L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Bien qu'assez excentrée dans la Galaxie, Tatooine occupe une position stratégique au croisement de plusieurs routes hyperspatiales. De ce fait, la planète s'est trouvée au centre de nombreux conflits. Sa surface est jonchée d'épaves d'anciens vaisseaux, la plupart ayant depuis été pillées par les Jawas.
Gouvernement : Neutre - Affinité avec les Hutts
#39714
Image



Ce Mandalorien ne semblait pas vouloir accepter les choses et il ne manqua pas de pointer du doigt les propos suppositions de Rena qui ne put que grincer des dents à l’écoute de tout cela. Ce tueur de Jedi qui maintenant, lui faisait la leçon, c’était le monde à l’envers. Quoi qu’il en soit, la jeune padawan se devait de rester concentrer sur la mission que l’Ordre leur avait confié et ce n’était pas de chasser le Démon des Sables, mais bien de se rapprocher de Grakkus pour découvrir ce qu’il manigançait avec les Siths. Elle devait donc s’accommoder de Sareth le temps qu’il les introduise auprès du Hutt mais bon, cette façon de faire comme s’il savait tout était particulièrement agaçante. Peut-être était-ce cette sensation de travailler avec un homme ayant tué l’un de siens, juste pour le plaisir et satisfaire son égo, qui la rendait irritable en sa présence mais bon, son Maître semblait parfaitement s’entendre avec lui, ce qui leur permettait de calmer le jeu. Au final, la brunette ne répondit rien, ne laissant échapper qu’une simple réplique qui pouvait également être une hypothèse parfaitement envisageable vu la situation connue.

« Ou alors, ils sont rares car ils ne protègent absolument pas leurs œufs. »

La possibilité qu’ils ne fassent pas de différences dans leurs attaques suivant la proximité de leurs œufs semblait tout aussi probable car s’ils les défendaient avec temps de hargne, il y en aurait certainement plus. Jem ne manqua pas de calmer la situation en évoquant les mouvements de la créature, jusqu’à ce que le chasseur de primes cherche à vérifier quelque chose. Grâce à la vision thermique qui semblait parfaitement inefficace, il rejoignit l’idée initiale de Rena mais bon, cela pouvait très bien être un reptile également ou peut-être même que la température du sable était semblable à celle de son corps. On ne pouvait pas dire que Tatooine était une planète froide avec ces trois soleils. Quoi qu’il en soit Sareth décida d’aller survoler le nid pour en apprendre plus et son initiative manqua de le faire tuer. En un instant, la créature bondit à l’attaque de cet intru et le chasseur de primes n’échappa à l’attaque que de justesse. De retour au côté des autres membres du groupe, il ne put que confirmer les suppositions de Rena qui ne put s’empêcher d’afficher un petit sourire satisfait. C’est Jem qui envisagea la suite après cet événement, surtout que la créature allait certainement se montrer méfiante après cette première pseudo-attaque.

« Bon, c’est bien un insecte et visiblement, elle n’hésitera pas à frapper fort même si son œuf est menacé. Par contre, elle semble sortir afin d’être plus précise ce qui pourrait jouer en notre faveur. Si on veut avoir l’avantage et l’avoir hors du sable, il faudra s’emparer de l’œuf. Sareth, tu es le seul qui peut s’en charger assez vite vu l’emplacement du nid. Pendant que tu le feras, on détournera l’attention de la créature. Maav, tu te posteras sur les rochers là-bas. Proti, en hauteur pour couvrir Sareth au besoin si elle revient trop vite. Si elle sort la tête pour le chopper, tu tires dans les yeux. Rena jouera l’appât comme prévu sauf qu’elle sera près des rochers pour remonter d’un coup, je serai en soutien pour elle. Sareth, tu n’auras pas beaucoup de temps une fois qu’elle foncera sur Rena. Dès que tu toucheras l’œuf, elle retournera vers toi. Tout le monde en position ! »

Sa vibrolame en main, Rena se tenait à une bonne distance du nid, sur les rochers. Elle allait devoir s’aventurer sur le sable jusqu’à ce que la créature la prenne en chasse. Jem se tenait juste derrière elle, les blasters en main afin de ralentir la bestiole si celle-ci se révélait plus vive que sa padawan, tandis que les deux Rangers prirent position en soutien de Sareth. Au final, c’était les deux membres du groupe qui se cherchaient sans cesse qui allait devoir prendre le plus de risque. Une fois la créature sortie du sable, elle en aurait certainement après Sareth pour récupérer son œuf et par conséquent, il allait devoir rester en vol pour lui échapper, tout en ne s’éloignant pas pour qu’elle ne retourne pas dans le sable. Une fois chacun en position, Jem donna le signal pour que l’opération commence. Rena s’avança donc sur le sable frappant du pied à chaque pas pour attirer le Démon des Sables. Malgré une certaine hésitation, sans doute due à l’intervention de Sareth, elle finit par la prendre en chasse, fonçant dessus comme un speeder. Les remous dans le sable disparurent une vingtaine de mètres avant qu’elle n’atteigne Rena, forçant la padawan à rester en place et continuer à faire des vibrations pour s’assurer qu’elle n’avait pas fait demi-tour.

Concentrée sur les perturbations dans la Force, Rena finit par sentir le danger imminent et esquiva la première attaque des pattes puissantes qui jaillirent du sol. Elle tenta de contre-attaquer avec sa vibrolame mais bon, cela ne fit même pas une égratignure sur la surface de celle-ci. La seconde attaque fut évitée de justesse et pour cause, la bestiole changea d’angle et de style d’attaque, surprenant la Jedi qui sans la Force, ce serait certainement faite embrocher. Il ne restait qu’à espérer que Sareth était parvenu à s’emparer de l’œuf car Rena n’allait pas pouvoir rester encore très longtemps à découvert, surtout que le sable devenait de plus en plus instable sous ses pieds à cause des mouvements de la créature, rendant ses mouvements plus difficiles.
#39741
Image


Bon... Ce ne fut pas de tout repos et la tension avait grimpé quelques instants dans le groupe, mais ils avaient à présent un plan et une marche à suivre. Les deux éléments qui se cherchaient le plus des noises du groupe allaient chacun avoir leur rôle à jouer, s'ils ne coopéraient pas un minimum la mission serait un fiasco total. La mission était simple sur le papier mais allait certainement avoir son lot de complications dans la pratique, car même si la bête sortait sa tête du sable, il n'y aurait que quelques micro secondes durant lesquelles il serait possible de la blesser. Sareth n'avait jusqu'ici rien eu à dire sur les capacités de Potri, il espérait qu'il en serait de même pour la partie la plus technique de la mission. De son côté, le Mandalorien réfléchissait déjà à comment il allait pouvoir se débrouiller une fois que la créature serait à ses trousses... Il avait bon nombre d'armes à sa disposition, ça n'était pas le problème, mais laquelle serait susceptible de blesser la créature, ça c'était une autre histoire. Il inspectait donc chaque arme de son arsenal très garni, s'assurant que chacune était parée à l'usage, car ce n'était vraiment pas le moment de se trimbaler avec une arme enrayée... Une fois cette petite préparation terminée le mercenaire indiqua qu'il était prêt au combat, de même que Rena qui était elle aussi parée à en découdre. Chacun prit position, Maav en bas, Jem à la supervision, Potri en hauteur, Rena dans le sable et Sareth dans les airs, attendant le moment propice pour descendre et récupérer la progéniture du monstre.

La lune était pleine et le ciel était complètement dégagé, comme fort souvent sur Tatooine, cela avait l'avantage d'offrir une bonne luminosité au groupe et à l'endroit, si bien qu'on y voyait, presque, aussi bien que de jour, avec cependant l'avantage de ne pas être complètement écrasé par la chaleur des soleils jumeaux. Cela étant dit, il commençait à faire un peu froid... Rien qui n'inquiétait Sareth qui avait largement ce qu'il fallait pour le protéger de la température, mais peut être n'en serait-il pas autant pour les autres membres du groupe. Enfin, c'étaient des professionnels, il devaient bien se moquer du froid. Et en parlant des autres membres du groupe, Jem donna finalement le signal à Rena d'attirer la bête. Cette petite avait du cran, il fallait lui reconnaître ça, elle observait les remous du sable se rapprocher d'elle avec un visage déterminé et quasi aucune peur dans le regard, peut être était-ce simplement la fougue de la jeunesse ou bien la folie de l'ignorance... En tous les cas, il était temps de foncer. Le Mandalorien, observant la scène depuis une dizaine de mètres au dessus du sol, fit un piquet en direction du nid de la bête alors que Rena esquivait tant bien que mal les attaques vicieuses du Démon des Sables.

    - Eh l'horrible ! C'est à toi ça ?! Cria-t-il avant de siffler un coup pour attirer l'attention de l'insectoïde.

Ne serait-ce que toucher un de ses œufs suffit amplement pour stopper tout mouvement de l'insectoïde et le rabattre droit vers le Sareth à une vitesse quasiment doublée. L’œuf était épais, il fallait le tenir sous le bras pour s'assurer qu'il ne glisse pas, et son odeur était infecte, sûrement pour que sa mère le repère à l'odeur, il était très solide pour un œuf cela dit, cela éviterait au Mandalorien de le briser par inadvertance. A la seconde où l’œuf fut en sa position, il prit immédiatement la fuite en flottant à seulement un ou deux mètres au dessus du sol, tenant fermement son trésor sous son bras alors que des nuages de sables se soulevaient derrière lui... Ce n'étaient pas ses propulseurs qui projetaient autant de minéraux, c'était la bête furieuse qui battait tous les records de vitesse pour récupérer son petit, et elle talonnait Sareth de peu, la bougresse ! Le moment de vérité approchait, le Mandalorien allait devoir freiner brutalement et repartir de plus belle afin de faire sortir la créature de son trou... Trois, il coupa d'un coup ses réacteurs, deux, il les réactiva, un, les mandibules acérées de la bête sortirent de terre !

Les lames tranchantes comme des rasoirs et le visage aplati aux multiples yeux globuleux n'étaient qu'à quelques centimètres de faucher le guerrier vivant, mais alors que Sareth se retournait pour se retrouver face au monstre, un premier coup de feu résonna dans les canyon avant qu'un tir de Potri parfaitement exécuté ne vienne éborgner la bête et la couper dans son élan... C'était le moment, à présent parfaitement retourné, le Mandalorien leva son bras utilisable pour arroser de flammes la sale caboche aux dents courbées de la mère déchaînée. Elle grogna de colère et plongea en arrière pour revenir dans le sable, mais c'était sans compter sur Sareth qui envoya son grappin métallique s'enrouler autour d'une des mandibules de la bête sauvage. L'idée était bonne mais elle fut mal exécutée, car la force du Mandalorien ne fut pas suffisante pour empêcher le Démon de retourner dans le sable et le guerrier se retrouva à se faire traîner dans le sable à toute vitesse, lui arrachant quelques cris de douleurs alors que son corps rebondissait contre le sol et se tortillait à mesure que la créature enchaînait les virages pour tenter de briser les os du mercenaire.

Le corps du mercenaire percuta le sol une première fois, une seconde fois... La tête se rapprocha du sol pour une troisième fois, la nuque n'y survivrait pas, l'épaule toucha le sol en premier, la tête ensuite, le cou commença à se déplacer lentement dans une position anormale et tordue... Mais se redressa lorsque les deux pieds du Mandalorien s'entrechoquèrent, réactivant les propulseurs de l'armure. D'un geste élégant, le mercenaire qui avait tenu bon et n'avait pas lâché son œuf se redressa, planta ses bottes métalliques dans le sol et entama une course improvisée de ski sur sable, soulevant d'immense nuages de sable derrière lui alors que la bête continuait à le balader au travers du désert. Sareth commençait à beaucoup s'éloigner du groupe, et il comprit rapidement, car le Diable des Sables, toujours d'une ruse qui défiait celle de l'homme, était en train d'emmener le guerrier au travers d'un terrain plat rempli de rocs tranchants comme des rasoirs...

    - Ça c'est que j'appelle une course de modules !!! Cria-t-il de peur sans trop savoir pourquoi avant de slalomer tant bien que mal entre les rochers.

Un premier rocher frôla le casque du Mandalorien, un second lui passa tout juste entre les jambes et un dernier, encore plus immense que les autres, manqua de signer l'arrêt de mort de Sareth mais signa au contraire la fin de la course, car constatant que la bête avait esquivé ce rocher par la gauche, le Mandalorien se jeta sur la droite, lâcha son œuf, serra le câble métallique de toutes ses forces, enfonça fermement ses jambes dans le sable pour user de la force de ses servomoteurs et de l'effet de levier du rocher pour tirer le câble d'un coup sec et freiner complètement le Démon des Sables dans un hurlement d'effort qui résonna dans le désert. Fatigué par la course et complètement pris par surprise, l'Insecte jaillit du sol sur le coup tant le freinage fut violent pour lui. Sareth, lui, sentait qu'il avait énormément forcé sur ses bras et ses épaules, de puissantes courbatures et inflammations musculaires lui faisaient souffrir le martyr, et il n'eut même pas le temps de souffler, car une fois debout, l'insecte en furie cracha une giclée d'acide qui fit fondre le grappin, libérant enfin le monstre et l'homme de leur union forcée, puis, d'un coup de patte décidé, brisa le rocher derrière lequel le Mandalorien s'était caché.

Image


    - T'as pas une bouche... De porte bonheur.


Sareth l'imaginait bien plus gros, en vérité cet insecte meurtrier était à peine plus haut qu'un humain, ce qui expliquait comment le Mandalorien était parvenu à stopper sa course... Ses pattes étaient couvertes d'une chitine noire ultra résistante tachetée de blanc, sa peau verte consistait en une série de plusieurs plaques protégeant les organes de la bête, sa tête était minuscule, mais ses mandibules, elles, étaient massives et capable de charcuter un Bantha en quelques morsures. Enfin, de sa bouche aux dents pointues pendouillait un liquide vert sulfureux qui produisait une fumée à l'odeur infecte dès qu'il touchait le sol... Un acide très puissant à n'en point douter. Cela rappelait à Sareth la chasse aux dragons sur Yavin IV... Sauf qu'au lieu d'être accompagné d'un Jedi il était seul et très éloigné du groupe face à une bête certes moins grande et féroce mais tout aussi dangereuse, surtout avec des bras dans un si piètre état. Les deux adversaires se regardèrent quelques instants, faisant quelques pas de côté pour se scruter l'un l'autre. Il y avait très peu de chance que Sareth en ressorte vivant, il suffisait à l'insecte de vomir son acide sur le guerrier pour le dissoudre, mais il restait au Mandalorien une dernière carte à jouer... Et l'intervention une fois encore providentielle de Potri rendit sa victoire possible.

Toujours posté au loin, le tireur d'élite avait eu tout le loisir d'examiner la bête et déterminer son point faible... Il tira donc dans la mandibule déjà fragilisée par le grappin de Sareth, la décrochant sur le coup. Cette demi seconde où l'animal préféra crier plutôt qu'attaquer permit au Mandalorien de terminer le verrouillage de sa cible et enclencher le lancement de la roquette à son poignet ainsi que de la mini roquette à son genou. La roquette la plus grosse toucha le dos de la créature tandis que la plus petite fut gobée par la créature qui ne put cracher son liquide corrosif comme elle l'aurait voulu, et avant même de pouvoir reprendre ses esprits, Sareth se trouvait déjà à glisser sur le dos en dessous de la créature, le fusil à pompe dans la main. Les deux salves de Shrapnel brisèrent la carapace ventrale du monstre qui perdit l'équilibre de ses pattes et laissa tomber son torse meurtri contre le sable. Sareth, lui, termina sa glissade un mètre derrière l'insectoïde et se redressa pour se retourner et grimper sur le dos de la bête avant de dégainer sa pique de force et enfoncer avec vigueur la lance à la pointe effilée dans la plaie béante que le missile du Mandalorien avait ouvert dans le dos de l'insecte. L'insecte fut pris de spasmes, hurla de toutes ses forces et gratta le sable avec ses pattes dans l'espoir de s'y cacher, mais le troisième tir de Potri dirigé droit vers sa tête grilla sa cervelle pour de bon... Un souffle de soulagement, un cri de victoire puis l'écroulement du corps de Sareth contre le sol alors que ce dernier récupérait son énergie et sentait l'adrénaline quitter peu à peu son corps... Réveillant de facto la douleur dans ses bras qui avaient été bien trop sollicités pour la mission.

    - Aouch... C'est toujours moins pire que le dragon Krayt, mais cette saloperie m'aura bien amoché.

La jeune femme regarda son ami d’enfance et lui e[…]

[Gizer]Le Citoyen Chiss

Dans la cabine sombre juxtaposée au travers de le[…]

L'appel de la destiné [Luna]

Le regard de Luna était bloquée sur le miroir noi[…]

Leur périple arriva enfin à terme après de longues[…]

[Scénario] La règle des deux

Elle déambula autour de l’artefact, laissant sa m[…]

Ils étaient déjà prêts à repartir, le plus biolo[…]

En quittant la salle d’entraînement je prends d’a[…]

Cet enfoiré ne l'avait pas raté, le plan éta[…]