L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Célèbre pour être un des Mondes Fondateurs de l'Ancienne République, Rendili est un monde qui oscille entre industrialisation et préservation de l'environnement, malgré une très forte population. La planète abrite également le siège de la puissante et réputée Rendili Star Drive et a choisi de rejoindre la Nouvelle République.
Gouvernement : Nouvelle République
#32623
La journée était entamée depuis longtemps sur Rendili et tous ou presques étaient en train de travailler, il y avait toujours Amaury pour admirer le paysage qui s’offrait à lui, machouillant avec négligence ce qui passait à portée de main. A le voir, l’on pouvait presque croire qu’il était comme tout le monde, un citoyen moyen ayant un travail moyen et en somme une vie tout bonnement moyenne et terriblement ennuyeuse.

La vérité était tout autre, il pensait, perdus dans ses pensées qui tournaient autour d’un seul sujet, comment sécuriser les données sensibles de l’entreprise? Il craignait que quelqu’un n’essaye un jour d’atteindre les intérêts de sa famille, certains nobles se plaignaient de la trop longue présence des Korsh aux postes les plus importants. Et le fait qu’il soit paranoïaque sur sa sécurité et sur celle de ses biens n’arrangeait en rien l’inquiétude grandissante que cette pensée lui inspirait. La solution vint assez bêtement au final, décidant de chasser cette pensée et de se remettre au travail, il jeta un coup d’oeil sur l’Holonet et une publicité retint son attention. Le nom du groupe Hicox ne lui disait strictement rien mais les activités en revanche étaient intéressantes, très intéressantes même.

N’étant pas de ceux qui laissait passer pareil occasion, Amaury n’hésita pas un seul instant et fit venir sa secrétaire, une femme dans la trentaine avec un charme presque naturelle qui ne laissait personne indifférent ou presque, Amaury appréciait certes la gent féminine mais il ne voulait pas mélanger le professionnel avec sa vie privée.


[Ilyana Sezian] « Vous vouliez me voir Monsieur? »

[Amaury Korsh, P.D.G de la Rendili Star Drive et Prince de Rendili] « Envoyez un message au Groupe Hicox, faites leur savoir que j’aimerai les rencontrer incessamment sous peu.

Une fois le message envoyé et en cas de réponse favorable, mettez le service de sécurité en alerte, que tout soit vérifié afin d’éviter tout incident. Veillez également à ce que nous ayons de quoi recevoir nos possibles invités, il serait malséant de tomber à court de rafraîchissement lors d’un tel moment.

Demandez également à Josh de se renseigner sur le Groupe Hicox, ceux qui y travaillent et une liste de leurs clients si c’est possible. Qu’il m’en brosse un tableau avant leur probable venue.

Vous pouvez y aller.
»


Elle lui répondit par un sourire enjôleur et s’en retourna dans son propre bureau afin d’appliquer à la lettre les ordres de son employeur. Après avoir prévenu Josh, qui était en patrouille, elle envoya le message en bonne et dûe forme.

A : Groupe hicox

De : Bureau de Monsieur Korsh

CC : /

Objet : Invitation dans les locaux de la Rendili Star Drive
Messieurs,


Monsieur Korsh, en sa qualité de Président Directeur Général de la Rendili Star Drive, vous convie sur Rendili afin de vous entretenir d’une affaire qui serait susceptible de vous intéresser.

Nous vous serions gré de nous donner réponse dès réception du message afin que nous puissions prendre nos dispositions.

Nous vous prions de croire, Messieurs, en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Bureau d’Amaury Korsh, Président Directeur Général de la Rendili Star Drive
#32639
La réponse du Groupe Hicox ne se fit pas attendre et les préparatifs furent lancés, Yliana se chargea de prévenir le contrôle orbital de l’arrivée imminente de visiteurs pour Monsieur Korsh et elle leur transmit l’immatriculation du vaisseau afin qu’ils puissent passer sans encombres. Elle précisa également au contrôle orbital qu'une plate forme d’atterrissage à proximité du siège social de la Rendili Star Drive leur était réservé.

Elle s’occupa également des stocks, veillant à ce que rien ne manque lorsque son patron recevrait ses invités, que ce soit pour les boissons, la nourriture ou même le confort, elle avait préparé le petit salon privé attenant au bureau du Prince afin qu’ils soient accueillis dans les meilleures conditions. Boissons disposés sur un buffet, une petite table en verre où seraient posés, verres, assiettes et divers documents au fur et à mesure que les discussions avançaient et plusieurs petits fauteuils très confortables , bref rien de vraiment formel mais Amaury aimait bien s’accorder ce privilège , celui de casser le côté rigide des rendez-vous professionnel. Et cela pouvait avoir un effet déroutant selon les personnes.

Pendant que sa jeune et jolie secrétaire s’attelait à la tâche qui lui avait été confiée, Amaury était en train d’écouter ce que Josh pouvait lui apprendre sur le Groupe Hicox et ce qu’il avait pu découvrir, c’était assez mince mais il semblait que cette entreprise soit fiable.


[Josh Lovik] « Comme vous me l’aviez demandé, voici un résumé de ce que j’ai pu trouvé sur le Groupe Hicox.

Le patron est un Humain originaire de Carida nommé Chaz Hicox, un homme comme parmi tant d’autres dans la Galaxie. Il a un cursus intéressant, diplômé en médecine et en psychologie, Monsieur Hicox n’est ni plus ni moins que médecin. Il a crée son entreprise dans la région de Coruscant et qu’il a déménagé tout dernièrement.

Concernant les employés, je n’ai pu obtenir sur eux que leurs états civils. Ils sont trois à travailler avec Hicox, le premier s’appelle G'üul et est natif de Socorro. Le second membre du Groupe se prénomme Vinz Ubiytsa et le troisième est un droïde nommé Saul d’après ce que j’ai pu trouvé.

A part ça, je n’ai pu trouvé grand chose à part les bilans économiques de la société, qui est en bonne santé d’ailleurs. Les revenues sont assez corrects sans être exceptionnel mais l’entreprise semble encore assez récente.
»


[Amaury Korsh, P.D.G de la Rendili Star Drive et Prince de Rendili] « Je te remercie Josh, tu as, comme toujours, fait du bon travail.

Prépare tes hommes et soyez prêt à me suivre pour accueillir nos invités comme il se doit. Une fois que nous serons dans le salon, toi seul restera avec nous et à ce moment là, et uniquement à ce moment là, tu leur demanderas de te confier leurs armes s’ils en ont et si c’est le cas, tu feras de même et te séparera de ton arsenal mais seulement après les avoir fouillés. Il est inutile que tu sois armé jusqu’aux dents pour un simple rendez-vous professionnel alors je compte sur toi pour ne pas être comparé à une armurerie vivante.

Fais moi savoir quand ils seront arrivés.
»


Le garde du corps s’inclina et se retira en silence, allant choisir les armes qu’il prendrait avec lui dans quelques jours.
#32649
La vie de P.DG d’une entreprise de renommée galactique n’était jamais simple et encore moins quand un imprévu de dernière minute vous obligeait à devoir vous déplacer en personne, au détriment du reste. C’était ce qui venait d’arriver à Amaury suite à un incident, heureusement sans gravité, dans l’un des Chantiers Spatiaux. Mais comme il aimait être tenu informé de tout ce qui se passait, c’était son lot quotidien d’être prévenu à toute heures, de jour comme de nuit.

C’est donc un Amaury pressé et quelque peu contrarié par ce contretemps qui rejoignit en hâte les locaux de la Rendili Star Drive, suivi par Josh, qui ne le lâchait pas d’une semelle. Il arriva rapidement au salon et après s’être rafraîchi et ayant jugé que sa tenue était parfaitement adapté , il entra dans le salon et se retrouva face aux deux représentants du Groupe Hicox, un Humain qui devait certainement être Hicox en personne et un droïde dont il reconnut le modèle, c’était un produit sorti des chaînes d’assemblages de l’Alliance Rebelle. Il en avait vu quelques choix et il était surpris de voir un tel droïde en compagnie de quelqu’un qui semblait n’avoir aucune allégeance connu.

Affichant un sourire cordial, le Prince s’avança vers son invité, lui tendant une main où se voyait quelques bagues surmontés de pierres précieuses et au poignet était visible une montre de très belles fracture. Une fois la poignée de mains échangés, sous l’oeil vigilant de Josh, Amaury convia le natif de Carida à s’asseoir dans l’un des fauteuils disponibles et il en fit de même, prenant soin de ne pas tourner le dos à ses interlocuteurs.


[Amaury Korsh, P.D.G de la Rendili Star Drive et Prince de Rendili] « Monsieur Hicox je présume? Amaury Korsh, il me tardait de faire votre connaissance.

Je vous prie d’excuser mon absence, j’espère ne pas vous avoir fait attendre trop longtemps, une affaire a malheureusement retenu mon attention pleine et entière au moment de votre arrivée.

Vous me voyez navré de faire une telle demande mais si vous avez des armes sur vous, je vous serai gré que vous les confiez à Monsieur Lovik ici présent, il vous les remettra une fois l’entrevue arrivée à son terme.
»


Simple mesure de précaution avant de continuer plus avant, si cet homme était ce qu’il prétendait, un expert en sécurité, il devait certainement savoir l’attention toute particulière qu’Amaury accordait à sa protection. Une fois que ce détail fut réglé, le Prince reprit la parole, sans se départir de son sourire.

[Amaury Korsh, P.D.G de la Rendili Star Drive et Prince de Rendili]
« Accepterez-vous de prendre un rafraîchissement avant que nous abordions la raison de votre présence ? J’ai ici une bouteille de l’un des meilleurs whiskys corelliens de la Galaxie ou si vous préférez, j’ai diverses variétés de jus de fruits et de nectars venant des meilleurs producteurs de la Galaxie.

Avez-vous fait bonne route Monsieur Hicox?
»


La discussion était assez banale, c’était volontaire de la part du Rendilien, qui aimait prendre le temps d’amener les choses en douceur, sans brusquer son interlocuteur. Et une discussion normale ne pouvait faire de mal à personne, l’heure des âpres négociations viendrait bien assez tôt.
#32674
Il fallait reconnaître une qualité à Chaz Hicox, cet homme se prêtait à merveille au jeu, sachant quand répondre, avec juste ce qu’il fallait de courtoisie et de respect. Quand il lui fut demandé de confier ses armes, s’il en avait, à Josh, le Caridien ne rechigna nullement à faire preuve de bonne foi, dévoilant ainsi que l’idée de rencontrer le Prince avec une arme ne lui avait nullement traverser l’esprit. Sur un geste de la main d’Amaury, Josh se sépara également de ses armes, à savoir son Fusil d’Assaut Kerberos et ses deux couteaux de combat, qu’il posa hors de portée, avant de reprendre sa place à bonne distance, mains dans le dos.

Tout en écoutant son visiteur avec une attention des plus soutenues, Amaury fit signe à Josh de s’occuper du service, tâche dont il s’acquitta avec diligence. Les deux verres furent posés sur la table et les deux hommes purent savourer et apprécier les arômes boisés et la robe ambrée du Réserve Whyren qui était proposé en ce jour. Le Prince ne fit aucune allusion à l’entorse faite par Hicox, après tout, il ne pouvait lui en tenir rigueur de faire une exception à certains principes, surtout quand l’occasion se présentant pour un amateur de grand crus, ce que semblait être son interlocuteur, qui appréciait le geste d’Amaury. En effet, ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait déguster le meilleur whisky corellien de la Galaxie, le P.D.G lui-même ne sortait que rarement cette bouteille de sa collection, il faisait également une exception en ce jour. Il leva son verre en réponse à Chaz et trinqua avec lui, l’écoutant amener doucement la conversation sur la raison de sa présence en ce jour. Prenant le temps de boire une gorgée et d’en savourer le goût avant de répondre, Amaury laissa quelques minutes s’écouler avant de rentrer dans le vif du sujet puisqu’on était pas là pour tourner pendant des heures autour du pot.


[Amaury Korsh, P.D.G de la Rendili Star Drive et Prince de Rendili] « Il est toujours plaisant de rencontrer un connaisseur en la matière, d’autant plus que cela donne une saveur différente, partager un tel moment est devenue bien trop rare si vous voulez mon avis. »

Marquant une courte pause, le temps de reprendre une gorgée, et le temps de laisser Hicox profiter du moment avant de passer aux choses sérieuses.


[Amaury Korsh, P.D.G de la Rendili Star Drive et Prince de Rendili] « Si vous tenez vraiment à connaître les raisons de votre présence en ces lieux, je voudrai tout d’abord précisé que la salle n’est pas sous écoute et n’a aucun moyen d’enregistrement, tout ce qui sera dit devra rester dans cette pièce dès que nous la quitterons. Même Josh ici présent se fera un devoir d’oublier jusqu’à l’existence même d’oublier cette entrevue. Aussi me permettrais-je de parler librement et je vous invite à faire de même Monsieur Hicox.

J’accorde une importance très particulière à la sécurité, que ce soit celle de mon entreprise, de la planète envers laquelle j’ai des devoirs et la mienne, si bien que j’ai décidé de m’attacher les services d’un SpecForce, pour ne citer qu’un exemple concret.

Aussi ais-je, par hasard je dois vous l’avouer, découvert les services que vous proposez et j’ai alors pris la liberté de vous contacter. Vous êtes en droit de vous demander pourquoi vous et c’est votre droit. Mon devoir est d’y répondre.

Vous avez un parcours très intéressant Monsieur Hicox ou préféreriez-vous que je vous appelle Docteur? Diplômé en médecine et en psychologie comportementale, vous faites le choix de faire votre le métier de ce qu’on, vous m’excuserez le terme, appelle communément un trafiquant d’informations. Votre choix de carrière est des plus déroutants mais je ne doute pas que vous n’ayez de bonnes raisons de faire ce que vous faites.

J’aimerai donc vous confier deux affaires, l’une qui sera on ne peut plus officielle et couvrira mutuellement les deux parties. J’aborderai la seconde affaire un peu plus tard, préférant d’abord voir avec vous les tarifs que vous appliquez pour sécuriser des données sur une période allant d’une durée de six mois à un an, avec possibilité de reconductibilité du contrat en cas de pleine et entière satisfaction.

Concernant les données que je souhaiterais vous confier sont les plans de tous les vaisseaux de la Rendili.Star.Drive. Ils ont beau être extrêmement bien protégé, je préfère rajouter une sécurité supplémentaire, au cas où. Quel serait votre prix ?
»
#32973
En voilà un, un homme d’affaires, un vrai. Hicox savait ce qu’il voulait, il maîtrisait son sujet et le montrait avec brio.

Il avait d’abord expliqué son choix de carrière, répondant aux interrogations du Prince avant de passer sur ce que ça coûterait à l’entreprise si les plans lui étaient confiés. Il parlait en connaissance de causes et donnait force détails à son interlocuteur, précisant que les données qui lui seraient confiées auraient droit à un compartiment spécialement aménagé à bord de son vaisseau, avec un accès par système biométrique qui ne reconnaîtrait que les membres actuels du Groupe Hicox. Cet homme là ne plaisantait pas en matière de sécurité, préférant rester à bord de son vaisseau plutôt que de disposer de locaux officiels, tout cela pour éviter d’être trop facilement trouvé. Avec de tels moyens à sa disposition, Hicox faisait preuve d’un professionnalisme appréciable et apprécié, le prix était certes élevé mais il fallait parfois savoir mettre la main à la poche afin de se tranquiliser l’esprit. Oui, le Prince était prêt à payer mais les derniers mots de Chaz lui arrachèrent un sourire, tout comme à Josh.

Il avait de l’audace et du culot à revendre, encore un bon point pour lui. D’autres hommes d’affaires auraient certainement mis fin aux négociations devant ce qui pouvait passer pour un aveu d’impuissance mais pas Amaury. Il ne savait pas ce que c’était de commencer à partir de rien mais Josh lui avait souvent expliqué patiemment que tous n’avaient pas la chance de naître riche et puissant et devaient se donner corps et âme afin de s’en sortir dans la Galaxie. A n’en pas douter, Chaz était de ce genre d’hommes prêt à tout ou presque pour réussir, il suffisait de voir la demande qu’il venait de formuler. Feignant de s’accorder un temps de réflexion, le P.D.G prit son datapad et envoya une note rapide à ses équipes scientifiques afin qu’elles se tiennent prête à les recevoir. Une fois cela fait, il adressa un sourire qu’il voulait amical à Hicox, savourant une gorgée de whisky avant de lui donner sa réponse.


« Vous ne manquez ni d’audace ni de culot Monsieur Hicox, deux qualités que j’apprécie lors de discussions d’affaires.

Vous m’avez clairement expliqué, avec moults détails, comment vous comptez vous y prendre pour sécuriser les données qui vous sont confiées. Vous attachez une grande importance à la sécurité et cela est fortement apprécié. Mais avant de parler du nombre de plans dont vous aurez la garde ainsi que la durée de leur stockage à bord de votre vaisseau, je vous invite à maccompagner au sein de nos complexes scientifiques afin que vous puissiez rencontrer nos chercheurs et leur expliquer ce que vous désirez.

Les frais seront assurés par la Rendili Star Drive, en remerciement du geste commercial que vous nous faites.
»


Il laissa ses dernières paroles faire leur effet avant de sourire de plus belle puis il se leva, invitant Hicox à faire de même d’un geste de la main. Ils seraient accompagnés de Josh, qui suivrait son employeur et ses invités partout où ils iraient.
#33021
En visiteur poli et courtois, Hicox termina son verre avant de suivre le Prince jusqu’à une plateforme d’atterrissage privée ou les attendait un vaisseau de transport unique, comme on en voit pas dans la Galaxie, un vaisseau conçu uniquement par et pour le Prince, un bijou de technologie ultra moderne et au summum de la sécurité, l’on commençait à bien connaître les exigences d’Amaury dans ce domaine…

Sans avoir besoin de pilotes, le P.D.G contrôlant le vaisseau lui-même via un datapad intégré dans son siège, la navette fila à grande vitesse vers le plus grand complexe scientifique de la Rendili Star Drive, qui se trouvait dans l’une des usines planétaires situés non loin du siège social et du Palais. Et en bon hôte, Amaury se fit un devoir de fournir quelques explications à son visiteur privilégié, car ce n’était pas tout le monde qui avait l’opportunité d’entrer dans l’un des lieux les plus sécurisées de l’entreprise Rendilienne.


« J’espère que la vue vous plaît Monsieur Hicox.

Sur votre gauche, vous apercevez le Palais, où le Roi dirige la planète d’une main de fer comme il le fit auparavant avec la Rendili Star Drive.

Derrière nous se trouve désormais le siège social de la Rendili Star Drive, que vous connaissez déjà. Et sur votre droite, vous pouvez apercevoir la plus grande usine de la Rendili Star Drive, surplombée par notre principal complexe scientifique.

Si vous voulez bien me suivre, Monsieur Hicox, je vais vous faire découvrir les lieux. Je vous serai par contre gré de ne pas vous servir de votre droïde à des fins qui pourraient nous être préjudiciables. Ne le prenez pas pour vous, nous accordons simplement une très haute importance à la sécurité de nos installations. »


On ne cherchait nullement à froisser Hicox mais l’espionnage industriel pouvait rapporter des bénéfices non négligeables et il valait mieux prévenir que guérir, faute d’un meilleur terme. Une fois ce détail réglé, Amaury, toujours souriant, convia ses invités à le suivre, suivi par Josh qui n’arborait toujours aucune arme mais qui n’en avait pas non plus besoin, il n’avait confiance en personne sauf lui-même mais il se savait capable de réagir avec vivacité. Et il était capable de tester ses réflexes en demandant aux autres membres du service de sécurité de faire quelques exercices, une habitude qui lui permettait de rester affûté.

Pendant que Josh veillait sur son principal comme si celui-ci risquait de disparaître s’il détournait les yeux, Amaury donnait quelques informations à Hicox, lui expliquant sommairement comment fonctionner l’usine, les divers postes d’assemblages, les diverses étapes de fabrication, en partant des bureaux d’études jusqu’à la sortie du vaisseau. Et pour le coup, Hicox pouvait voir sous ses yeux l’usine fabriquer les pièces qui, une fois assemblées dans les Chantiers Spatiaux, donnerait un Destroyer Stellaire de Classe Victoire. Laissant à Hicox le temps de regarder l’usine tourner à plein régime, Amaury, une fois arrivé au bout de la passerelle menant jusqu’au complexe, prit place à un endroit bien défini et commença alors toute une série de vérifications qui durèrent quelques secondes, avant qu’un dernier scan rétinien déverrouille les portes, permettant à Amaury, son garde du corps et ses invités d’entrer.


Laissant Hicox et son droïde découvrir les lieux, le Prince fit signe à l’un des chercheurs de les rejoindre et ils discutèrent pendant quelques minutes à l’écart, à voix basse et sans regarder vers Hicox. Puis ils revinrent vers le Docteur et celui-ci reconnut Walex Blissex, le célèbre concepteur et ingénieur en aérospatiale, une légende vivante dans son domaine. Ce génie avait d’abord travaillé au sein des C.N.K, se faisant rapidement un nom au vue de ses compétences et de son talent. Et le voilà, lui qui était fidèle à la Nouvelle République, au sein des équipes de la Rendili Star Drive depuis le lancement d’un produit sur lequel Blissex et le Prince avait durement travaillé afin de sortir le Destroyer Stellaire de Classe République, destiné à devenir l’un des fleurons de la flotte Néo-Républicaine. Les deux hommes faisaient désormais face à Hicox et ce fut Amaury qui rompit le silence qui s’était installé.

« Monsieur Hicox, permettez-moi de vous présenter Walex Blissex, Directeur du Pôle Recherches&Développement de la Rendili Star Drive et l’un de nos plus brillants ingénieurs.

Nous nous occuperons ensemble de vos demandes, avec votre concours afin que nous puissions répondre favorablement à vos attentes. »


Blissex tendit la main à Hicox, dans le but de commencer le travail dans les meilleures conditions possibles. Désormais, l’on n’attendait plus que le principal intéressé.
#33191
Hicox ne cacha nullement toute l’admiration qu’il avait pour Blissex en le voyant face à lui, il avait parfaitement raison de dire qu’il était extrêmement chanceux de faire affaire avec l’une des plus grosses entreprises de vaisseaux et de travailler conjointement avec le meilleur ingénieur vivant à l’heure actuel, l’on pouvait même dire qu’il aurait le privilège d’avoir avec lui deux pontes de l’ingénierie aérospatiale pour les améliorations de son vaisseau.

Les deux hommes se montrèrent très intéressés par les exigences de Chaz et affichèrent une intense concentration afin d’offrir un travail de qualité, surtout Amaury qui voulait pouvoir rendre la pareille à son futur partenaire, le geste commercial du Groupe ne serait nullement oublié, le Prince n’était pas un ingrat, il savait faire preuve de reconnaissance. Le premier des deux à formuler une réponse fut forcément Walex, qui avait déjà une idée bien précise de comment procéder.


« Et bien, tout cela est réalisable conformément à vos exigences Docteur Hicox, nous pourrions même en faire davantage.

Concernant la première paire de modules, établir un accès entre les deux ne devrait pas être très compliqué, nous pouvons voir avec nos équipes techniques pour qu’elles procèdent à l’installation des serveurs et d’un sas sécurisé reliant les modules bâbords et tribords avec un système de sécurité dernier cri comme celui que vous avez pu voir avant d’entrer ici, scanner rétinien, reconnaissance vocale et faciale, mesures biométriques, analyse du tracé sanguin, bref une sécurité digne de ce nom aux vues des activités de votre groupe. Il vous suffira de rentrer vous-même les données nécessaires lors de la première utilisation de tous ces systèmes et de le faire pour chaque membre de votre Groupe qui aura accès aux serveurs. Pour le droïde, nous pouvons vous proposer d’inclure une clé de sécurité qu’il sera le seul à connaître, à part vous-même.

Venons-en aux serveurs maintenant, 25 yobioctets représentent ma foi une très bonne capacité de départ et nous pouvons d’ors et déjà procéder à leurs installations. Nous pouvons aisément en installer dix par modules soit vingt serveurs répartis dans la première paire. Les serveurs occuperont une grande partie de l’espace des modules mais nous veillerons à ce que vous-même et votre droïde puisse y circuler sans la moindre difficulté.

La deuxième paire de modules ne devrait pas être non plus un problème, nous pouvons également vous installer un sas sécurisé entre les modules bâbords et tribords, reliés directement au premier sas avec les mêmes mesures de sécurité. Le transceiveur Holonet ne sera pas un problème, nous en avons en stock et l’installation devrait prendre que peu de temps, libre à vous ensuite de le programmer comme vous le souhaiterez. Il en sera de même pour l’unité informatique, je n’ai pas l’état des stocks sous les yeux mais nous devrions pouvoir procéder rapidement à son installation et son raccordement aux serveurs, dès que votre droïde nous aura donné les informations nécessaires pour les connexions.

Votre dernière demande devrait prendre un peu plus de temps pour les cellules individuelles, il nous faudrait une idée précise des dimensions que vous désirez. L’installation des systèmes de sécurité pour le coffre-fort ne sera pas un problème, nous ferons comme pour le reste de vos améliorations, avec possiblement quelques modifications supplémentaires afin de renforcer de manière efficace la sécurité de ce module. Une porte blindée anti-explosions me semble être une bonne idée. »


Laissant le temps à Hicox d’assimiler ce que Blissex venait de dire, Amaury laissa un moment de répit avant de prendre à son tour la parole, abordant cette fois un autre point.

« En remerciement du geste commercial que vous nous faites Docteur Hicox, la Rendili Star Drive prendra à charge l’intégralité des frais d’améliorations de votre vaisseau, vous n’aurez donc aucun crédit à débourser, c’est notre façon de vous rendre la pareille. Et si tout ce que mon estimé confrère vient de dire vous convient, nous pouvons commencer le travail. »
#33540
Dans un monde parfait, un monde ou l'Empire n'était pas une dictature, ou la pauvreté n'existait pas et ou Leia Organa n'avait pas eu une vie sentimentale "compliquée" depuis sa jeunesse, l'ensemble des installations projetées aurait pu être installé sans problème sur le vaisseau de Chaz. Mais on n'était pas dans un monde parfait, l'Empire était bel et bien une dictature, des milliards de pauvres existaient et Organa avait un passif passablement complexe avec les hommes.

Installer des serveurs était une bonne idée pour pouvoir stocker des données et disposer d'une base de données phénoménale, surtout quand on sait qu'un serveur comme ceux disponibles sur le marché dispose d'une puissance de calcul phénoménale. Mais ça prenait de la place et plus on en ajoutait, plus on avait besoin de place. Sans oublier la place nécessaire à la dissipation de chaleur que dégageaient bien évidemment les serveurs et il fallait tenir compte du reste des ajouts à placer. On arrivait donc à un maximum possible de 5 serveurs. Bien sûr c'était 4 fois moins que ce qui était initialement prévu, mais rappelons qu'avec ça il y avait de quoi pirater un système informatique gouvernemental ou militaire sans trop de problème.

Second souci, le transceiveur holonet. La technologie existait mais elle nécessitait une quantité d'énergie très importante sans oublier la place. En fait, ce genre d'appareil n'existait, hormis sur des installations planétaires et des satellites dédiés à cette tâche, que sur des vaisseaux de classe Destroyers. Autant dire que le cargo d'Hicox n'allait pas tenir la compétition bien longtemps avant de rendre l'âme. On n'avait pas encore assez progressé technologiquement pour pouvoir miniaturiser suffisamment un émetteur-récepteur. Il ne pourrait donc y avoir qu'un récepteur, ce qui était déjà bien, et de bonne qualité je vous prie en plus, bande-passante extra et connexion quasi sans latence.

Le coffre-fort et les mesures de sécurité ne poseraient en revanche aucun souci, la technologie était relativement courante et donc facile à obtenir, tout comme elle était facile à installer, elle ne coûterait pas énormément en place et énergie. En revanche, le prix allait grimper pas mal avec ces mesures.

Le dernier problème venait pour les cellules. On pouvait tout à fait en installer 4 dans le module avec l'option "dégager les poubelles dehors" mais c'était la taille qui était problématique. Un Hutt moyen pouvait être assez large pour dépasser les 10m² et ça c'était seulement si on faisait une cellule ou il serait serré, sinon on pouvait en ajouter. Alors imaginez si on devait faire 4 cellules du même acabit avec mesures de sécurité pour chaque sur un module d'un vaisseau de 95m de long. Oui, ça montait très vite. Au vu des limitations techniques, l'ingénieur de RSD estima qu'ils pouvaient développer une seule cellule assez grande pour accueillir un Hutt et les 3 autres pour un format humanoïde (dans des proportions raisonnables).

Résumé des modifications :

  • 5 serveurs de stockage + aménagement d’un sas d’accès entre les 2 premiers modules avant.
  • installation d’un unité informatique (programmation vierge) + installation d’un récepteur Holonet.
  • Connexions personnalisées, vu avec Saul, droïde slicer.
  • installation d’un coffre-fort sécurisé (mêmes mesures que les sas d’accès + porte anti-explosions)
  • installation de mesures de sécurité pour les sas d’accès : scanner rétinien, reconnaissance vocale, mesures biométriques, analyse de tracé sanguin
  • aménagement du troisième module bâbord en 4 cellules individuelles de détention. Cellules pressurisées, sas donnant sur l’extérieur pour chacune. Capacité d’une seule cellule suffisante pour y détenir un être de la taille d’un Hutt, les 3 autres peuvent accueillir un humanoïde.

Coût des améliorations partie par partie :

  • 275 000 Cr'
  • 500 000 Cr'
  • Aucun coût supplémentaire requis
  • 150 000 Cr'
  • 350 000 Cr'
  • 300 000 Cr'

Total : 1 575 000 Cr'
Temps d'amélioration : 1 mois IRL, début le 12/07/2018, fin le 12/08/2018
#33699
Le vaisseau d'Hicox était prêt à l'emploi, les améliorations avaient étés faites même si certaines n'avaient pu être satisfaites aux regards des technologies existantes mais dans l'ensemble, le Docteur avait de quoi accomplir les missions de son Groupe.

Ils étaient retournés dans le salon où l'entrevue avait commencé et ça serait ici que tout prendrait fin. Josh avait resservi deux verres de Réserve de Whyren et avait repris sa place, en retrait de son principal, mains croisés dans le dos tandis qu'il gardait un oeil vigilant sur les visiteurs.


« J'espère que les améliorations du Mythria vous conviendront et vous permettront de gérer vos affaires du mieux possible.

Nous vous remercions par avance du geste commercial que vous nous faites et nous vous proposons d'assurer à l'avenir toutes modifications et améliorations de votre vaisseau que vous voudriez faire.

Concernant les plans, voici ceux que nous vous souhaiterions vous confier. »


Le Président pianota rapidement sur un holoprojecteur et l'image holographique de trois vaisseaux apparurent au dessus de la table.



« Comme vous pouvez le voir, nous laissons sous votre garde les plans de la Frégate Légère des Douanes, de la Frégate d'Assaut Mk II et du Destroyer Stellaire de Classe Victoire. Ce qui fait donc 3 millions par mois pour une durée d'un an, renouvelable et avec la possibilité d'inclure de nouveaux plans dans la période contractuelle qui nous liera. Si mes calculs sont exacts, cela vous rapportera 36 millions une fois le contrat arrivé à son terme.

Si tout est en règle pour vous, ça l'est également pour nous. Une fois les documents administratifs signés, j'aimerai également vous entretenir d'une autre affaire, dans un autre lieu. »


En attendant la réponse de Chaz, Amaury prépara la copie des plans sur trois datacartes qu'il lui confierait une fois la paperasse terminée.
#33711
Prenant les documents que lui tendait Chaz Hicox, le Prince prit le temps de lire le contrat qui allait lier les deux parties pour une durée indéterminée avec la possibilité de se rétracter une fois le sixième mois du contrat atteint. Il tiqua légèrement en voyant que le contrat était conforme aux lois républicaines et impériales mais le Groupe Hicox était neutre aussi était-il tenu de veiller à respecter les lois promulguées par les deux factions qui se partageaient la Galaxie et il ne pouvait lui en tenir rigueur.

« Et bien, il semblerait que tout soit en règle et conforme à ce qui a été convenu entre nos deux entreprises.

Sachez qu'à l'avenir, si vous avez besoin de modifier ou d'améliorer votre vaisseau, nous nous proposons de s'en occuper. »


Il signa les deux documents papiers et laissa Saul scanner son oeil gauche afin que les deux contrats numériques soient également signés et il tendit les datacartes contenant les plans à Hicox. Puis il leva son verre pour trinquer avant de le finir en quelques gorgées.

[color=lightblue]« Et maintenant, si vous voulez bien me suivre, nous terminerons cette entrevue dans un endroit plus sécurisé. »


Il se leva et invita l'humain et le droïde à le suivre tandis que Josh fermait la marche, veillant à ce que personne ne vienne les déranger. Ils atteignirent un ascenseur où Amaury tapa un code avant de poser sa main pour un scanner de ses empreintes digitales tandis qu'un scan rétinien vérifiait qu'il s'agissait bien du P.D.G de la Rendili Star Drive. Les portes s'ouvrirent et le quatuor pénétra à l'intérieur avant qu'il n'entame sa montée jusqu'au dernière étage du siège social de l'entreprise.



Une fois arrivé dans le bureau du Prince, Hicox put voir de nombreux écrans affichant les dernières informations galactiques, les diverses bourses, le cours des actions de la Rendili Star Drive et d'autres entreprises et bien d'autres choses utiles à sa fonction et son statut. Des datapads et autres documents étaient posés sur des bureaux, des plans, des données quelconques et diverses notes prises entre deux réunions et rendez-vous. Une fenêtre en verre renforcée offrait une vue imprenable sur la capitale planétaire et tandis que ses invités découvraient les lieux, le Prince leur fit signe qu'il pouvait prendre place autour d'une table de projection holographique où lui-même s'était déjà installé.

« Bienvenue dans mon bureau, il est rare que mes invités montent jusqu'ici mais c'est assurément l'un des endroits les plus sécurisés de la planète aussi pourrons-nous parler librement.

Avant toute chose, sachez que rien ne vous oblige à écouter ce que j'ai à vous proposer, vous êtes libre de partir et de vaquer à vos occupations. Ce que j'ai à vous demander n'a rien d'illégal mais aucune trace écrite ou numérique n'existera et si vous acceptez, l'argent viendra de mes comptes et non de ceux la Rendili Star Drive.

La balle est dans votre camp Docteur. »

Les discussions allaient bon train entre la Confré[…]

Ensemble des Forces Militaires localisés : […]

[Delchon] Anéanti

Ambiance Félonie ? Que nenni, elle était la […]

Lex est quod notamus

:r2d2bd: Moderation Rendili avait la main lo[…]

Appelons ça une divergence d'opinion !

A la remarque sur les Jedi, Helera esquissa un so[…]

https://luxurystylecentral.com/wp-conten[…]

https://www.fanactu.com/medias/star-[…]

Linkin Park - Rebellion Alayna resta quelqu[…]