L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Avatar de l’utilisateur
By Dag Han Chi
#39150
Image


Planète Gizer - Les Colonies Septentrionales - Confédération des Systèmes Unies.


Ça y est, le transport de troupe venait d’atterrir après un voyage de plusieurs jours. Enfin, les réfugiés secourus par les impressionnantes forces des Spacescorps de la CSU se retrouvèrent débarqués sur la planète citadelle de Gizer.
Mais auparavant, le temps du trajet avait été l'occasion pour le Chiss d’échanger un peu quelques mots avec les autres individus dans la même situation que lui.
Ainsi, il avait pu faire la connaissance en autre, d’un Ugnaught, d’une Twi’lek ou encore d’un Rybet. A eu quatre, ils avaient comme point commun de vouloir retenter une nouvelle vie au sein de la confédération. Il faut bien avouer que la politique appliquée par la CSU semblait quand même porter ses fruits et attirer régulièrement de nouveaux péons qui tentaient leurs chances dans ce secteur de la galaxie.
Un second point commun était qu’ils n’étaient pas humains comme la majorité des réfugiés présent ici. On peut supposer que cela a contribué à les rapprocher. Rapproché à tel point, que les militaires présents les avaient surnommés ‘Le club des quatre”.

Évidemment, c’était aussi rassurant pour eux de ne pas débarquer totalement seul dans un endroit inconnu.



Image


Le club des 4



Fraichement débarqués, ils furent envoyés dans un baraquement prévu à leurs statuts de réfugiés.
Après être passé au lavage et obtenu un repas, on leur fit une prise de sang, puis remplir un formulaire d’information sur leurs origines, leurs compétences et leurs souhaits d'intégrer les CSU ou pas.
Il ne fallut pas plus de quelques jours aux quatre compagnons pour se faire embaucher dans le cadre d’un programme d’insertion qui leur permettrait par la suite de devenir citoyen.
Le Chiss, trouva un poste d’Astro-mécanicien à l’astroport du coin.
On proposa au Rybet un petit poste de manutentionnaire afin de charger ou décharger les cargos qui transportaient différentes denrées. La Twi’lek trouva un job de serveuse dans la cantina du coin. Pour finir l’ugnaught fut embauché dans une boutique de SAV de produit cybernétique et robotique.

Avec le temps, le groupe qui s’était formé de manière opportuniste avait pourtant gardé cette habitude de se voir régulièrement. Ainsi, ils s’organisaient pour leur 'Day off' des balades touristiques sur la planète ou ils en profitaient pour se soutenir et se raconter comment ils vivaient les prémices de leurs nouvelles vies Confédérales.


Image

Le spot de Refuge Bay


A suivre...
Avatar de l’utilisateur
By Dag Han Chi
#39161
Le Shopping



C’était l’Afterwork, et le club des 4 avait prévu de se retrouver à la Cantina ou bossait la Twi’lek.

Image



C’était le début de soirée et comme à son habitude, c’est le chiss, toujours ponctuel, qui pénétra le premier dans l’établissement. Il jeta alors un œil sans conviction pour tenter de trouver ses compagnons. Sans surprise, il aperçut uniquement la femelle du groupe toujours en service en train de s’occuper de prendre une commande vers le fond de la pièce. Il en conclut que les autres arriveront en retard pour changer de leurs habitudes... .

Il prit alors une décision qui ne restera pas dans les annales de l’empire. A savoir, se commander une bière bleu brassée localement. Et après tout, le bleu, c’était une couleur qu’il appréciait naturellement.

La Twi’lek ne le remarqua pas tout de suite. Et Dag Han’Chi avait quasiment fini de déguster sa boisson lorsqu’elle l’aperçue enfin. Le chiss captant enfin son regard, la salua souriant.


Dag Han’Chi: “Bonsoir Lianna, pas mal occupée on dirait. Comme d’habitude les copains sont en retard.”

Lianna lui rendit son sourire. Tandis que c’est un peu interloqué qu’elle lui répondit ceci :

“Hey Dag !
Mais ? Tu n’es pas allé te co à la borne publique pour vérifier la conv du groupe avant de venir ? T’es pas au courant qu’on a dû reporter ? Gor est bloqué car un cargo chargé à bloc en provenance de Taanab s’est posé en urgence, à cause d’une avarie majeure. Et comme il contenait des denrées périssables, ils ont tous été réquisitionné pour le décharger et replacer la marchandise dans d’autres cargos en état. Il a dit qu’ils allaient surement y passer la nuit.
De son côté, Grudd à deux droides à remettre en état avant demain matin.
Bref, ça ne les arrangeait pas ce soir.
Mais bon, puisque t’es là, je t’en remets une autre ?”


Le chiss resta silencieux quelques instants avant d’accepter de prendre une nouvelle boisson. Il n’en laissa rien transparaitre, mais il était un peu vexé de ne pas avoir vérifié la conversation sur l’holonet avant de venir. Alors qu’il remercia Lianna qui lui servait sa boisson, cette dernière rajouta.


Lianna : “Dag, tu sais quoi ? Après mon service, on va t’acheter un datapad. Comme ça tu pourras recevoir directement notre conv sans devoir attendre de pouvoir te co à une borne publique.”

Alors que Lianna semblait visiblement enjouée par sa proposition, Dag, lui, se disait qu’il n’y tenait pas particulièrement. Il allait donc lui répondre défavorablement lorsque la Twi’lek précisa son intention.

Lianna : “En fait, j’ai juste envie que tu m’accompagnes faire du shopping. J'ai quelques tip à dépenser figure toi. Je serais rassurée que tu m’accompagnes pour ça.”

Elle lui fit à ce moment-là, un sourire qu’il ne pouvait pas refuser. Et puis, il s’en voudrait trop s’il lui arrivait vraiment quelque chose s’il ne l’accompagnait pas. Elle lui offrit donc le repas et une autre dernière bière qu’il finit peu avant la fin de son service.

Il n’était pas mécontent de partir. Il commençait à y avoir beaucoup de monde tandis que les musiciens avaient augmenté le volume de leurs instruments.

Dag légèrement blasé demanda à Lianna ce qu’elle voulait acheter. Mais cette dernière lui avoua ne pas trop le savoir encore. Et ils passèrent alors deux longues heures dans le quartier commercial. La twi’lek voulant voir ou essayer les vêtements et discuter des différents styles que ça lui donnait.

De son coté, Dag avait finalement acheté un datapad histoire qu’il ne se retrouve plus jamais seule avec Lianna à devoir faire les magasins, si d’occasion un nouveau faux bons de ses autres compagnons se présentait de nouveau.

En tout cas, elle avait raison pour une chose. Sa présence limitait fortement les velléités de certains individus de la gent masculine qui semblait voir en elle, un succulent morceau de viande bon à dévorer...


Image


Un centre commercial de Gizer



A suivre...

Avatar de l’utilisateur
By Dag Han Chi
#39183
Micro Focus sur Gor Darjo


Image


Gor Dajo est un Rybet qui a été libéré des esclavagistes par les Forces de la CSU au même moment que le Chiss Dag’Han Chi.


Pour survivre dans la galaxie, Dor a pas mal baroudé durant son existence. Il a dû à une époque faire des choses plus ou moins avouable comme milicien, mercenaire ou encore contrebandier.

D'une taille de 1.47 mètre, il est un peu fier d'être un grand représentant mâle de son espèce. Son visage affiche quelques cicatrices. D'ailleurs, si vous lui en parlez, il vous expliquera qu'il vaut mieux éviter les femelles de son espèce.

Pourtant, un jour, par instinct de préservation, il se rapprocha quand même d’une femelle Rybet ou il passa une année et demi avec afin d’assurer une impérieuse reproduction. Pour l’occasion, comme le veut la coutume, ils avaient même relié leurs vaisseaux et créé un semblant d’habitation commune. Mais il dû rester trop longtemps ainsi car “sa femelle” fut à deux doigts de le tuer en mitraillant son vaisseau aux turbos-laser alors qu’il tentait de lui échapper.

Laissé à son sort dans son épave de cargo, c’est à ce moment-là qu’il fut attrapé par des esclavagistes.

Délivré, libéré, puis débarqué sur Gizer ou il tente de se relancer, il a trouvé un poste de gerbeur à l’Astroport.
Comme il l’aime à l’indiquer, ce travail est clairement alimentaire et il a plan pour se refaire.
D’ailleurs, son réfugié de pote Chiss n’y serait pas du tout étranger.


A suivre... .
Vers les étoiles. [PV Vrad]

- C’est gentil de la part de Drake de penser à m[…]

09:00, heure locale Dans la Cité Mobile Spati[…]

Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Son[…]

PAYDAY

Rien n’est éternel. Ni la vie, ni les munitions,[…]

L’atmosphère dans la salle avait pris une tournure[…]

A la recherche de slicer par ici !

Cela faisait maintenant plusieurs semaines que Va[…]

Pion passé

Le militaire outil sacrifiable au service […]

Au bon endroit, au bon moment

« Mranigir, Paranr bal Joha » ( T[…]