L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

#37993
Ne pas se laisser tenter, ne PAS se laisser tenter… Jouer… Le… Jeu... Tous ces regards sur elle étaient tentant, mais ce n’était pas le moment. Lorsqu’elle entra dans le bar, elle avait le regard timide, naïf, les joues rouges, un sourire innocent au visage, tout en se dirigeant vers le bar pour commander à boire. Elle prit une boisson peu coûteuse et alcoolisée, pour être sentie comme vulnérable sans trop en faire. C’est alors qu’elle sentit une présence, quelqu’un se rapprochait d’elle. Un devaronien, assez musclé, prit la place près d’elle, s’accouda au comptoir en la dévisageant, un sourire certain et nié. Un lourdeau pas très futé en somme, le genre d’individu comptant plus sur ses muscles que sa tête. La mandalorienne ne lui fit pas attention, regardant un point fixe du comptoir pour faire croire qu’elle était perdue dans ses pensées. le colosse s’adressa au barman.

“- Barman, une autre boisson pour la petite !”

Il y avait deux possibilités. Soit le cornu voulait tout simplement la draguer pour un coup, et sûr de sa force il est allé directement la voir sans faire attention aux autres potentiels prétendant, soit il essayait de la saoûler, voir de la droguer, travaillant avec ou pour la cible. Jessa espérait la seconde option, sinon tout le plan finirai à l’eau.

“- Ah, euh… Merci bien mon bon monsieur mais vous savez vous n’êtes pas obligé…
- Oh si ma jolie, j’insiste. Tu es magnifique dis-moi, qu’est ce qu’une beauté comme toi fais toute seule dans un lieu aussi dangereux ? Une jeune fille comme toi devrait éviter ce genre d’endroit. C’est quoi ton joli nom ?”

Plus bateau, tu meurs. La zeltronne était tombée sur le stéréotype entier, de l’allure au comportement. Mais là c’était le pompon, c’était beaucoup trop évident, des personnes se font vraiment avoir par un lourdeau pareil ? Elle eu beaucoup de mal à ne pas se foutre de sa bouche et à lui donner des conseils, mais réussi à tenir son rôle. L’air gênée, intimidée, elle alternait son regard entre son verre et le regard de son interlocuteur.

“- Oh, euh, je m’appelle Deliah, et euh… Je suis venue boire un verre… C’est tout. Et vous mon bon monsieur, que venez-vous faire ici ? Vous aimez notre belle planète ?”

La voix de Jessa était plus aiguë, plus enfantine qu’à l'accoutumée, la rendant plus naïve et surtout plus jeune.

“- Euh… Oui, oui, j’adore votre… Planète, son environnement, sa culture, mais surtout j’adore votre peuple !” dit-il en dévorant du regard les formes de la zeltronne.

Au bout de 3 verres, Jessa commença à faire croire qu’elle était ivre. Aucune drogue, ce type comptait uniquement sur l’alcool pour l’avoir. Ridicule. Rigolant tout seule en s’affalant sur la table, elle le regardait dans les yeux; libéra un peu de phéromone avant de prendre la parole.

“- Woa quels muscles… Vous êtes vraiment gentil, ça serait bête de mettre fin à notre discussion maintenant…
- Ouais t’as raison. Suis-moi, je connais un endroit parfait, tu verras je suis sûr que ça te fera plaisir.”

Bon, pour l’instant tout se passe comme prévu. Cet imbécile avait passé son bras autour des épaules de la zeltronne tandis qu’ils sortaient du bar. Lentement mais sûrement, il l’amenait à travers des ruelles, tout en racontant des exploits qu’il aurait accomplit, plus dans le but de faire passer le temps du trajet que de vraiment impressionner. Après plusieurs minutes passées dans des ruelles délabrées et isolées, ils arrivèrent devant un immense hangar et pénétrèrent par une lourde porte. A ce moment là Jessa comprit que le plan avait fonctionné, mais elle espérait que Sareth la couvrait toujours, car les choses allaient sûrement empirer.

“- Hé… Ca fait une trotte qu’on marche… On est où ?”

En prononçant ces mots elle a eu le temps d’observer et d’écouter. La salle est remplie de caisse, en apparence un simple hangar de marchandise. Mais elle sentit quelque chose toucher sa nuque. Le devaronien était sur le point de profiter de l’ivresse de sa proie pour lui enfiler un collier électrique. C’était le moment ou jamais. Elle fit un bond en arrière frappant la mâchoire du colosse. Un coup de genou dans l’entrejambe, et avant qu’il n'ait le temps de réagir ou de crier elle passa son bras autour de son cou pour l’étrangler, le faisant perdre connaissance. Elle cacha le lourd corps dans une des caisses, et bloque son ouverture. Les portes devaient mener à d’autres salles, mais elle attendit quelques secondes, au cas où son beau compagnon d’une prime viendrait sur place.
#38016
Le moins que l'on puisse dire c'est que ce Dévaronien, non content d'avoir le physique de ses idées, n'était pas subtile pour un rond, il était très sûr de sa force et s'attendait à rencontrer une parfaite idiote... Et Jessa jouait ce rôle plein de faux semblants à merveille, par ailleurs. Sareth observa la demoiselle jouer avec sa cible en regardant depuis un toit avec ses jumelles... Soudain, il fut interpellé par quelque chose d'inattendu. Un bruit venant des toits. Il y avait un groupe d'hommes armés de diverses espèces qui se trouvait sur les hauteurs et suivait discrètement Jessa et le Devaronien en sautant de toits en toits, exactement comme le faisait Sareth. Ils devaient être là pour aider leur collègue dans le cas où ça tournerait mal. Ils étaient nombreux, peut être une dizaine... De toute évidence, le Twi'Lek chapeautant l’opération tenait à ce qu'AUCUN témoin ne se trouve malencontreusement sur les lieux d'un de ses crimes. Très bien, il allait falloir agir en conséquence. Le mercenaire continua de suivre Jessa tout en restant caché. Dès que cette dernière se serait débarrassé de son ravisseur, il allait falloir tirer le premier.

Sareth dégaina donc son fusil de précision avant de se positionner à plat ventre pour viser l'un des nombreux hommes cachés sur les toits voisins... Jessa et son accompagnateur s'arrêtèrent de marcher. Ça n'allait plus tarder. Et voilà que sans prévenir, la petite Zeltronne, une fois arrivé devant l'entrepôt mystère, se retourna pour coller la rouste de l'année à un adversaire deux fois plus musclé et massif qu'elle... De la gonflette à n'en point douter. Avant qu'un seul des hommes se trouvant sur le toit puisse réagir, Sareth pressa la détente de son arme et fit exploser la tête d'un des bandits dans un bruit... Croustillant. Le tumulte gagna les hommes de main, le Mandalorien en profita donc pour s'envoler et déposer à côté de Jessa sa tenue, son casque et son pistolet.

- C'était impeccable, je met un 10/10 pour l'attaque aux bijoux de famille ! Ricana-t-il avant de reprendre son envol.


Le guerrier en armure de Duracier, un blaster dans chaque main, atterrit en plein milieu de la mêlée sur un toit plutôt dégagé où se trouvaient cinq ennemis. Il tendit les deux bras en direction de deux de ces bandits et les abattit d'un tir chacun avant de se jeter sur le côté pour éviter trois tirs de blasters qui manquèrent de le faucher. Alors qu'il glissait sur le dos, il pointa à nouveau ses pistolets en direction de deux autres bandits à qui il réserva le même traitement rapide et mortel. Il ne restait plus qu'un seul homme de main, un Rodien armé d'une machette à vibration qui profita que son adversaire soit au sol pour foncer vers lui et l'empaler. C'était hélas sans compter sur le lance flamme du chasseur de primes que ce dernier activa sans le moindre remord à bout portant de sa cible qui se retrouva carbonisée sur place.

Sareth souffla un coup et se releva lentement. Un bougre l'avait touché au niveau de son épaulette, rien de grave mais si il se reprenait un tir ici, il pourrait dire adieu à cette partie d'armure. Cependant, le mercenaire repenser à Jessa et constata qu'en bas, cinq hommes de main avaient réussi à descendre et se dirigeaient vers la Zeltronne pour la tuer... Voire pire. Après tout connaissant l'intellect moyen des habitants de cette galaxie, mettez leur une paire de seins sous le nez et vous en faites des bêtes sauvages assoiffées de vice. Deux d'entre eux étaient armés de vibrolames, les trois autres avaient un pistolet blaster rudimentaire à la ceinture. Est-ce que la Mandalorienne allait aussi bien s'en tirer que son compagnon ? Nul ne pouvait le dire.
#38052
Jessa jouait avec le blaster du devaronien, assise derrière une caisse. Assez rudimentaire, mais il devrait faire l’affaire en attendant le reste de ses affaires. Elle vit à travers du verre brisé des silhouettes entrer par la porte, mais trop nombreuses pour être Sareth. A moins qu’il ai trouvé le moyen de se multiplier, ce qui signifierait que la zeltronne était morte et au paradis, ce sont sûrement des invités indésirables. Parfait, ses poings la démangeaient. Elle se retourna, et leva légèrement la tête. 5 hommes, trois flingues et deux lames. Ces deux derniers seront les plus amusants, mais il fallait s’occuper des deux autres en premier lieu. Si elle montre sa tête, elle meurt. Si elle se lève, elle meurt. Il fallait profiter de l’effet de surprise, et surtout de sa cachette pour élaborer un plan. Elle sait où ils se trouvent, pas eux. Utiliser l’environnement à sa faveur. Quelques caisses pourraient contenir de quoi provoquer une explosion, mais il fallait rester discret, alors Jessa priviligea une autre approche. Elle vit l’un d’eux faire des signes de direction, et compris qu’ils allaient se séparer pour mieux la trouver. Malheureusement pour elle, ils se séparèrent en deux groupe de 2 et l’un sera seul. Ils sont malins, ils se couvrent les arrières. Elle se releva accroupie, et se déplaça en direction du groupe le plus proche. Deux avec des blasters, parfait. Elle était proche du plus en arrière, et dissimulée derrière une caisse elle fit tomber un petit objet sur le sol, peu bruyant mais assez pour attirer l’attention d’un seul.

“- J’ai entendu un truc, je reviens.
- Ok mais ne tarde pas trop, on ne doit pas rester éloigner. Et si c’était notre cible ?
- T’inquiète mec, c’est qu’une nana sans équipement des bas quartiers, aucun risque pour moi. Si c’est elle je te préviendrai pour que tu puisses aussi en profiter héhéhé…”

Parfait, elle a attiré le moins malin. L’autre semble plus méfiant, sur ses gardes. Le premier était un grand gaillard, portant une tenue simple mais renforcées au niveau du torse et des épaules. Elle attendit qu’ils soient assez éloignés les uns des autres pour escalader une caisse, se couchant sur le ventre. Elle était parfaitement au niveau de la tête du mercenaire, et dès qu’il fut à porter elle mis une main sur son menton, l’autre sur le haut du crâne, et d’un violent mouvement des bras elle lui brisa le cou, le tuant sur le coup. Elle attrapa le corps avant qu’il ne tombe pour le déposer doucement sur le sol. Elle ira le cacher plus tard. Se déplaçant à pas de loup, elle se dirigea dans le dos du deuxième pour lui tirer un coup de blaster à bout portant dans l’arrière du dos, tout en minimisant le plus possible le bruit du tir. Comme espéré, seuls les personnes dans la pièces entendirent le bruit.

"- Merde c’était quoi ça ?
- Un tir, allié ou ennemi ?
- Aucune idée, allons voir !”

Les 3 derniers mercenaires se dirigeaient tous en direction de l’emplacement d’où a été entendu le tir. La mandalorienne se mit en position. Le blaster avait encore largement suffisamment de munitions pour tous les tuer, mais elle avait une autre idée en tête. Dès qu’elle fut à porter et tira sur le visage du dernier possesseur de blaster, et d’un autre tir projeta l’arme au loin, avant de balancer son arme de fortune en arrière.

“- Oups, c’était ma dernière munition… Et si on y allait au corps à corps mes gaillards ?” Dit-elle en se tapant le poing gauche dans sa paume droite, faisant gonfler ses muscles.

Les deux adversaires se dévisagèrent l’air étonné, et s’approchèrent d’elle, vibrolames en main. Le premier asséna un coup rapide en direction du coup de la zeltronne, mais cette dernière esquiva sans la moindre difficulté. Un deuxième fut esquivé de la même façon, mais l’homme cherchait à s’approcher d’assez près. Lorsqu’il fut à portée, il fit un bond en avant, donnant un violent coup horizontal en direction du coup de son adversaire. En réponse, Jessa esquiva cette fois-ci par le côté, attrapa le poignet et le brisa avec sa force brutale, avant de lui déboîter le coude et de planter sa propre lame dans son coup. Tandis que le premier se noyait dans son propre sang, le deuxième ne restait pas debout les bras croisé et tenta de la plaquer au sol. Il devait mesurer dans les 2 mètres de haut, et avait une assez grande carrure. Lorsqu’il percuta la jeune femme, elle força sur les muscles de ses cuisses et de ses mollets pour ne pas reculer. On pouvait voir les veines de ses bras tandis qu’elle attrapa son agresseur par le ventre, le souleva, et se penchant en arrière elle lui écrasa la tête sur le sol, assez violemment pour lui faire perdre connaissance sur le coup.

“- Et de 5. Décidément ils ne sont pas très doués, c’est dommage.”

La stratégie de Jessa était très risquée et brouillonne, elle a beaucoup trop fait confiance à la chance et à ses propres capacités, mais c’est la fougue de la jeunesse. Elle ne pouvait plus attendre, elle cacha les corps et laissa des signes à Sareth pour qu’il l’a rejoigne dans la salle suivante. Elle se déplaçait dans un dédale de couloir, assez discrètement, et put entrapercevoir des zeltronnes dans des cages, vêtues de haillons, avec des colliers électriques. Plusieurs gardes armés de vibrolames et de blaster, ainsi qu’une personne cachée sous une capuche assise à un bureau, qui devait faire les comptes. Il fallait établir un plan d’action, étudier les lieux avant l’arrivée de son compagnon.
#38493
C'était donc cet entrepôt qui était le centre des opérations... Sareth, à présent débarrassé de ses adversaires, descendit du toit qui lui avait servi de champ de bataille. Il avait ses blasters à la main encore pleins de munitions... Il s'avança au travers du large complexe au silence de plomb. Chaque pas à l'intérieur y résonnait un millier de fois, les éperons de Sareth tintaient au même rythme à mesure qu'il progressait précautionneusement dans ce lieu inhospitalier. Il y avait des corps au sol, des bandits au vu de leur tenue... Mais pas de traces de Jessa. Difficile de déterminer ce qui lui était arrivé à ce stade de l'affrontement, elle pouvait tout aussi bien avoir gagné qu'avoir été emmenée par les survivants. Tant que rien n'était sûr, le Mandalorien préféra rester silencieux et s'avancer en direction de la suite de ce réseau d'entrepôts. Il y avait des caisses partout, de toutes tailles, les néons qui éclairaient la pièce produisaient un bruit très désagréable car ces derniers grésillaient beaucoup, ils étaient mal entretenus. Cet effet de lumière saccadé projetait l'immense ombre de Sareth sur le sol à des rythmes irréguliers... Pas un bruit, pas un rat. Le Mando commençait à se dire qu'il s'était trompé d'endroit, mais soudain un bruit lointain attira son attention, c'était le bruit d'une conversation. Il tendit l'oreille.

    - Hmmmm... Ca fait trois Zeltronnes de moins que la semaine dernière, c'est l'hiver qui vous ralentit comme ça les gars ? Demanda la silhouette encapuchonnée aux longs Lekkus bleus dépassant de son capuchon.
    - D-Désolé boss, c'est simplement que les autorités deviennent nerveuses, on peut pas se permettre d'être aussi agressifs qu'avant.
    - Tu préfères que ça soit mes amis haut placés qui viennent ici pour que tu leur explique ?
    - ... On redoublera d'effort la semaine suivante, chef, répondit l'homme de main.
    - Je préfères ça.

Visiblement, ce Tylin Woodles n'était lui même qu'un homme de main d'un plus vaste réseau, il faudrait l'interroger une fois que ses hommes seraient hors d'état de nuire. Comment mettre tout ce groupe hors d'état de nuire d'ailleurs ? Le mercenaire se rapprocha de la source du bruit avec plus de discrétion... Finalement, il trouva le couloir qui menait au bureau de l'esclavagiste. De là où il était, sans comptabiliser le chef, Sareth comptait quatre hommes face à Tylin et deux qui restaient devant l'entrée du couloir pour garder les lieux. Une fois les deux hommes de devant éliminés, la suite devrait se faire avec une parfaite exécution, sans quoi la moindre erreur pourrait mener Sareth à la tombe. Il avait son générateur de bouclier à la ceinture qui pourrait encaisser quatre ou cinq tirs, une fois ce délai passé, il n'aurait pas le droit à l'erreur, le duracier de son armure avait beau être solide, un tir à la tête ou un coup de vibrolame ne lui laisseraient pas beaucoup de chances de l'emporter. De plus il fallait ramener le Twi'Lek vivant pour le faire passer aux aveux et lui faire avouer l'ensemble de ses crimes, une fois fait, plus qu'à libérer les esclaves et le tour était joué. Facile à dire présenté comme ça, mais plus complexe à faire une fois face à l'épreuve. Mais qu'importe, il fallait le faire. Le Mandalorien s'avança, et leva ses blasters avant de descendre les deux gardes qui se tenaient devant le couloir d'un tir chacun. L'entrepôt fut quelques instants seulement éclairé par la lumière écarlate des tirs des Westar-34. Les autres crapules furent immédiatement mises en état d'alerte. Le chasseur de primes s'avança ensuite avec flegme dans le bureau de Tylin Woodles et leva son blaster avec lui... Chaque homme de la pièce pointait Sareth avec son arme, plus personne ne bougeait, la tension avait atteint son paroxysme en quelques instants.

    - Mon vieil ami Tylin, comme on se retrouve !
    - ... On se connaît ?
    - Non, mais tu connais les gens que je représente, la guilde, et moi je te connais parce que j'ai vu ta sale tête placardée à un mur, ça te revient ?
    - Oh je vois, on a donc affaire à un comique... Écoute Mando, tu t'attaques au mauvais poisson.
    - Pourtant je suis persuadé d'avoir un gros maquereau au bout de ma ligne.
    - Les gens que je représente te tueront si tu me livres.
    - Tu serais pas le premier à me le dire... C'est qui tes patrons ? Des petits requins dont la sphère d'influence va pas plus loin que deux planètes qui se battent en duel ?
    - C'est l'Aube Écarlate.
    - Oooooooh, tu n'es donc pas qu'un esclavagiste de merde, tu es un esclavagiste de merde nourri au caviar ! C'est bon à savoir.
    - Toi je sais pas qui tu es mais tu me fatigues déjà, de toute façon tous mes gars t'ont en ligne de mire. Tu vas te faire trouer et ça sera la fin de l'histoire !
    - Penser ça, ça serait partir du principe que je suis venu seul et sans plan. Hein Jessa ?
    - Que...

Tout s'enchaîna très vite, à ce moment précis Sareth faisait abstraction de tout ce qu'il avait entendu, car c'était la seule façon d'être efficace quand on travaille... Il n'avait que faire de l'Aube Écarlate, ce type aurait pu être du Soleil Noir, de la Tenloss ou même du BSI que le chasseur de primes n'en aurait rien eu à faire. Il profita de la confusion des gardes à la simple prononciation du mot "Jessa" pour tirer le premier, il abattit le garde sur sa droite puis se tourna pour abattre celui à sa gauche, il activa à la seconde d'après son générateur de bouclier qui lui permit de dévier deux tirs dans sa direction. Profitant de ne pas être pris pour cible, Tylin dégaina une magnifique vibro lame ouvragée, visiblement lui aussi prêt à se battre... Et au milieu de ce chaos, Jessa ne s'était pas faite remarquée, il était donc temps pour elle de profiter de ce moment de trouble pour attaquer à son tour et retourner la situation. Qu'allait donc faire la Mandalorienne Zeltronne pour sauver son coéquipier et venger les membres de son peuple ?
Posséder [Espace]

Ainsi donc sa grandeur au souffle ardent, Amhon […]

https://i.pinimg.com/originals/57/a[…]

https://i.pinimg.com/originals/7e/6[…]

[Polmanar] Retour aux sources

Le tombeau de son maître sur Naboo, une structure […]

Au bon endroit, au bon moment

Lark était visiblement aussi content qu’elle de l[…]

https://media3.giphy.com/media/3orn[…]

https://i.gifer.com/6Mdo.gif […]

DC Earth RPG [Partenaire]

Bonjour, bonsoir à vous ! Voici nos news du mois[…]