L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Orbitant autour de la planète des Hutts, Nal Hutta, Nar Shaddaa est le spatioport du monde Hutt, connu dans toute la galaxie pour ses immenses gratte-ciels, ses mécaniciens spatiaux réputés, mais aussi pour sa fréquentation douteuse, composée de tout ce que le secteur compte de hors-la-loi. Surnommée la Lune des Contrebandiers, Nar Shaddaa est effectivement une plate-forme active pour la contrebande dans les bordures Médiane et Extérieure.
Gouvernement : Hutts
#37949
Ce post contient des scènes explicites ou de nature à choquer.



Chapitre 1 : Les Joyaux


Dans une alcôve sombre, une énorme masse immobile qui ressemblait à une statue semblait regarder les danseuses au centre de la pièce qui semblaient enchanter les personnes positionnés autours d'elles les regardants.

Il y avait dans la pièce un rassemblement de la pire crasse de la galaxie, pirate, espion, chasseur de prime, assassin, mercenaire... Toute race, tout apparence physique et tout habit vestimentaire. Les robots serviteurs qui passaient dans la grande salle se faufilaient dans la foule avec leurs plateaux remplit de victuaille à l'odeur alléchante.

A coté de la statue, un énorme wookie noire équipée d'une armure couleur or semblait observer la foule et la fête, arbalète blaster à la main semblant prêt à l'utiliser sur toute personne suspecte. Lui ainsi que la bande de gank qui arme en main semblait être là pour instaurer l'ordre et la sécurité de la statue.

D'ailleur, la statue sembla bouger et depuis l'ombre, deux énormes yeux globuleux semblaient surgir de l'obscurité. Avec une lenteur mesuré, celle-ci observa la pièce avant d'attarder son regard vers la twi'lek rose au mouvement suggestif et au habit plus que fin, laissant voir ces seins gigotants qui sembla l'hypnothiser.

En effet, la statue dans l’alcôve n'était nul autre que Torga qui présidait une fête avec toutes les personnes importantes qui travaillent pour lui. Il ne pouvait s’empêcher de sourire d'un bout à l'autre de son visage en voyant la scène devant ses yeux, les sons dans ses oreilles et le gout dans sa bouche.
Il se rappelait encore la première fois qu'il avait vu les " Joyaux de Nar Shaddaa ", c'était juste un étage au-dessus d'un restaurant à nourriture rapide et déshydraté qui ne donnait aucunement envie de s'y attarder ou d'y manger. Plus de peur de mourir d'intoxication alimentaire ou de finir comme repas que pour autre chose.


ImageLes Joyaux de Nar Shaddaa à l'arrivé de Torga

Le début n'avait pas était des plus simples pour lui, lâché dans la grande bouche de sarlacc qu'était Nar Shaddaa pour un jeune hutt qui n'avait même pas deux cent ans. Il était vrai qu'avec son statut dans un khajilit nijiladii et la fouge de la jeunesse qui l'habitait, il pensait qu'il allait avoir une route des plus tranquilles, rien n'en était plus faux.

Sa mère lui avait donné un tripo des plus minables, pourries, dont les filles étaient aussi belle et fraîche que des gamorréens qu'on aurait laisser pourrir sur tatooine sans eau. Armé de ses graisses et de son maigre compte en banque, il a du jouer de sournoiserie et de complot pour transférer la dette à un autre tripot qu'il racheta ensuite. Créer une fausse association galactique pour les réfugier de guerre qu'il fit amener discrètement à Nar Shaddaa et mit en esclavage, ne gardant que les plus belles pour ses affaires et vendant le reste dans le grand marché qu'était celui de l'esclavage.

Après de multiples menaces, pots-de-vin et coups de poings commerciales comme physiques, il réussit à racheter et contrôler tout le quartier autour du bâtiment qu'était les " Joyaux de Nar Shaddaa ". Maintenant fort d'une quantité suffisante de fond monétaire, homme de mains et pouvoir, il décida de raser tout le quartier pour construire ce qui était maintenant devenu son véritable Joyau.


ImageLe nouveau " Joyau " après que Torga y ait mit sa main.

Le bâtiment immense maintenant pouvez accepter plusieurs milliers de personnes en mime temps mais Torga voulait de la qualité plutôt que de la quantité. Ce fut pour cela qu'il n'y avait que quelques centaines de personnes à chaque fois dans le bâtiment, tous plus riches les un que les autres.


ImageUn hall d'entré du " Joyaux de Nar Shaddaa ".

Tout à l'intérieure était du plus raffiné et des matériaux des plus coûteux, Torga n'avait pas lésiné sur le coût de construction sachant pertinemment que son investissement lui rapporterait assez pour combler les coûts et se faire une marge dès le premier mois. Le bâtiment était ne lui même départagé en deux sections, il y avait la première section qui était la dizaine d'étage en forme ovale et la seconde était les deux " tours " au bout de celui-ci.


ImageSection casino du " Joyaux de Nar Shaddaa ".

La première section était la façade publique de ce qu'il proposait comme service. C'était dans ses grands halls que l'on pouvait trouver tout ce qui était bon pour utiliser ses crédits. La section était ensuite elle même partagé en plusieurs sous-section en fonction des produits et services proposés dans celle-ci.


ImageLa section jeux de paris du " Joyaux de Nar Shaddaa ".

Chaque section avait son thème propre pour satisfaire tous les goûts que la clientèle pourrait avoir tout en offrant un service de qualité à même de lui donner envie de prolonger la durée en son lieu. En effet, même si les boissons, jeux de paris et autres drogues qu'il vendait n'était que des apéritifs pour ce qui était son véritable gains et qui était ses joyaux...
Et pour parler des joyaux du hutt, il fallait parler de la seconde section du bâtiment.


ImageUne chambre privée du " Joyaux de Nar Shaddaa ".

Grace à son trafique d'esclave, il pouvait se targuer d'avoir les plus belles pierres de la galaxie et de quoi satisfaire tous les goûts. C'était pour cela que servait ses deux tours qui était le repère de la débauche et de la luxure la plus interdite ou outrageante de toute la galaxie. Les murs renforcées et insonorisés ne laissaient paraître rien de ce qui se passaient dans ces salles privatisées pour le plus grand plaisir des clients du hutt.
Celui-ci avait de même crée des pièces à thèmes comme la salle immergées pour les quarrens, karkarodons ou mon calamari... Ou la salle rouge pour toutes personnes qui aimaient être un peut plus sanglant pendant...

Les cinq derniers étages des deux tours étant entièrement privatisés pour Torga avec sa chambre qui était dans une salle immense suspendu entre les deux tours avec une aire d’atterrissage privé collé à celle-ci.

Il avait transformer un morceau de charbon en joyau qui ne cessait de rayonner de sa beauté dans la planète qui était Nar Shaddaa... Et il ne comptait pas en rester là d'ailleurs.
En effet il avait exporté son entreprise dans d'autres planètes de l'espace hutt agrandissant petit à petit sa toile.

Quand aux ventes illégales qui se passaient en-dessous du bâtiment... Il fallait mieux ne pas en parler.
Modifié en dernier par Torga Nijiladii le sam. 6 juin 2020 17:02, modifié 6 fois.
#37950
Ce post contient des scènes explicites ou de nature à choquer.


Chapitre 2 : Le Jawa en Folie

" Votre excellence... Euh, votre excellence... Votre excellence ?! "

" Coo pihoha ? " S'écria brusquement Torga en brandissant brutalement son bras rabougrit qui heurta un droïde serviteur proche qui tomba avec grand fracas devant lui.

Le geste pourtant minuscule, dans l'immensité de la salle et la foule qui s'y était amassé, ne passa pas inaperçu et le silence se fit suite à cela. Tout le monde se tourna en direction du hutt, certain avec un air joyeux, d'autre moqueur et pour les derniers indifférents... Tous savaient cependant qu'il y allait avoir une scène qu'ils n'allaient pas oublier de si-tôt.

Celui qui semblait avoir attirer l'attention de toute la salle et le mécontentement du hutt était un humanoïde bipède de taille moyenne (1m. à 1.5m), et dont le corps est partiellement recouvert d'une légère fourrure.
Ce ne fut qu'à cet instant que Torga remarqua que les danseuses avaient déjà finit leur danse et que la twi'lek dont il avait porté un intérêt pus que particularité était maintenant entrains de lui masser le dos. Il semblerait qu'il c'était perdu pendant un long moment dans ses pensées en se remémorant ses débuts et les difficultés qu'il avait traversé.

Il fit un signe du geste de la main pour que le groupe de musicien se remette à jouer avant de se tourner vers le couple de bimm qui était maintenant à quelques mètres devant lui.

Le couple semblait plus que terrorisé, et avec raison, sous la crise de colère que semblait avoir fait le hutt en plus du fait que tout le monde dans la pièce semblait les regarder comme deux morceaux de viandes. Voyant Torga les regarder, ceux-ci s’inclinèrent en sa direction avant de parler d'une voie où pointait une peur palpable.


" Votre excellence... concernant votre idée... du " Jawa en folie "... Voilà, c'était pour vous dire que... que tout va bien... Regarder... nous avons même... " Il tâtonna dans une poche de sa ceinture avant de voir une dizaine de personne le braquer d'arme en tout genre. " Tirer pas ! Tirer pas !"

Le groupe de gank et le wookie l'ayant soudainement braqué, la tension se fit de plus en plus palpable dans la salle et la musique s’arrêta à nouveau. Tout le monde se demandait bien ce qu'il comptait bien sortir de la poche de sa ceinture, tandis que d'autres se demandaient qui allait abattre en premier se suicidaire... Quand tout d'un coup !

" Bwahahaha ! "

Torga se mit à rire à gorge déployé, rapidement suivit par tout le reste de la salle, qui pour rien au monde, ne voulait manquer une occasion pour bien se faire voir par le hutt.

" Waheu mee rulya ! "

De ses paroles, ses protecteurs abaissèrent leur arme, à la grande déception de la foule qui pensait pouvoir voir une petite exécution surprise pour agrémenter la fête.

"Merci votre excellence... Merci... Voilà..." Il sortit un holo projecteur qu'il alluma montrant un emblème qui tourna sur lui même doucement.

ImageLogo de l'entreprise d'Holo-Film " Jawa en Folie "

"Nous avons aussi finit la production du film... vous savez... celui que vous avez vous-même crée. Mylki et la fureur des ewoks ! Ça va être une grande réussite votre excellence... Nous avons prit la cathar à la fourrure de neige... celle que vous nous avez fournit. Elle va faire carrière... je vous promet !" Le bimm mâle se trémoussait sur place en se tordant les mains, tandis que la femelle se cachait derrière son compagnon comme si elle avait peur de se faire manger.

Le hutt observa le duo et les holo images de la couverture du film et celle de l'actrice principale avant de se tourner vers le duo en secouant doucement son bras vers eux.

" Dan... Dan... Dobra pankankeu, uba caiot jot. "

Le couple de bimm se redressa, leur peur semblant s'envoler après les paroles du hutt qu'ils se mirent à remercier à profusion avant de se reculer en continuant de le saluer avant de disparaître dans la foule.

Après leur départ et la vérification habituelle pour la présence de poison ou d'explosif, Torga prit l'holo projecteur, se rappelant qu'il avait investit dans le couple de bimm qui venait de partir il y avait maintenant plus d'une dizaine d'année... Quand son palace avait finit et que les rentrées d'argents commençaient à rentrer, il c'était mit à créer une boite de production d'holo film pornographique pour diversifier ses rentrées d'argents et développer son commerce.

Depuis, le couple de bimm avait réussis à sortir plusieurs " films ", dont celui qui faisait actuellement fureur était celle d'une jedi qui avait une relation avec une sith bi-curieux en pleine guerre entre l'Empire et la République dans un univers parallèle créer de toute pièce.


Image " Les putes se réveillent " Film à succès du " Jawa en Folie "

Cela lui permettait de développer sa toila dans la galaxie, car la pornographie n'a pas de frontière et il était sur que cela lui rapporterait une entrée de crédit constante s'il arrivait à devenir un acteur important du business pornographique. Contrairement à d'autre, il n'avait aucune limite ni barrière et n'hésitait pas a aller dans des zones hardcores comme la zoophilie qui demandait une certaine poigne pour que les actrices ne finissent pas dans le ventre des bestioles avant de finir le film.

Cela étant dit et malgré quelques problèmes de parcours, il était satisfait du développement de son entreprise d'holo vidéo et avait planifié de continuer à l’agrandir pour devenir un pilier du secteur.
Modifié en dernier par Torga Nijiladii le ven. 12 juin 2020 19:26, modifié 2 fois.
#37951
Chapitre 3 : A New Hope

Image Bordure Médiane, Secteur Ottega, Ithor, 13 ABY

Phi Umlaan et sa fille attendait comme la multitude de personne autour d'elle de voir si leur espoir était infondé ou s'il existait encore dans cette galaxie une lueur d'espoir.

Elle voyait autour d'elle des ithiriens bien sur, mais il y avais aussi des humains, rodiens et elle pouvait même entendre au loin un neimoidien crier sur un employé de l'astroport qui avait eu le malheur de passer près de lui.


" Ça va faire cinq heures que l'on attend ?! J'exige des explications ! "

Elle détourna le regard et serra doucement contre elle sa fille dont elle caressa la joue avec tendresse et affection.

"Ne t'inquiète pas mon amour maman est là... Shuuu..."

Assise part terre avec un sac à ses cotés et sa fille dans les bras, Phi ne pensait pas qu'elle en serait là quand elle était arrivé sur la planète quelques années plus tôt. Elle se rappelle encore la joie qu'elle avait éprouvé en venant ici, fuyant son passé et le danger avec sa fille en recommençant à zéro sur Ithor.
Elle était venu avec sa fille et tant d'autre sur la planète après le passage de l'armée sith qui avait tout ravagé. Elle avait trouvé un emplois comme serveuse, posséder un appartement dont elle devait encore payer l'emprunt à la banque et avait put compter sur ses amies pour surveiller et s'occuper de sa fille.

Tout semblait aller pour le mieux, jusqu’à ce qu'il arrive... L'empire...
Tout ce qu'elle savait était qu'il avait mit un blocus planétaire et ne laissait plus rien passer... Le gouverneur dans son imbécillité suprême n'avait pas eu de meilleur idée de lancer un crie d'alarme sur les canaux de communications publiques... Amenant à sa situation.
Le couvre-feux fut installé, les nourritures rationner, elle fut renvoyer car le patron ne pouvait plus l'employé et à cause de ça perdit son appartement.

Ce n'était que quelques jours après, étant héberger chez une amie, qu'elle entendit parler d'une rumeur... Celui du transport et relocalisation de sans-abri par une association galactique du nom de " A New Hope ". Elle écouta son amie lui raconter ce que lui avait raconté un ami à elle, qui lui même avait entendu cela d'un autre...


"C'est une histoire à dormir debout... Personne ne pourra passer le blocus et ça m'étonnerais que l'empire les laisseraient passer..."

Cependant si elle, a ce moment là, n'y croyait pas ce n'était pas le cas pour d'autre... Les pauvres et démunis, ceux qui n'avaient plus rien à perdre s'accrochèrent à cela comme une bouée en pleine tempête. Il fallait y croire car le gouverneur ne pouvait pas à lui seul empêcher l'empire de vaincre et avec les communications bloqués, ils ne savaient pas si la républiques venaient à leur secours.
Au final ils ne pouvaient compter que sur eux et leur sois-disant sauveur...

C'était il y a de cela plus d'un mois et pourtant la ferveur n'avait fait qu'augmenter, emportant au final Phi et sa fille qui se retrouvait maintenant sur cette aire d’atterrissage qui était normalement.... selon la rumeur toujours... Celui où les vaisseaux de "A New Hope " viendrait relocaliser dans des camps temporaires les sans-abris.

Pourquoi était-elle venu là ? Elle n'avait pas la réponse elle-même... Peut-être que c'était pour la lueur d'espoir, peut-être que c'était pour sa fille... Peut-être...


" Regardez ! "

Un crie de surprise mêlé de joie fusa dans le silence de mort qui régnait ici-bas. Tout le monde, Phi comprit, se tourna vers la voie avant de se tourner dans la direction que l'ithorien montrait avec son doigt... Puis ce fut un tonnerre de joie qui frappa l'endroit.

Tout le monde se levait, danser sur place, prenait dans les bras la personne qui était a coté de lui, il n'y avait plus de distinction de race, plus de préjugé sur l'instant, car tous étaient à la même enseigne. Tous avaient atteints le fond de la galaxie, les yeux au ciel vers la dernière lueur qui pouvait les sortir de la noirceur dans laquelle ils étaient... Et ce fut dans un soulagement et une joie générale qu'ils virent les vaisseaux arrivés...
Les vaisseaux avec l'effigies en V... L’effigie de "A New Hope ".


" Regarde chérie... Regarde... Ils sont là... Ils sont là... Tout va bien se passer... Je te le promet... "

C'était avec un sourire resplendissant que Phi regarda avec tendresse sa fille, qui, semblant comprendre la joie qu’éprouvait sa mère, se mit elle aussi à sourire avant de rigoler d'un petit rire que seul les enfants savaient faire.

" Tout va bien aller... Allez... Nous partons mon ange..."

Suivant la foule qui se dirigeait vers les couloirs d'embarquements sous la directement des membres de l'association, elle entra rapidement dans ce qui semblait être un vaisseau cargo modifié, disparaissant dans le ventre du navire.

Plus haut dans le poste de commandement, le capitaine et son second étaient entrains de regarder via les caméras de sécurités, l'embarquements de réfugiés qui se pressaient pour rentrer dans leur navire.

"Regarde moi ça... On a eu qu'a ouvrir nos portes et ils rentrent dedans la tête baissé... C'est le travaille le plus facile que j'ai eu et bien payé aussi..." Il but une nouvelle gorgé, un grand sourire au lèvre.

"Chef... Vous êtes sur que les impériaux vont pas nous la faire difficile sur le chemin du retour ? " Demande le second d'un air tendu.

" Imbécile ! S'ils avaient voulu nous la faire à l'envers ils l'auraient fait dès le début ! " Il ne put s'empecher de taper son second.

" Aie ! Pardon ! D'accord chef ! J'ai comprit... J'ai comprit ! " Il recula précipitamment de son capitaine le visage rouge.

"Allez une fois l'embarquement terminé nous partons d'ici ! Vous avez les codes pour passer le blocus alors pas de bêtise sinon c'est le sas ! J'suis clair ! " Dit-il menaçant en le pointant du doigt.
"Oui chef ! Bien chef ! Clair chef ! " Il hocha vigoureusement la tete en se tenant droit comme un piquet.

" Ouste ! Je dois parler à quelqu'un ! "
" Je disparaît... "

Le capitaine du navire le regarda partir, avant de se retourner vers un holo projecteur proche avant de vérifier sa tenu et prestance avant d'envoyer un appel qui décrocha rapidement... Devant lui se tenait maintenant une apparition holographique qui semblait le regarder avec attention et même impatience au vu de la moue qu'il faisait.

"Votre excellence ! Qu'elle honneur d’être en votre présence, j'ai une bonne nouvelle à vous apporter qui, je suis sur, vous ravira et qui..."

" Deuanka ! " Dit le hutt coupant la parole au capitaine qui s’arrêta sur le champ. " Jee banag wa momeu an kouuanu yoian mee. "

Le capitaine s'inclina a nouveau.
" Bien sur votre excellence. Nous somme arrivé à Ithor, les impériaux nous ont laissés passés comme vous l'avez dit et nous avons finit l’embarquement de la marchandise. Nous allons décoller sous peu et nous irons directement à la zone de rendez-vous prévu pour l'échange. "

Il put voir un grand sourire s'afficher sur le visage du hutt, ce qui par rétrospection, le rassura beaucoup. Il n'allait peut-être pas passer par l’effrayante "Maison du bonheur" tout compte fait.

" Cahwapkeu ! Koose mi bu dan an momeu ! "
" Il en sera fait selon vos ordre. La marchandise sera en parfait état, nous ne l’endommagerons pas..."

Il salua une dernière fois avant que la communication s'achève et que la projection holographique ne disparaisse.

"Une association humanitaire qui sert de couverture pour du trafique d'esclave... Les hutts m’étonneront toujours par leur imagination..."

Ce fut tout sourire qu'il transmit les directives à son équipage et que la flotte de vaisseau ne décolle et se mire en direction de l'espace hutt, les passagers inconscients que l'avenir promit n'était pas celui auquel ils s'attendaient.
Bothawui [Solo]

L'instant d'après, j'étais à nouveau au sol. Mon m[…]

Secteur Bothan & Bothan Spynet

Effectifs totaux Vaisseaux : 9 Crois[…]

B ossk se comportant amicalement ? A croire qu[…]

Ouverture du pion en E4 [Espace Bothan]

Contenir sa haine par les apparences - – Pren[…]

https://i.gifer.com/6Mdo.gif […]

Un Hutt et des Jeux...

"Ha ha ha" Ce petit Sith avait osé […]