L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Avatar de l’utilisateur
By Mya Tellis
#33816
    - Demande de passage au rang de Maître -
    Mya Tellis - Darth Ranath



    Bonjour à vous, camarades,

    Je me présente aujourd’hui devant vous afin de vous soumettre ma demande de passage au rang de Maître.

    Considérant ma demande faite pour le rang de Chevalier en octobre 2015, Mya a fait beaucoup de chemin en 3 ans, et son passage du Côté Obscur n’y est pas pour rien.

    Je vous invite également à consulter ma Fiche Force ; l’utilisation de mes pouvoirs y est en toute logique recensée.

    Je vais commencer par un rappel complet de ma demande pour le rang précédent, afin d’avoir une vue complète de l’évolution de Mya depuis ses débuts, jusqu’à aujourd’hui.

    Bonne lecture.





    Rappel de la demande de montée en grade pour le rang de Chevalier






    • Background

      Enfant, Mya rejoint l'Ordre Jedi pour entamer sa formation de padawan. Ce choix appartient à ses parents, et non à la fillette. La guerre force la jeune Mirialan et son maître à quitter Coruscant, puis à rejoindre l'Alliance Rebelle sur Dantooine. De par la situation précaire, les leçons que Mya reçoit sont irrégulières, elle apprend lentement. Suite à la mort de son mentor, Mya disparaît pendant une dizaine d'années avant de rejoindre enfin le Temple du Nouvel Ordre Jedi, vingt huit ans après ses premiers pas de Padawan.


    • Le retour aux sources

      Après dix années de silence, Mya retourne sur Coruscant pour remettre au Conseil l'arme de son défunt maître. Elle envisage également de poursuivre sa formation, bien que relativement méfiante envers le Nouvel Ordre. De plus, la jeune femme a le sentiment que cette formation est le souhait de ses parents, et non le sien.

      Le Conseil lui fait cependant une proposition intéressante : Mya est autorisée à passer sans attendre les épreuves pour devenir chevalier. La jeune femme refuse, jugeant sa maîtrise insuffisante. À trente trois ans, la Mirialan devient donc la padawan de Maître Morelion.

      Maître Morelion confie à ses deux padawans, Kali'Era et Mya, une petite mission d'observation à effectuer sur New Apsolon. Mya est amenée à enquêter au côté d'une padawan bien plus jeune qu'elle, mais par certains aspects bien plus avisée. La Mirialan apprend beaucoup sur la façon dont elle doit opérer en tant que Jedi. Cette mission lui permet également de s'affirmer pour la première fois en tant que padawan du Nouvel Ordre Jedi.

    • La rupture et le doute

      Obnubilée par la disparition de ses parents, Mya se rend, sur un coup de tête, sur Lotho Minor où le supposé vaisseau de sa famille s'est écrasé. Elle fait alors la rencontre d'Helera, sur le point de fonder un nouvel ordre de sensitifs. La Mirialan qui ne se sent pas à sa place est séduite par cette alternative à la formation des Jedis, mais refuse cependant de quitter son ordre sans réflexion préalable.

      Mya fait également la connaissance d'Isabo, une jeune sensitive au don surprenant qui la suit ensuite sur Coruscant. La naïveté d'Isabo force la Mirialan à faire preuve davantage de maturité. Mya s’entraîne alors plus régulièrement et médite selon les conseils de son maître.

      Au cours d'une enquête, Mya travaille en équipe avec San Kun, qui se révèle être un bon exemple pour la padawan un peu dispersée. Par le biais de ses affinités avec l'Anx, Mya reprend doucement confiance et trouve enfin sa place au sein de l'Ordre.

    • L'échec

      Un pressentiment et une vision orientent Mya vers Korriban. Elle parvient à rejoindre la nécropole Sith grâce à l'aide d'Helera. Pour la seconde fois de sa vie, Mya est confrontée au Côté Obscur. L'affrontement avec trois Siths place la Mirialan en mauvaise posture, elle frôle la mort et perd le contrôle, se laissant momentanément aller à la colère.

      Cette erreur lui coûte bien plus cher encore : elle a commis une énorme erreur et s'en rend compte bien trop tard. Mya prend soudain conscience de ses multiples dérives et se confie à Maître Skywalker. Elle rejette alors l'Ordre Gris dont Helera est la fondatrice. Sa vision des choses change et la jeune femme réalise que ses idéaux sont, en définitive, très proches de ceux du Nouvel Ordre Jedi.

      C'est un véritable électrochoc pour Mya.

    • L'équilibre

      Mya ayant perdu son sabre sur Korriban, elle se met en quête d'un cristal pour construire sa nouvelle arme. À nouveau, la Mirialan croise le chemin d'Helera. Sur Ilum, les deux sensitives sont amenées à combattre des réminiscences obscures. Dos au mur, Mya trouve enfin son équilibre : il n'y a plus de doute, seulement la paix.

      Malgré ses doutes et ses erreurs, Mya a enfin trouvé le chemin qui mène à la sérénité. La jeune femme se comporte enfin en adulte responsable et réfléchi, et non plus en enfant qu'on surveille et qu'on tient par la main. Elle est alors en phase avec les principes énoncés par son maître et se sent prête à endosser le rôle d'un Chevalier Jedi.





    Actuelle demande de montée en grade pour le rang de Maître






    • La chute

      Mya, en proie à de macabres visions, voit grandir en elle un pressentiment annonçant l'arrivée d'un événement destructeur. Elle décrit cette fatalité comme une chute inévitable, plus effrayante encore que la mort. Au pied du mur, et sentant la fin d'une ère approcher, la Mirialan entreprend de préparer son esprit au choc qu'il subira bientôt. La peur s'immisce dans le coeur de Mya, elle ne la quittera plus.

      Des mois plus tard, Mya effectue un voyage de Dargul à Coruscant. Le transport dans lequel elle se trouve est attaqué et à la suite de plusieurs avaries s'écrase en plein désert sur une planète qu'elle ne reconnaît pas. Le corps de Mya survit, mais sa mémoire est défaillante. Perdue en pleine tempête, Darth Krayt vient à sa rencontre ...

      Déboussolée, ignorant tout de sa propre personne, la Mirialan réécrit son histoire sur la base de sentiments forts mais erronés. Elle fait ainsi de ses amis des ennemis, et change son destin à jamais en saisissant la main tendue par Darth Krayt, son nouveau maître. Darth Ranath naît en ce jour.

    • Le renouveau

      Sous l’égide du Seigneur Noir, Mya gagne Korriban, où son maître lui révèle le véritable pouvoir du Côté Obscur et lui enseigne comment s’en imprégner. Les anciens réflexes de la Jedi déchue sont mis à mal face à l’acharnement du Sith qui impose à son élève des épreuves toujours plus dangereuses. À ses côtés, Darth Ranath apprend à nourrir son pouvoir de haine et de colère, deux consoeurs qui ne la quitteront pour ainsi dire plus jamais.

      La disparition de la Jedi émeut cependant quelques bonnes âmes qui se lancent à sa recherche, et la retrouvent. La Sith affronte Helera sur le lieu même de leur première rencontre, elle a oublié que l’Humaine avait été son amie, et se jette dans un combat sans pitié. Mais Ranath est trop faible encore et ne maîtrise que partiellement les enseignements de son nouveau maître. Elle échoue face à la Grise. Cette défaite est telle une gifle qui ne fait qu’alimenter sa rage.

      Darth Ranath grandit au côté de Darth Krayt. Elle lui obéit aveuglément. Son sauveur est maître de sa vie. Elle lui voue un culte sans faille, et le Seigneur Noir le lui rend bien, risquant sa propre vie pour sauver une fois encore celle de son apprentie. Et malgré sa rencontre avec le Tout Puissant, maître parmi les maîtres, Ranath demeure fidèle à son sauveur. Néanmoins, l’échange avec le Sith de Sang Pur la marque pour toujours et conditionne sa psychologie future.

    • La maturité

      Concernant Ranath, il est encore trop tôt pour parler de sagesse. Elle n’est qu’une enfant qui joue avec des forces qui la dépassent. Mais l’arrivée de Sabina la fait grandir. Elle prend en effet en charge la formation d’une apprentie ignorant tout de la Force et des enjeux qui lui sont liés. En très peu de temps, la Mirialan va en apprendre autant sur elle-même que Sabina sur le Côté Obscur. Leur évolution conjointe les amène à tisser un lien fort et à définir leur propre vision de l’Ordre Sith. Darth Ranath entrevoit alors chez Krayt des défauts irrémédiables et indignes du pouvoir qu’il s’octroie.

      Une nouvelle rencontre avec les Sang-Purs achève de changer pour de bon la vision que Ranath a de la Force. Si elle ne sait pas encore pourquoi elle se bat, elle ressent au fond d’elle qu’elle ne partage pas la doctrine du Seigneur Noir. Et constatant que son maître a échoué dans sa tâche, exposant Korriban, et mettant par la même occasion Sabina en danger, elle rejette l’autorité du Sith’Ari, poussée par un vent de colère et de rancoeur.

    • La liberté

      Mais elle n’en a pas fini avec Krayt. Le maître détient encore toutes les cartes. Confiant de son autorité, il convoque son apprentie afin de lui transmettre une partie de son héritage et lui annoncer son absence prochaine. C’est la dernière erreur du Sith’Ari autoproclamé, celle qui pousse Ranath à épauler Darth Odion dans un assaut traître contre la souveraineté du Seigneur Noir. Bien que l’Égorgeur remporte le duel, Darth Krayt s’enfuit et disparaît. La Mirialan, désormais sans maître, et libre de toute contrainte, promet de construire un Ordre fort et absolu, plus fort que celui de Krayt.

      À la recherche de l’héritage de ce dernier, Ranath se rend sur Ziost. Elle est confrontée à ses plus grandes peurs, notamment la conscience de la Jedi qu’elle était. Affrontant son propre pouvoir, la Sith surpasse toutes ses limitations et sort victorieuse de ce combat contre son amnésie artificielle. Elle est libérée du joug de Darth Krayt, et du joug de l’ombre de Mya.

    • Le pouvoir

      Dès lors Darth Ranath s’emploie à tisser un réseau, bien qu’encore infime, de collaborateurs utiles. Sur Naboo, Nar Shaddaa, Dargul, Nouvelle Ator, Malastare et Balmorra, elle place ses pions. Chaque étape est en elle-même une épreuve qui lui apporte confiance et puissance. Ce n’est que le début, le socle de son oeuvre, mais la nouvelle Dame Sombre cultive de nombreux projets, pleine d’une assurance neuve.

      Et malgré bien des différends entre maître et apprentie, le petit Ordre Sith accumule les artefacts et se lance dans de grandes conquêtes, celle de Thule notamment. C’est un achèvement en soi, que Ranath est fière de voir entrepris par Darth Varadesh.

      La Dame Sombre est confiante. L’Ordre vit enfin. Elle a atteint un nouvel équilibre, et se bat désormais pour un objectif pleinement consenti. Darth Ranath évolue en tant qu’être cohérent et réfléchi, autonome et maîtrisant pleinement son pouvoir. Elle est son propre guide.






    Un grand merci pour votre attention.

    J’espère que ce bref résumé traduit au mieux l’évolution de mon personnage ainsi que de sa philosophie.

    J’attends vos retours avec impatience !


    À très vite et bon jeu !
#33823
Vu qu'on m'a demandé mon avis, (je fais juste un rapide passage dans ma pause, histoire de pas te bloquer) j'ouvre le bal :

Dans un premier temps, je te remercie d'avoir fait un résumé avec tous les liens importants tout en résumant l'évolution de ton personnage, c'est extrêmement appréciable et j'espère que les prochains joueurs se retrouvant dans la même situation s'inspireront de toi, ça nous fait gagner du temps en plus de montrer combien tu es concernée.

Mya est un personnage qu'il est appréciable de voir évoluer, on sent que tu as travaillé la cohérence de ce personnage afin de la porter à maturation. De ce côté là, il n'y a rien à te reprocher.

Du côté de la Force et de ton rapport à celle-ci en tant que joueur, on sent que tu es à l'aise et quand tu en fais mention dans tes textes c'est pour en faire quelque chose de bien, cet aspect de ton rp est maîtrisé et c'est appréciable, tu y apportes la profondeur qu'elle mérite.

Enfin, au niveau de la Fiche Force, tout semble en règles, tes pouvoirs sont bien passés en maîtrisés, tes formes le sont également. Qui plus est ta Fiche Force est bien tenue et c'est un plaisir de la parcourir, d'autant qu'elle est bien renseignée et c'est important de mon point de vue. On sait où se trouve les pouvoirs et comment ils sont utilisés, si un MJ veut revérifier il n'a qu'à suivre le lien, c'est indéniablement un très bon point. Là encore tu es un exemple à suivre.

Après il y a un point rp sur lequel on peut se révéler tatillon, c'est que (pour moi, mais après je suis pas Sith) Mya tient plus de la Jedi Noire que de la Sith, en effet elle a encore pas mal de réminiscences de son ancien être et elle est moins cruelle que pas mal de ses confrères et consœurs. M'enfin ce n'est qu'un point rp assez mineur au regard de ce que tu as accomplis, qui plus est ça ne pèse rien dans la balance, nous ne sommes pas là pour juger de ton alignement, mais bien de si tu mérites d'augmenter de niveau.

Enfin il y à un dernier point qui me tient particulièrement à cœur, c'est que ton évolution HRP a suivi le temps long en termes HRP. Tu as attendu près de trois ans avant de te sentir prête et légitime de faire ta demande. C'est une chose que je tiens à mettre en avant pour des raisons toutes personnelles : sur l'ancien forum (la V3) il était communément admis que le passage de Chevalier à Maître était quelque chose d'ardu qui devait se faire sur le long termes et tu l'as illustré via cette demande. Les autres membres du concile de la Force se contreficheront très certainement de cela, mais moi je le prends en compte, l'ayant connu.

Pour synthétiser, c'est donc un avis plus que favorable pour ma part, tu as fais preuve de méthode et d'abnégation et ton personnage a bien évolué, tu mérites amplement d'être récompensée.

Voilà, c'est tout pour moi, je laisse la place à mes confrères.

Image
(et un petit gif d'Hayley Williams, parce que ses gifs c'est la vie.)
#33829
Un personnage bien ficelé, mystérieux, plein de rebondissements. Finalement, on ne sait jamais à quoi s'attendre, ni même si l'on doit attendre quelque chose. C'est ce qui fait le charme de cette nouvelle facette du personnage de Mya/Ranath. C'est appréciable et apprécié pour ma part.

J'ai eu la chance de suivre l'évolution psychologique de ce personnage depuis ses débuts sur le forum, dans les décharges planétaires, si je puis dire. Et ce qui m'a marqué à l'époque, c'est la maturité qu'il représentait compte tenu de son rang. Un personnage qui à mon sens aurait pu largement demandé une validation au rang 2 et qui s'est contenté d'un rang 1. Certain pense que cela dénote d'une responsabilité, d'autre que c'est une perte de temps, chacun sera juge. Personnellement, je pense que cela a permis à Mya de se stabiliser et de se découvrir depuis ce rang 1. A mon sens, il n'y a pas eu vraiment de changement de psyché entre le rang 1 et le 2. Ce personnage a toujours été très mature, je le redis, quelque fois un peu hautain et toujours très ciblé.

En revanche, l'émergence s'est produite paradoxalement quand elle a chue. De cet événement à découlé les responsabilités, de sa personne, d'une part. Puis plus tard de l'ordre dont elle est le chef désormais. Ou plutôt de l'organisation, oserais-je dire. Car l'on ne parle pas vraiment d'un courant de pensé avec ce personnage, c'est beaucoup plus insidieux. Je ne pourrais rentrer dans les détails sans dénaturer sa faction. Bref. C'est à partir de ce moment que les ficelles ont commencé à s'entre mêler et que le chevalier est devenu maître, leader, Dame Sombre, chef etc. C'est grâce à cela à mon avis que ce personnage mérite son rang.

Je ne reviendrai pas sur l'administratif HRP entourant le passage de rang, si la demande est faite c'est que cela est respecté. Pour moi, c'est un oui.

:saberr: Au nom du grand conseil des maîtres de la Force SWORIEN, je suis favorable à son adhésion dans notre cercle très fermé et au combien élitiste. :saberr:
Avatar de l’utilisateur
By Adrix
#33830
Pour ma part ma critique va être assez courte, considérant que les autres ont déjà tout dit et que la fraicheur de mon retour me place dans une position où mes dires sont à prendre avec des pincettes.

L'évolution et la construction du personnage me parait crédible et, en plus de cela, elle est intéressante. Rien de telle qu'une histoire de déchéance d'une potentielle heroïne pour obtenir une très bonne méchante. En tout cas c'est ce que je pense.
L'expérience accumulée au travers des rps et la qualité de ces derniers justifie totalement un passage au rang supérieur en ce qui me concerne.
Les rps que nous avons commencé à faire ensemble me conforte aussi totalement dans l'idée que tu joues à fond les réflexions philosophiques et théologiques qu'un joueur forceux de haut niveau se devrait de faire de manière quasi constante.

De la même façon qu'Hayley, si je devais faire une remarque ce serait la proximité avec une Maître Jedi Noir plutôt qu'une maître Sith. Ranath est encore un petit peu tiède quant à son lien à l'obscurité, ce qui peut paraître un poil paradoxal pour quelqu'un portant maintenant le titre de Dame Noire.
Mais cela n'est qu'une interprétation rp et ne devrait en rien te retenir dans l'ascension de ton grade au rang supérieur. Et de toute façon cela peut encore évoluer par la suite comme tu as tout à fait démontré ta capacité à adapter la philosophie de ton personnage au fur et à mesure des évènements qui se dressent sur son chemin.

Je suis donc favorable à ton ascension, même si cela me condamne à perdre l'exclusivité de mon titre actuel =P
Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#33832
Bien, puisque tout le monde s'est prononcé, on peut clore le sujet. Nous remercions les intervenants pour leur temps et leur investissement. Mya, tu es donc dès à présent au grade HRP de Maître, félicitations et bon jeu à tous !
[Thule] Vous pouvez compter sur moi

Mes excuses pour le retard. Le cockpit, une se[…]

https://tse4.mm.bing.net/th?id=OI[…]

L'Héritage de l'Exilée

L’Héritage de l’Exilée 18:30, heu[…]

Signaler une absence

Retour en douceur, les turbulences continuent un b[…]