nous. Il transparait que tu as pris le temps de lire les documents rédigés par le staff, ou du moins de te renseigner suffisamment pour obtenir un résultat satisfaisant. J'ai noté plusieurs fautes, ou syntaxes alambiquées qui ralentissent parfois la lecture. Le style général est efficace.

    Maintenant, mes commentaires par point.

    Faction (à corriger)
    Disons plutôt Nouvelle République, Metellos étant républicaine.

    Description
    « dernières heures de l’Empire Galactique » : l’Empire est pourtant toujours bien là. Ce point est davantage mesuré dans l’histoire, ce qui équilibre l’imprécision dans la description.

    Histoire
    Quelques fautes, souvent des accords en genre ou en nombre. Certaines phrases trop longues mériteraient d’être divisées en deux phrases distinctes. À mesure qu’on progresse dans la lecture, les répétitions se font plus présentes dans les paragraphes.

    Psychologie (à retravailler)
    - Une petite contradiction ici avec l’histoire. « Il est depuis toujours façonné afin d'avoir les épaules nécessaires lui permettant de prendre la suite de son père à la tête de la maison Rhyme » : l’épisode guerre/blessure/débauche est occulté par cette phrase, comme s’il ne s’était rien passé. Il avait été prévu que l’aîné de la famille Rhyme porte sur ses épaules la compagnie, mais il a été brisé, et ses épaules certainement avec.
    - « Noble », avec des manières nobles. Quid de la débauche persistante ? Cela a t-il une influence sur son comportement ?
    - « Blessures psychologiques » : lesquelles ? Comment cela se manifeste (encore la débauche) ?

    La partie ‘psychologie’ est à revoir selon moi, du moins à réorganiser pour développer quelque chose d’un peu plus cohérent. Dans l’histoire, il est fait mention insistante de la chute d’Arlen, de sa débauche et de ses blessures. Il ne revient à la tête de la compagnie que lentement, et avec l’aide d’un mentor. Il serait intéressant de savoir plus précisément quelles sont les séquelles des blessures du jeune homme, et comment elles l’empêchent de progresser au quotidien. Il y a une contradiction entre l’ambition d’Arlen et son histoire, ou du moins certains aspects de l’histoire. C’est à mon avis plus un souci de rédaction que de réflexion sur le personnage.
Avatar de l’utilisateur
By Arlen Rhyme
#36592
Je pense avoir modifié les parties problématiques. Je souhaite développer les différentes facettes des traumatismes au fil de mon RP, d'où le fait qu'elles soient brièvement abordées dans la fiche de présentation.
A la recherche de boulot.

https://media.discordapp.net/attach[…]

MandalMotors le Retour

Vrad et Dulgen attendaient que la plateforme d’a[…]

[Scénario] Sauvages et brutaux

https://i.imgur.com/RtOD3Bk.png[…]

Vrad vit une jeune femme sortir de la soute. Ell[…]

https://66.media.tumblr.com/9194[…]

[Scénario] Une enquête sensible

Etant donné l'absence prolongée de Luna, je contin[…]

[Scénario] La peste Rakghoul

Fiche de scénario - la peste Rakghoul No[…]

La réforme de la Force

VIII. Cas Particuliers A) Les PNJ[…]