L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Discutez avec le reste de la galaxie
#32028
Image


Annonce officielle d'appel d'offre du Gouvernement Mon Calamari.

Type de produits: prospection minière


Dans le cadre de futur travaux miniers dans le Secteur Mon Calamari, ce dernier fait appel à toutes sociétés justifiant d'une appartenance à un secteur républicain ou non affilié afin de conduire différentes missions de prospections minières.
Ces missions auront lieux au sein du Secteur Mon Calamari en présence d'un superviseur Gouvernemental et strictement limités dans le temps et l'espace.
Chaque société se verra dédommagée à hauteur de 10% du coûts d'entretiens des moyens mis en oeuvre, mensualisé, et touchera de même une prime de 500 000 crédits par missions de prospections. Le superviseur Gouvernemental sera seul juge pour apprécier de la pertinence des moyens mis en oeuvre.
Tout gisement découverts et exploitable se verra gratifié à hauteur de 100 000 crédits.
Les sociétés œuvrant dans le cadre de cet appel d'offre pourront être privilégiées dans le cadre de l'exploitation future des gisements découverts.



Image
#32031
Annonce officielle d'appel d'offre du Gouvernement Mon Calamari.

Type de produits: prospection minière


Dans le cadre de futur travaux miniers dans le Secteur Mon Calamari, ce dernier fait appel à toutes sociétés justifiant d'une appartenance à un secteur républicain ou non affilié afin de conduire différentes missions de prospections minières.
Ces missions auront lieux au sein du Secteur Mon Calamari en présence d'un superviseur Gouvernemental et strictement limités dans le temps et l'espace.
Chaque société se verra dédommagée à hauteur de 10% du coûts d'entretiens des moyens mis en oeuvre, mensualisé, et touchera de même une prime de 500 000 crédits par missions de prospections. Le superviseur Gouvernemental sera seul juge pour apprécier de la pertinence des moyens mis en oeuvre.
Tout gisement découverts et exploitable se verra gratifié à hauteur de 100 000 crédits.
Les sociétés œuvrant dans le cadre de cet appel d'offre pourront être privilégiées dans le cadre de l'exploitation future des gisements découverts.




L'annonce répercutée sur tous les réseaux attira l'attention de la T.I.M.E...Ainsi les Mon Cal avaient besoin d'aide au recensement minier de leur espace, la T.I.M.E répondit donc présent...Un holo sécurisé fut envoyé en réponse :


Image
Merisee
Partenaire officiel de la Borstel Galactic Defense
Partenaire officiel de la Corporation Technique Correlienne


Image
Daniel Stingrey / T.I.M.E Mines, Extraction et metallurgie.



Au Gouvernement Mon Cal,


Suite à votre appel, je me présente, Daniel Stingray, responsable de la branche mines, extractions et métallurgie de la T.I.M.E.

Notre société, souhaite vous apporter son concours, dans le cadre de cet appel d'offre, aux conditions citées.

A savoir :
- La présence de l'un de vos représentants à bord de nos vaisseaux
- La validation par ses soins, des moyens mis en oeuvre
- La prise en charge mensualisée des moyens déployés, à hauteur de 10%
- 500.000 CR par mission(s) de prospection(s)
- Une prime de 100.000 CR par gisement découvert et exploitable
- Un accès privilégié aux zones de prospection future pour l'exploitation commerciale de ceux-ci.

Pour ce faire, nous disposons de bâtiments d'origine Chandrillienne, sur lesquels, nous avons apporté des modifications afin de les rendre plus polyvalents pour l'exploitation minière.

Nous ferons bon accueil à votre superviseur et si notre offre convient à vos besoins, nous serons heureux de la satisfaire au mieux de nos moyens. Nous pouvons évidemment, les renforcer suivant vos desiderata, si cela s'avère necessaire.


X-401-F modifié

Quantité mobilisée : 8
Taille : 570 mètres
Armement : 3 tourelles turbolaser d'extraction minière, 19 canons turbolasers, 5 batteries ioniques, 7 rayons tracteurs, 10 batteries lasers
Emport : 100.000 Tonnes métriques, 24 Chasseurs / frégate (soit 120 chasseurs SpitFire)
Hyperpropulsion : 2.0, secours : 12.0
Maintenance X-401-F : 960.000 CR
96 sondes RM-2020 maintenance : 1.728.000 CR

Total frais de maintenance : 2.688.000 CR
Participation Mon Cal (si validation) : 268.800 CR


Au sujet des missions de prospections, les bâtiments peuvent-ils être regroupés ? Doivent-ils être dispatchés sur 1 secteur chacun ? Comment leur sécurité sera-t-elle assurée ?

Dans l'attente de vos réponses, veuillez agréer, l'expression de mes salutations distinguées.

M.Stingray D.
T.I.M.E Mines, Extraction et metallurgie.


La réponse holo fut cryptée puis expédiée au gouvernement Mon Cal.
#32112
La réponse du Gouvernement Mon Calamari tarda quelque peu, mais d'autres entreprises s'étaient montrés intéressés. On avait ainsi attendu leur proposition, mais faute de réponse on décidait de ne pas faire attendre la TIME plus longtemps.
Ce temps avait été mis à profit pour étudier quelque peux l'entreprise de la lointaine Fédération d'Eskyirt.
Il ne ressortait rien de particulier du rapport d'étude. L'entreprise était établie dans un secteur lointain. Cela ne jouait pas en sa faveur mais pas spécialement en sa défaveur non plus. S'était juste un point en plus "viennent de loin". Il n'y avait pas encore eu de rapport entre les Mon Calamari et l'entreprise, et là encore cela ne jouait pas en leur faveur mais pas davantage en leur défaveur non plus.

Un bilan assez neutre en somme. On rédigea donc une réponse positive:


Réponse du Gouvernement Mon Calamari à la T.I.M.E.



Le Gouvernement Mon Calamari est heureux d'allouer une parcelle de la ceinture d'astéroïde du Système de Kamdon à la prospection de la T.I.M.E. 7% de la surface totale du champ d'astéroïde est ainsi ouvert à votre prospection pour une durée de deux semaines, reconductible une fois à l'issue de cette période et pour une surface identique sous réserve du rapport du Superviseur sectoriel.
Le Superviseur sera à embarquer en orbite de la planète Mon Calamari.
Le Secteur autorise l'emploi d'une de vos frégates minière pour cette mission de prospection ainsi que tout appareil léger non armés qu'elle souhaitera emporter pour l'assister.
Au vue de l'armement conséquent de cette appareil, aucune escorte particulière n'est prévue en dehors des patrouilles anti pirate menées par la flotte sectorielle.
La rémunération de 500 000 crédits sera versée pour moitié à l'issue de la première semaine et le solde ainsi que la part d'entretient et les éventuelles primes à l'issue de la seconde.
Les mêmes conditions s'appliqueront en cas de reconduction du présent contrat comme stipulé ci dessus.



La réponse était un peu "fraîche", voir dénuée de toute chaleur...mais on ne se connaissait pas. Il s'agissait très clairement d'une mise à l'épreuve des compétences et comportements de l'entreprise fédéré.
Ne restait plus qu'à voir ce que tout ceci allait donner...et si d'autres entreprises allaient candidater.
#32131
Une fois la réponse positive reçue, la T.I.M.E accusa réception et confirma l'envoi d'une seule frégate avec à son bord, 24 chasseurs "Blade" (les derniers-nés) et 48 sondes RM2020. Un holocourrier sécurisé fut renvoyé au gouvernement Mon Cal :

Nous accusons réception de votre réponse et sommes heureux de pouvoir vous apporter notre concours, nous vous remercions pour la zone de prospection allouée.

Par conséquent, 1 frégate disposant de 24 chasseurs et 48 sondes RM2020 seront affectés au secteur que vous nous destinez, votre représentant sera embarqué dès notre arrivée en orbite de Mon Calamari. Une seconde frégate sera entre-temps déplacée sur Mrisst pour remplacer (en cas de besoin), la première, pour la rotation des équipages et vaisseaux sauf autorisation de votre part pour que la seconde stationne sur Mon Cal.

Nous avons pris note de vos conditions et missionnons les navires et équipages pour les destinations dites (mon Cal et/ou Mrisst)

Cordialement,

Daniel Stingray


Les équipages furent mobilisés et sur le départ en quelques heures puis décollèrent, entre-temps une commande fut faite auprès de la C.C, 5 autres frégates X 401 F iraient rejoindre le parc de la T.I.M.E.
#32219
Deux frégates X-401-F modifiées furent donc envoyées, disposant d'une force de frappe suffisante pour éviter tout raid pirate mais au sein de l'espace policé Mon Cal, cela aurait été, pour ces têtes brûlées, comme dire...Un suicide ??

Une fois que les deux bâtiments furent en vue de Mon Cal, l'une d'entre elle fit venir à son bord, le représentant gouvernemental Mon Cal, suivant les conditions et accords précédents afin de valider les recherches minières dans les secteurs proposés à la prospection. L'autre navire demanda la permission au préalable de se poser afin que l'équipage puisse être en pleine forme lors de la relève, les autorisations de sortie n'excédaient pas 96 heures et ce, par rotation de tiers, ainsi le navire fonctionnait constamment avec les 2/3 de ses membres. Interdiction leur fut donné de consommer de l'alcool à l'extérieur, ne serait-ce qu'une bière, ils avaient tous signé une charte lors de leur embauche et de leur affectation.

La découverte de la capitale étonna plus d'un citoyen fédéré, l'omniprésence aquatique, la faculté amphibie de ses habitants, c'était une civilisation évoluée, riche, fière et détentrice d'un savoir-faire naval peu égalé à quelques exceptions près...

Tandis que les uns se reposaient, le premier navire s'enfonça dans la ceinture d'astéroïdes, 24 RM 2020 furent expédiés soit 50% de l'effectif des sondes, deux chasseurs "Blade" sortirent en couverture pour sécuriser le périmètre et 2 autres se tenaient prêts au cas où...

Dans l'espace, les sondes, indifférentes à la température et l'absence de pression, commençaient leur tâche d'analyse et de répérage, les 2 chasseurs recueillaient aussi des données et les transmettaient aux ingénieurs miniers du bord, on pouvait ainsi mieux cibler certaines zones où des éléments significatifs avaient été repérés !
#32773
L'officier Eldwud était très gêné. Maintenant qu'ils étaient en plein sur la zone, avec toute la mise en oeuvre qui était la leur, cela devenait d'autant plus difficile à assumer. Mais ce n'était pas de sa faute, il avait tenté tant bien que mal de prévenir le soucis, de le transmettre à qui de droit pour essayer de retarder l'échéance et changer l'équipement. Encore et encore, il l'avait répété au mess, lorsqu'ils discutaient ensemble lors des repas communs des équipages spécialisés, ou même lors de la fameuse soirée sur Dac dans cet étrange bar aquatique. Mais bien sûr, quand on ne parle pas fort, qu'on ose pas vraiment remonter le problème jusqu'au capitaine, voilà le résultat. Embarqué dans cette galère, devant son écran, et le sentiment qu'on va sacrément se faire réprimander parce qu'on a fait une grosse bourde.

Ca n'allait pas manquer, surtout maintenant que tout était lancé. Oh oui, bien sûr elles fonctionnaient bien. Très bien, même. Tout semblait ok, la situation était sous contrôle, la frégate aussi était dans le vert. Rien à signaler. Justement. C'était ça le problème. L'écran de contrôle principal, où une bonne partie des données précieuses étaient censées s'afficher, n'avait rien à signaler. Forcément. Parce qu'ici, on cherche du minerai. On cherche quelque chose que nos sondes sont incapables de trouver, parce qu'elles ne sont pas faites pour ça. Et parce que l'officier Eldwud n'a pas fait remonter le soucis à temps. Il était blanc, face à son écran, prêt à se faire porter pâle face à la cuisante vérité. Soit il mentait, et laissait croire qu'il n'y avait rien à trouver, soit il donnait la vérité au risque de se faire renvoyer de la T.I.M.E ... On lui posa quelques questions, auxquelles il répondit avec une latence qui le rendait muet. Le tout était accentué par la lueur de son écran aux résultats si décevants. Le premier rapport allait devoir être donné, avant que le capitaine ne se décide à venir voir les premiers résultats et l'avancée de cette oeuvre aussi ennuyante que possible. Bon, il fallait assumer. Tant pis.


        Note jointe aux rapports préliminaires.
        - Auteur : Officier Eldwud.

        __________________________________________________________________

      [...] Les résultats sont décevants voire muets. Je crains qu'il ne s'agisse là d'une erreur de notre part quant à la nature de nos sondes, et à leurs capacités matérielles pour l'exploration minière dont nous tentons l'exercice aujourd'hui.

      [...] Tant que nous persévérerons dans cette optique sans les sondes adéquates, nos passerons à côté des résultats potentiels qui font l'objet de cette expédition. Je recommande l'achat de sondes minières plus adaptées et plus répandues de toute urgence pour ne pas perdre de temps pour cette première tentative.

      [...] ... uniquement des gaz, même si cela demanderait une remise à plat des résultats pour y trouver des résultats précis et exploitables ... [...]
#32806
Le rapport de l'officier bien que laconique, tombait à pic, même si une certaine inertie l'avait saisi, peur de prendre une initiative utile en temps voulu ? Quoiqu'il en soit, quand on reçut le rapport, la décision fut immédiate, la T.I.M.E procéda à l'ordre d'achat de sondes minières plus spécifiques, capables d'opérer en milieu spatial, pouvant détecter du simple débris jusqu'aux concentrations de gisements sous diverses formes liquides, solides ou gazeux. Un ordre d'achat fut donc passé...Pendant ce temps-là, les RM2020 furent reprogrammés grâce aux données présentes dans les banques aurifères de la T.I.M.E, donnant ainsi plus d'initiatives aux sondes présentes et en étendant leurs critères de recherches...

L'officier fut convoqué pour obtenir des explications sur son "retard" quant à transmettre des informations importantes et une fois entendu, il s'avéra qu'il n'avait pas fait preuve d'une réactivité suffisante. il fut donc rétrogradé à l'échelon inférieur et remplacé.


Au M.J :

Recalibration des critères de recherches de ressources minières sur les RM2020 et poursuites des sondages (pour ne pas perdre de temps)
Appel d'offre pour l'achat de 50 sondes minières auprès de divers acheteurs
- Empire
- N.R
- C.S.U
- Neutres
Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#33536
Quand l'Empire reçut l'offre, il ne sut comment le prendre. On savait très bien qui était la TIME par ici, ça oui. Surtout quand on se renseignait un peu pour savoir sur quel pied danser. Et là, on savait très bien. De connivence avec la Fédération d'Eskyrt, un ennemi de l'Empire, voilà ce qu'était la TIME. Hors de question de traiter avec elle de quelque façon que ce soit. On avait beau être des entreprises qui vivaient par ou pour le profit, on n'avait aucune envie de recevoir un message du BSI informant d'un aller simple à la potence pour collaboration avec l'ennemi merci bien.

Il y eut plus de chance du côté des territoires républicains, confédérés et indépendants. Certaines offres étaient clairement des arnaques dont on n'avait que faire, pas besoin d'y perdre du temps. D'autres étaient intéressantes et quelques-unes sortaient du lot, bien croustillantes. Mais la meilleure venait d'une entreprise basée en territoire républicain du côté du secteur Anoat, nommée Corporation des Honnêtes Travailleurs. Bon, le nom n'était pas terrible je vous l'accorde mais sa proposition...

Des droïdes sonde DP-2, vestiges de l'époque ou la grande majorité de la galaxie était encore à découvrir et les routes spatiales en plein traçage. Conçues pour être robustes et performants, ces machines avaient longtemps été perdues dans la nature après la fermeture de la société qui les avait développé, Duwani Mechanical Products. Et puis un peu par pur coup de chance, les plans avaient été redécouverts, remis au goût du jour et tada. L'offre était la suivante :

Prix à l'unité : 10 000 Cr'
Pas de maintenance mensuelle
Total : 500 000 Cr'

Offre spéciale : Si achat d'un pack de 25 produits, le prix unitaire descend à 8 500 Cr', ce qui signifiait un total de 425 000 Cr', soit une économie de 75 000 Cr' !
#33542
L'offre était alléchante donc on procéda au virement sans hésiter pour un pack de 25 sondes DP-2 soit 425.000 CR, la T.I.M.E précisa même si d'autres sondes étaient encore disponibles et si ce premier lot s'avérait performant, plus de sondes seraient commandées aux mêmes conditions...

Dès qu'elles seraient reçues, on lâcheraient celles-ci dans les premières zones d'exploration, histoire d'être sûrs de n'avoir rien négligé, après tout, les Mon Cal pouvaient se révéler d'être d'excellents clients s'ils y trouvaient leur compte et c'est bien ce que la T.I.M.E voulait satisfaire !


Des droïdes sonde DP-2,
Prix à l'unité : 10 000 Cr'
Pas de maintenance mensuelle
Total : 500 000 Cr'

Offre spéciale : Si achat d'un pack de 25 produits, le prix unitaire descend à 8 500 Cr', ce qui signifiait un total de 425 000 Cr', soit une économie de 75 000 Cr' !


Fiche éco. T.I.M.E éditée
Conjonction au Zenith [Harlon]

La viande morte, le dos vautré sur un siège d[…]

Confederate Tactical Corps - CTAC

https://zupimages.net/up/18/50/cz1a.[…]

Nostrom Company

La directrice de com se dirigea vers le gouverneur[…]

----- Modération Flash ----- Cela suffir[…]