L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Orbitant autour de la planète des Hutts, Nal Hutta, Nar Shaddaa est le spatioport du monde Hutt, connu dans toute la galaxie pour ses immenses gratte-ciels, ses mécaniciens spatiaux réputés, mais aussi pour sa fréquentation douteuse, composée de tout ce que le secteur compte de hors-la-loi. Surnommée la Lune des Contrebandiers, Nar Shaddaa est effectivement une plate-forme active pour la contrebande dans les bordures Médiane et Extérieure.
Gouvernement : Hutts
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#37989
Le chasseur de primes se laissa guider par les deux rousses... Trop tard pour revenir en arrière, le jeune homme s'était jeté dans la bouche du loup comme il avait l'habitude de le faire et se retrouvait en bonne compagnie dans un contexte qui pouvait aussi bien tourner au vinaigre qu'à la panacée. Quand à Misha, le mercenaire hésitait entre plusieurs théories, mais la plus probable était que la rouquine ait l'esprit complètement embrumé par l'alcool... Ou bien l'excitation la gagnait au point qu'elle ne pouvait plus se retenir d'embrasser son partenaire, les deux étaient envisageable. En tous les cas, la maîtresse des lieux semblait amusée par la situation. Sa chambre était joliment décorée en tous cas.

- Il n'y a pas de quoi, on a toute la vie devant nous pour se revoir en tête à tête, répondit-il à voix basse avec un sourire.


Sareth s’essaya au minibar, Misha se disposant entre lui et Ferret, elle servait, en quelques sortes, de barrière de sécurité entre le Renard fougueux et la Lionne enflammée qui auraient eu tôt fait de se sauter à la gorge si personne ne les observait... Enfin... Dans cette situation, la rouquine était sans doute autant guidée par ses instincts animaux que ses compères, elle était simplement observatrice là où les deux autres se cherchaient et se tournaient autour comme deux tigres se jaugeant du regard. Lorsque Ferret posa une question peu subtile à son interlocuteur dans le but de savoir quel genre de "proie" il cherchait, cela provoque un léger ricanement chez le chasseur de primes. Cependant, cela mettait le jeune homme mal à l'aise de comparer le plus beau cadeau que l'univers ait pu faire aux hommes à du gibier... Mais Ferret était partie dans ce terrain là, il serait peu courtois de la reprendre là dessus.

- Bonne question... Pour moi il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises primes... Juste des histoires plus ou moins remplies de péripéties et de cliffhangers, rigola-t-il. Mais comme tout un chacun qui a un peu d'ambition dans cette galaxie, je préfère largement courir après ce qui me donne du fil à retordre et qui m'oppose une difficulté... On ne devient pas Boba Fett en chassant le bas du panier !


Alors que le chasseur de primes s'expliquait, en tenant d'être le plus métaphorique possible, il continuait lentement de boire, cherchant plus à s'inhiber qu'à perdre la boule... Cependant, même en ayant bu peu d'alcool, le mercenaire sentait monter une grande excitation. Ferret était assez directe quand à ses intentions, et il fallait faire un minimum d'efforts pour rester calme et posé. C'est d'ailleurs pour cela que Sareth buvait, il se concentrait sur son verre et regardait devant lui pour ne pas perdre son regard sur les deux tigresses qui le dévoraient du regard à sa droite.
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#38043
- Mmmh, je vois… Une réel aventurier en somme.

- Absolument ! Je l’ai rencontré sur Félucia. Dis toi qu’à nous deux, on a pris une base de braconniers !

Avec douceur, Aeria vient glisser sa main sur la cuisse de sa cadette. Son attitude était presque étrange, entre le regard doux et maternel, et le sourire carnassier. Sareth n’était pas la seule proie dans cette pièce, et elle avait presque envie qu’ils se liguent pour fondre sur elle comme des rapaces sur un champ après la moisson. Misha ne semblait pas réagir, ou alors prendre ça comme normal, tandis que les doigts d’Aeria pianotaient sur sa cuisse légère, jouant avec le bas de sa robe, la remontant de quelques millimètres à l’occasion. Le regard de la quadragénaire ne quittait pas celui de Sareth, comme un défi lancé au chasseur de prime : l’enjeu n’était autre que la plus jeune des rouquines, et elle semblait parfaitement savoir à quel jeu elle jouait.

- Des braconniers ? Misha, Misha… Quand arrêtera-tu donc de te mettre en danger ? Son autre main se posa sur son épaule, pour remonter doucement dans son cou, et que ses doigts ne viennent caresser son oreille en replaçant une mèche de cheveux derrière celle-ci. Ce serait tellement dommage d’abîmer un si joli corps. Qu’en dites vous Sareth ?

Sa voix douce caressait Misha comme une étoffe de tissu précieux qui viendrait courir sur sa peau délicate. La jeune femme pencha légèrement la tête pour poser sa joue dans la main d’Aeria, et lui adressa un sourire. Ses yeux se fermèrent doucement, et elle sentit que son visage s’approchait du sien, sentant le souffle chaud venir caresser le bout de son nez, puis ses lèvres. Il était si facile de se laisser tenter, de se laisser aller… D’oublier…

Sareth.

Un courant électrique la parcouru en se rappelant qu’ils étaient trois sur ce canapé et qu’il était présent, sans doute en train d’observer une scène qui pourrait le déranger. Elle s’éclaircit la gorge, et se leva.


- Je.. Heu… Dois faire un tour à la salle de bain, je reviens !

Elle s’éclipsa, un peu plus rapidement que ce qu’elle aurait voulu le faire, laissant les deux prédateurs l’un avec l’autre.

- Voilà qui était… inattendu… Enfin… Je ne suis pas mécontente de profiter de votre compagnie. Dit-elle, en croisant ses longues jambes l’une sur l’autre, et en affichant un sourire des plus gourmands.
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#38044
Plus la discussion avançait et plus il semblait évident que Ferret avait quelques idées dans le coin de la tête et que la présence de Misha ne la gênait absolument pas dans sa prise de décision... Au contraire, la rouquine faisait partie de son plan de chasse. La façon dont elle se comportait avec cette proie innocente et douce ne laissait aucun doute là dessus... Si un homme s'était approché de Misha comme la quadragénaire venait de le faire, peut être que le jeune homme aurait serré les poings, mais vu qu'il s'agissait d'une dame au corps fort agréable à regarder Sareth se contentait d'observer, complètement confus. Elle n'avait donc aucune gêne... Aucune entrave et aucune limite. Mais le plus déroutant c'est qu'elle continuait à regarder Sareth avec ce regard qu'elle maîtrisait à merveille, celui qui invitait à tous les vices les plus interdits. Le Mandalorien devait prendre une décision : Rester passif ou rejoindre la danse.

Il n'eut même pas le temps de réfléchir à ce dilemme, car voilà que Misha disparaissait en vitesse dans la salle de bain... Avait-elle un besoin pressant ou bien était-elle trop gênée pour rester là à cet instant précis ? Le jeune homme penchait pour la seconde option mais n'en dit rien du tout... Mais il ne put que constater que Ferret commençait déjà à faire ce qu'elle savait faire de mieux : Inviter au stupre. Elle allait lui sauter à la gorge dans les secondes qui allaient suivre, c'était clair et net... Aussi, le jeune homme décida de jouer un peu avec la dame avant de laisser suite à l'inéluctable nuit torride qui l'attendait à bras ouverts. Il se rapprocha donc doucement de son interlocutrice tout en bavardant.

- On peut vous qualifier de beaucoup de choses... Belle, attirante, plantureuse, douée, maligne... Mais "subtile" ne fait clairement pas partie de vos qualités très chère, ricana-t-il. Où en étiez vous la dernière fois d'ailleurs avant d'être interrompue ? Je crois que vous étiez en train de caresser mon pantalon avec cette jambe c'est bien ça ?


A ces mots il se mit à caresser la jambe droite de Ferret sans transition... Insistant bien sur la cuisse et relevant lentement mais sûrement la robe de son interlocutrice centimètre par centimètre. Il s'amusait à tantôt s'emparer de la chair ferme à pleine main, tantôt à la frôler du bout des doigts pour provoquer un doux frisson, allant jusqu'à se saisir du pied de la dame pour le déchausser

- Oups, suis-je bête, il s'agissait de l'autre jambe... Pour ma défense il faut dire que c'est facile d'avoir la tête ailleurs quand on a de l'alcool dans le sang et qu'une dame nous fait du pied sans la moindre gêne.


Sa main ondula alors pour passer derrière la dame aux cheveux de feu, en profitant pour caresser l'arrière train de cette dernière, avant de se saisir de sa cuisse gauche pour rapprocher Ferret de Sareth et la coller à lui. Une fois fait il entama le même genre de démarche qu'auparavant dans le but de déchausser l'autre pied de la tigresse puis se tourna vers elle, admirant son visage et... Son décolleté. Rien à faire, il ne pouvait pas détacher son regard de ces deux élégants morceaux de chair ronds et dodus.

- Quel était le but de la démarche, vous vouliez me faire passer un message peut être ? Demanda-t-il avant d'approcher ses lèvres de celles de Ferret.
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#38047
Lorsque Misha s’était levée, Aeria avait bien essayé de la retenir en tentant de l’attraper par le poignet mais celle-ci lui avait glissé entre les doigts et elle n’avait pu que la regarder s’éloigner en se mordant légèrement la lèvre. La rousse n’avait jamais su définir si elle avait une préférence pour les hommes ou pour les femmes. Elle appréciait les deux côtés de la chose, la douceur et la gourmandise des femmes, le brutalité et le manque de tact des hommes. Elle ne pouvait se passer de l’un ou de l’autre, et s’amusait à jongler entre les deux comme un acrobate de cirque, au gré de ses envies et de ses rencontres.

Maintenant que leur proie commune s’était échappée plus ou moins temporairement, elle ne pouvait que constater le rapprochement peu subtil de son interlocuteur. Et c’était elle qu’il accusait de ne pas être délicate ? Elle réprima un rire léger et délicat, mais le laissa approcher. Il lui rappelait qu’avant qu’ils ne montent, elle le titillait gentiment du bout du pied, et elle répondit par un sourire.

La main de l’homme se promenait sur sa cuisse, jouant presque innocemment avec le tissus de sa robe. Il prenait visiblement beaucoup de plaisir à ses simples gestes et elle ne pouvait pas réprimer son sourire de le voir revenir la chercher de la sorte. Aeria était une femme forte et indépendante, mais avant tout, elle était une séductrice hors pair. Que l’issue soit charnelle, professionnelle, ou amicale, elle aimait mener les choses là où elle le voulait, elle aimait décider du chemin que prenaient les têtes à têtes. Et aujourd’hui ne faisait pas exception. Il pensait maîtriser, mais en réalité, c’était elle qui avait l’ascendant. Elle l’avait séduit, les avait amenés ici, l’avait détourné de sa compagne.

Elle gagnait. Encore. Et elle aimait ça.

Elle semblait même se laisser faire, lorsqu’il l’a saisit pour la rapprocher de lui. Lorsque leurs corps se rapprochèrent plus qu’il n’en fallait. Lorsque leurs visages furent si proches qu’elle pouvait sentir son souffle chaud et alcoolisé courir sur ses lèvres. Ferret leva la main doucement, pour venir caresser les lèvres de Sareth du bout de l’index.


- Est-ce donc l’alcool qui vous fait parler ? Qui vous fait agir ?

Elle approcha ses lèvres, mais ne l’embrassa pas. Pas encore. Elle se contenta de les frôler, encore une fois, pour le faire réagir, pour l’appâter, pour l’émoustiller un peu plus. Son index glissa le long de son cou, puis sur son torse, venant déboutonner deux ou trois boutons qui lui bloquaient la vue.

- J’ai comme l’impression que vous avez plutôt bien compris le message pourtant… Mais qu’allons nous faire par rapport à votre compagne ? Ne comptiez vous pas passer la nuit avec elle ? Que sse passera-t-il si elle revient et nous surprend… En fâcheuse posture ?

La quadragénaire joint le geste à la parole, en venant mordiller doucement la lèvre inférieure de son partenaire, tandis que sa main hardie quittait son torse pour descendre plus bas, beaucoup plus bas, à un endroit qui ne laissait absolument aucun doute sur ses intentions concernant le chasseur de primes.

Il était une fois... Dans une galaxie lointaine[…]

A bord du Hermes - Dashel Nelievar [4/5]

https://i.pinimg.com/564x/62/06/83/[…]

Ella Tulan

FICHE FORCE https://i.pinimg.[…]

Prison Break [PV]

https://jolstatic.fr/www/captures/850/1/[…]

MandalMotors le Retour

Salutations, Je suis Vrad Kist, Ver’alor de Co[…]

A la recherche de boulot.

Fiche de scénario Nom du lanceur du scén[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

Le Capitaine Rock n’en croyait pas ses yeux. Le[…]

A insi, cette aventure de Dashel Nelievar s'ach[…]