L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Discutez avec le reste de la galaxie
#32761
    Chaz l'avait mauvaise. Il ne pouvait pas le cacher. Ce Stahl Civicius s'était payé sa tête. Il avait voulu l'envoyer sur des boulots, lui avait fourni de quoi les mener, mais sans que ça puisse marcher. Pire, il n'avait même pas voulu parler d'argent, que ce soit dans l'avenir ou à payer d'avance. Ce mec n'était pas net, c'était flagrant. Il préparait quelque chose pour se sauver les miches, mais ne voulait pas débourser un Crédit pour ce faire. Il faudrait bien qu'il casque, pourtant. Et quand on veut se payer la tête de Chaz Hicox, on en paye le prix fort.

    Le briefing, sur le pont du Mithya, n'avait rien du de très informel, ni détendu, ni même agréable. C'était exactement l'inverse. Chaz était dans un tel état que ses phrases se limitaient à de courtes paroles, ses réponses aux questions ne se composaient que de monosyllabes, et le tout était ponctué de mots comme « chien de la casse », « catin », « enculé », ce genre de choses. Pas de courtoisie, en somme.

    Le but de cette réunion était de mettre au point la prochaine étape de cette affaire qui liait le Groupe Hicox à Stahl Civicius. Puisque ce dernier avait voulu s'arranger pour perdre le moins possible face à la nationalisation prochaine de son entreprise, il y avait fort à parier pour que ce qu'il avait projeté de faire soit illégal. Aussi, fallait-il s'arranger pour que tout ça arrive aux oreilles de personnes haut-placées. Si possible des gens du gouvernement arkanien. Et de préférence, des huiles du milieu. En première ligne, la sœur du concerné, dirigeante d'Arkania, Elizabeth Civicius, puis les membres du Dominion, des fois que la frangine ne serait pas très encline à s'attaquer aux petites affaires crapuleuses de son frère. Il y avait fort à parier qu'avec le récent passif de Stahl Industry, les éminences grises arkaniennes y voient une trahison et décident d'y mettre un terme. Peut-être récompenseraient-ils leur informateur. On pouvait l'espérer...

    Comme il n'était pas question de se rendre sur Arkania avant d'y avoir été invité, la première étape était de demander audience. Il s'agissait de ne pas paraître présomptueux et intrusif, mais bien respectueux et méritant attention.
    Saul fut mis à contribution pour la sécurité. Il entreprit de faire transiter la communication par de nombreux serveurs holonet, disséminés dans toute la galaxie, de manière à rendre toute tentative de traçage la plus complexe possible. Le message serait envoyé à une centaine de serveurs différents en simultané. Chacun d'entre eux renverrait le signal vers une dizaine d'autres serveurs, qui en feraient de même, et ce tout au long d'une chaîne de près d'un millier d'étapes. Au bout du compte, le message aura transité par des milliards de serveurs, parfois déjà utilisés au cours du processus, puis morcelé pour arriver par tronçons sur un unique serveur basé sur Arkania, qui recomposerait le message pour l'acheminer en bon ordre au destinataire. Il faudrait au bas mot des semaines de travail à une batterie de techniciens pour remonter la chaîne de diffusion jusqu'à la moitié seulement.

    Le message, lui, fut préparé par Chaz en personne, et se destinait au chef de cabinet du Dominion. Une copie fut envoyée à chacun des secrétaires d'état et des ministres.



    De : Dr. en psychologie Chaz Hicox, président du Groupe Hicox
    A : Chef de cabinet du Dominion, Arkania.
    Cc: Mesdames et Messieurs les Ministres […] ; Mesdames et Messieurs les Secrétaires d'Etat.

    Sujet: Activités du Lieutenant-Général Stahl Civicius



    Monsieur le Chef de cabinet du Dominion,
    Ministres,
    Secrétaires d'Etat,

    J'ai eu l'honneur d'être récemment reçu par un membre de votre conseil militaire et officier du rang de votre armée, le Lieutenant-Général Stahl Civicius, également Président de Stahl Industry. Le motif de notre entrevue portait sur notre spécialité : la sécurisation de données sensibles.

    Le Général Civicius m'a fourni lors de cette discussion un disque contenant des données financières de son entreprise, qu'il me demandait d'utiliser pour influencer une valeur boursière. J'ai pu comprendre à demi-mot qu'il s'agissait de celle de Stahl Industry, et j'ai également pu en deviner la raison lorsque j'ai appris la prochaine nationalisation de l'entreprise.

    J'ai de bonnes raisons de penser que le Général Civicius cherche à maximiser le profit qu'il pourra tirer du rachat de Stahl Industry par l'état arkanien, en faisant monter artificiellement la valeur de ses titres. Je crois savoir qu'une telle manœuvre est illégale dans bon nombre de systèmes, et peut-être que c'est le cas dans le vôtre. Aussi, je crains de ne me trouver mêlé à des affaires dont je ne devrais pas faire partie.
    Etant également chargé d'une autre tâche, légale celle-ci (que je ne révélerai pas ici, secret professionnel oblige), mais que j'ai cependant décliné, je suis inquiet de la tournure que pourraient prendre les événements si j'en venais à honorer le contrat qui me lie au Général Civicius.

    Je tiens à porter à votre connaissance l'existence de preuves consistantes sur les faits que je vous rapporte. J'ai conservé le disque fourni par le Général Civicius, mais je dispose également d'un enregistrement de notre entrevue (qui fait partie des protocoles de mon entreprise), et qui montre de manière parfaitement claire le Général au cours de la discussion que nous avons eue, ses paroles et ses gestes.

    Si vous acceptiez de nous recevoir, nous pourrions produire ces preuves devant vous, afin que vous puissiez juger par vous-même de la gravité de la situation.
    Si ce message peut paraître délateur, il n'a pour but que celui de conserver au Groupe Hicox son intégrité, en se désolidarisant d'activités illégales préparées par un membre des instances de l'état arkanien.

    En vous souhaitant bonne réception, et dans l'attente que vous nous fassiez l'honneur d'une réponse, je vous envoie mes plus respectueuses salutations.


    Dr. Chaz Hicox
    Groupe Hicox
#32779
    Prioritaire. Urgent. Important. Les communications à destination du cabinet fusaient chaque jour, toutes plus prioritaires les unes que les autres. Mais toutes étaient traitées, transmises, renvoyées. Les déboires de Stahl Industry avec le Groupe Hicox en faisait partie. Le message de Civicius était à l’étude. Il dénonçait une lacune de plusieurs millions dans les coffres de l’entreprise. Son directeur avait cru bon de le signaler. Choix judicieux lorsqu’un contrôle fiscal était sur le point de débuter. Aussi l’information avait-elle était transmise au contrôleur. S’en était resté là. Mais le second communiqué en rapport avec cette affaire vint jeter de l’huile sur le feu. Monsieur Chaz Hicox, Groupe Hicox, lui-même.

    La cyborg en charge du traitement leva un sourcil. Arkania se trouvait être prise à partie, et si l’affaire s'envenimait, se tiendrait arbitre du conflit. Tout ceci prenait bien plus d’ampleur que ce qu’on aurait pu penser. Et si ce qui s’apparentait à une fraude à l’assurance de la part de Stahl Civicius ressemblait de plus en plus à un conflit d’intérêt, ce n’était plus du ressort du cabinet, et d’autant moins qu’il était question d’un membre haut placé du gouvernement. La secrétaire groupa les communications sous une même affaire et transmit à l’autorité compétente. Le Secrétaire Général, quant à lui, fit le choix de faire parvenir la demande au Dominion.

    La chose ne manqua pas de surprendre l’assemblée. Venait-on vraiment de cafter le Lieutenant-Général Civicius à ses supérieurs gouvernementaux ? Des dents grincèrent. Excentrique. Prétentieux. Outrecuidant. Quelques vérifications s’imposaient.

        Groupe Hicox
        Chaz Hicox
        HCT-2001 Dragonboat Mithya
        R-905 BT-492
        4.4.11
        Humain

    Tout ce que la douane avait sur Hicox constituait le début d’un dossier. Un dossier qui pouvait bien jouer en défaveur de Civicius. Essani n’hésita pas plus longtemps.

      « Donnez-lui un rendez-vous. »

        De : Seigneur Aenar Essani, Membre d’Honneur du Dominion Arkanien
        À : Dr. Chaz Hicox, Groupe Hicox
        Cci : Dame Elizabeth Civicius, Monarque d’Arkania

        Objet : Re : Activités du Lieutenant-Général Stahl Civicius

            Dr. Hicox,

            C’est avec beaucoup d’intérêt que je vous recevrai à 7.00 le 28.4.11-CG au Dominion Arkanien, Adascopolis, Arkania.

            Salutations distinguées,

        Seigneur Aenar Essani
        Membre d’Honneur du Dominion Arkanien

    Hicox était attendu. Un bien grand honneur pour un si petit Humain. Mais il fallait croire, que l’affaire faisait sourire Essani.
Furie

https://i59.servimg.com/u/f59/19/12[…]

Passons un accord

Quand la Dame Noire et le Seigneur de Korriban s'a[…]

Haruspicine

Maintenir un tel contact, à une telle distance. […]

Acte IV-4 Je suis clean ... enfin ... -----[…]