L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Jusqu'à ce que Tyber Zann n'en prenne le contrôle, Ylésia était dominée par le Hutts du clan Besadii. Les trois petits continents de la planète sont la terre d'origine des Reeks. Ylésia est une escale importante des trafiquants d'épices entre Ryloth et Nar Shaddaa.
Gouvernement : Hutts
Avatar de l’utilisateur
By Kurt Werner
#35736
Curtis ajouta :

« J'ai un autre homme qui s'est infiltré au sein du palais de Lord Nada. Il s'est fait recruter en tant que garde au palais.


J'ai déjà des rapports préliminaires le concernant.
Il a pu nous dire que dans le palais il y a au moins une trentaine de gardes en permanence.

L'entrée est gardée par quatre d'entre eux, deux groupe de deux font des rondes dans le jardin, et deux autres en permanence se trouvent à l'entrée principale.

Ils n'ont pas de chiens, mais ils ont un garde devant les caméras surveillance à chaque instant.

Deux à chaque sortie d’ascenseur, trois gardent les geôles d'opposants, enfin deux le harem.

enfin il faut préciser les quatre qui en permanence protège Lord Nada.

De plus un bon tiers de sa cour personnelle est composée de chasseurs de primes, de mercenaires malfrats qui selon les circonstances pourront l'appuyer en cas de besoin.

La Loyauté de ces hommes n'est clairement pas celle de soldats, mais plus de mercenaires ou d'hommes de gang.

Vous pouvez choisir vôtre approche comme vous le souhaitez, la nuit, lors d'un de ces fêtes où il y a plus d'invités ou tout autre plan que vous déciderez... sachez que nous pouvons vous aider comme vous le souhaiterez nous sommes d'une loyauté sans égale au Major Lillianna, la libératrice.

Nous sommes ici 9 Specforces et un vaisseau pirate de quelques vingt places..

Nous pouvons faire émerger rapidement si besoin 20 chasseurs et un nébulon B qui sont en attente pas très loin.

»
Avatar de l’utilisateur
By Kurt Werner
#35829
Pendant ce temps dans le harem de Lord Nada :


Image


Désespérée elle était désespérée, depuis si longtemps elle avait consacré sa vie à faire ce qu'elle pensait être le bien : libération d'esclaves, libération du joug des opprimés politiques par l'Empire et autres dictatures ou l'oppression exercée de façon abusive par certains financiers...

Depuis sa libération par Kurt elle avait été son amante, unis dans la résistance et par l'action, elle lui était toute dévouée jusqu'à ce qu'il se lasse peu à peu de sa vie de luttes incessantes ils étaient restés liés au point qu'elle ne soit témoin à son mariage....sous un autre nom ..elle en avait tellement...


Finalement ce qui l'avait le plus affecté ce n'était pas la captivité, ni les coups, ni les brimades, ni les viols qu'elle subissait... Malheureusement elle y était habituée... Depuis sa capture par les pirates durant son adolescence, et son travail non rémunéré à la maison close.

Fort heureusement elle a surmonté cette épreuve sans trop de traumatismes, si ce n'est un appétit sexuel peu commun... elle avait donc évité un traumatisme qui parfois vous handicape à vie.

Elle savait que Kurt l'apprendrait, savait quel homme il était, un homme de parole, d'honneur et qu'il n'abandonnerait jamais une vieille amie, ni un ancien amour.



Entraînée qu'elle l;avait été dans les specforces à prendre des coups sans vraiment en souffrir et sans vraiment prendre de coup qui pourrait l'incapaciter elle n'avait pas eu de mal à subir les tabassages des premiers temps, non, ce qui la minait c'était de ne pouvoir pas agir pour les faibles, prisonnière qu'elle était.

Elle commençait à planifier une évasion lorsqu'un jour elle fut d'amenée par des gardes dans la chambre du Lord Nada et qu'elle reconnut un des membres l'équipe de épervier déguisé en garde... elle compris alors que Kurt et ses hommes ne l'avait pas abandonnée...


Elle décida donc de cesser toute insolence un temps, pour être prête à tout moment pour agir et reprendre sa liberté ...car viendrait le moment où il faudrait être prête à faire ce qu'il faut et réagir vite afin de pouvoir s'échapper, survivre à cette nouvelle épreuve.



Sa vie était une lutte, elle le savait elle l'avait accepté : un jour d'un petit coup de blaster mal placé, ou à moisir dans un Cachot immonde, elle mourrait, mais peut-être finalement ne serait-ce pas aujourd'hui...
« "Not today" » pensa-t-elle...
#37631




Image


Il faisait noir d'une nuit sans lune, un jour terrible où l'on raconte que les Crams du désert dévorent les crapauds Tuyns dans les oueds asséchés et où il vaut mieux ne pas sortir car les bête sont parfois enragées comme certaines autres le sont les soirs de la pleine lune.

Sur cette terre de désolation les revenus n'étaient pas immenses, la planète vivant de certains trafics d'esclaves domestiques et agricoles et d'une production agricole autosuffisante et permettant d'exporter juste assez pour pouvoir survivre et acheter quelques bien de première nécessité ce que l'on ne pouvait pas produire sur place.


Dans la région plus désertique dirigée par le boss Nada, représentant l'autorité locale. Il est la loi et est le plus fort qui écrase le moindre déviant et profite de son pouvoir allégrement.
Il avait décidé de se payer une esclave sexuelle de plus et avait profité depuis des semaines de Lilianna autant qu'il le pouvait.

Celle-ci a d'abord été torturée mais n'avait rien avoué sur son réseau de libération d'esclaves, puis réclamée et violée par le seigneur des dizaines de fois, elle avait dû s'adapter au point de reprendre les vieux réflexes de l'époque où elle était déjà esclave sexuelle de pirates qui l'avaient violé durant son adolescence avant que Kurt ne la rachetée dans un bordel...

Elle savait qu'il fallait imaginer d'autres personnes, pour essayer de préserver un minimum sa santé mentale.
Penser à autre chose tout en faisant semblant d'apprécier...
Il fallait pas mal d'imagination et un contrôle total d'elle-même afin de pouvoir faire croire que tout allait bien...


Elle avait pour l'instant fait semblant de baisser les bras, mais elle étudiait chaque jour, essayant de voir s'il y avait une faille dans le système de sécurité... bien sûr qu'il y en avait ...
Il y en avait toujours, mais il fallait trouver les quelle et cette fois être sûre de ne pas se tromper afin de sortir de là et d'absolument limiter la casse et limiter les chances de ses poursuivants.

Un jour elle avait repris espoir, car elle avait reconnu Franck l'un des soldats qui servaient avec elle... s'il était venu, les autres ne devaient pas être loin.
Curtis et les gars de l'épervier aussi...
Elle ne perdit donc pas espoir mais commença à prendre confiance, puis à s'impatienter...

Un soir elle croisa furtivement le garde qu'elle connaissait et elle lui dit :
« tu mettras des chargeurs dans un petit sac, que tu amèneras ce soir dans cette armoire du deuxième étage prés des ascenseurs en Face du tableau affreux où il y a les deux banthas, avant 9h et tu me rejoindras à 2h du matin au garage. »

Le soir même elle se retrouva dans le lit du second de nada qui avait pris l'habitude d'en faire son objet de plaisir,

Ça faisait deux semaines que le second aimait bien presque chaque soir visiter son jardin secret.. qui n'était pas si secret, mais celui-ci lui faisait si bien l'amour qu'elle était contente de ne pas avoir à simuler...
Elle le laissa aller au bout de l'acte et en retira elle aussi tout ce qu'elle pouvait afin de profiter de quelques moments charnels sympathiques supplémentaires avant de débuter son évasion par lui rompre de ses mains les cervicales du presqu'humain durant sa petite mort prémonitoire...

Il était presque 1h du matin quand elle sortit et se déplaça discrètement par l'escalier de service maintenant au deuxième étage.
Elle récupéra le blaster ainsi que les différents chargeurs que le garde lui avait mis de côté dans l'armoire.

Elle se dissimulait et passa devant une salle de gardes, remplie dans l'aquelle l'attention était entièrement portée sur une partie de sabbac endiablée.


Elle se rendit au garage et tira au blaster paralysant sur le garde chargé de contrôler et de garder les LandeSpeeder et les motos jets.
Avec ses compétences de mécanicien, elle débrancha plusieurs moteurs de landspeeder et sabota les moteurs de certains autres afin qu'ils déclenchent à l'allumage une réaction de combustion des chargeurs de blasters idéalement placés lorsque c'était possible en déposant les quelques chargeurs à des endroits afin que lorsqu'on est démarrer la combustion brûlure et les chargeurs et endommager les véhicules lui permettant ainsi de semer ses adversaires.

Elle attendit encore quelques minutes et le Top boys de la GRF vint la rejoindre, ouvrit le garage et sortit le landspeeder... le dernier qui n'était pas abîmer. Elle s'était cachée dans le coffre.

Se présentant à la grille d'accueil le garde salua ses collègues de boulot.

L'un d'eux détecta quelque chose de suspect :


« Pourquoi à 2h du matin tu pars si vite? »

« Je rentre vite parce que ma femme va accoucher. »

« Toi tu as une femme avec ta face de cochon....? »


Insulté par un Twilek sur son physique... décidement il aurait tout entendu...

« Ouvre-moi ce coffre et fait pas d'histoire »

« Comme vous voudrez mais c'est une perte de temps. »

Le garde s'approcha du coffre avec un de ses camarades pendant que deux autres restaient à l'entrée devant la guérite.

Au moment où le coffre s'ouvrit il y a eu 4 tirs de blasters précis et efficaces, deux de Franck sur les gardes à la guérite et deux de Liliana supprimant les 2 gardes inspectant le coffre surpris de voir sortir de là une femme alors qu'ils soupçonnaient plus un vol.

Il ouvrit le portail et s'enfuirent en quelques secondes dans la nuit avec le Speeder à travers les ruelles au loin ils entendirent quelques petites explosions, Le dispositif appris durant la résistance avait encore fait ses preuves..

Ils approchèrent rapidement de la forêt au bout de quelques minutes et dans la forêt arrivèrent directement à l'épervier.

En rentrant à l'intérieur du vaisseau tous explosèrent de joie et saluèrent le major Liliana qui rentrait enfin au bercail.

Elle arriva alors que Curtis est en train de discuter avec un Zabrak portant un sabre laser et des épaules très musclées..


« Bonjour général Koress nous nous sommes déjà vu je ne sais pas si vous savez lors de la tentative de libération des esclaves avec les gris.

Je dois dire que je suis flatté que vous soyez là et peu importe le prix qu'on vous a proposé pour me venir me libérer soyez sûr que ce vieux Kurt paieras s'il ne le fait pas je le ferai moi-même merci en tout cas d'être venu en personne.

Pardon mais ma prison ne me convenait pas j'ai dû sortir plus tôt pour sentir à nouveau l'air de la liberté...

Capitaine Curtis, merci de nous conduire loin de cette planète maudite...
»


Le vaisseau décolla dans la nuit et pu partir sans trop d'encombres
Modifié en dernier par Kurt Werner le mer. 1 avr. 2020 22:20, modifié 1 fois.

Il était une fois... Dans une galaxie lointaine[…]

A bord du Hermes - Dashel Nelievar [4/5]

https://i.pinimg.com/564x/62/06/83/[…]

Ella Tulan

FICHE FORCE https://i.pinimg.[…]

Prison Break [PV]

https://jolstatic.fr/www/captures/850/1/[…]

MandalMotors le Retour

Salutations, Je suis Vrad Kist, Ver’alor de Co[…]

A la recherche de boulot.

Fiche de scénario Nom du lanceur du scén[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

Le Capitaine Rock n’en croyait pas ses yeux. Le[…]

A insi, cette aventure de Dashel Nelievar s'ach[…]