L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Orbitant autour de la planète des Hutts, Nal Hutta, Nar Shaddaa est le spatioport du monde Hutt, connu dans toute la galaxie pour ses immenses gratte-ciels, ses mécaniciens spatiaux réputés, mais aussi pour sa fréquentation douteuse, composée de tout ce que le secteur compte de hors-la-loi. Surnommée la Lune des Contrebandiers, Nar Shaddaa est effectivement une plate-forme active pour la contrebande dans les bordures Médiane et Extérieure.
Gouvernement : Hutts
Avatar de l’utilisateur
By HK-50
#25939
Après quelques années que les guerres clonique furent terminés, afin de juguler la violence au sein des colonies de l'espace intersidéral, l'unité hk-50 décida de légaliser à sa manière les combats où tous les coups sont permis. Créant sur Nar Shadda une série de ligues et spectacles publics sanglants. La popularité des combats grandit parallèlement à leur brutalité et cruauté quelques-jours à peine après l'ouverture de l'arène. Hk-50 ne tarda pas à remarquer que cette compétition publique était devenue leur activité la plus "lucrative". Une ligue professionnelle fut créée et un rassemblement composé des combattants les plus habiles et les plus violents de l'espace furent invités à participer au grand tournoi.[/i] “Pour gagner il faut tuer l'ennemi, l'entendre implorer sa mise à mort, c'est ça la victoire”.

Pour tout compétiteur souhaitant participer aux combats dans cet arène!



Vous avez été "sélectionné" par le "Comité d'organisation" pour combattre dans la Ligue. Votre force et votre brutalité sont légendaires. Le temps est venu de prouver que vous êtes le meilleur, d'écraser vos ennemis, de remporter le tournoi. Ainsi que de remporter un prix de 15 millions de crédits Galactique ainsi qu'une rencontre privé avec l'organisateur mystérieux de ce tournoi!. Croyez-vous que vous êtres assez fort pour écraser vos opposants?! Si vous le croyez dure comme fer ne pensez plus et inscrivez-vous à notre formulaire!

Nom:
Armement:
But dans ce tournoi:
Petite histoire sur vous:

Bien entendu un tournoi ne serait rien sans règles!

Le tournoi est ouvert à tous. Pour ne pas perturber son déroulement, les criminels qui s’y inscrivent bénéficient donc d’une immunité totale pendant toute la durée du tournoi. Les organisateurs du tournoi l'assurent.
Il réuni tous les plus grands guerriers de chaque secteur du système solaire. Sur toutes les équipes qui s’enregistrent, seule 18 peuvent se qualifier(De 1 à 5 personnes pour les équipes) pour le tableau principal du tournoi. La première épreuve de sélection est un combat de masse pour écourter la durée des qualifications. 4 équipes s’affrontent en même temps sur (l’arène) jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une debout. Le véritable tournoi entre les 18 équipes restantes s’effectue en équipe vs équipe. ( 1vs1, 2vs2,3vs3,4vs4,5vs5 ect)

Règles de participations!


¤ Une équipe peut inclure 5 membres au maximum(Vous pouvez faire des équipes individuel). La progression dans le tournoi se fait par élimination. Les membres d’une même équipe sont libres de livrer le combat ensemble.

¤ Aucune limite sur l’utilisation des armes, mais le poids des munitions et bombes ne doit pas excéder 10% de la masse totale des membres de l’équipe.

¤ La taille des participants doit être comprise entre 50cm et 5m, et la masse ne doit pas dépasser 10 tonnes.

¤ Humains, cyborgs ou robots autonomes, toutes les catégories sont acceptées.

¤ Le temps limite pour un combat est de 60mn. La destruction de tous les membres de l’équipe adverse ou leur abandon marque la victoire.

¤ A l’exception des règles citées ci-dessus, tous les coups sont permis. Les organisateurs ne sont pas responsables des morts qui peuvent subvenir durant le tournoi..

Des salles à l'intérieur de l'arène était dédié aux rencontres plus secrètes ainsi donc un acteur engagé part HK-50 qui ressemblait trait pour trait à Khal et était équipé d'une oreillette ferait la plus grande part de la discutions avec la compagnie particulière. Une unité 3-PO mènerait le dirigeant de la compagnie jusqu'à la salle de la conférence.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Veras
#30257
L'ex vaisseau de Zetor Ordo se posa sans problème sur Nar Shaada. Le hangar dans lequel il était garé était sale, des moisissures courraient le long des murs et des petits rongeurs couraient se mettre à l’abri. Une jeune femme descendit d'un pas conquérant du vaisseau, un manteau noir serti d'une capuche la couvrait totalement ainsi que d'un petit tissus qui voilait son nez et sa bouche ne laissant voir que ces yeux jaunes.
Sortie du hangar elle put voir la répugnance de cette planète. Tout en marchant elle pouvait voir des ivrognes pisser sur les murs, des bagarres éclater un peu partout.... Les bâtiments, pour certains, menaçaient de tomber en ruine. Si ça n'avait tenu qu'à elle cela ferait longtemps qu'elle aurait mis un terme à tout cela et rasé la planète de la galaxie. Mais hélas elle était là pour affaires, une prime de 15 millions de crédits qui pourrait la faire avancer dans son projet de conquête et de puissance.
Elle s'avançait vers l'arène tout en ignorant ce qu'il se passait autour d'elle. Elle avait rangé ces deux sabres lasers à l'intérieur de son manteau afin de pouvoir dégainer si il y avait un problème.
Elle se rapprochait de l'arène, une immense bâtisse assez banale mais plutôt bien entretenue. Le panneau d'inscription était visible en grand devant l'arène.
Elle se présenta et retira le tissus qui couvrait sa bouche. Un toïdarien attendait là afin d'inscrire les participants.

-Je suis là pour m'inscrire.
-Tenez prenez le formulaire et veuillez le remplir jusqu'au bout s'il vous plaît.

Darth Veras pris le formulaire sans demander son reste.
Nom : Veras
Armement : Ce que l'arène pourra me fournir, si possible une arme de corps à corps.
But dans ce tournoi : L'argent, rencontrer l'organisateur.
Petite histoire sur vous : Depuis petite je pratique les arts du combat.


Elle rendit le formulaire électronique après une ultime signature. Elle laissa son hôte vérifier que tout était en ordre et il posa une autre question.

-Vous participez seule ?
-Oui, je n'aime pas les gêneurs.
-Et bien, je ne vous dis pas à tout à l'heure alors, il y a peu de chance que vous vous en sortiez. Le tournoi commence dans 3 heures vous pouvez commencer à vous préparer, des armes seront a votre disposition mais je tiens à vous avertir qu'elles ne sont pas toutes en très bon état.


Elle rentra dans les profondeurs de l'arène, elle s'arrêta devant l'endroit indiqué pour choisir une arme et porta son dévolu sur une vibro-lame. Cela ferait l'affaire, elle semblait d'assez bonne qualité. Certains de ces adversaires étaient déjà la. Certains semblaient très impressionnants là ou d'autres semblaient chétifs.
Certains la dévisageaient d'un air supérieurs, ils seraient les premiers à mourir.
Plus qu'à attendre le début des combats.
Avatar de l’utilisateur
By Kaal
#38857
Image

Shanyr - Bonjour mon cybord préféré !

Kaal - Qu’est ce que tu veux Shanyr ?

Shanyr - Tu te souviens de notre accord j’espère ?

Kaal - Comment l’oublier ? Je suis en route à l’instant où on parle.

Shanyr - Parfait. Je voulais juste te dire que je pensais que tu devais mettre toutes les chances de ton côté. Mon partenaire t’a trouvé deux membres en plus pour ton équipe. Un Mandalorien et son droïde. Ils te retrouveront sur place.

Kaal - Tu ne me fait pas confiance pour réussir seul ?

Shanyr - Disons que je préfère m’assurer de ta réussite. Mon associé tient à ce que vous remportiez le tournoi. Un peu de renfort ne te fera pas de mal. Bonne chance.

La discussion de mon datapad intégré au cortex cybernétique prit fin, me laissant seul avec Grifingr alors que nous approchions de l’arène. Nous marchions en silence alors que le Dowutin de deux mètre cinquante inspectait sa nouvelle arme. Ou plutôt, jouait avec. Il en était particulièrement fier. Pour un revendeur d’arme, un bijoux capable de se transformer pour répondre à trois objectifs était une oeuvre d’art.

    - J’adore ce flingue. Non mais regarde moi ça. Hop, c’est un fusil d’assaut. Hop, c’est un lance grenade. Et hop, c’est un sniper. Le gars qui a conçu ce blaster est un génie. Bon sang ce que j’aimerais avoir mon atelier… Je te créerais des armes dont tu ne savais même pas que tu as besoin !

    - Si on remporte les quinze million, je pense que tu pourras le faire. Mais range moi ça tu veux, tu rends les gens nerveux.

    - T’inquiète Kaal, je ne vais pas leur tirer dessus. Vous n’avez rien à craindre madame.

    - Allez, arête de faire l’imbécile.v

    [i][color=orange]- Je jouait bien avec tes armes toit aussi tut à l’heure.


    - Non, je les entretenais, il y a une différence.

C’est vrai que j’étais particulièrement content de mes nouvelles acquisitions. Les cinquante milles crédits de Shanyr avaient été bien dépensés. Je n’utilisais plus qu’un Westar 35, ou le Westar d’assaut M5 que j’avais trouvé lors de ma dernière mission. Le blaster était rangé sous ma veste, comme à son habitude. Le fusil était attaché dans le bas de mon dos, grâce à un aimant sur ma ceinture. J’avais maintenant un Vibrosabre attaché à l’aimant dans mon dos. Je dissimulais un blaster NN-14 dans le hoslter secret de ma jambe robotique. Et dans différentes poches de ma veste, j’avais glissé une bonne dizaine de grenade glop. Et cela ne prenait même pas en compte mes nouvelles améliorations. Outre le holster secret, j’avais intégré à ma jambe gauche une réserve de Bacta. Ma paume gauche avait quand à elle un rayon répulseur. Et ma main gauche avait la capacité de congeler tout ce qui se trouvait à porté. Ajoutant à ça une générateur de bouclier à énergie dans mon armure et mon assimilation martiale de K’thra, j’avais une bonne panoplie d’arme et de protection pour m’en sortir dans l’arène. Tout du moins je l’espérais. Mon ami Dowutin était un renfort précieux lui aussi. Entre son blaster lourd RSKF-44, son DC-17m Interchangeable et ses bras qui faisaient la taille de mon corps, il allait briser plus d’une paire de bras. Mais je savais que cela resterait compliqué. J’avais beau jouer les difficile, les renforts d’un Mando, guerrier légendaire, et d’un droïde de combat n’était pas de trop.

    - On y est. Range ton arme. Et ne pose pas de problème s’il te plait.

La porte s’ouvrir à notre passage, dévoilant les coulisses de l’arène et les participants. Le moins que l’on puisse dire, c’est que toute la racaille de Nar Shaddaa s’était rassemblé là. Quinze million ça attirait du monde. Même les plus inexpérimentés. Je voyais un bon nombre de crétins prêts à se faire démolir dans l’espoir impossible de remporter la mise. Mais il y avait aussi des concurrents sérieux. Des mercenaires et autres criminels qui semblaient expérimentés. Certains même qui semblait être habitué à ces combats de gladiateur. Je comprenais pourquoi Shany préférait une équipe de quatre participants minimum.

    - Bonjour Messieurs. Un droïde s’approcha de nous en nous tendant un datapad. Si vous souhaitez vous inscrire, vous devez renseigner votre nom et vos armes ici. Les organisateurs du tournoi vous souhaite bonne chance. Nous vous informons que la perte d’un membre ou de la vie ne pourrait être retenu à l’écart de nos organisateurs.

J’attrapais le datapad et commençait à remplir les informations nécessaires.

Nom: Kaal
Armement: Westar 35 + Westar d’assault M5 + NN-14 blaster pistol + Vibroépée + 10 Grenade Glop G-20 + cannon repulser + cryonic focalisée
But dans ce tournoi: Remporter les quinze million
Petite histoire sur vous: Ex pirate. Mercenaire. C’est tout ce qu’il faut savoir.

Nom: Grifingr Leandrr
Armement: RSKF-44 heavy blaster + DC-17m Interchangeable Weapon System
But dans ce tournoi: Remporter les quinze million
Petite histoire sur vous: Dowutin. Ex pirate. Mercenaire. Fabriquant d’arme.

    - Hey ! Tu aurais quand même pu faire une description un peu plus cool Kaal. Je vais avoir l’air de quoi moi.

    - On est pas là pour parader Grifingr.

    - Si ça peut faire un peu de pub pour la boutique…

    - On a même pas encore de boutique mon grand. Occupons nous déjà de gagner on verra pour la com après. Il faut qu’on trouve le Mando pour qu’il s’inscrive avec nous. Essaie de le trouver ok ?
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#38861
Image


Tout s'était passé très vite... C'était un soir, alors que Sareth se reposait et lisait un holo livre dans ses quartiers du Wings of Liberty. Comme toujours, que cela soit dans un acte passionné ou pour ses propres combats à venir, le Chasseur de Primes adorait la stratégie militaire, après tout c'était dans sa dynamique de ruser et de venir à bout de ses adversaires par un subtil mélange de fourberie et de force. Cependant, trouver des écrits en la matière n'était pas simple et récupérer des holo livres pertinents sur le sujet se révélait un défi parfois plus complexe que de récupérer du Beskar. En l’occurrence, le jeune homme avait réussi à mettre la main sur "Sans partage et sans foi ni loi." de Xim le Despote qui était le manifeste du parfait conquérant cruel et sans pitié. Il y avait quelques informations intéressantes à l'intérieur mais rien qui ne vaille la technicité froide et chirurgicale de Mith'Raw'Nuruodo. Cette lecture plus ennuyeuse que prévue fut alors interrompu pour l'holocom de Sareth qui vibra sur la table de chevet du Mandalorien, il posa donc son livre sur le côté avant d'accepter l'appel reçu. Qui que soit ce mystérieux appelant, il n'était pas dans la liste des contacts du chasseur de primes.

    - Je vous reçois cinq sur cinq, à qui ai-je l'honneur ?
    - Bonsoir Sareth, répondit une voix familière.

Derrière cette voix digitalisée se trouvait une holo projection d'un Falleen que Sareth reconnaissait... Jorran, leader du morceau de Soleil Noir localisé sur Nar Shaddaa que le Mandalorien avait déjà croisé par le passé. Comme toujours ce dernier se trouvait dans une tenue d’apparat typique de la noblesse Falleen, elle dénotait beaucoup avec le milieu pauvre et inhospitalier dans lequel le baron du crime travaillait. Son visage quasi parfait faisait honneur à la grâce et à la beauté de la race reptilienne, et il était surmonté d'un sourire narquois pour couronner le tout. Surpris, le chasseur de primes afficha une mine dubitative, ce Falleen lui avait certes été d'une grande aide mais il pensait ne plus jamais avoir à lui reparler, leur contrat avait été terminé dans les règles de l'art après tout.

    - Comment avez vous eu mon... Ah, suis-je bête, je parle au roi des informateurs, marmonna-t-il. Que puis-je pour vous, invasif ami ?
    - Je vous remercie du compliment très cher, mais je ne suis pas venu pour moi... En fait je suis venu de la part d'un contact commun qui vous propose une occasion en or, et, à vrai dire, son contrat m'intéresse, c'est pour cela que je me suis porté volontaire pour vous contacter.
    - Hmmm... Vous m'intriguez, de qui parlez vous ?
    - Le dirigeant de la Slice and Sport Society, Kain, vous vous êtes déjà croisés je crois.
    - Vous bossez avec ce tocard ?
    - Bosser est un bien grand mot... Non, je dirais plutôt que je collabore dans un contexte économique favorable mais dans un contexte amical bien moins fructueux, je n'apprécie pas la compagnie des rustres, voyez vous ?
    - Je vois, je vois... Et qu'est-ce qu'il veut au juste ?
    - Il voudrait que vous participiez à une session d'arènes de combat... Il n'en est pas le garant cette fois, mais il compte malgré tout participer en tant que parieur et en tant que sponsor. Voyez vous il a déjà envoyé là deux bons candidats, mais les équipes peuvent compter jusqu'à cinq participants, et c'est là que vous intervenez.
    - Je dois donc faire équipe avec deux parfaits inconnus envoyés là bas par un type que je peux pas blairer... Je suis payé combien pour ça ?
    - 15 millions de crédits sont promis au gagnant.
    - ... Où est le piège ?
    - Il n'y a pas de piège... Cependant pour une somme pareille, vous vous doutez bien que vous aurez de la concurrence.
    - Oui, c'était à prévoir, je vous l'accorde.
    - Parmi cette concurrence, le favori du public est Krrsantan le Noir... Vous devez avoir entendu parler de lui.
    - En effet, c'est une légende vivante de la profession...
    - Tous les paris sont sur lui, si jamais votre équipe l'emporte, les fous qui auront parié sur vous deviendront donc scandaleusement riches, en toute logique, voyez vous où je veux en venir ?
    - Kain veut faire le coup de poker le plus audacieux de sa carrière.
    - Exactement, et il a pensé à vous en raison de vos performances passées.
    - Oui enfin... Le problème c'est que Krrsantan le Noir est un malade, un monstre et un dieu des arènes.

Et encore, ces éloges étaient à peine suffisantes pour décrire la dangerosité de ce mercenaire... Même des gens comme Bossk ou Boba Fett se tenaient à carreau quand ils croisaient la route d'un monstre sanguinaire de son genre. Sareth était peut être fougueux, mais pas fou. Aussi, son envie de rejoindre la compétition fut momentanément refroidie.

    - Aucun guerrier n'est invincible, vous êtes bien placé pour le savoir, vous qui n'avez pas eu peur de vous lancer à la poursuite d'une Sith.
    - ... Pourquoi pas, mais j'emmène un coéquipier avec moi, et je veux que vous m'assuriez que mes autres coéquipiers seront fiables.
    - Oh, je vous en prie, emmenez votre droïde assassin avec vous, il ne sera pas de trop. Et ne vous faites pas de soucis pour ça, ils ont été conseillés à Kain par une dame dont je ne doute jamais du jugement... Une femme maligne qui sait reconnaître le talent quand elle le voit.
    - Qu'une de vos concubines vous ait dit qu'ils étaient doués ne m'assure pas vraiment qu'ils sont fiables.
    - Allons, qu'elle et moi partagions le même lit ne regarde que nous... En revanche, le fait qu'elle dirige quasi tous les bordels de Nar Shaddaa, ça, ça devrait vous éclairer sur son expérience.
    - Hmmmm... Okay.
    - Okay ?
    - Okay, je veux bien m'engager sur cette mission suicide, mais j'aimerais que vous m'envoyez quelques infos sur mes futurs coéquipiers, que je vois si il y a une micro chance de l'emporter.
    - C'est entendu, vous recevrez ça dans la minute qui suit la fin de cet appel. Rendez vous dans deux jours aux coordonnées que je joindrais avec les profils de vos compagnons.
    - Merci de votre patience et de votre amabilité, et au plaisir de se reparler une fois cette mission finie.
    - C'était un plaisir de faire affaire avec vous, une fois encore !

Et ainsi, l'appel se termina, laissant le Chasseur de Primes seul avec ses pensées... Ce serpent de Jorran était un homme malin, un homme impossible à lire ou à deviner qui plus est. Quoi que le mercenaire lui dise, le Falleen faisait preuve d'un calme Olympien et se permettait même de répondre à la rigolade, c'en était... Effrayant. Il était le genre d'individu qui avait toujours dix coups d'avance, et sur ce coup là, Sareth devait bien admettre qu'il avait été mis mat. Il irait donc se jeter dans la bouche du loup, deux jours plus tard, l'appât du gain et de la gloire était trop puissant.




Image


    - Il y a visiblement beaucoup de monde prêt à mourir pour de l'argent dans cette partie de la galaxie, observa le droïde accoudé à la petite cantina des arènes.
    - Je te le fais pas dire, et le plus ironique c'est qu'on fait partie de ce beau monde.
    - Je crois repérer nos compagnons au loin.
    - Oh vraiment ? Où ?
    - Ils viennent d'entrer.
    - Ah, en effet, je les vois.

Tranquillement en train d'attendre que les festivités démarrent, Sareth et son compagnon robotique s'étaient posé à la cantina, attendant patiemment que leurs coéquipiers arrivent. Le coin était noir de monde mais le gigantesque Dowutin en plein milieu de la foule permit de facilement repérer le duo de mercenaires. Ils étaient lourdement armés, tout comme Sareth et Seven, c'était déjà un bon signe, venir à poil à ce genre de festivités n'était pas une idée de génie. Sareth leur fit un signe de la main au loin, le Beskar qu'il portait sur ses épaules et sur son casque reflétait les lumières environnantes, difficile donc de rater le Mandalorien au milieu de cette foule de gangters à la petite semaine et de mercenaires idéalistes pensant qu'ils allaient repartir avec les 15 millions seulement équipé d'un petit couteau et d'un blaster tenant à peine debout. Kaal... Un cyborg suréquipé qui travaillait vite et bien selon les caméras de surveillance des lieux qu'il a attaqué, et Griffingr, un balourd dans l'imposante carrure et l'arsenal monstrueux suffisait à lui même. Espérons que le courant passerait bien entre les brutasses, ça serait impératif que le groupe soit coordonné pour affronter les vagues de barbares qui les attendait au tournant.
Avatar de l’utilisateur
By Varok le Hutt
#38876
Nar Shaddaa, planque des Gorensla


Arrivé sur Nar Shaddaa depuis peu pour affaires, Varok avait pris une pause dans l'une des planques de son kajidic. Il se regardait un bon vieux holofilm comme on en faisait plus. "Le Mogul" de Sicfran Dorf Lacoppo. C'était son petit plaisir personnel de se plonger dans de vieux holofilms pour libérer la pression. Cloisonner était la vie de Varok. Séparer la vie professionnelle de Manipulateur, voleur, et gangster de la vie privée...


"Allo Varok ? C'est ta Mère !" Qui, bien sûr était entremêlée avec la vie familiale...

"Allo Mère ?" Il ne fallut pas longtemps à Varok pour reconnaître la voix de sa génitrice, qui venait d'interrompre l'holofilm.

"Ah, mon fils, cela fait plusieurs jours que je tente de t'avoir. Comment se déroule ta mission ?"

"Désolé j'ai dû voyager ces dernier-temps, je n'ai pas eu le temps de répondre. Pour ce qui concerne ma mission j'ai un peu de mal à financer mes projets... Mais comment sait tu pour ma mission ?"

"Tu sais j'ai des oreilles partout dans ce kajidic. A la fin tout arrive à Terminus. Pour anticiper ton anniversaire, je t'ai fait transmettre un cadeau qui se situe dans ta chambre. J'espère que cela te permettra de financer tes idées."

Cherchant pendant l'appel, le cadeau en question, Varok tomba sur un lingo d'aurodium. Ça pour un cadeau c'était un cadeau !

"C'est beaucoup trop, je ne peux pas accepter."

"Oh tu peux me le rendre si tu veux ahah" On sentait qu'elle riait à moitié...

"Par contre j'espère que tu ne vas pas faire comme ton oncle Baruda et tout dépenser dans des jolies Twi'lek ou encore dans des paries sportifs....."


Arène de la mort, Nar Shaddaa


Arrivé sur le lieu du tournois qui se préparait, Varok prit le temps de passer à la cantina pour identifier les possibles vainqueurs qui se trouvaient parmi cette foule de mercenaires, criminels et autres enfants de Gundark. Il ne comptait pas aller leur parler, seulement les observer pour savoir sur qui parier.

L'objectif était de gagner du pognon, beaucoup de pognon. Car Abeloth, seule, sait que Varok adorait le pognon. Pas de pognon, pas de projets. Pas de projets, pas de réussite. Pas de réussite pas de pognon. Pas de pognon...pas de pognon.


Avatar de l’utilisateur
By Jack Crypston
#38884
… Dans la merde jusqu'aux coudes…


Musique d'ambiance

« Je suis sur que vous le regretterez pas mon gros ! »


Un long silence dans une assemblée, là où tout un tas de joyeux lurons était rassemblées dans une pièce d’une vingtaine de mètres carrés qui sentait bon le renfermé. C’était au beau milieu d’un ancien palais classieux faisant la part belle au style typique des demeures ancestrales de Nal Hutta. Le héros de l’histoire se tenait là, seul, face à une petite cour très « huttesque », les classiques femmes de peu de vertus côtoyaient les conseillers véreux et les percepteurs de dettes aux gros bras. Problème plus aucunes croupes ne se trémoussaient, aucune messe-basses échangée, aucun grognement de consanguins bilatéraux étaient audibles, pas même un Kirik qui pète. Simplement des paires d’yeux plus ahuris que d’habitude le fixaient comme si un dévaronien venait de passer le pas de la porte d’un gala de charité. Le Hutt avec lequel s’adressait le célèbre entrepreneur s’était mis à gigoter drôlement sur son siège.

« Ah non, mais quand je dis gros... enfin c’est … c’est une expression, c’est une image enfin si vous êtes factuellement gros, m’enfin pas plus que le reste quoi. Quand je dis le reste, ‘fin je suis même sûr que votre mère était plus grosse que vous et… »



« Wogha mi da pee-chah ! »



« Ça veut dire... que tout est pardonné ? »

Image

Au beuglement du Hutt deux humanoïdes porcins en garde devant le Hutt s’approchèrent l’air foncièrement énervé. Entamant un courageux mouvement de recul sir Crypston constata que quelques mercenaires en armures le prenaient à revers. Pliant ses coudes de manière à bien indiquer que lui Jack désirait continuer à tenir une discutions entre parfaits gentlemen. Une main saisit l’épaule du beau jeune homme afin de le saluer à la manière des gentlemen de Nar Shadda.


« Oh non, non, NON NON PAS LE VISAaag… »




… Dans la merde jusqu'au coud.. COU


Le front contre le polybéton souillé par ses propres hémoglobines le héros au beau visage, quoiqu'un peu cabossé, tenta de se relever péniblement en titubant, sans grand succès. Son regard papillonnait encore, seule la sensation qu’on lui tenait fermement les mollets le poussa à se contorsionner pour lever les yeux. Constatant que deux gaillards aussi robustes que ronds le tiraient par les pieds le long d’un obscur couloir au sol foutrement froid et inégal.

« Et psst, psst vous les deux glands, là oui vous ! »


« Quoi ? »


« Deux mille crédits si vous me laissez me faire la malle. »


L’espèce de cachalot humanoïde qui s’était retourné lui jetait un regard aussi brillant et intelligent que celui d’un Bantha qui suivait les allées et venues d’un tram antigrav. Il finit par se retourner en haussant les épaules.

« J’ai dit deux milles, je voulais dire vingt, non deux cent mille… »


« Économise ta salive on t’a déjà piqué ton portefeuille l’Aristo’ et on prend que du liquide les promesses de paiement des gens d’la haute on connaît. »


« Ouais. »


« Fichtre, 'sont pas si dégénérés ces péquenots des bas fonds. »


« Quoi ? »


« Je disais que vous n’étiez pas aussi débile que vous en avez l'air. »


« Oh, c’est gentil ça. »


Image


Croisant simplement les bras et poussant quelques petits crie plein d’héroïsme à chaque difformité du parquet qui venait saluer sa caboche, Jack prit son mal en patience. Les deux grosses brutes finirent par le remettre sur ses pieds tendant chacun l’un de leurs bras boudinés comme pour l’inviter à faire les derniers pas. Crypston se contenta de cligner des yeux en apercevant à la sortie de ce corridor une vue imprenable sur un bloc de batiments qui avait tout l'air d'être des arènes.

« Et on est ou du coup ? »


« Devant des arènes. »


« Certes bravo doc' grande nouvelle avec l’espèce d’énorme Colisée géant en face de ma trogne j'aurais jamais pu m'en douter, mais du coup nous on y fait quoi là. »


« Ah nous rien, toi par contre t’y va. »


« Pardon ? »


« T’as pas arrêté de nous rabâcher que t’avais cassé le crâne à un mercenaire de la liste noire, non ? »


« Oui, un combat terrible est-ce que je vous avais dit que de mes deux seuls… »


Alors que Crypston s’apprêtait à sortir une tirade enflammée et mûrement répétée, tournant légèrement son visage l’air sérieux, le regard perdu dans l’horizon, un poing sur la taille, une posture héroïque, sombre, mystérieuse, et…

« La ferme, le patron c’est montré clément, il est prêt-à-passé l’affaire sur l’insulte et a signé avec toi si tu prouves ce que tu avances. »


« Vous osez me traiter de menteur ! J'exige un duel pour laver pareil affront. »


« Ouais c'est ça. M’enfin on verra bien comment tu te débrouilles, t’as qu’à signer là. »


« Je ne signe rien, vous croyez que je ne la connais pas cette combine, mes avocats vous tailleront en pièce. »


« T’as pas le choix de toute manière, en plus on a été sympa on a pu te dégotter une chouette équipe à la dernière minute. Vous allez pouvoir faire connaissance. »


Joignant le geste à la parole l’un des balourds broya le bras de Crypston, lui faisant apposer de force sa signature.

« Et voilà, t’as plus qu’à atteindre tes petits potes à la cantina du coin tu devrais les reconnaître de loin t’as qu’à chercher un grand Duwotin, tu peux pas le louper. Ah et sache qu’on t’a à l’œil et à l’oreille si on te voit pas sous les projecteurs ou que t’essayes de contacter qui que se soit t’es un homme mort Crypston. »


Jack se contenta de frotter son bras meurtri, constatant que son interface de poignet crachoté des petites étincelles après que l’autre gros tas lui ait serré le gras comme une orange, une sacrée journée de merde.

« Par le grand protecteur, le patron l’a pas loupé celui-là, le faire inscrire au dernier moment en le faisant vraiment passé pour un mec qui a déglingué l’un des gars de la liste noire. À cause de ça c’est un des favoris d’office, y’a tout un tas de fils de Chutta qui ont misé gros sur lui, si il joue au con et que c’est pas nous qui le chopons la foule s’en chargera pour nous. »


« Ouais. Comme ça le patron il ruine même ses concurrents en faisant un exemple. Il est malin le patron. »


Passant le pas de la porte automatique du boui-boui qu’on lui avait pointé du doigt Crypston avait comme la sale impression d’être dévisagé en permanence. Le héros de l’histoire se contenta d’arborer un magnifique sourire de façade comme il en avait le secret et chercha du regard le Dowutin en espérant qu’il aurait l’amabilité de lui donner de quoi réparer son gadget afin que la cavalerie puisse venir l’extraire de tout ce bordel. C’était sur qu’il comprendrait qu’il n’avait rien à faire avec cette histoire d’arène, c’était barbare et pas du goût d’un homme venant des mondes civilisés. Main dans les poches c’était dans son plus beau costume d’affaires taillé sur mesure et signé Louis Crouton qu’il finit par toquer le dos de l’un de ses compagnons de mésaventure. Un grand type impossible à louper même dans pareille foule, un ‘borg et un casque en T qui lui paraissait étrangement familier.

« Hum, salut moi c’est Jack et vous mes poules c’est quoi vos jolis noms ? Enfin, c'est pas important, vous allez rire, mais je crois qu'il y a eu comme un certain malentendu, vous allez voir c'est... c'est cocasse... »
Avatar de l’utilisateur
By Kaal
#38885
Image

Il commençait à y avoir pas mal de monde dans la cantina de l’arène. A en juger par le nombre de participant qui s’accumulait, il devait bien y avoir dans les trois cents gladiateurs. Sans compter tous les spectateurs et profiteurs de ce spectacle macabre. J’entendais les paris à droite à gauche. Tout le monde avait l’air plutôt excité. Surtout quand on savait que Krrsantan participait. Je n’avais jamais entendu ce nom. Tout du moins, depuis que j’avais perdu la mémoire. Mais il était sur toutes les lèvres. Notre plus grand adversaire peut être…

    - Dis Grif, tu sais qui c’est Krrsantan ?

    - Attends Kaal… T’as jamais entendu parlé de lui ? Krrsantan le noir ça te dit rien ?

    - Pas plus que ça. Je devrais ?

    - C’est une légende ! Un tueur né. C’est un mercenaire redoutable. Le genre de personne que tu ne veux pas sur le même contrat que toi. Il paraît que c’était un gladiateur avant… Bon sang… J’espère qu’on ne tombera pas sur lui au premier tour.

    - C’est rassurant.

    - T’inquiète mon pote. Ca va bien se passer !

De toute évidence ce n’était pas le cas. Je ne savais pas dans quel bourbier j’avais mis les pieds, mais je soupçonnais que Shanyr allait prendre un malin plaisir à me voir me faire mettre en pièces détachées. Krrsantan n’était pas le seul problème non… Je reconnaissais quelque mercenaires de renoms dans la pièce. Et même quand ils semblaient inconnu au bataillon bon nombre de participant avait suffisamment d’équipement pour nous réduire en bouillis à Bantha. La probabilité pour qu’on tombe face à des criminels bas de gamme était faible… Finalement le fait de faire équipe avec deux autres personnes étaient assez rassurant. Surtout si l’un d’eux étaient un mandalorien. Ils étaient renommés pour être des guerriers coriaces.

    - Tu es plus grand que moi Grif. Tu vois un Mando quelque part ?

    - Hum… Attends. Y a une grosse limace qui peine à se déplacer là bas… Elle cache la vue. Elle est presque parti… presque… deux secondes. Une seconde et demi… une seconde… une demi seconde… un quart de seconde… Ah c’est bon. Ouai. Un mec baraqué avec une boite de ferraille. La vache… C’est un A280 ça ? J’ai toujours aimé ce jouet là…

    - Grif…

    - Ouai ouai je sais. On est en mission… Bon tu viens, on va se présenter ?

    - Allez.

    - Tu sais, j’ai toujours aimé les Mando. Leurs armes sont tops. Et puis leurs armures elles en jettent. T’es un tueur né et t’as la classe.

    - Tu veux lui demander un autographe pendant qu’on y est ? Bon arrête de faire l’idiot.

De toute évidence, nos deux partenaires nous avaient repéré eux aussi. C’était difficile d’en être certain étant donné que l’un portait un casque avec une visière en T recouverte d’une plaque foncée et que l’autre avait un simple réticule à la place des yeux. Mais les deux têtes pointaient vers nous. Et si je savais que nous devions rencontrer un Mandalorien. Ils devaient surement savoir que j’étais avec un Dowutin. C’est lui qui les interpella avant moi.

    - Salut les gars… Euh… Le gars et le robot ? T’es bien un gars non ? Avec le casque… On sait jamais…

    - Ne faites pas attention à lui. Il parle beaucoup mais il est sympa. Je m’appelle Kaal. Lui c’est Grifingr. Je leur tendais un main amicale en souriant. Mieux valait commencer sur de bonnes bases si on devait faire équipe dans l’arène. Grif m’imita. Après tout le balourd ne pensait pas à mal… Vous aussi vous avez été contacté par Shanyr ou son contact ? C’est elle qui m’a dit qu’on allait faire équipe.

Qui que ce soit, j’étais curieux de connaitre les implications de la dame dans ce business. Comme je le lui avais déjà fait remarquer elle en connaissait plus sur moi que moi sur elle. Il était peut être temps d’inverser la tendance.

    - Hey mon pote. Le Dowutin s’était tourné vers le droïde. C’est un DTL-20A ? Joli. Je peux voir ?

    - Grif est fabriquant d’arme et armurier. Si vous avez besoin d’un correctif sur vos blasters avant d’entrer dans l’arène, c’est maintenant ou jamais. Il est pro. On bosse ensemble depuis quelque année. Je lui confierai mes armes sans hésiter et pourtant c’est elles qui me permettent de gagner ma croute et de voir le soleil se lever. On est mercenaire ensemble. Mais je dois avouer que je n’ai jamais fait ce genre de chose…

Hum.


Dans le dos de Grifingr, un étranger venait d’arriver. Grand, fin, dans un costume qui tranchait particulièrement avec la tenue des criminels présents, c’était comme si il était tombé du ciel au beau milieu de tous les êtres de la galaxie qui lui ressemblaient le moins. Pendant un instant, le Dowutin fut perturbé par sa présence. L’homme n’avait même pas de blaster à la ceinture. Rien, il n’avait rien à faire ici. Soit c’était le mec le plus stupide de la planète. Et bon sang ce n’est pas ce qu’il manquait à Nar Shaddaa. Soit il était tellement puissant et donc sur de lui que se trimballer avec une arme parmi des criminels endurcis semblait inutile. Grifingr penchait pour la première option, et il ne put s’empêcher de faire résonner un rire tonitruant dans la cantina. C’était comme si un géant s’était amusé à fracasser deux rochers les uns contre les autres.

    - Hey Kaal ! Regarde moi ça. C’est qui cette crevette ? Shanyr t’avait parlé d’une belle gu*eule dans l’équipe ?
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#38946
Visiblement le puissant Dowutin était sociable, amical et... Diablement obsédé par les armes. Au moins c'était pas dur de discuter avec lui ! Il était diablement grand et imposant ce gaillard, il était le parfait représentant de l'archétype de la butasse au cœur d'or. A force de l'entendre causer de flingues et de détails techniques, Sareth avait l'impression de se retrouver dans la boutique de l'Oncle Flynt... C'était pas pour lui déplaire, à force d'écouter ce vieil homme raconter tout et rien sur les armes et les gadgets, le Mandalorien en connaissant lui aussi un beau rayon. A l'inverse total, Kaal essayait d'être le plus silencieux et de faire le moins de vagues possibles, sans doute par habitude ou peut être par paranoïa, difficile à dire. Il faut dire que comparé à son collègue, il était bien plus petit et maigrichon... Mais une analyse en détail de la structure de sa peau révélait vite le pot aux roses. Il était bien plus solide qu'il en avait l'air. En tous les cas ils avaient l'air d'être professionnels, c'était déjà un bon point. Le Mandalorien prit donc la parole pour répondre aux diverses question du cyborg et accessoirement pour rendre ses salutations au Dowutin plein d'énergie. Seven, lui, restait en arrière, il n'était pas usuellement celui qui parlait le plus, il préférait observer curieusement et poser des questions à Sareth lorsqu'une notion lui échappait.

    - Les gars c'est ma foi très bien pour nous désigner ! Salut à vous, moi c'est Sareth et mon ami droïde s'appelle Seven... J'ai pas été contacté par la personne dont vous parlez mais par un contact de Kain que j'ai déjà croisé une ou deux fois. Un Falleen du nom de Jorran.

Parler de ce reptile ne lui rappelait de très bons souvenirs... Il payait bien, ça c'était une évidence, et il avait sauvé Sareth un bon paquet de fois, mais toujours en le manipulant et en le guidant là où il le voulait. Même quand le Mandalorien était gagnant, il avait la sensation de s'être fait entuber, ce qui était très désagréable quand on se voulait indépendant. Enfin, il oublia bien vite ce détail lorsque le Duwotin et Kaal commencèrent à proposer d'améliorer leurs armes, mais en l’occurrence le Mandalorien avait déjà ce qu'il fallait en terme d'arsenal.

    - Je vous remercie mais j'ai déjà ce qu'il faut niveau armes... Et ne vous en faites pas, j'ai déjà été gladiateur une fois ou deux, quand à Seven il est très performant. Il va nous falloir un savant mélange de chance et de compétences pour nous en sortir mais je crois qu'on peut l'emporter.

Cependant, alors que le combattant avoir tout vu, un visage familier apparut derrière Griffingr. Il n'en croyait pas son œil. Cette crevette en costume comme venait de le dire si justement le balourd lui rappelait immédiatement quelqu'un, un type difficile à oublier étant donné l'impression qu'il laissait à tout le monde. Reconnaissant chez ce richou paumé son employeur favori et l'homme le plus classe du monde, le Mandalorien se mit à rire lui aussi et salua son ancien associé.

    - Jack !
    - On le connaît ?
    - Évidemment que je le connais, c'était un de mes premiers employeurs lorsque j'ai rejoint la guilde il y a un an ! Qu'est-ce que vous fichez ici Boss ? Visiblement je suis pas le seul à avoir subi un lifting ici, rigola-t-il en retirant son casque pour révéler son œil borgne.

Le simple fait de reparler de ses débuts dans la guilde plongea Sareth dans un petit instant de nostalgie, se remémorant une époque pourtant pas si lointaine où l'insouciance et le frisson du débutant effaçaient les tracas de la vie et les échecs les plus cuisants... Une belle époque.
Avatar de l’utilisateur
By Jack Crypston
#38948
… La Roue tourne va tourner …


L’espèce de grand machin à deux pattes se retourna, une montagne de biceps, hissé sur patte avec bedaine de bidasse en prime trois degrés trop proches. Sa bouche s’ouvrit pour délivrer un flot de mots et d’odeurs … odorantes ?

« Hey Kaal ! Regarde-moi ça. C’est qui cette crevette ? Shanyr t’avait parlé d’une belle gu*eule dans l’équipe ? »


« Une crevette ? Le héros de l’histoire cligna des yeux et se retourna, n'imaginant pas un instant que l'offense pouvait lui être dédiée et constatant plutôt la présence d’un Quarren dans son dos entrain de passer le balai. Le concierge qui finit par poser son regard vitreux et visiblement lessivé en direction du petit groupe.C’était … Enfin c’est franchement raciste … Bref, passons, mais oui, pour ce qui est du bel étalon, vous avez visé juste et même doublement juste ma brave brutasse. Sa main passa à travers sa douce chevelure brune et marquée par cette petite mèche blanche qui pendouillait irrévérencieusement. »


Toujours avec ce sourire en coin insolent qui vous donnait envie de trucider tout un tas de truxirodiens, le héros de l’histoire finit pas s’égosiller dans un ton plus solennel, à la manière de Crypton, sa drôle de voix caquetante de plus belle.

« Vous le savez déjà, mais je suis Jack, milliardaire excentrique et patron de la société Nostrom quant à vous vous êtes des brutasses, les meilleurs des meilleurs de tout Nar’Shadda ça se sent, ouaaaais une belle brochette de gagnants en devenir. Il plia son coude serra son poing de sorte à être dans une posture héroïque J’ai donc besoin de votre foutue aide afin de ramener la paix dans toute la galaxie. Alors si vous auriez l’amabilité… de me filer un tournevis, un fer à souder et une pince coupante, ça serait franchement très sympa mes lapins. »


Fin de la représentation on baissait le rideau. Jack observait ses interlocuteurs qui se contentèrent dans un premier temps à le fixer dans le blanc des yeux quand la plupart ne s’étaient tout simplement toujours pas retourné. Crypston se passa une main sur le visage et tenta la même approche que lorsqu’il essayait de dialoguer avec des aborigènes illettrés durant ses quêtes d’apport civilisationnel. Il finit par tapoter sa prothèse finement taillée sur laquelle était posé une interface octogonale qui crachotait des étincelles de manière régulière notre héros répéta distinctement des « ça cassé, toi aider moi à réparer ».

« Jack ! »


« Oui ? »


Crypston leva un sourcil l’air intrigué, une face de T qui se servait de sa langue pour dialoguer ça s’était pas banale, il n’avait plus vu ça depuis, depuis… Le casque s’ôta.

« Sareth Daran ! Mon mercenaire préféré, tu es devenu sacrément… sacrément borgne. À croire que le grand protecteur a un problème avec les orbites, à moins que ça soit un hommage au plus grand héros de cette galaxie. Sacré Jack toujours le mot pour rwire’ pouvait-on penser, il riait, mais n’en pensait pour autant pas moins. Mais dans ce cas je te conseille de mettre une de ces merdailles cybernétiques tu verras on y voit deux fois mieux avec que sans. »


Une tête connue sur quatre ça s’était inespéré, le héros au faciès de rêve entrevoyez la chance lui sourire à nouveau.
Avatar de l’utilisateur
By Kaal
#38953
Image


Nos deux partenaires avaient l’air d’être qualifié pour la tache. Bien armé, lourdement équipé, solide. Entre l’amure du Mando et le squelette métallique du robot, ils avaient de bonnes chance de tenir le choc. Et je ne doutais pas qu’un guerrier de sa trempe ne sache manier ces blasters. Si il voyageait en compagnie d’un droïde, il ne faisait aucune doute non plus que ce dernier était compétant. Quant à moi, entre mon propre squelette en duracier, mes armes et mes améliorations, je pouvais m’en sortir. Etrangement, le moins bien protégé était Grifingr. Oui il était impressionnant, et il savait se servir d’une arme comme peu de monde. Il était aussi impressionnât avec son allure bestiale. Mais même si sa peau était épaisse et qu’elle semblait dure comme de la pierre, les blasters pouvaient lui faire de sacrés dégâts. Tout du moins, je me pensais comme étant le moins bien protégé avant de voir apparaitre l’homme en costume trois pièces.

On allait vraiment combattre avec lui ? La crevette comme l’avait appelé Grif. Les gladiateurs n’allèrent faire qu’une bouchée de lui… Je n’avais pas prévu de passer mon temps à le protéger pour lui sauver la vie. Il avait plutôt intérêt à se montrer utile sur le champ de bataille. Sinon il ferait office d’appât pour nous permettre de nettoyer le terrain. Une stratégie qui allait lui couter cher mais qui nous tiendrait éloigné des tirs adverses. Au moins il connaissait le Mandalorien. Restait à voir s’il serait utile, mais nous pourrions au moins nous coordonnés plus facilement. En voyant qu’ils se connaissaient, Grifingr accepta de lui prêter le matériel qu’il demandait. Il attrapa les outils dans sa sacoche et les lui donna.

    - Tiens beau gosse. Je veux que tu puisses viser juste durant les combats. Je tiens pas à me prendre une balle dans le dos parce que tu m’auras confondu avec quelqu’un d’autre.

    - Bien, il semblerait qu’on soit au complet. Cinq c’est mieux que ceux à quoi je m’étais attendu. En plus vous semblez déjà vous connaitre. Ca pourrait être utile. Comme tu l’as dis, il va falloir la jouer fine. J’ai cru comprendre qu’on aurait à faire des concurrents sérieux…

En parlant de concurrent, nous n’allions pas tarder à les connaître. Sans prévenir, toutes les lumières diminuèrent en intensité, nous plongeant presque dans le noir. De l’autre côté de la cantina en revanche, une vive lueur éclaira l’espace. C’était celle d’un holoprojecteur dissimulé au plafond. Les participants et spectateurs se dispersèrent pour laisser l’image se former sans qu’elle ne soit modifiée par un corps mal placé. Un homme apparu alors face à eux. Élégamment vêtu, grandiloquent, et plutôt maniéré, il s’agissait du présentateur de l’événement.

    - Mesdames, messieurs et autres Aliens, boooooooonnnnnnnnsoir ! Tous les participants ont été inscrits, tous attendent avec impatience de combattre ! Nous vous promettons du SANG, nous vous promettons des PLEURS ! Et nous vous promettons la GLOOOOIRE !

    - Il est insupportable… C’est quoi cette façon de parler ?

    - Chut ! Le spectacle a commencé Kaal !

    - Nous connaissons maintenant la liste des 72 équipes participantes ! Et il y a des tueurs dignes de combattre dans nos ARENES ! Dans un instant, elle vous sera révélée, mais D’ABORD, cher spectateur, nous vous invitons à prendre place en tribune avant l’arrivée des participants.

L’image disparu pour nous montrer les différents sponsors du tournoi. Le temps nécessaires à ce que la cantina se vide pour qu’il ne reste bientôt plus que les gladiateurs. Maintenant que nous n’étions plus qu’entre combattant, le nombre de personnes mal équipée avait bien baissé. Il y avait beaucoup de petit mercenaires et autres guerriers. Mais certaines têtes faisaient peur à voir. Le speaker ne tarda pas à revenir devant nous.

    - Bien bien BIEN ! Chers combattants, tout d’abord un petit RAPPEL des règles. Il n’y en a PAS. Enfin presque pas. Les équipes sont de 1 à 5 combattants. Pas plus de munitions et grenade que 10% de votre POIDS. Les combats ne devront pas DEPASSER 1 heure. Tous les coups sont permis. La victoire ne s’obtient que par l’ABANDON ou la MOOOOOORT ! Maintenant que vous êtes prévenu voilà les PAAARTICIPANTS !

A côté de lui, un second hologramme se déclencha. Il s’agissait de la liste des gladiateurs, regroupé dans des équipes. Même si certains semblaient combattre seuls. La plupart était en groupe de 4 ou de cinq, quelques fois de trois. Je ne donnais pas cher de leur peau aux équipes de 2… Mais je pouvais voir certain nom interessant parmi eux.

    - Comme vous pourrez le constater, VOUS avez étaient réuni par groupe de 4. C’est la PREMIERE phase de notre tournoi. Des 4 équipes, UNE seule devra rester debout our se qualifier à l’étape suivante. C’est assez SIMPLE non ? Des salles vous ont été attribuée pour vous reposer entre les combats. Les écrans rediffuseront les COMBATS en cours. Un droïde viendra vous CHERCHER quand ce sera votre tour. Le groupe 1, vous pouvez attendre ici pour entrer dans l’arène. Les autres, a bientôt et BOOOOOON courage.

Les quatre premières équipes ne bougèrent pas. Il y avait un groupe de Zeltron, des Togoriens, et deux autres équipes mixtes. J’étais impatient de voir leur match rediffusé dans notre vestiaire. Je voulais savoir à quoi nous attendre. Un droïde s’avança vers vous et nous fit signe de le suivre. Il nous emmena dans la pièce réservé et nous abandonna. Nous étions dans le groupe 17. Nous serions donc les avant derniers à combattre. Nous avions un peu de temps pour prévoir notre stratégie et observer nos adversaires. Face à nous, il y aurait 1 Whiphid, 2 Dévanoriens et 3 Nikto. Une bonne entrée en matière.

Larbins de Jack Crypston [2/5]

https://cdn.discordapp.com/attach[…]

un dîner aux chandelles

… Essuyer les pots cassés ... Des bruits d[…]

https://images.alphacoders.com/726[…]

Dans le même temps, la réponse de la mécanicienn[…]

White " J'ai l'honneur et l'avantage de vou[…]

https://cdn.discordapp.com/attach[…]

Le Maître des Animaux [PV Tseh]

Modération Les choses ne s’étaient pas […]

U n peu plus loin, s'approchant à toute v[…]